suivi d'un projet pédagogique "les insectes sociaux" en CE1-CE2

Re: suivi d'un projet pédagogique "les insectes sociaux" en CE1-CE2

Message non lupar Orphé de l'If » Mer 27 Déc 2017 09:47

*merci* pour vos contributions.

Hormigo a écrit: Skae a écrit:
Elle travaille avec des maternelles, alors je me demande si montrer des comportements sociaux est réellement utile :think: .

À trois ans, pas sûr, effectivement, mais à 5 ans ça devrait être envisageable.

Je pense qu'en maternelle, tout est abordable. Il suffit juste de se mettre à niveau compte tenu de la maturité des enfants. Mais les sujets étudiés, aussi complexes soient-ils, servent souvent de support pour travailler autre chose (langage, numération, calcul...). Si certains élèves ne retiendront pas l'essentiel sur les fourmis, ils progresseront sans doute dans d'autres domaines. ;-) Le travail ne sera donc pas "perdu".

Skae a écrit:Quelque chose d'intéressant pourrait être l'observation de fourmis qui chassent, comme cela tu peux montrer que les fourmis sont très utiles car elles chassent les insectes nuisibles ce qui régule leur population.

Je ne reviens pas sur ce qui a été dit sur l'emploi du mot "nuisible". Mais l'idée de travailler avec les enfants sur l'impact écologique des fourmis est intéressant. Je vais y réfléchir.

Hormigo a écrit:Ce qui serait passionnant je pense, au delà du comportement social, serait l'étude de l’interaction évoluée avec l’environnement qu’elles ont développée :

les techniques pour se nourrir : champignonnistes, éleveuses de puceron, fabrication du « pain de fourmi » (ça tu as déjà) ;
la construction de l’habitat : tisserandes, lignicoles, dômes, nid enterré, etc.

Difficile de tout faire tenir dans une seule classe :mrgreen: , mais montrer des reportages sur les modes de nourriture et d’habitat d’autres espèces, et leur demander de comparer avec tes barbarus pourrait être intéressant.

Cela, je l'ai déjà fait il y a deux ans (clique ici).
Comme notre travail va aboutir, comme à chaque fois, à la visite de notre exposition par les autres classes de l'école, j'évite de refaire la même chose d'une année sur l'autre.
  • Ainsi, il y a 2 ans, le sujet était "les fourmis" et mes élèves avaient travaillé sur la biodiversité de la famille des fourmis, comme tu le préconises. *good* Aujourd'hui, ces élèves sont en CM2 dans l'école.
  • L'année dernière, le sujet était "les insectes". Les élèves qui ont travaillé dessus sont en CE2 et CM1 maintenant.
  • Cette année, ce sont donc les insectes sociaux.

Skae a écrit:J'ai pensé à une autre idée:

Une fourmilière en gel, pour les observer creuser !, suivi d'un projet pédagogique "les insectes sociaux" en CE1-CE2. Une fourmilière en gel, pour les observer creuser !


J'espère que cette idée de plaira :-P

Il me semble que dans ce dispositif, les fourmis mangent la gelée. Ce serait donc dommage de laisser croire que les fourmis creusent en mangeant le substrat.
Par contre, comme le préconise Camponotus38, si je travaillais dans la classe avec une fourmilière étroite, on devrait les voir gérer les déblais...

Re-merci à tous, vous me donnez des idées. On réfléchit toujours mieux à plusieurs. *merci*
Avatar de l’utilisateur
Orphé de l'If

Re: suivi d'un projet pédagogique "les insectes sociaux" en CE1-CE2

Message non lupar Orphé de l'If » Dim 11 Mar 2018 13:51

L'expérience de déménagement des Messor barbarus a commencé.

Une fois la diapause terminée, j'ai laissé mes Messor barbarus chez moi, à température ambiante, pendant une semaine.
J'ai amené ensuite, à l'école, mes deux colonies de Messor barbarus : ma personnelle (750 ouvrières) et celle de l'école (110 ouvrières).
A l'autre bout de leurs ADC, j'ai installé une nouvelle fourmilière à chacune : chauffée, à l'obscurité et humidifiée, elles avaient tout le confort. Les anciennes fourmilières étaient évidemment laissées à la lumière du jour, non chauffées et asséchées. :])

Au bout d'une semaine, nous n'avons pas constaté de déménagement pour la petite colonie. Par contre, la grosse a bel et bien déménagé. *vicieux*

Toujours dans l'idée de travailler sur les insectes sociaux, les élèves ont pu constater plusieurs étapes (qui me restent à formaliser avec eux) :
  • Le 1er jour, des éclaireuses se rendent dans la 1ère fourmilière. Un petit groupe s'installe dans le nouveau tuyau.
  • Le 2ème jour, un partie de la colonie a migré, avec le couvain.
  • le 4ème jour, ce sont les graines que l'on déménage.
  • Le 5ème jour, il ne reste que quelques ouvrières dans l'ancienne fourmilière.

Les fourmis ont suivi le bord gauche de l'ADC, et il y a là, sans doute, de quoi travailler sur les chemins de phéromones. :hihi:

Par ailleurs, j'ai pu constater des phénomènes intéressants que je n'avais pas prévus, et qu'il conviendra aussi de travailler avec les élèves :
  • Dans les tuyaux, les fourmis laissent la place à celles qui transportent une graine, soit en reculant, soit en faisant demi-tour (à comparer avec les élèves qui se chamaillent pour passer en premier ;-) ).
  • Des fourmis se trompent en ramenant des graines dans le vieux grenier ou en en laissant en chemin. Il est intéressant de voir que l'erreur individuelle fait aussi partie du travail collectif. Il faudrait pousser la réflexion sur ce sujet. :moui:

J'ai fait une vidéo que je vais projeter en classe la semaine prochaine. J'y ai laissé volontairement des interrogations, afin que cela amène les enfants à réfléchir. On en voit aussi fabriquer du pain de fourmis (autre travail collectif :-) )

Avatar de l’utilisateur
Orphé de l'If

Page Précédente


Retourner vers Expériences / Projets avec les Fourmis (TIPE, TPE, Pédagogie…)


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum