Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Jarode » Ven 30 Aoû 2013 01:02

En ce qui concerne les nids, si le critère est l'esthétique je préconiserais d'en acheter des en plexiglas avec découpe au laser, si le critère est le prix je préconiserais d'utiliser du bon vieux béton cellulaire, platre ou mortier simple. Quoi qu'il en soit, toujours en horizontal.
En ce qui concerne la viabilité des nids, je dirais qu'il est très préférable d'avoir une semelle absorbante pour les nids en plexiglas. Le "tout plastique", je n'y crois pas trop...
Pour l'observation, il faut privilégier une vitre en verre qui se raye beaucoup moins que celle en plexiglas.

Wells a écrit:Ok pour ton explication. Je ne savais pas que ces nids "commerciaux" contenait des produits toxiques.

Je ne dis pas qu'ils en contiennent, je dis juste que c'est une possibilité. On ne peut pas savoir s'ils en contiennent ou pas vu qu'on les achète tout fait et que les vendeurs des boutiques n'indiquent jamais les matériaux et produits utilisés. Sachant ça je trouve légitime qu'on puisse se poser la question...
Avatar de l’utilisateur
Jarode

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Neswindase » Ven 30 Aoû 2013 07:08

Bonjour Wells,

Etant exactement dans la même situation que toi et m'étant ainsi interrogé il y a peu sur la viabilité de mes nids dans le temps, je tenais alors à te faire part de quelques indices que j'ai recueilli.

J'ai à ton image testé tous types de nids : plexiglas, plâtre, plâtre/ciment, bc, nid verre/acrylique, aquarium, ....

Avec des résultats pas toujours concluants, j'ai donc demandé à un ami qui connait très bien les laboratoires d'éthologie (qui sont pour moi la vraie référence).

Sa réponse : Tous ces laboratoires utilisent des nids extrêmement simples de conception dont la majorité sont en plâtre et un ou deux en bc.
Ces nids offrent la meilleure diffusion de l'hygrométrie, fidèle à celle de la nature. Une bonne porosité, un coût moindre à la production et donc la possibilité de juste remplacer un module (ce sont des petits nids coulés dans des barquettes et reliés les uns aux autres). On peut donc simplement changer une partie du nid et garder le tout sans cesse propre.
De plus seuls ces nids permettent le maintien d'espèces au besoin fort en hygrométrie sur le long terme, on citera les éternelles Harpegnathos venator ou certaines Pheidole sp tropicales qui ne durent que dans ces nids.
Mais cela nécessite de trouver un plâtre de haute qualité (plâtre artistique) qui devient très solide et increusable au séchage.

Ce qui joue en défaveur du mortier et du plâtre/ciment c'est que la réaction chimique lors de la production met (après étude) 1 mois à finir donc il faut s'y prendre très en avance avant de les installer ... et que les minéraux de l'eau altèrent vite les qualités du matériau.

Le bc quant à lui est une bonne alternative même si on peut moins souvent le changer car il demande plus de temps à la conception que simplement couler du plâtre.

Pour finir le plexiglas bien que très esthétique, convient bien aux espèces tolérantes ou ayant besoin d'une hygrométrie pas trop importante (la plupart des camponotes exotiques se situent à 50-70 % ce qui autorise leur maintien dans ces nids).

Donc à toi maintenant de faire ton choix en fonction des espèces élevées et de ton besoin d'esthétique.

A bientôt tout le monde *salut*
Avatar de l’utilisateur
Neswindase

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Scott » Ven 30 Aoû 2013 07:53

Très sympa ce débat, aussi je décide d'y participer.

Ayant des Pheidole pallidula, assez difficiles à loger au vue de leur prédisposition à l'évasion, et étant très maniaque sur l'esthétique de mon nid, je me suis moi aussi (et comme beaucoup j'imagine) posé cette question du "quel matériau, pourrait être assez propre, viable sur le long terme, de conception simple ne demandant pas ou peu de matériel spécifique, et assez joli pour accueillir mes protégées...?".

Personnellement j'ai opté pour plusieurs en même temps, en essayant d'additionner les avantages des uns et des autres. Je me suis lancé dans la conception d'un nid en verre et plastique, permettant d'avoir une bonne visibilité, combiné à des éléments en plâtre pour la porosité. Le plâtre classique ne correspondant pas à mes attentes quant à sa durabilité et sa résistance, je suis parti sur un plâtre artistique comme le suggère Neswindase, à base de plâtre et de résine.

Pour revenir plus précisément sur ton problème/questionnement, je pense qu'un seul matériau ne pourra jamais satisfaire à toutes les exigences des fourmis mais aussi de l'éleveur, et qu'une association de différents procédés et matières est nécessaire. C'est mon avis, après il y a bien sûr une histoire de simplicité, de goût et de motivation. Et même en faisant cela, les premiers essais sont souvent des échecs car une variable n'est pas maîtrisée.

Différents matériaux et différents tests sont pour moi la mailleure solution.

PS : La guerre des pavés est déclarée !!! ;)
PS2 : Je pourrai rivaliser une fois sur PC...
Avatar de l’utilisateur
Scott

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar etii » Ven 30 Aoû 2013 08:21

Wells a écrit:Je ne souhaite pas retrouver les vieux fantômes du passé ici, voilà tout. :hihi:

:slap: il n'y a pas ! :) Chacun est libre et personnellement, je n'ai quasiment que des nids commerciaux (2 mains gauche et une sainte horreur du bricolage - je suis fâché avec ou lui ne m'aime pas, je ne sais).

La problématique a été énoncée plus haut : l'hygrométrie ! Les nids en plexiglas (des progrès ont été faits) ont souvent une hygrométrie basse (surtout ceux horizontaux et faits en Pologne par exemple). Ils peuvent vite devenir des mouroirs et décimer une colonie en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Il convient donc d'être très prudent...

Ceci dit, une fois que la colonie devient populeuse, on n'a rapidement plus le choix hormis faire soi-même ! Le nid qui ne se salit pas n'existe pas (il y a des causes sans espoir : Messor en fait partie), la matériau parfait non plus.
Il faut arbitrer des choix... et là, on traverse généralement un grand moment de solitude :slap: !!!
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar raphael35 » Ven 30 Aoû 2013 08:41

Bon ben puisqu'il y débat je m'y mets ;-).
Je pense qu'avant toutes choses c'est une histoire de goût de l'éleveur.
Plusieurs critères entrent en ligne de compte selon chaque personne : Facilité d'observation, de nettoyage, réutilisation du nid en cas d'échec, coté très nature ou pas, anti évasion, possibilité de faire des photos... Tout ça dépend de sa personnalité et de ce qu'on veut faire de sa passion d'éleveur.
Depuis des années que j'élève des fourmis et que je fais 90% de mes nids moi même j'ai testé toute une flopée de choses.
Nid dans la terre, biorama du commerce, nid plexi du commerce, ni en plâtre, en plâtre ciment, en bois, et en litière pour chat + argile + ciment blanc + sable, nid horizontaux, verticaux... Je crois que j'ai du faire ou acheter plus de 60 nids différents.
Mes conclusions sont les suivantes :
- Pour l'observation dans le nid, le nettoyage, l'anti évasion et la réutilisation facile du nid rien ne rivalise avec le plexi.
- Pour le coté nature et les possibilités architecturales nature, rien ne vaut les nids en mortier.
- Pour le gain de place et l'humidification, les bioramas sont très intéressants.

Pour les Messor, j'utilise pour ma par le mélange sable + ciment + litière pour chat + argile. La capillarité est exceptionnelle grâce à la litière pour chat et pour l'humidification aucun autre type de nid ne peut rivaliser selon mes essais. On est très proche de la terre elle même avec la présence d'argile.
Pour la solidité, le ciment blanc prompt permet une durabilité à tout épreuve, à moins d'attaquer à la mèche béton avec percussion, sinon rien et surtout aucune mandibule de fourmis quelle que soit l'espèce n'arrive à entamer ne serait ce qu'un grain de ce mélange une fois bien sec.
Pour la propreté, c'est évidemment moins clean que le plexi pur, mais, si la surface est bien lissée lors du moulage, ça reste nettoyable.
Pour la réutilisation des nids en cas d'échec, ce que je fais c'est un bon nettoyage, un ponçage si nécessaire et une nouvelle couche de peinture et il est comme neuf. Par ailleurs le coût est nettement moindre par rapport aux nids plexi et donc, si vraiment le nid était irrécupérable je le jette (ça ne m'est arrivé qu'une seule fois avec une colonie de Pheidole de près de 10 000 individus qui avait fini par décliner).
Comme tu l'as peut être vu dans les colonies que j'ai présentées, je suis plus branché biorama, car j'affectionne les nids qui me paraissent plus "naturel", basiquement une ADC en haut et le nid en bas. Par ailleurs, ils prennent moins de place qu'un nid horizontal.
Mais j'ai aussi des nids horizontaux en mélange (sable + litière + ciment blanc) et tout se passe très bien.
Enfin, l'intérêt du mélange ciment + sable + litière et argile, c'est qu'en faisant varier les proportions, on peut tout à fait s'adapter aux espèces et à leurs besoins en humidité. On peut aussi, par exemple pour les Formica, les Myrmica, et le grenier à graines des Messor laisser traîner une plaque de plexi dans le mélange. Cela coupe la capillarité et permet de garder des salles parfaitement sèches dans le nid.
Tout ça est une histoire de goût de ce qu'on aime travailler aussi. Personnellement j'adore travailler le bois, les moulages, j'aime aussi peindre et je n'aime pas particulièrement travailler le plastique.
Dans les nids, de Libertango, outre son formidable travail d'éleveur et de nettoyeur ;-) , ce qui m'impressionne le plus, ça reste, et de loin les fourmis elles mêmes ! Je ne suis pas certain que ces espèces ne soient pas tellement esthétiques que dans n'importe quel nid, le résultat soit tout aussi spectaculaire. Si je regarde par exemple les colonies de Funkyben, j'y vois aussi un super boulot dans des nids pourtant différents.
Ps : Désolé pour cette riposte disproportionnée dans la guerre des pavés ;-)
Avatar de l’utilisateur
raphael35

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar brun° » Ven 30 Aoû 2013 10:22

A la vue des différents avis, on peut s’interroger sur l'intérêt du plexi ?

Coté fourmis : au mieux, aucun intérêt, ni hygrométrie satisfaisante, en quantité, mais aussi en stabilité. Ni sécurité, car son incapacité à absorber les liquides (eau ou huile) présentant un risque d'engluement très significatif pour de petites espèces.

J'ai eu à ce sujet une mauvaise expérience, avec des Pheidole mortes dans de très petites gouttes d'eau. C’était désespérant de les voir mourir de la sorte. En outre, le matériau est très lisse et les fourmis n'arrivaient pas à s'accrocher pour se dégager.

Autre problème, rencontré, la plaque n’était pas parfaitement plane, comme le verre... et les vis incapable de serrer parfaitement le montage, j'ai constaté un espace entres les plaques qui a permis des évasions... (nid acheté sur Fourmis@home). J'ai entendu d'autres cas, de ce genre, avec une déformation du plexi qui ont produit les mêmes effets. Donc même pour la partie supérieur, le plexi présente des défauts... Je ne parlerai pas des rayures... mais il vrai aussi qu'il existe une multitude de PMMA aux qualités parfois très différentes. Ceux utilisés sur fourmis@home ont une transition vitreuse à une faible température (je parierai à peine au dessus de 60°C), probablement pour optimiser la vitesse de découpe laser, par contre, pour les déformation ou rayures, c'est nul !

Bref, comme vous pouvez le constater mon expérience, plexi, est plutôt désastreuse ! ;-) Donc pour moi, coté qualité, le plexiglas a une fonction essentiellement esthétique, il permet également d'avoir un nid léger et compact, l'intérêt est purement, éleveur, rien pour les fourmis, c'est un choix de matériau trop débalancé à mon goût... Tant que les espèces élevées supportent ses différentes carences, tel les Campanote, ça passe ! A consommer avec modération et surtout en connaissance de cause. En outre, je pense que les qualités esthétique du plexi sont surtout le fait de l’implacable découpe laser. Si on pouvait avoir le même niveau de finition sur une dalle absorbante et opaque. Le plexi serait sans doute délaissé.

Personnellement, j'avais été très séduit par ces nids, mais on ne m'y reprendra plus ! Si la question est esthétique il faut chercher d'autres pistes, à ce sujet, une CNC pour produire des moules silicone à la précision micrométrique et un mélange de mortier à la finition, sans bulles, sans défaut, serait sans doute un axe de recherche très intéressant pour le futur des nids artificiels, pour les personnes exigeantes sur la dimension esthétique (dont je fais parti), sans sacrifier les besoins essentiels des fourmis.
Avatar de l’utilisateur
brun°

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar mrpatate » Ven 30 Aoû 2013 11:19

Félicitations pour ce débat prometteur ! :slap:
En ce qui me concerne j'ai également essayé plusieurs types de matériaux. J'ai gardé des Lasius dans un nid en bc quelques années sans trop de dégradations. Le BC une fois bien travaillé peut être correctement viable pour les espèces qui ne s'évadent pas facilement en effet. Cependant je suis avec une colonie de Messor dans des nids en plâtre. Je suis d'avis que si on laisse de la place, de l'espace avec toujours un nid relié d'avance, les Messor ne cherchent pas a creuser le plâtre, en tout cas j'ai jamais eu affaire avec une évasion du a un forrage du nid depuis 2 ans.
Le plexi, après plusieurs essais de confection personnel, reste un matériau difficile d'utilisation. Il faut du matos que tout le monde ne peut s'acheter.
Donc pour moi le plâtre reste le matériau facilement remplaçable et simple d'utilisation.
Avatar de l’utilisateur
mrpatate

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Lockmar » Ven 30 Aoû 2013 12:43

Hello, pour apporter ma pierre à l'édifice ;-) .

Le mélange plâtre/ciment fonctionne bien, mais en fonction des dosages on obtient un nid qui varie en solidité, et en absorption. Je me suis finalement basé sur des nids avec 60% de plâtre / 40% de ciment, c'est ce qui est à mon goût le meilleur compromis entre absorption et solidité. Ma colonie de Messor prendra possession du sien sous peu, mais après séchage complet, ce matériau se révèle difficile à travailler, je pense donc que les mandibules auront du mal à l'attaquer.

Pour le plâtre pur, j'ai ma colonie de Lasius qui y vit de puis maintenant 4 mois sans problème, le gros inconvénient que je rencontre pour le moment est l'évaporation, car certes il absorbe très bien l'eau, mais offre aussi une surface importante qui accroit l'évaporation (donc à blinder sur la partie extérieure avec de l'acrylique ou du ni clou ni vis). Il y a aussi la déliquescence d'une partie du plâtre dans le réservoir, qui à terme ruinera le nid.

Pour le plexiglass, je ne peux me prononcer, je n'ai pas de nid de ce type.
Avatar de l’utilisateur
Lockmar

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Jarode » Ven 30 Aoû 2013 13:23

Pour les détracteurs des nid plexiglas, voici les moyens de résoudre les problèmes que vous avez :
  • Humidité : semelle absorbante
  • Noyades : semelle absorbante
  • Visibilité : vitre en verre
  • Nettoyage : vitre amovible (par glissière par exemple)

Un bon nid plexiglas c'est un nid avec une vitre en verre facilement amovible et une semelle absorbante. Donc ce n'est pas du tout plexiglas mais une association de 3 matériaux. Ainsi on allie tous les avantages liés à l'élevage, sauf le prix (le plexiglas n'est pas peu cher...) et la facilité/rapidité de conception si on le fait soi même.
Avatar de l’utilisateur
Jarode

Re: Nids plexiglas et plâtre - Réflexion après lecture de Robert HELSEN

Message non lupar Aymeric.L » Ven 30 Aoû 2013 16:10

Pour moi, mes Messor vivent dans des nids en ciment/plâtre (50/50 ou 40/60) qui leur convient très bien. De plus mes nids sont blindés extérieurement par un coffrage en verre. Garantie 100% neutre et esthétique. :-p
Avatar de l’utilisateur
Aymeric.L

Page PrécédenteSuivante


Retourner vers Fourmilières Moulées (plâtre, ciment / plâtre, mortier etc ...)


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum