Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Wells » Jeu 29 Aoû 2013 23:32

Bonsoir à tous,

Je maintiens actuellement de nombreuses colonies en tubes, et à l'image de @Libertango, je dispose ces derniers simplement dans des aquariums en verre.
Ce dispositif me convient pour les premières années de développement des jeunes colonies.

Cependant, je réfléchis actuellement sur un habitat à offrir à ces colonies grandissantes. J'ai longuement lu le blog personnel de Libertango, ainsi que passé au peigne fin bon nombre de ses vidéos présentes sur sa chaîne YouTube.
Cet éleveur éveille chez moi une certaine admiration. Il est un modèle de propreté et cela réussit parfaitement à ses élevages.
Je suis ravi de voir qu'il y a d'autres éleveurs maniaques au point de nettoyer ses colonies de fond en comble souvent comme j'ai tendance à le faire.

J'ai durant un moment opté pour des nids en plexiglas et mes lectures du blog de Libertango ou même à l'époque d'un certain @Alan (ancien modérateur sur ce forum qui maintenait notamment, une superbe colonie de Camponotus sericeus en nid plexiglas) m'ont confortées dans cet avis, cependant, après avoir parcouru l'ensemble du blog de Robert HELSEN, pour moi la référence en tant qu'éleveur de Messor barbarus, je me sens un peu partagé.

Après de multiples années d'élevage, celui-ci a expérimenté de nombreux types de nids et notamment les nids plexiglas commerciaux. Malgré un certain enthousiasme de sa part au début, il revint rapidement sur son avis (en moins d'un an) et en conclut que ces nids n'étaient vraiment pas appropriés pour cette espèce (et pour d'autres, tel que ses Lasius, mortes sans raison apparente dans un de ces derniers). Il prône haut et fort les avantages des nids en plâtres.

Bien que je ne sois pas partisan du plâtre pur, je pense qu'un nid en plâtre / ciment peut être une solution. Je citerai pour le moment ma référence dans ce type de nid, le nid de @Myrmica rubra (fait, encore une fois, pour Libertango).
(cf. viewtopic.php?t=9952&start=110#p152212)

Je suis aussi émerveillé par les nids de @Phelsuma (lui aussi ancien modérateur), ses créations en BC valent vraiment le détour, mais malgré toute mon application, je n'arrive pas à avoir une surface parfaite et la vitre ne plaque pas parfaitement au nid, ce qui est assez problématique pour les espèces de petite taille. Mais ce détail pourrait se résoudre en coulant un mélange plâtre / ciment.

Je souhaitais donc votre avis à ce propos. Pensez-vous que des nids plexiglas peuvent être moins appropriés que des nids "fait main" en plâtre / ciment par exemple ? Pour quelle espèce préconiseriez-vous plutôt l'un ou l'autre ?
Malgré mon expérience, je reviens sur le sujet car mes multiples lectures me laissent partagé.


PS : Désolé pour le gros pavé ^^. J'ai tenté de rédiger de façon à ce que ce soit pas trop lourd à lire.
Avatar de l’utilisateur
Wells

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar romgoss » Jeu 29 Aoû 2013 23:51

Que dire, pour faire un nid en pâtre pour Messor, il va falloir blinder. Je ne sais pas si le ciment mélangé est suffisant (des doutes avec Messor). Perso je n'ai que des nids en plâtre et quelques ébauches en BC. Si tu es un maniaque comme moi (je nettoie tout de fond en comble tous les 2 mois minimum) ton plâtre durera; cela implique évidement de déménager tout ce monde assez souvent (contraignant). Des solutions existent en plus pour limiter les moisissures (eau de javel, vinaigre etc).

Que choisir entre un nid plexi tout fait et un nid en plâtre fait maison ? L'un ou l'autre voir les deux, chacun voit midi à sa porte. Je sais que le fait de voir mes fourmis évoluer dans un nid fait de mes mains est d'autant plus gratifiant que de les voir dans un nid commercial, là encore chacun est différent.

Le nid plexi est esthétique (les goûts et les couleurs) mais manque d'autonomie pour l'humidification et parfois diffuse mal, la mousse oasis chez certains vieillit très mal (mais ça se change). Le nid en plâtre c'est variable selon tes talents de bricoleur XD ou de la personne qui te le vend; mais normalement, une belle mèche, des salles bien faites et c'est viable sans trop se poser de questions. Et le plâtre diffuse bien.

Tu peux couler du plâtre dans tout en n'importe quoi ce qui donne beaucoup de choix dans les formes du nid toujours en respectant l'hygrométrie.

Je ne peux pas trop t'en dire plus, cela dépend beaucoup des espèces aussi. *good* Mettre des Myrmica dans un nid plexi ou des Camponotus changera la donne à coup sur.
Avatar de l’utilisateur
romgoss

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Ecthelion » Ven 30 Aoû 2013 00:02

Si t'as déjà les aquariums, autant les utiliser et faire des nids avec des blocs de BC creusés et un substrat non creusable.
Avatar de l’utilisateur
Ecthelion

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Wells » Ven 30 Aoû 2013 00:05

@romgoss :
Merci beaucoup pour cette réflexion. Comme tu le soulignes, je suis très maniaque, et même avant d'avoir lu le blog de notre cher Libertango, je pratiquais déjà le nettoyage complet de mes nids plexiglas de façon assez récurrente.
Beaucoup de gens disent que ce n’est pas très bon car ça stresse la colonie. Pour ma part, je n'ai jamais eu de problèmes de "stress" avec mes colonies. Ou du moins, je ne sais pas comment ça se présente.
Chez certains insectes, le stress stimule la ponte. Il me faudrait faire des recherches à ce sujet pour les fourmis.

Robert HELSEN a conservé des Messor dans un nid plâtre non blindé durant plus de 5 ans sans qu'elles le creusent. Il explique différentes techniques de séchage et de dosage qui rendent le plâtre solide. Je pense qu'avec 40% de ciment sur un volume (1 volume d'eau et un volume hybride (60% plâtre / 40% ciment), ça devrait rendre le tout très solide.

Par ailleurs, je maintiens beaucoup d'espèces de Camponotus, peu exigeantes en humidité, donc du plexiglas pourrait faire l'affaire, mais dans un souci "d'homogénéité", j'aimerai bien avoir des nids plus ou moins similaires et du même type.

Dernier point, au niveau du nettoyage, je pense que du plâtre pur doit être très salissant, d'où le besoin de le pigmenter comme le font Phelsuma ou Myrmica rubra, car bon, je rappelle que les Messor sont assez "dégueulasses" (gros taches noires récurrents, traînées blanchâtres en tout genre etc... Les plus sales à mon goût)



@Ecthelion :
Non, je déteste les nids genre "Biorama" car trop difficiles à nettoyer. Il est inconcevable de démonter le module avec la colonie à l'intérieur...
De ce fait, visibilité ZÉRO en quelques mois, surtout avec des fourmis du genre Messor.

J'affectionne particulièrement les nids horizontaux. Mes aquariums en 20*10*10cm servent uniquement d'aires de chasse ou de transit (lors des nettoyages). Le budget n'est pas un problème en soi, je ne souhaite pas forcément recycler ce que j'ai déjà.
Pour moi la myrmécologie est une passion, et comme le dit le proverbe, "Quand on aime, on ne compte pas".
Avatar de l’utilisateur
Wells

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Jarode » Ven 30 Aoû 2013 00:26

Wells a écrit:Après de multiples années d'élevage, celui-ci a expérimenté de nombreux types de nids et notamment les nids plexiglas commerciaux.

Le problème vient peut-être de là. Peut-être qu'il n'aurait eu aucun problème s'il avait confectionné lui-même ses propres nids en plexiglas en s'assurant de ne pas y mettre de colle ou autres produit toxiques.
Avatar de l’utilisateur
Jarode

Nids plexiglas et plâtre

Message non lupar C-R » Ven 30 Aoû 2013 00:29

Perso, je suis un fan inconditionnel du béton cellulaire, il a l'avantage d'être facile à travailler, d'être perméable et contrairement au plâtre il ne diffuse pas l'humidité dans sa globalité et conserve donc une partie sèche, ce qui nous permet d'adapter le pourcentage de salles humides en fonction de l'espèce.

Les nids durent dans le temps et sont facilement nettoyables. ;)
Avatar de l’utilisateur
C-R

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Wells » Ven 30 Aoû 2013 00:33

@Jarode :
Je ne parle pas seulement de nids commerciaux... Par exemple de nids en plexiglas qui peuvent être réalisés par Perok (et donc non "nocifs").
Il est facile d'obtenir des nids plexiglas "sains", je n'ai jamais eu de réels soucis avec les miens achetés pourtant dans le commerce.
Je ne prône pas dans ce sujet le "pour ou contre commercial", donc je trouve ce type de remarque peu constructive de la part d'un administrateur... On se croirait sur Acid***mik. :-|

@C-R :
J'ai longtemps confectionné mes nids BC. Seulement avec des espèces du type Pheidole, Tetramorium ou autres "naines" pas évident de ne pas avoir de l'espace entre la vitre et le module. Si vous avez des astuces, je suis preneur. J'ai même tenté la ponceuse à bande pour avoir une surface impeccable mais bon, ce n'était pas encore ça. C'est sur que pour des Camponotus, aucun souci...
Pour l'humidification, totalement d'accord avec toi. Un système de mèches permet de réguler de façon assez fine la surface humide du nid.
Pour ce qui est du nettoyage, je ne suis pas convaincu. Le BC marque beaucoup, notamment les "cacas" de Messor (tout comme le plâtre je pense).
Avatar de l’utilisateur
Wells

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Jarode » Ven 30 Aoû 2013 00:49

Au contraire, ma remarque est très à propos. Tu dis que R. Helsen a testé des nids commerciaux, moi je dis juste qu'il se pourrait que les vendeurs aient utilisé des matériaux toxiques. Si R. Helsen avait fait lui-même ses nids avec les précautions qui s'imposent (que le vendeur n'a peut être pas prise), il n'aurait peut-être pas eu ces problèmes. Après tout C'est juste une hypothèse raisonnable qui pourrait expliquer les problèmes qu'il a rencontré. Je ne vois pas pourquoi cette hypothèse te gène... :think:
Je ne prône pas dans ce sujet le "pour ou contre commercial"

Moi non plus...
Avatar de l’utilisateur
Jarode

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Wells » Ven 30 Aoû 2013 00:53

Ok pour ton explication. Je ne savais pas que ces nids "commerciaux" contenait des produits toxiques. Je n'ai JAMAIS eu de souci avec. J'ai déserté Acid***mik notamment pour cet esprit fermé et engagé contre le "commerce" de fourmis et produits dérivés. Je ne souhaite pas retrouver les vieux fantômes du passé ici, voilà tout. :hihi:

Tu serais donc favorable au plexiglas pour les nids ? Plutôt que d'autre matériaux ? Personnellement, tu utilises plutôt du plexiglas ?
En tout cas, les nids plexiglas "faits main" ne peuvent pas être aussi esthétiques qu'un nid découpé au laser. Ils font beaucoup moins finis et aboutis à moins d'avoir vraiment des moyens très appropriés, mais même une scie à chantourner ne fait pas un boulot aussi net qu'un laser quoi qu'on dise. Ne parlons même pas du plexi à la Dremel...
Avatar de l’utilisateur
Wells

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Ecthelion » Ven 30 Aoû 2013 00:54

C'est sur pour Messor c'est pas idéal mais quel nid le sera vraiment... au final faudra démonter que ce soit un biorama aquarium/bc ou un nid plexi et pour ça faudra les bouger. Dans le fond le meilleur nid pour elles, c'est un nid fabriqué à base de tube : facile à évacuer et pas cher... mais surtout facile a nettoyer pour le réutiliser :) .

Pour les nids commerciaux, je tends à rejoindre Jarode... j'ai eu quelques colonies mortes de façon inexpliquée (et sans erreur de ma part, je suis assez honnête pour reconnaître quand je fais des boulettes ^^ ).
Avatar de l’utilisateur
Ecthelion

Suivante


Retourner vers Fourmilières Moulées (plâtre, ciment / plâtre, mortier etc ...)


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum