Une fourmilière en gel comme antworks, peut être une solution...

Une fourmilière en gel comme antworks, peut être une solution...

Message non lupar Jarode » Ven 2 Oct 2009 11:32

Je créé ce message pour vous annoncer que dans quelques temps je vais mener quelques tests sur la création d'une fourmilière en gel.

Voici les caractéristiques de la substance que je vais tester:
-transparent et teintable
-non toxique
-durée de vie de 3 à 5 ans selon le fabricant.
-théoriquement réutilisable (tant que ça ne dépasse pas les 5 ans ci dessus bien entendu)
-dose: 1 à 2 g de gélifiant par litre d'eau soit 1%.
-absorbe jusqu'à 400 fois son poids.

La question est: pensez-vous que 5 ans soit suffisant ?
Avez-vous une colonie que vous avez depuis plus de 5 ans ? Combien ?
Me concernant aucune puisque je suis rentré dans le monde de la myrmécologie il y a 2 ans et pourtant j'ai l'impression que j'y suis depuis 10.

Le problème que je redoute c'est le résultat de l'assèchement du gel ce dernier durcissant alors.
Comment éviter cela ? Est-ce qu'un arrosage banal ou une pulvérisation sera suffisante ?
J'ai un gros doute.

Ce qui est certain c'est que ce problème réglé on en a pour 5 ans.

Re: Une fourmilière en gel comme antworks, peut être une solution...

Message non lupar Tsongor » Ven 2 Oct 2009 16:10

Je ne peux répondre à tes questions et m'en excuse d'avance.
Mais je t'envoie ce message pour t'encourager à développer cette idée ! C'est très intéressant !

Re: Une fourmilière en gel comme antworks, peut être une solution...

Message non lupar Grey » Ven 2 Oct 2009 16:29

L'assèchement survient bien avant 5 ans, pour ma part j'avais acheté une fourmilière en gelée non nutritive qui a commencé à se sécher dès 6 mois. De plus la substance était soit hydrophobe, soit saturée en eau, ce qui fait qu'au final elle était totalement imperméable même desséchée.

C'est un beau projet ;-) , le principal avantage étant de pouvoir observer les galeries en 3 D.

Mais il reste aussi le problème des acariens & autres bactéries pour qui ces nids sont de véritables Oasis :-s

Re: Une fourmilière en gel comme antworks, peut être une solution...

Message non lupar Kilian » Ven 2 Oct 2009 16:36

Super comme projet :-) Et moi aussi ça fait un peu plus de 2 ans que je suis dans les fourmis donc ....

Re: Une fourmilière en gel comme antworks, peut être une solution...

Message non lupar Jarode » Ven 2 Oct 2009 19:30

L'assèchement survient bien avant 5 ans

Si ce n'était pas le cas ça serait gagné d'avance.
Une première possibilité dont je sais quelle marcherait serait de fermer hermétiquement le contenant du gel.
Soit on le retire uniquement pour donner la nourriture soit carrément on déporte l'ADF comme dans un nid normal c'est à dire un contenant pour le gel => un tuyaux => l'ADF , ainsi l'assèchement ne pourra s'effectuer que par le petit trou reliant le gel à l'ADF.
C'est bien pour limiter la casse mais cette solution ne me convient pas trop

Concernant les acariens et bactéries ou champignons je ne me fait pas trop de soucis puisque ce gel sera non nutritifs.

Un autre problème serait le salissement des galeries par les fourmis via des déchets, ainsi l'observation ne serait plus possible. :-(

Si mis à part ce problème d'assèchement commun à tous les gélifiants aqueux, cela ne marche pas, je devrais piocher dans mon plan B, 2 autres gélifiants à tester.

Re: Une fourmilière en gel comme antworks, peut être une solution...

Message non lupar buldo » Ven 30 Oct 2009 11:56

Un retour d'expérience ?

Re: Une fourmilière en gel comme antworks, peut être une solution...

Message non lupar Jarode » Dim 1 Nov 2009 02:02

J'ai essayé de mixé mes cristaux et malheureusement c'est loin d'être assez fin, hydraté c'est très granuleux au touché, c'est comme des grains aggloméré, un petit tas de sable sans aucune tenue comparé à un gel, la transparence est nulle . :-(
Heureusement je me suis rappelé de la manière dont j'avais procédé pour mixer finement du polystyrène, le secret est de le mélanger avec de l'eau.
Et là bingo, j'ai vraiment un gel transparent sans aucun grain palpable, la structure est crémeuse-épaisse car pour l'opération de mixage j'ai été forcé de mettre plus d'eau qu'il n'en fallait.
Par contre j'ai fait le bêta, j'ai voulu mettre un peu d'eau de javel comme on fait dans les réservoir d'eau mais je me suis planté car j'en ai mis trop et ça sent trop et je suppose que si je le sens, les fourmis vont certainement fuir mon gel. Peu importe on verra bien, peut-être qu'elles s'habitueront à l'odeur. Quand on vit dans la m*rde, à force on ne la sent plus. De tout façon il est trop tôt pour parler de test avec fourmis, le cas échéant je referai une fournée de gel sans javel.

Donc j'ai coulé mon gel dans une petite boite qui simule bien un petit nid en plexiglass, j'ai mis une mèche en coton sur en bord pour par la suite tester comment l'humidification va se propager dans le gel.

Mon seul petit regret est que le mixage à créer des bulles d'air dans le gel. Je sais que dans l'industrie on utilise des pompes à vide et j'ai bien pensé à ma bouche pour cela mais impossible contenu du contenant et de la puissance d'aspiration dérisoire d'un Homme.

Concernant la transparence du gel elle n'est pas aussi importante que l'eau mais presque.

Et maintenant ? Et bien il faut attendre pour que ma crème transparente sèche peu à peu et de ce fait gélifie de plus en plus jusqu'à ce que le gel ai une consistance acceptable l'histoire d'éviter qu'il ne s'écroule par la suite sur les fourmis.
Là encore je me pose des questions: est-ce que le gel va uniformément sécher (espérons qu'il y ait un effet de capillarité important) ou est-ce que le cœur et les surfaces vont être totalement différents de ce point de vue là, du genre surface complètement sèche et dur et cœur complètement mou/crémeux comme à l'origine ?
Quoi qu'il en soit le déroulement de cet assèchement va certainement nous donner un avant gout du test sur le comportement à l'humidification par voie localisée.

Wait and see baby ! : :

Je reviens pour dire que mon chlore a fluidifié mon gel et j'ai compris pourquoi :
Des substances ioniques tel le sel permettent à ce gel de libérer les substances absorbées.

Apparemment le chlore fait partie de ces substances. J'avais mis 0.5mL de chlore à 10% dans 100 ml d'eau ce qui est apparemment trop, la couleur jaunâtre m'en avait déjà dit long sur le mélange.
incompatibilité avec base forte, acide fort, oxydant , réducteurs puissants, chaleur, poudre métallique...

Il faut donc que je jette tout ça et que je recommence mais cette fois sans chlore...

Re: Une fourmilière en gel comme antworks, peut être une solution...

Message non lupar Jarode » Sam 30 Jan 2010 02:10

Le polyacrylamide mixé agit comme épaississant et non comme gélifiant. Forcément le test à échoué. :'(
Il ne me reste plus que la substance que j'essaie de me procurer depuis le début, son nom: CARBOMER/CARBOPOL.
Si un gélifiant peut faire le Job c'est bien lui mais malheureusement je n'en trouve pas car c'est un produit industriel qui n'est pas très grand public ce qui explique pourquoi j'ai testé le polyacrylamide qui lui s'obtient sans grande difficulté.



Retourner vers Autres types de Fourmilières (verre, bois, creusables etc ...)


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum