Observation "in natura" de Formica rufa

Re: Observation "in natura" de Formica rufa

Message non lupar Will » Mar 7 Jan 2014 19:08

Effectivement dukat, elles atteignent des tailles respectables, de l'ordre du petit cm pour les plus grosse ouvrières. Ce qui est l’équivalent d'un gros media chez une Camponotus comme ligniperda. :hihi:
Je connais la localisation de plusieurs gros nids dans ma région, et faut pas essayer de mettre les pieds près d'une colonne, elles aiment la chair humaine les petites. XD
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: Observation "in natura" de Formica rufa

Message non lupar Lewass » Mar 7 Jan 2014 19:39

Effectivement dans ma région il n'est pas rare de croiser d'énormes dômes (plusieurs mètres de diamètres et jusqu'à 1.5 mètres de haut) vraiment impressionnant.
Tu ne crois pas si bien dire quand tu parles de mangeuse de chair, un remède de grand-mère contre les rhumatismes était de se faire mordre et asperger d'acide formique en ce couchant, en maillot de bain, au pied d'un grand dôme :-? .
J'ai personnellement déjà employé leurs services, lors d'un raid en montagne avec des amis, je suis tombé sur un squelette de chamois en train de dégeler dans la moraine frontale d'un glacier alpin. Il ne restait déjà plus grand-chose mais ont à récupéré le crane et placé deux semaines sur un dôme. On l'a retrouvé nickel tout propre. Elles étaient passés partout, plus un lambeau de chaire même dans le crane.
Bref de précieuses nettoyeuses pour nos forêts et bosquets. Pas étonnant qu'elles soient protégées en Suisse (je parle de chez moi *salut* ) depuis le 1er juillet 1966 et mises sur liste rouge depuis les années 70 (aussi en Allemagne et en Autriche mais pas en France).
Avatar de l’utilisateur
Lewass

Re: Observation "in natura" de Formica rufa

Message non lupar Will » Mar 7 Jan 2014 19:55

Lewass a écrit:aussi en Allemagne et en Autriche mais pas en France


En Belgique, protégées aussi. Je suis sur que les anciens se servaient de ces dôme comme vide-ordure ménagères. XD
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: Observation "in natura" de Formica rufa

Message non lupar Lewass » Mar 7 Jan 2014 19:58

Avec des ordures de nos arrières grand parents pas trop de risque vu qu'ils n’utilisaient aucun produit dangereux ;-) elles devaient ce régaler les petites \o/
Avatar de l’utilisateur
Lewass

Re: Observation "in natura" de Formica rufa

Message non lupar DMX » Mar 7 Jan 2014 19:59

Je suis persuadé que les Pheidole pallidula ou les Linepithema humile sont de meilleurs nettoyeuses que les F.rufa, pourtant elles ne sont pas protégées ^^. Faut arrêter avec l'hégémonie des F.rufa, leur protection est purement mercantile et sans aucune finalité écologique (pour preuve l'écologie politique dans les années 70, hormis les hippies, était inexistante).
Avatar de l’utilisateur
DMX

Re: Observation "in natura" de Formica rufa

Message non lupar Lewass » Mar 7 Jan 2014 20:04

On parle plus de nettoyage là ^^ c'est de la destruction d’écosystèmes pur et simple :'( ;-)
Avatar de l’utilisateur
Lewass

Re: Observation "in natura" de Formica rufa

Message non lupar Will » Mar 7 Jan 2014 20:07

DMX a écrit:Je suis persuadé que les Pheidole pallidula ou les Linepithema humile sont de meilleurs nettoyeuses que les F.rufa


Si c'etait juste une question de capacité de nettoyage de restes de nourriture, mon petit frère devrait aussi être inscrit sur la liste rouge des espèces protégées. Pourtant je vous assure que ce n'est pas le cas. XD
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: Observation "in natura" de Formica rufa

Message non lupar DMX » Mar 7 Jan 2014 20:10

c'est de la destruction d’écosystèmes pur et simple

Réduire les Formica rufa à un écosystème, c'est ne pas savoir ce qu'est un écosystème ^^. Par contre quand tu tires la chasse d'eau, là tu détruits un VRAI écosystème XD (il y a sans doute beaucoup plus de biodiversité dans tes excréments que dans les zoos ...).
Avatar de l’utilisateur
DMX

Re: Observation "in natura" de Formica rufa

Message non lupar Will » Mar 7 Jan 2014 20:19

Alala DMX, tu reprends encore les choses à contre exemple. Tu sais aussi bien que nous que c'est plus complexe que cela. On parle de temps de régénération des individus, on parle de maintenir des écosystème dans leur état initial. Le problème des formica senso strictu c'est que ce n'est pas un maillons de la chaine alimentaire remplaçable dans leur écosystème donné. Écosystème tout aussi important pour l'homme que celui de ton colon. Ce qu'il fait qu'il soit médiatisé au détriment d'autres je te l'accorde, mais tout de même.

Il y a un mot pour décrire ce maillon trophique, un de mes hippies de prof d’Écotoxicologie me l'a fait apprendre un jour, j'ai du oublier.

On peut être pour ou contre. Si de toute façon tout fini par s'éteindre et que l'homme n'est qu'une nouvelle cause historique d'extinction massive, autant faire péter un bon whisky et regarder le monde bruler en riant. Non pas que ça me déplairait. On peut trouver beaucoup de ce genre d'exemple un peu noir. Limite prendre de l'amoxicilline en cas d'angine ça revient à faire un génocide. XD

On a déjà longuement eu ce débat. Comme toute chose politisée, médiatisée, il y a du bon, et beaucoup de mauvais. Beaucoup d'hypocrisie aussi, et une grosse dose de déni général. Mais moi je les aime bien ces bouffeuses de chair, et ca change rien au fait que j'irais vider mes ordures organiques sur leur dôme au printemps ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: Observation "in natura" de Formica rufa

Message non lupar DMX » Mar 7 Jan 2014 20:41

on parle de maintenir des écosystème dans leur état initial.

Fixiste ! :-p . Les écosystèmes étant des équilibres dynamiques, comment définit-on un état de référence "initial" ? (initial pour qui ?). Perso des écosystèmes qui changent et évoluent, ça ne me choque pas.

Le problème des formica senso strictu c'est que ce n'est pas un maillons de la chaine alimentaire remplaçable dans leur écosystème donné.

Si elles sont irremplaçables, dans ce cas les écosystèmes forestiers ne peuvent pas exister sans Formica senso stricto ... Or il existe pléthore de forêts sans Formica senso stricto et qui se portent très bien.

On peut trouver beaucoup de ce genre d'exemple un peu noir

Dire la vérité sur les Formica rufa n'a rien d'un exemple un peu noir. Il existe un fantasme sur les forums de myrmeco autour des Formica rufa qui dure depuis une décennie. Il y encore quelques années, il était admis qu'elles étaient protégées en France. Il est encore admis de nos jours qu'elles sont en voie de disparition. Et il est encore plus admis que seules les Formica rufa ont un rôle écologique ... Toutes les fourmis ont un rôle écologique !
Avatar de l’utilisateur
DMX

Page PrécédenteSuivante


Retourner vers Observations des Fourmis en Milieu Naturel


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum