Les fourmis : Comportement, Organisation Sociale et Évolution

Auteurs
Éditeurs
Parution
01/01/2005
Pages
480
Catégorie
Langue
Note: 
5
Average: 5 (4 votes)

Présentation

Les fourmis sont une réussite écologique. Elles doivent ce succès à une vie sociale fondée sur une division du travail marquée par l'existence de castes spécialisées dans la reproduction et différentes activités comportementales. L'existence de conflits internes d'ordre reproductif n'a pas empêché l'évolution de favoriser des adaptations au monde extérieur, façonnées par le mode de vie souvent spécialisé des fourmis : prédatrices, granivores, nomades, envahissantes, parasites... En plus de la compétition entre espèces, ces insectes sociaux entretiennent des relations symbiotiques qui vont du mutualisme au parasitisme avec de nombreux organismes : végétaux, mycètes, arthropodes et autres fourmis. Ces relations sont rendues possibles par l'existence d'une communication chimique qui est une des plus sophistiquée du monde animal.

"Les Fourmis : Comportement, organisation sociale et évolution" de Luc Passera, spécialiste de l'étude des stratégies reproductrices des fourmis qu'il a étudiées pendant 45 ans et Professeur émérite au Centre de recherche sur la cognition animale (CNRS/UPS) et Serge Aron, Maître de Recherches au FNRS sur les mécanismes d'auto-organisation, l'évolution de la socialité et les conflits de reproduction dans les sociétés de fourmis et chargé de cours à l'Université Libre de Bruxelles.

+ / -

Sommaire

  • xvAvant-propos
  • xviPréface. Laurent Keller
  • xviiRemerciements
  • 1Chapitre 1. Omniprésence et particularités anatomiques des fourmis
    • 11. Succès écologique
    • 42. Systématique
    • 73. Structures anatomiques particulières
      • 73.1. Jabot social et trophallaxie
      • 123.2. Le filtre à particules et sa vidange
      • 133.3. I,e cannibalisme non destructif
      • 143.4. Adaptations mandibulaires
        • 143.4.1. Adaptations morphologiques
        • 163.4.2. Adaptations physiologiques
      • 193.5. Le saut
      • 213.6. Perception acoustique
  • 25Chapitre 2. Origine de la socialité chez les fourmis
    • 261. Altruisme et sélection de la parentèle
      • 271.1. Théorie de la sélection de la parentèle ou théorie d'Hamilton : un égoïsme génétique dissimulé
      • 281.2. I,a sélection de la parentèle est une théorie sociobiologique
    • 292. Origine de l'eusocialité chez les fourmis
      • 292.1. Les chemins de l'eusocialité
      • 292.2. Uhaplodiplohlie des hyménoptères
      • 322.3. Limites de l'haplodiploklic
      • 122.4. les prérequis de la socialité chez les hyménoptères
      • 332.5. Hypothèses alternatives de la socialité chez les hyménoptères
        • 332.5.1. Manipulation parentale
        • 342.5.2. Parasitisme social
        • 342.5.3. Théorie épigénétique
        • 342.5.4. Bactéries endosyrnbiotiques
        • 352.5.5. Contraintes écologiques
    • 353. La fourmi de feu : un exemple de structure sociale sous contrôle génétique
    • 364. Le succès des gènes, des individus ou des groupes ?
    • 385. Stabilité de l'eusocialité
  • 41Chapitre 3. Dissémination des gènes
    • 411. Dissémination lointaine
    • 572. Dissémination de proximité
      • 612.1. Réduction du vol et bouturage
      • 622.2. Absence de vol nuptial
    • 633. Passage de la monogynie à la polygynie
    • 644. Disséminer on saturer
    • 665. Rôle des mâles
      • 665.1. Mâles ailés
      • 675.2. Mâles aptères
  • 71Chapitre 4. Développement des sociétés
    • 711. Le nid
      • 711.1. Structures dissimulées
      • 741.2. Structures aériennes
      • 751.3. Accumulations de matériaux importés
      • 761.4. Constructions avec des matériaux élaborés
        • 761.4.1. Les nids cousus des fourmis tisserandes
        • 781.4.2. Les ouvrières fileuses des Metiïïwarrus
    • 792. Un cycle moyen : la forme monogyne de la fourmi de feu
    • 823. Production de mâles diploïdes
    • 834. Élevage des reines
      • 834.1. Facteurs sociaux et environnementaux
      • 844.2. Déclic alimentaire et facteurs hormonaux
      • 854.3. Facteurs génétiques
    • 895. Ponte des ouvrières
    • 936. Croître ou se reproduire ?
    • 937. La longévité exceptionnelle des fourmis
  • 97Chapitre 5. Conflits et alliances chez les fourmis
    • 981. Conflits entre reines et ouvrières quant au sexe ratio
      • 981.1. Théorie du sexe ratio
      • 991.2. Conflit entre reines et ouvrières quant au sexe ratio de la descendance sexuée
      • 1001.3. Architecture génétique, asymétries de parenté et sexe ratio
        • 1001.3.1. Effet de la polygynie sur le sexe ratio
        • 1011.3.2. Effet de la polyandrie sur le sexe ratio
        • 1021.3.3. Éclatement du sexe ratio
      • 1041.4. Contribution respective des reines et des ouvrières dans l'établissement du sexe ratio.
        • 1041.4.1. Contrôle du sexe ratio par les ouvrières
        • 1051.4.2. Manipulation du sexe par les ouvrières
          • 1051.4.2.1. Élimination sélective du sexe mâle
          • 1061.4.2.2. Alimentation préférentielle du couvain diploïde
          • 1061.4.2.3. Le coût de la manipulation du sexe ratio
        • 1061.4.3. Contrôle royal du sexe ratio
      • 1081.5. Autres déterminants du sexe ratio
        • 1081.5.1. Effet des contraintes écologiques sur le sexe ratio
        • 1081.5.2. Effet du mode de dispersion des sexués sur le sexe ratio
          • 1081.5.2.1. Compétition locale pour l'accouplement
          • 1091.5.2.2. Compétition locale pour l'accès aux ressources
        • 1101.5.3. Effet du degré de polygynie et de la compétition entre reines pour la reproduction
    • 1112. Conflits entre reines et ouvrières et entre ouvrières quant à l'origine des mâles
      • 1112.1. Conflits reines — ouvrières quant à l'origine des mâles
        • 1122.1.1. Productivité des sociétés
        • 1122.1.2. Duperie sexuelle
        • 1132.1.3. Inhibition de l'ovogenèse des ouvrières
        • 1142.1.4. Phéromones royales : manipulation ou message loyal ?
      • 1152.2. Conflits entre ouvrières quant à l'origine des mâles
        • 1152.2.1. Architecture génétique et reproduction des ouvrières
        • 1162.2.2. Comportement de police des ouvrières
          • 1162.2.2.1. Facteurs génétiques
          • 1172.2.2.2. Facteurs associés à la productivité des sociétés
    • 1203. Conflits entre reines et mâles quant au nombre d'accouplements et au sexe ratio
    • 1214. Conflits entre mines pour la reproduction
      • 1214.1. Monopole de la reproduction
      • 1224.2. Népotisme
  • 125Chapitre 6. Organisation du travail
    • 1251. Facteurs internes
      • 1251.1. Une société organisée en castes
      • 1281.2. Division du travail selon la caste
        • 1281.2.1. Polymorphisme et transport des solides
          • 1281.2.1.1. Fourmis nomades
          • 1321.2.1.2. Fourmis coupeuses de feuilles
          • 1351.2.1.3. Fourmis moissonneuses
        • 1371.2.2. Polymorphisme et transport des liquides
          • 1371.2.2.1. Les tankers
          • 1381.2.2.2. Les bonbonnes
        • 1401.2.3. Polymorphisme et les fonctions défensives
      • 1461.3. Division du travail selon l'âge
      • 1471.4. Origine génétique de la division du travail
      • 1491.5. Flexibilité du travail
      • 1491.6. Idiosyncrasie et « individus clefs »
      • 1511.7. Mécanismes proximaux
        • 1511.7.1. Maturation physiologique
        • 1521.7.2. Expérience précoce
    • 1522. Facteurs externes
      • 1522.1. Changements rapides d'activité
      • 1532.2. De l'individualisme au travail d'équipe
      • 1562.3. Mécanismes proximaux
        • 1562.3.1. Interactions
        • 1562.3.2. Seuils de réponse
        • 1572.3.3. Le modèle. du « foraging for work »
  • 159Chapitre 7. Information chimique
    • 1591. Communication et signaux chimiques
    • 1622. Phéromones royales : attraction et signalisation
    • 1643. Phéromones sexuelles
      • 1643.1. Le « male-aggregation syndrome »
      • 1643.2. Le « fmnole-calling synclanne »
    • 1644. Recrutement alimentaire et fourragement
      • 1654.1. Recrutement par tandem
      • 1664.2. Recrutement de groupe
      • 1684.3. Recrutement de masse
        • 1684.3.1. Diversité des modalités à travers les sous-familles
        • 1704.3.2. Pistes permanentes
      • 1704.4. Origine. nature et mode d'action des phéromones de piste
        • 1704.4.1. Localisation des glandes responsables
        • 1724.4.2. Nature chimique des phéromones de piste et leur spécificité
        • 1744.4.3. Mode d'action des phéromones de piste
          • 1744.4.3.1. Informations quantitatives et qualitatives
          • 1754.4.3.2. Fonctions d'orientation et de recrutement
          • 1754.4.3.3. Polarité de la piste
          • 1764.4.3.4. Durée de vie de la piste
      • 1764.5. Flexibilité et stratégies de fourragement
      • 1794.6. Évolution du fourragement
    • 1795. Comportement d'alarme
      • 1805.1. De l'alarme à l'agression
      • 1805.2. Localisation et contenu des glandes responsables
      • 1825.3. Un effet indésirable
    • 1836. Phéromones de reconnaissance
      • 1836.1. Importance des hydrocarbures cuticulaires
      • 1856.2. Origine et circulation des hydrocarbures cuticulaires
      • 1886.3. Ontogenèse des hydrocarbures cuticulaires
      • 1896.4. Origine du label colonial
        • 1896.4.1. Signaux exogènes et endogènes
        • 1916.4.2. Label royal ou label ouvrière 7
  • 193Chapitre 8. Adaptation à l'environnement
    • 1931. Orientation
      • 1931.1. Stimuli mineurs
      • 1941.2. Orientation visuelle
        • 1961.2.1. Navigation par pilotage
        • 1991.2.2. Intégration du trajet
          • 2001.2.2.1. Orientation et compas céleste
          • 2021.2.2.2. Mesure des parcours et odomètre
        • 2031.2.3. Navigation par carte vectorielle
      • 2031.3. Choix d'une stratégie d'orientation
    • 2052. Gestion du temps
      • 2052.1. Activité rythmique et horloge biologique
      • 2062.2. Apprentissage spatio-temporel
    • 2083. Adaptation aux conditions extrêmes
    • 2104. Identifier et soigner le couvain
      • 2104.1. Apprentissage précoce
      • 2114.2. Phéromones du couvain
    • 2125. Choix de la nourriture
    • 2146. Fidélité spatiale à une source alimentaire
    • 2157. Choix du site de nidification
      • 2157.1. Fourmis arboricoles et familiarisation
      • 2167.2. Fourmis terricoles et appréciation du nid
  • 219Chapitre 9. Compétition
    • 2201. La compétition pour les ressources et le comportement territorial
      • 2201.1. Interactions agonistiques
        • 2201.1.1. Armes chimiques
        • 2251.1.2. Conduites agressives
      • 2281.2. Interférences
        • 2281.2.1. Interférences chimiques et répulsion
        • 2291.2.2. Interférences physiques
          • 2301.2.2.1. Ensevelir le compétiteur
          • 2311.2.2.2. Les parasites — arbitres
      • 2321.3. Comportements ritualisés
        • 2321.3.1. Combats fictifs
        • 2351.3.2. Offrandes d'apaisement
      • 2351.4. Stratégies de fourragement et évaluation des risques
      • 2361.5. Le « cher ennemi »
      • 2361.6. Vol de nourriture et cleptobiose
    • 2372. Évitement de la compétition
      • 2372.1. Ségrégation spatiale
        • 2372.1.1. Espacement des territoires
        • 2392.1.2. Séparation des pistes de fourragement
        • 2402.1.3. Déménagement et protection de la reine
      • 2412.2. Ségrégation spatio-temporelle
      • 2422.3. Sélection des proies et polymorphisme
        • 2422.3.1. Adaptation des modalités du fourragement
        • 2422.3.2. Sélection des proies
        • 2422.3.3. Modification du polymorphisme
    • 2423. Compétition intranidale et phénomènes hiérarchiques
      • 2423.1. Hiérarchie sociale chez les ouvrières
      • 2463.2. Phénomènes de dominance chez les reines
  • 247Chapitre 10. Les fourmis sans reine
    • 2481. Remplacement de la gamergate
      • 2481.1. Conduites agonistiques et chaînes hiérarchiques
      • 2521.2. Comportements agonistiques et marquage chimique
      • 2551.3. Les intérêts des mâles
    • 2572. Gamergates et polygynie
    • 2583. Dissémination
    • 2594. Origine et évolution des fourmis sans reine
  • 261Chapitre 11. Relations entre les fourenis et les plantes
    • 2611. Fourmis et plantes myrmécophytes
      • 2621.1. Bénéfices pour la fourmi
        • 2621.1.1. Logements végétaux
        • 2631.1.2. Structures alimentaires
      • 2641.2. Adaptations des fourmis en rapport avec la vie arboricole
      • 2651.3. Bénéfices pour le végétal
        • 2651.3.1. Protection contre les insectes phytophages
        • 2661.3.2. Protection contre les matntnifères
        • 2671.3.3. Protection contre les plantes
        • 2671.3.4. Apport alimentaire
        • 2681.3.5. Propagation des graines des épiphytes
      • 2681.4. Mutualisme facultatif
      • 2691.5. Du mutualisme au parasitisme
      • 2691.6. Origine de la symbiose plantes — fourmis
    • 2692. Les fourmis et les plantes myrmécochore.
      • 2702.1. Récolte et transport des graines
      • 2702.2. Avantages de la myrmécochorie pour les plantes
    • 2713. Pollinisation
      • 2713.1. Facteurs limitant la pollinisation
      • 2723.2. Facteurs facilitant la pollinisation
    • 2724. Symbiose et protéines
  • 275Chapitre 12. Relations entre les fourmis et les mycètes
    • 2751. Les fourmis et l'agriculture : le sens d'une symbiose
    • 2762. Culture du champignon
    • 2773. Coopération trophique
    • 2784. Coopération physiologique
    • 2795. Coopération sanitaire
    • 2796. Transmission des symbiotes
    • 2817. Le champignon symbiotique peut-il mener une vie libre ?
    • 2828. Conflits entre la fourmi et le champignon
    • 2839. Évolution et origine du mutualisme fourmis — champignons
  • 285Chapitre 13. Relations intermyrinécéennes
    • 2851. Nids composés
    • 2862. Sociétés mixtes et parasitisme social
      • 2862.1. Xénobiose
      • 2872.2. Parasitisme social temporaire
      • 2892.3. Esclavagisme
        • 2902.3.1. Les diverses formes de l'esclavagisme
        • 2912.3.2. Reproduction des sociétés
          • 2912.3.2.1. Rencontre des sexes et accouplement
          • 2932.3.2.2. Usurpation des nids-cibles
        • 2952.3.3. Raids de pillage
          • 2952.3.3.1. Recrutement de masse
          • 2972.3.3.2. Recrutement de groupe
          • 2972.3.3.3. Recrutement par tandem running
          • 2982.3.3.4. Recrutement par portage
        • 2982.3.4. Spécificité des ouvrières esclaves
        • 3002.3.5. Relations olfactives entre les ouvrières esclavagistes et l'hôte
      • 3012.4. Le parasitisme social permanent
        • 3012.4.1. Le syndrome de l'inquilinisme
        • 3032.4.2. Perte des ouvrières
        • 3042.4.3. Inquilines sans ouvrières
        • 3062.4.4. Élimination de la reine-hôte
      • 3072.5. Impact du parasitisme sur les espèces-hôtes
      • 3092.6. Miniaturisation et facteurs prosimnaux
      • 3102.7. Évolution du parasitisme social
        • 3102.7.1. La règle d'Emery et ses conséquences
        • 3112.7.2. Origine de l'esclavagisme
          • 3112.7.2.1. Prédation
          • 3112.7.2.2. Territorialité
          • 3112.7.2.3. Transport de couvain
        • 3112.7.3. L'origine de l'inquilinisme
          • 3122.7.3.1. Transitions évolutives
          • 3132.7.3.2. Origine indépendante des diverses formes du parasitisme
  • 317Chapitre 14. Relations avec les autres taxons animaux
    • 3171. Trophobioses
      • 3171.1. Trophobioses fourmis — hémiptères
        • 3181.1.1. Comportements liés à la trophobiose — hémiptères
        • 3191.1.2. Bénéfices procurés par la présence des fourmis
        • 3221.1.3. Du inutualisine facultatif au mutualisme obligatoire
        • 3231.1.4. Du mutualisme au parasitisme
      • 3241.2. Trophobioses fourmis — lépidoptères
        • 3241.2.1. Mécanismes des interactions fourmis — lépidoptères
        • 3261.2.2. Associations mutualistes fourmis — lépidoptères
        • 3271.2.3. Du mutualisme au parasitisme
        • 3271.2.4. Lépidoptères parasites
    • 3302. Myrmécophiles
      • 3312.1. Diversité
      • 3322.2. Processus d'intégration
        • 3322.2.1. Mimétisme morphologique
          • 3332.2.1.1. Mimétisme agressif
          • 3332.2.1.2. Mimétisme hatésien
          • 3342.2.1.3. Mimétisme wasmannien
        • 3352.2.2. Mimétisme comportemental et sécrétions odorantes
        • 3402.2.3. Mimétisme et camouflage chimiques
          • 3402.2.3.1. Mimétisme chimique
          • 3412.2.3.2. Camouflage chimique
  • 345Chapitre 15. Fourmis envahissantes
    • 3471. Syndrome des founnis envahissantes
      • 3471.1. Invasion et colonisation
        • 3471.1.1. Fourmi d'Argentine
        • 3481.1.2. Petite fourmi de feu
        • 3501.1.3. Fourmis de feu
        • 3511.1.4. Lasius neglectus
      • 3521.2. Unicolonialité
        • 3531.2.1. Fourmi d'Argentine
        • 3551.2.2. Petite fourmi de feu
        • 3551.2.3. Fourmi de feu rouge
      • 3561.3. Commensalisme humain
        • 3561.3.1. Fourmi d'Argentine
        • 3571.3.2. Fourmi du pharaon
        • 3571.3.3. Petite fourmi de feu
        • 3571.3.4. Lasius neglectus
        • 3571.3.5. Autres fourmis vagabondes
      • 3571.4. Polygynie
      • 3581.5. Accouplement intranidal et bouturage
      • 3591.6. Durée de vie des reines
      • 3651.7. Stérilité des ouvrières
      • 3601.8. Régime alimentaire
      • 3611.9. Potentiel de régénération à partir des propaeules
      • 3611.10. Monoinorphisme et taille des fourmis envahissantes
    • 3612. Causes proximales du succès des fourmis envahissantes
    • 3633. Impact des fourmis envahissantes sur la faune des fourmis locales
      • 3633.1. Fourmi d'Argentine
      • 3643.2. Petite fourmi de feu
      • 3643.3. Fourmis de feu
    • 3654. Impact des fourmis envahissantes sur les autres faunes
      • 3654.1. Fourmi d'Argentine
      • 3664.2. Petite fourmi de feu
      • 3664.3. Fourmis de feu
      • 3674.4. Autres fourmis envahissante
    • 3675. Des fourmis-peste
  • 369Chapitre 16. Auto-organisation
    • 3691. Les structures collectives chez les insectes sociaux : complexité ou simplicité individuelle ?
    • 3702. Propriétés de l'auto-organisation
      • 3712.1. Auto-organisation et choix collectifs
        • 3712.1.1. Sélection de l'itinéraire le plus court chez Linepithema humille
        • 3732.1.2. Sélection de l'itinéraire le plus court chez Lasius niger
        • 1742.1.3. Sélection d'une source de nourriture chez Tetramorium caespitum
        • 3752.1.4. Formation des colonnes de chasse chez les fourmis nomades Eciton
        • 3772.1.5. Rotation des colonnes de récolte chez Messor pergandei
        • 3782.1.6. Nombre d'individus, m'imbrication de la communication et auto-organisation
      • 3792.2. Auto-organisation et structures spatiales
        • 3792.2.1. Formation des cimetières chez Messar sanctus
        • 3802.2.2. Comportement d'agrégation chez Lasius niger
    • 3803. Schémas alternatifs de l'organisation collective
  • 383Chapitre 17, Super-organisme
    • 3831. Les analogies et l'homéostasie sociale
    • 3862. Phénomène social de masse et sociogenèse
    • 3873. Super-organisme ou communauté d'intérêts ?
    • 3884. Les raisons d'un succès
  • 391Bibliographie
  • 449Index des auteurs
  • 459Index thématique
  • 467Index taxinomique et des noms vernaculaires

Commentaires

Portrait de DMX

En myrmécologie, c'est LA BIBLE  Amen (pour les ouvrages en français). Ce livre est bel et bien une encyclopédie, et non un livre de chevet. Il se destine à un public d'amateurs avisés souhaitant approfondir leur connaissance en myrmécologie. Difficile de faire plus complet, il répondra quasiment à toutes vos questions. 
Note: 
5
Portrait de AntsBiology

Ça c'est de l'ouvrage répondant certainement  à TOUTES les questions des internautes myrmécophiles !
Note: 
0
Portrait de Zype

Il ne me vient qu'un mot aux lèvres : complet !
Vous posez une question sur les fourmis ? Ce livre a la réponse !  Bien
Note: 
5
Portrait de Toubib

Cherchant un ouvrage pouvant répondre à toutes les questions que je me posais sur les fourmis, je suis tombé sur celui-ci...
Que dire si ce n'est que cet ouvrage a largement répondu à toutes mes questions tout en répondant à de nombreuses autres que je ne m'étais pas posé... Ultra complet... Quel travail !
Note: 
5
Portrait de Schtroumpf

Extrêmement complet. Pour moi, c'est la bible actuelle sur les fourmis (bien qu'il ait été écrit il y a déjà 10 ans). Seul petit bémol : il coûte cher (mais vaut largement son prix)
Note: 
0
Portrait de Happytato

Super dur à trouver mais super-complet ! Hourra !
Note: 
5
Portrait de RollingMan

Où l'as-tu trouvé, s'il te plait ?
Note: 
0
Portrait de etii

En ce qui concerne mon exemplaire, je l'ai acheté en ligne au Canada en dollars... comme cela date un peu beaucoup de longtemps, je serai bien en mal de te dire sur quel site.
Note: 
0
Portrait de Happytato

Je l'ai retrouvé sur le site http://www.volumesdirect.com/detail.aspx?ID=5387 , ça doit être le site canadien dont parle etii. Sourire Par contre, pour ma part, j'ai du faire appel à http://www.mtprint.com/ (la branche principale de laquelle dérive Volumes) car ils avaient oublié de me l'envoyer. Extra delirious
En cas de retard suspicieux, je te conseille d'appeler directement M&T printing plutôt que Volumes qui répondent pas souvent. Clin d'oeil
Note: 
0
Portrait de RollingMan

Merci à tous les 2. Ça y est, je l'ai pris mais je me demande si je n'ai pas fait une connerie... ça coûte le prix d'une belle exotique et je l'ai déjà en version numérique.
Note: 
0
Portrait de Geoff95

Extra delirious Tu es pire que moi RollingMan.
Note: 
0

Bibliothèque