Il perd un million 750.000 abeilles en 30 minutes

Re: Il perd un million 750.000 abeilles en 30 minutes

Message non lupar pietvandiet » Dim 16 Fév 2014 16:17

Merci pour ces infos Lucas et ce point de vue que l'on entend rarement.
Avatar de l’utilisateur
pietvandiet

Re: Il perd un million 750.000 abeilles en 30 minutes

Message non lupar raphael35 » Dim 16 Fév 2014 18:06

Il n'y a pas d'antinomie entre sauvegarder l'abeille sauvage et les pollinisateurs sauvages et l'abeille domestique. En sauvegardant la deuxième on aide les premiers qui sont encore plus mal en point dans beaucoup d'endroit.
Lucas même si je ne peux qu'être d'accord avec ce que tu écris, opposer les deux fait plus de bien que de mal et fait le jeux des mêmes, ceux qui font bien plus d'argent avec leur sauce diabolique que les apiculteurs avec leur miel. Pour information, tout ceux que je connais, et de par mon métier j'en connais beaucoup en France, ne se payent plus, ou très peu et sont souvent obligés de reprendre une activité autre. La diabolisation des apiculteurs et de l'abeille Apis mellifera n'est à mon avis pas la bonne façon de réagir si on veut être efficace, et je crois qu'on partage le même objectif final, la protection de la biodiversité dans son ensemble.
Et pour info, les pollinisateurs sont souvent spécifiques de certaines fleurs, en partie à cause de la longueur de leur langue, cela fait que la compétition entre eux est plus minime que sur une population de carnivores par exemple. Ainsi, même si dans les faits Apis mellifera peut être considérée comme une invasive sensus stricto, son impact sur la biodiversité est minime.
Et enfin pour info il s'agit du Varroa et pas du Varroe.
Avatar de l’utilisateur
raphael35

Re: Il perd un million 750.000 abeilles en 30 minutes

Message non lupar Lucas » Mar 18 Fév 2014 17:34

Je ne prends le parti de personne. Je donne juste des infos que chacun est libre d'utiliser ou non. Je ne diabolise pas les apiculteurs, je dis juste qu'il est toujours plus simple de taper sur son voisin que de se taper dessus. Les apiculteurs ont créé des tas de "races" d'abeilles dans le but d'augmenter la productivité, c'est ainsi que l'abeille "tueuse" est née. Pour info, cette abeille a détruit toutes les abeilles domestiques en Amérique latine et les apiculteurs du coin travaillent maintenant qu'avec ces fameuses abeilles "tueuses". Pas le choix.
Je connais beaucoup d'apiculteurs, je connais bien le monde des hyménoptères et je connais aussi les "gens" et leur sensibilité ou, dans certains cas, leur sensiblerie. "Une guêpe ne sert à rien et ça pique", voilà ce que disent les enfants ou les adultes lorsque tu essayes de les sensibiliser aux "insectes". Ils disent aussi, en comparaison, les abeilles c'est utile car ça fait du miel ! Ils ne parlent pas directement de pollinisation. Tu leur fais remarquer que ça pique aussi mais qu'importe c'est utile. Après tu reviens sur les guêpes et tu leur explique quels rôles elles ont dans la nature et lesquelles "dérangent" vraiment. Et là leur regard change. Les pompiers détruisent les bourdons sur demande des citoyens !! Pour info le bourdon est une abeille. Dans le même genre, on crie sur le nucléaire et on pousse les gens à faire avec l'énergie renouvelable. J'installe des panneaux photovoltaïques et puis j'apprends, d'un ingénieur nucléaire, que les panneaux sont fait avec des matières cancérigènes et sont non recyclables. Quid des centaines de milliers de panneaux dans 20 ou 30 ans ? Un grand trou et on enterre le tout !! Wouah ! Elle est belle la préservation de la nature. sans oublier que l'on hurle sur les antennes gsm à cause des ondes qu'elles émettent mais qu'en es-il des ondes émises par les panneaux photovoltaïques, sur mon toit, au-dessus de ma tête ? Chacun prêche pour sa paroisse et il est très difficile de s'y retrouver ou de se faire une opinion lorsque l'on a qu'un son de cloche. La lutte biologique, super !! Jusqu'au jour ou on décide de faire de l'argent plus vite avec des coccinelles asiatiques plutôt que nos coccinelles indigènes. Résultat, une invasive qui met à mal nos population indigènes et tout ça sous le couvert de la lutte biologique qui vise la préservation de la nature.
La liste est encore longue mais voilà un peu la philosophie des problèmes. On jette une pierre, on attire le regard des gens dans une direction et on zappe tout ce qui a à côté et qui représente souvent la partie la plus importante.
Je crois que dans tous les cas, il faut prendre le temps de réfléchir et d'essayer de comprendre le pourquoi, le comment, dans quel intérêt, qui profite ... pour essayer de se faire une idée du problème et sans, pour autant, être sûr que l'on ne se trompe pas.
C'est compliqué tout ça.
Merci pour le Varroa, faute de frappe et mauvaise relecture de ma part.
Avatar de l’utilisateur
Lucas

Re: Il perd un million 750.000 abeilles en 30 minutes

Message non lupar DMX » Mar 18 Fév 2014 17:52

Qui plus est les effectifs actuels des abeilles domestiques sont des effectifs probablement bien supérieurs avant leur domestication. L'apiculture a permis de multiplier le nombre d'abeilles domestiques de manière exponentielle (au détriment des autres espèces occupant la même niche écologique) en leur offrant gîte, couvert, protection, reproduction etc. Donc oui il y a moins d'abeilles domestiques par rapport il y a 20 ans, mais probablement beaucoup plus par rapport il y a 10 000 ans.
Avatar de l’utilisateur
DMX

Re: Il perd un million 750.000 abeilles en 30 minutes

Message non lupar Lucas » Mer 19 Fév 2014 09:57

Ce qui est vrai pour les abeilles l'est également pour l'homme !
Il y a 10 000 ans nous n'étions pas 7 milliards et on n'avait pas tous les champs, les vergers... à polliniser.
je crois que le développement de l'apiculture est lié au développement de l'homme et/ou réciproquement.
Il y a dans certaines régions (Asie) des hommes qui récoltent encore le miel des abeilles sauvages en grimpant aux arbres et ils ne prélèvent que la moitié des rayons de miel. En contre partie, certains de ces hommes se font manger par des tigres (protégés). Ils vivent comme à la "bonne" époque, manger et/ou être mangé. Et nous, on se plaint de la météo, du chômage...

Pour en revenir aux "labos" qui préparent nos soupes d'insecticides, ce sont les mêmes labos qui préparent nos soupes de médicaments. Faut-il fermer toutes ces sociétés "polluantes" qui se font un fric bête sur notre dos (santé et développement agricole, donc nourriture) qui testent sur des animaux avant de mettre sur le marché ? Moi, je veux bien, mais tant pis pour les cancéreux, les grippes, la "diète"... C'est ce que l'on appelle la sélection naturelle ! Pas sûr que les gens soient tous d'accord. Comme je le disais rien n'est simple et il est probablement un peu simpliste de croire qu'il suffirait de retirer "l'essentiel" du lot. On ferme une société, on augmente le nombre de chômeurs, on diminue le pouvoir d'achat, les petits commerces de proximités ferment... et c'est toute l'économie qui se casse la figure. Peu de gens peuvent se passer de l'électricité en Europe. Jamais connu de panne de courant ? Mince plus d'internet, de télé, de frigo, de chauffage, de micro-onde, de cuisinière... Quelle plaie ! C'est ce que l'on appelle le domino cascade.
De nouveau, c'est juste pour donner un avis sur le fonctionnement des choses. Je suis comme tout le monde, je n'ai aucune solution satisfaisante aux problèmes.
Avatar de l’utilisateur
Lucas

Re: Il perd un million 750.000 abeilles en 30 minutes

Message non lupar raphael35 » Mer 19 Fév 2014 11:53

Je partage complètement ton diagnostic Lucas, mais ne baissons pas les bras pour autant. Ne serait ce que d'un point de vu purement égoïste, on se sent mieux dans la lutte que dans l'inactivité et je sais que tu dois partager ce sentiment vues tes activités.
Pour revenir aux abeilles, le problème est certes bien plus complexe qu'il n'y parait, mais je persiste à dire, que, malgré toute la complexité de ce dossier, sauvegarder l'abeille domestique, ou en tout cas plaider sa cause aidera à sauvegarder l'abeille sauvage qui est, à mon sens et là dessus on est bien d'accord, la plus importante à considérer.
L'exemple, quoique insuffisant de l'interdiction récente de certains néonycotinoïdes montrent bien que cette décision a été prise pour l'abeille domestique mais qu'au final ce sont quasi tous les insectes qui vont en bénéficier.

Pour ce qui est des guêpes, tu sais, j'ai vécu tout l'été dernier avec un nid de Frelon européen dans mon mur, cohabitant tant bien que mal lorsque la lumière était allumée et les fenêtres ouvertes. Ce n'était certes pas facile, et il aurait été plus simple, et certains dirons plus sécurisant pour mes enfants, de faire venir les pompiers de service pour s'en occuper, il n'empêche on a tenu et tout c'est bien passé, cette espèce n'étant pas particulièrement agressive.
Et pour la petite histoire, un nid de guêpe poliste s'est installé juste au dessus de notre porte d'entrée, elles apprécient peu la fermeture ou l'ouverture de la porte et devenaient un peu plus problématiques, jusqu'au jour où une ouvrière du nid de Frelon est passé par là, et nous a débarrassé avec ses collègues de ce nid.
Enfin pour les labos, je n'ai pas souvenir que Monsanto fasse des médicaments, et vu la rentabilité de ces derniers, il me paraît un peu caricaturer de dire, plus de pesticide plus de médicament... Je ne crois vraiment pas que les labos aient besoin des pesticides pour rentabiliser la production de médicaments, celle ci est rentable sans cela.
Personnellement je reste persuadé qu'un jour le public saura qu'on évalue à moins de 5% les espèces d'insectes défavorables à l'homme que toutes les autres lui sont favorables. Fort de ce constat, utiliser des insecticides non sélectifs est une imbécilité sans nom, une erreur monumentale, et un vrai problème de gestion. Quand je pense à la majorité de nos bien pensants de l'INRA qui se sont encore gargarisés récemment d'un rapport très partial sur l'agriculture biologique, malgré leurs BAC + 10 pour la plupart, c'est vraiment questionnant sur la définition même de l'intelligence humaine.
Quand aux chercheurs de l'INRA du CNRS et j'en passe, plus visionnaires qui se contentent en réaction de signer une belle lettre dénonçant la partialité de ce rapport à leur PDG et leur ministre sans agir réellement, je pense qu'il est bien dommage que les classes prépas n'aient pas une épreuve de courage de ses opinions !
http://www.bastamag.net/Tempete-a-l-INRA-autour-d-un
Avatar de l’utilisateur
raphael35

Re: Il perd un million 750.000 abeilles en 30 minutes

Message non lupar Lucas » Mer 19 Fév 2014 17:01

Oui, oui, il faut agir et ne pas baisser les bras et surtout ne pas attendre que d'autres bougent pour agir.
Ce ne sont pas tant les labos mais les actionnaires qui sont derrière et qui mangent à tous les râteliers pour faire de l'argent.
Pour ce qui est des "chercheurs", je ne leur jette pas la pierre non plus car tout le monde doit manger et c'est sûr que lorsque celui qui paie est le pourvoyeur de pesticides, il est très difficile de lui dire qu'il a tort sans se retrouver au chômage. J'ai un copain naturaliste qui travaille dans un labo de ce genre (il teste les pesticides sur les insectes pour analyser leur nocivité) et même s'il n'est pas très à l'aise, c'est son gagne pain. Pas simple la vie.

Pour les frelons, comme tu as pu le remarquer, ils sont actifs de jour comme de nuit et c'est là le plus gros problème de cohabitation avec eux. Ils sont "irrités" par les lumières comme nous lorsque l'on roule la nuit et que l'on croise un c... avec ses gros phares !

Je crois avoir lu quelque part le rapport d'une chercheuse qui a travaillé sur les apports super protéinés que l'on donne aux abeilles et qui réduisent leur espérance de vie de moitié. Ce rapport n'a pas plu et je crois qu'il n'a pas été publié.
Par contre, on s'interroge sur les effets de ces apports super protéinés sur notre organisme !!

Allez, à bientôt pour un autre débat sympa.
Avatar de l’utilisateur
Lucas

Re: Il perd un million 750.000 abeilles en 30 minutes

Message non lupar pietvandiet » Mer 26 Fév 2014 20:47

Merci pour ce débat les gars, j'ai appris plein de choses et je verrai désormais ce problème d'un autre œil.
Avatar de l’utilisateur
pietvandiet

Page Précédente


Retourner vers Les autres Insectes Sociaux


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum