[Chthonolasius, Dendrolasius, Austrolasius] Les Lasius à fondation dépendante

[Chthonolasius, Dendrolasius, Austrolasius] Les Lasius à fondation dépendante

Message non lupar C-R » Dim 4 Aoû 2013 14:50

Les Lasius à Fondations dépendantes :


On m'a proposé d'écrire ce petit post pour éviter les éternelles redondances à ce sujet.

En France, et chez les fourmis en générale, il existe tout un panel de moyen de fondation : claustrale, semi-claustrale etc.
Ici, nous nous intéresseront au genre Lasius, et plus précisément aux Lasius à fondation dépendante.
Tout est dans les termes : ces dernières sont incapables de fonder d'elles-mêmes, et nécessitent une colonie hôte. On parle de parasitisme social temporaire.
A comprendre : contrairement à certaines espèces (types Polyergus rufescens), le parasitisme n'est nécessaire qu'à la fondation, la gyne ne pouvant s'occuper du couvain. L'objectif est qu'au fil du temps (disons 3 ans maximum, soit la durée de vie maximum d'une ouvrière Lasius) la colonie ne comporte qu’exclusivement des ouvrières directement issues de la ponte de la nouvelle gyne : pureté spécifique.

Les Lasius à fondation dépendante se divisent en trois groupes :
  • Dendrolasius. Exclusivement représentée par Dendrolasius fuliginosus.
  • Austrolasius, représenté en France exclusivement par Austrolasius carniolicus, dont la taille des reines ne dépasse guère celle des ouvrières.
  • Chthonolasius :Lasius umbratus pour la plus connue,rabaudi, bicornis, etc (petite aparté, beaucoup précisent avoir des Cautolasius flavus ou myops dans leur jardin en voyant des ouvrières jaunes, ce pourrait très bien être des Chthonolasius).

Une Lasius à fondation dépendante type Chthonolasius a besoin de parasiter une colonie de Lasius à fondation indépendante.

Pour se faire, elle dispose d'une large tête et d'un gastre peu rempli, ce qui lui permet d'être agile et efficace au combat. C'est également la raison d'une nécessité de parasitisme, elle ne disposera pas des réserves pour élever une génération d'ouvrières, et ne peut de toute manière pas s'occuper de son couvain.

En règle générale, le parasitisme se passe de la façon suivante :
Elle va suivre les pistes phéromonales d'une colonie et tuer une ou plusieurs ouvrières afin de s'imprégner de leur odeur coloniale en les léchant longuement (phénomène très intéressant à observer in natura). Elle va ensuite tenter de s'introduire dans le nid, si cela ne fonctionne pas, elle recommence. Le but étant de rentrer dans le nid, tuer la gyne et prendre sa place. Les ouvrières s'occuperont alors de ses œufs et au fil du temps il n'y aura plus que des ouvrières Chthonolasius, le temps que les autres meurent.

Cependant, il est possible que les deux reines cohabitent un certain temps, mais la Chthonolasius prendra le pas sur la gyne initiale et celle-ci mourra soit d'inattention, soit sera expulsée du nid (Parasitisme de Lasius Umbratus par exemple).

NB : Pour prendre l'exemple de Chthonolasius mixtus, cette dernière essaime en septembre, puis se met à l'abris jusqu'à l'hiver. C'est alors que sera lancé le parasitisme, lorsque les ouvrières de la colonie parasitée seront engourdies par le froid ( source : Les fourmis: comportement, organisation sociale et évolution ; Luc Passera, Serge Aron).
Dans tous les cas, il y a violence envers les ouvrières et non camouflage pacifique de la gyne par quelconque moyen.
Dendrolasius fuliginosus, elle, est un hyper parasite qui parasite les Chthonolasius, l'arroseur arrosé en quelque sorte.

Voici un petit procédé qui a fonctionné pour ma part sur Dendrolasius fuliginosus et Chthonolasius sp.
A retenir que j'utilisais des colonies de Lasius sp noires en tube pour pouvoir récupérer les cocons.
Si ces dernières ne disposent pas d'un couvain suffisant, souvenez-vous que les gynes Chthonolasius ont une durée de vie souvent limitée selon l'espèce, n'hésitez pas à les nourrir à l'aide de liquides sucrés en attendant les cocons.

- Vous avez votre Lasius parasite.
- Une colonie de Lasius sp noires avec des cocons (si Lasius en fondation, la parasite pourra attendre les premiers cocons à conditions d'être nourrie tous les 3 jours environ).
- Séparer au moins 5 ouvrières matures d'une colonie de Lasius sp noire et la placer dans un tube à essai avec 20 cocons (pas avec la gyne).
- Attendre que l'un des cocons s'ouvre, vous aurez alors un jeune imago.
- Retirer immédiatement les 5 anciennes ouvrières. Laisser l'imago encore non-coloré et les 19 cocons.
- Placer la gyne avec, elle sera acceptée sans souci (car imago jeune), l'inverse également.
- Attendre l'éclosion des 19 autres cocons.
- La gyne devrait pondre dans les 2 mois (sauf si diapause, évidemment).
- Nourrissez avec 90% de nourriture liquide, mais ce n'est qu'un conseil, j'ai remarqué que les larves mettaient parfois plusieurs mois avant de se nymphoser en nourrissant majoritairement d'insectes, allez comprendre.
- Il est possible selon les gynes qu'il soit nécessaire de rajouter des cocons.



Et enfin : Comment reconnaître une Lasius à fondation dépendante ? C'est extrêmement simple !

Tout d'abord, si vous avez des bases en myrmécologie, vous saurez reconnaître une Lasius, ou au moins une Formicinae.
Pour reconnaître une Lasius à fondation dépendante, on vous dira : Gastre resserré, petite taille ou autre; c'est vrai, mais ce peut aussi être le cas pour pour une autre Lasius.
Le seul critère fiable est la tête qui dans 100% des cas sera plus large que le thorax.

En photo, ça parle mieux (pour vous mettre dans les faits, elles ont été prises sur le topic identification) :

Image
Image

Chthonolasius sp.
(A noter que comme pour les autres Lasius noires ou jaunes, il est impossible sur ce genre de photos de déterminer l'espèce)

Pour Dendrolasius fuliginosus, c'est plus simple, la gyne et les ouvrières sont d'un noir très luisant :

Image
Image

Ouvrière
Image

Gyne

A noter que cette dernière est supposément polygyne, ou du moins, dans les colonies fortement avancées (le mode de fondation ne permet de toute manière pas une polygynie de fondation).
L'unique manière serait que des gynes fraîchement fécondées reviennent au nid agrandir le cheptel, mais tout ceci reste flou, comment un nid pourrait être polygyne si les gynes ont exclusivement un mode de fondation parasitaire ?

Voilà pour ce petit pavé, si certains ont des questions, qu'ils n'hésitent pas !
Avatar de l’utilisateur
C-R

Re: Les Lasius à fondation dépendante.

Message non lupar myrmeco » Dim 4 Aoû 2013 17:51

*salut*

Merci à toi. :-)
Sur le dernier point, j'ai lu que les nids de Lasius fuliginosus pouvaient fonctionner en plusieurs parties indépendantes avec une reine pour chaque partie... ça reste à prouver selon moi.
Avatar de l’utilisateur
myrmeco

Re: Les Lasius à fondation dépendante.

Message non lupar AntsBiology » Dim 4 Aoû 2013 18:10

Bonjour, bravo pour ce post qui devrait être insérer en Post-it sur les parties hautes du forum ! :slap: :slap:
Avatar de l’utilisateur
AntsBiology

Re: Les Lasius à fondation dépendante.

Message non lupar brochibleu » Lun 5 Aoû 2013 09:41

Merci de cette fiche, mais ma photo est médiocre comparée aux autres images...
Avatar de l’utilisateur
brochibleu

Re: Les Lasius à fondation dépendante.

Message non lupar AntsBiology » Jeu 8 Aoû 2013 09:11

NOTA : Les Lasius sp.aff umbratus sont beaucoup plus grosses et agressives que les Lasius sp.jaune. Ces dernières nichent principalement dans le sol et font des monticules de terres très visibles.
Les yeux de nos Chthonolasius sp sont bien petits par rapport à leur taille ! Les Lasius sp.jaune sont plus petites mais leurs yeux sont proportionnelles à leur taille (constatation). La pilosité y ait aussi abondante je trouve sur le thorax avec des poils dressés.
Avatar de l’utilisateur
AntsBiology

Re: Les Lasius à fondation dépendante.

Message non lupar gorguts » Lun 12 Aoû 2013 00:39

Post très intéressant et utile ! *amen*

Cependant plusieurs questions me trottent dans la tête (j’espère que c’est le bon endroit pour les poser :tututu: ) notamment concernant les Chthonolasius :

Etant donné qu’on utilise des cocons de Lasius sp noires, faut-il se référer à la fiche d’élevage des Lasius niger pour tout ce qui est des conditions de maintien ? Je pense notamment à l’humidité nécessaire et aux températures appropriées.

Peut-on assimiler les ouvrières Lasius sp noires et Chthonolasius de part leur morphologie (peut-être pas tant que ça si ? :-? ) et leur comportement ?
Avatar de l’utilisateur
gorguts

Re: Les Lasius à fondation dépendante.

Message non lupar C-R » Lun 12 Aoû 2013 01:58

Bonnes questions. ;)

Pour les Chthonolasius, c'est vrai qu'on ne se pose pas la question niveau humidité, je pense qu'en effet se référer aux Lasius noires est une bonne idée, avec une humidité recouvrant la moitié du nid, c'est gage de sécurité.
Pour Dendrolasius fuliginosus légèrement moins humide je présume, les colonies s'établissant dans des nids en carton au pieds des arbres.

Pour ta deuxième question, je n'ai pas compris ce que tu entends par assimiler ? Je vais quand même tenter de répondre :

Si tu n'utilises pas de Cautolasius flavus ou myops pour la fondation, tu reconnaitras les ouvrières sans problème : Les Chthonolasius sont jaunes en France et Dendrolasius fuliginosus est noir luisant.
Pour le comportement, il est relativement le même pour les Chthonolasius que pour les Lasius indépendantes passée la fondation.

Se pose quand même la question de l'élevage à long terme de cette fameuse Dendrolasius, qui semble, à l'égard des Champignonnistes bien connues, dépendre également de l'apport d'un champignon qui pousse dans leur nid et qu'elles entretiennent. Cependant ce n'est pas leur seule source de nourriture et je présume qu'elles peuvent survivre sans, après sont-elles bien sans, c'est une autre question.
Avatar de l’utilisateur
C-R

Re: Les Lasius à fondation dépendante.

Message non lupar gorguts » Lun 12 Aoû 2013 14:57

Même sans comprendre la question tu y as plutôt bien répondu ! En fait j’aurai voulu savoir à quoi allait ressembler mes futures ouvrières Chthonolasius (taille, couleur, morphologie, leur alimentation …).

Peut-être qu’une fiche d’élevage est envisageable ? *oups*

En tout cas merci encore pour ce post, ces belles photos et ces réponses claires !! *good*
Avatar de l’utilisateur
gorguts

Re: Les Lasius à fondation dépendante.

Message non lupar Lucas » Sam 17 Aoû 2013 21:28

Vite de passage.
Si je peux me permettre, en plus des Dendrolasius et Chthonolasius il faut ajouter les Austrolasius (Lasius carniolicus, en France) .

Les Chthonolasius sont effectivement plus grosses mais leur comportement diffère également de Lasius flavus . Lorsque vous trouvez un nid, elles cherchent plutôt à s'enfuir rapidement.

En espérant que ces infos vous aideront.
Avatar de l’utilisateur
Lucas

Re: Les Lasius à fondation dépendante.

Message non lupar C-R » Sam 17 Aoû 2013 21:41

Exact, mais je ne peux pas éditer le premier post. ^^

Il faudrait donc rajouter à ce niveau :
Les Lasius à fondation dépendante se divisent en deux groupes : changer le deux par le trois.

Rajouter un tiret : - Austrolasius, représenté en France exclusivement par Austrolasius carniolicus, dont la taille des reines ne dépasse guère celle des ouvrières.
Avatar de l’utilisateur
C-R

Suivante


Retourner vers Fiches d'Élevage


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum