Métier "fourmis"

Re: Métier "fourmis"

Message non lupar camponotus38 » Lun 21 Mai 2018 17:01

Personne ? :-|
Petite précision : ma passion pour la nature\science ne se limite pas aux fourmis : elle s'étend sur une bonne partie du vivant.
Avatar de l’utilisateur
camponotus38

Re: Métier "fourmis"

Message non lupar Hormigo » Lun 21 Mai 2018 17:25

Ben pour l’instant c’est simple : dans un premier temps, baccalauréat avec choix de spécialité Sciences de la Vie et de la Terre (puisque tu connaîtras le « nouveau » bac).
Ça c’est la base. Pour la suite, tu as 5 ans pour te décider.
Avatar de l’utilisateur
Hormigo

Re: Métier "fourmis"

Message non lupar bdreal » Lun 21 Mai 2018 18:13

Et de nombreuses voies...
Avatar de l’utilisateur
bdreal

Re: Métier "fourmis"

Message non lupar camponotus38 » Lun 21 Mai 2018 18:51

Je pense avoir compris du\des message de Will que la personne qui ne s'intéresse qu'aux fourmis ne pourra être un bon scientifique car la myrmécologie nécessite la connaissance d'autres branches de la biologie\science.
La précision que j'ai faite servait surtout à souligner le fait que je pense faire un bon entomologiste.
Comme je l'ai déjà dit je suis encore assez jeune, donc penser que "je ferais un bon entomologiste" peut paraître un rêve naïf
et je ne le nierai pas, mais j'espère quand même pouvoir vivre de ma passion.
Avatar de l’utilisateur
camponotus38

Re: Métier "fourmis"

Message non lupar Hormigo » Lun 21 Mai 2018 19:30

Je n'ai pas relu le fil, mais de mémoire, ce que Will disait c'était que la passion donne parfois des œillères. Un scientifique doit avoir l'esprit ouvert, être curieux de tout et ne pas se laisser enfermer dans un sujet, prendre du recul sur son objet d'étude, et ça peut parfois être contradictoire avec la passion. En ce sens Will a raison : les fourmis, comme n'importe quel autre sujet d'étude, sont liées à des mécanismes qui dépassent largement le cadre de la myrmécologie.
Mais ça n'est pas une règle, il faut juste ne pas être monomaniaque et il vaut mieux démarrer avec une passion qui peut ouvrir des portes vers d'autres domaines que de démarrer sans savoir ce qu'on veut faire.
La passion n'est pas un handicap si elle est accompagnée d'un minimum de curiosité, rassure-toi.

Il y a deux catégories de personnes :
1 - les curieuses, celles capables d'apprendre seul, qui font l'effort de se documenter, qui n'attendent pas que l'information leur tombe toute cuite dans le bec, qui veulent comprendre le monde qui les entoure ;
2 - les autres.

Je n'aime pas le terme employé, mais les "bons scientifiques" dont il est question ici appartiennent toujours à la première catégorie. Et le terme "scientifique" fait ici référence à la démarche, pas à un métier ou à un domaine ; en d'autres termes, ça s'applique aussi aux sciences humaines, aux amateurs, etc., et pas seulement aux myrmécologues ou aux professionnels de la recherche scientifique.

Le problème n'est donc pas de savoir si tu es capable de faire un bon entomologiste. Si tu en as l'envie et que cette envie survit aux années, tu feras un bon entomologistes. N'en doute jamais.
Après, les passions parfois s'estompent, et tu choisiras peut-être une autre voie dans laquelle tu seras tout aussi bon. Seul l'avenir le dira. ;-)

En attendant, passe ton bac. :-p :-p :-p
Avatar de l’utilisateur
Hormigo

Re: Métier "fourmis"

Message non lupar Meadowlark » Mar 22 Mai 2018 09:21

Bonjour,
Oui, le Bac Scientifique est une étape importante, puis la voie principale serait de faire des études en biologie, puis de te spécialiser en écologie.
Il n'y a évidemment pas que chercheur, si la pédagogie t'intéresse, tu peux également devenir animateur nature en travaillant pour une association, un parc naturel, un Conseil Général etc. Pour ça, tu peux songer à passer le BAFA dès tes 17 ans. :-)

En attendant, renseigne-toi sur les associations de ta région (OPIE, LPO...), ainsi tu apprendras beaucoup sur le milieu naturaliste. *good*
Avatar de l’utilisateur
Meadowlark

Re: Métier "fourmis"

Message non lupar camponotus38 » Mar 22 Mai 2018 16:39

Je veux vraiment devenir entomologiste, mais j'ai cru comprendre que le métier ne payait pas très bien. :-s
Hormigo a écrit:En attendant, passe ton bac. :-p :-p :-p

Pas de problème de ce côté-là ! :-p
Meadowlark a écrit:l n'y a évidemment pas que chercheur, si la pédagogie t'intéresse, tu peux également devenir animateur nature en travaillant pour une association, un parc naturel, un Conseil Général etc. Pour ça, tu peux songer à passer le BAFA dès tes 17 ans. :-)

La pédagogie m'intéresse également, mais pas dans le sens où je voudrais en faire mon métier, tout au plus une partie de mon métier. ;-)
Meadowlark a écrit:En attendant, renseigne-toi sur les associations de ta région (OPIE, LPO...), ainsi tu apprendras beaucoup sur le milieu naturaliste. *good*

Je suis membre d'une association de protection de la nature (lo parvi pour ceux qui connaissent), je me renseignerai.
Avatar de l’utilisateur
camponotus38

Re: Métier "fourmis"

Message non lupar conqueror » Mar 22 Mai 2018 18:05

Moi je te conseille de faire une Licence en biologie et de voir ensuite :). C'est ce qui t'ouvrira le plus de voies derrière je pense.
Avatar de l’utilisateur
conqueror

Re: Métier "fourmis"

Message non lupar Hormigo » Mar 22 Mai 2018 22:18

camponotus38 a écrit:Je veux vraiment devenir entomologiste, mais j'ai cru comprendre que le métier ne payait pas très bien. :-s

Quel métier ? L’entomologie ce n’est pas un métier, c’est une spécialité.
Tu peux être technicien, ingénieur, chercheur dans le public ou le privé, conservateur, animateur, etc.
Tu peux travailler en lien avec l’environnement (étude de la m*crofaune1, mesure de l’impact anthropique, lutte biologique...), en lien avec la chimie/biochimie pour la médecine (trouver des nouvelles molécules) ou pour une boîte qui fabrique des insecticides... La liste est longue.
Les salaires vont forcément varier selon la nature de l’emploi.
1 : avis aux admins : peut-être pourrait-on supprimer la censure sur ce terme maintenant, malheureusement...
Un lien en exemple : https://www.emploi-environnement.com/fr/dico/fiches/metier_entomologiste.php4
camponotus38 a écrit:La pédagogie m'intéresse également, mais pas dans le sens où je voudrais en faire mon métier, tout au plus une partie de mon métier. ;-)

Tout au plus ? Tu n’aimes pas les jeunes qui posent des questions ? :-? :mrgreen:
Enseignant-chercheur, alors : une moitié enseignement, une moitié recherche, et une dernière moitié pour les tâches administratives afférentes aux deux premières. :hihi:
Plus que 14 années d'étude. Tiens bon ! :-D
Avatar de l’utilisateur
Hormigo

Re: Métier "fourmis"

Message non lupar Pierre - Cévennes » Mar 22 Mai 2018 22:18

Si ça peut t'aider dans tes choix d'orientations, je peux te faire par de ma modeste expérience.
Je suis formateur/moniteur d'activité de pleine nature, et éducateur nature.
Pour en arrivée là j'ai passé quelques diplômes, et j'ai surtout rencontré des gens qui m'ont formé avec passion.
Dans les cursus que j'ai rencontrés le plus souvent, au vue des gens qui sont sur le terrain, ils ont souvent commencé par un BTS GPN. Avant tu avais deux branches possibles, Gestion ou Animation, maintenant les deux sont regroupées.
J'ai fait option gestion, et j'ai fini par me retrouver dans un Conservatoire Botanique, hyper intéressant mais je ne voyais personne (tu pars en montagne, tu récoltes, tu reviens en labo pour identifier etc). Moi je voulais toucher les gens (sans jeu de mot :-p ).
Du coup je suis parti vers les métiers liés à l'animation et l'environnement, d'abord avec un BAPAAT, tu as plein d'option dedans, dont environnement, diplôme léger mais bonne entrée.
Puis des BPJEPS et un BE dans plein de sport MAIS avec toujours une orientation environnement, et là c'était intéressant.
J'ai rencontré des passionnés sur plein de sujets, dont des entomologistes qui interviennent dans les formations, avec une entrée université et d'autres un peu comme moi, mais à force d'être dans le milieu ils se sont fait connaître. Mais pas évident bien sur de ne vivre que de ça :).

Avec ce bagage, tu peux tout à fait te proposer à bosser dans des PNR ou PN, tu es sur le terrain à étudier, "protéger", mais aussi et surtout à sensibiliser, à faire des animations, à faire le lien entre le dehors et le public. Tu peux ensuite t'orienter sur des sujets plus précis.
En gros et très rapidement: BTS GPN 2 ans (après le bac), pourquoi pas une licence Pro de 1 an, un BPJEPS de 1 an et tu peux entrer dans le milieu par la petite porte.
Mais je rejoins tout à fait l'avis de Meadowlark, le plus important c'est de rentrer dans le milieu associatif autour de chez toi, sur plusieurs c'est le top, montrer que tu es motivé et disponible.
Mais attention, bien comprendre que ce ne sera jamais un métier comme les autres, c'est un métier passion :) ou tu manges de l'horaires à fond la plupart du temps :).
Voilà j'espère que ça peut aider un peu, dispo par MP si tu veux des précisions.
*salut*
Avatar de l’utilisateur
Pierre - Cévennes

Page PrécédenteSuivante


Retourner vers Partie Généraliste


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum