[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Sam 5 Nov 2016 14:58

05/11/16

Mais quel plaisir d’ouvrir enfin un blog dans cette partie du forum. Hé oui, comme vous l'avez compris, je viens d’acquérir une exotique. Ma première exotique, et ceux après plus de deux ans d’endémique. Mes chers compagnons à 6 pattes ont rejoint leur frigo pour une diapause bien méritée, laissant leur meuble désespérément vide et leur gentil et brave éleveur en manque de soin et d'observation.

Après maintes et maintes recherches et documentations diverses, et selon les disponibilités du moment, deux espèces ont tout particulièrement retenu mon attention : les Harpegnathos venator et les Tetraponera rufonigra. Pas besoin de vous dire laquelle j'ai choisie au vu du nom de ce blog. On verra plus tard pour les secondes. Et comme d'habitude, ma nature optimiste m’incite à ouvrir mon blog dès maintenant alors que rien n'est encore assuré de fonctionner.

Cette espèce très peu courante en élevage mérite un rapide topo.
Voici la bête :
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra
Tetraponera rufonigra
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Gyne Tetraponera rufonigra
Gyne Tetraponera rufonigra


Les Tetraponera rufonigra font partie de la sous-famille des Pseudomyrmecine. Cette fourmi bicolore, d'une taille variant entre 10-12mm et 13-15mm pour la gyne vit en Asie, dans les forêts tropicales. Elle possède un corps très mince avec des pattes courtes. La tête, l'abdomen et la partie supérieure de leurs pattes sont noires, leur thorax et le pétiole sont eux orange-rouge. Cette espèce, à fondation claustrale et rarement polygyne, s'installe généralement dans du bois mort ou dans une branche d'arbre creuse. Le bouturage est apparemment aussi de leur fait.
Certaine Tetraponera comme par exemple les Tetraponera aethiops (Afrique, Gabon) vivent en parfaite symbiose avec leur nid, le Barteria fistulosa (pour les curieux cliquez -> ici <-).
Une colonie de Tetraponera rufonigra compte généralement entre 300 et 500 individus sans aucun réel polymorphisme apparent. Ces fourmis arboricoles sont de vives grimpeuses, possèdent une excellente vue, sont très territoriales et par la même des prédatrices agressives avec une forte capacité de recrutement. Leur régime alimentaire se compose autant de liquides sucrés que d'insectes. Elles possèdent un aiguillon fonctionnel à la piqure douloureuse (comparable à la guêpe).
Leurs conditions d’élevage ne semblent pas être très compliquées, vivant naturellement dans le bois, un nid sec leur convient du moment qu'un abreuvoir à eau est en permanence à leur disposition. Elles doivent être maintenues dans une gamme de température oscillant entre 26°C et 30°C. Comme la majorité des fourmis asiatiques, elles ne font pas de diapause. Une adc complétement fermée est vivement conseillée.

En résumé, des conditions de maintenance relativement simples mais à l'avant une vue perçante, à l'arrière un AK-47 et au milieu un sale caractère. Ça promet ! :hihi:

04/11/16
Réception de la colonie.

J'avais anticipé le jour de commande pour que la réception se fasse un samedi, jour où je suis présent chez moi. Mais le vendeur l'a envoyé par Chronopost. Je ne peux pas le blâmer bien sûr, surtout qu'avec la baisse des températures, j’étais inquiet. Mais résultat la colis devait arriver le vendredi alors que j’étais au taf et ma femme également. Je l'ai donc fait arriver à la poste pour aller le chercher après mon taf. La poste ferme à 18h, je finis à 17h. À 17H45, je suis encore dans les bouchons. J'entre dans la poste, il reste 5 minutes avant la fermeture. (Et la poste, ça ferme à l'heure !) Sauvé !

Une gyne, avec 5 ouvrières et un très beau couvain m’attendaient sagement dans le colis. Ni une, ni deux, tout le monde dans l'adc avec un tube déjà prêt et chauffé à l'avance. J'ai fait le transfert à la pince une par une, puis, à l'aide d'un pinceau j'ai récupéré le couvain dans une coupelle que j'ai bien évidement déposée dans l'adc. Fait étrange, elles se sont totalement désintéressées du couvain. D'habitude quand je transfère une colonie, la première action (hormis le fait de courir partout) est de sauter sur le couvain et de le rassembler. Au bout de 2h pas de changement, je l'ai donc déposé à même l'adc, le sortant de la coupelle. Aucune réaction, elles passaient vaguement dessus dans l’indifférence totale. Elles se sont par contre jetées sur l'abreuvoir d'eau et d'eau sucrée et ont fait bon nombre de trophallaxies puis se sont baladées tranquillement dans l'adc chacune de leur côté.

05/11/16
Elles ont pris possession du tube et ramené le couvain à l’intérieur.
Je leur ai proposé un asticot vivant et une mouche congelée. L'attaque sur l'asticot m'a réellement impressionné, et pourtant je suis habitué à ce genre d'attaque avec mes Manica. Ce fut du un contre un. Rapidement repéré, rapidement saisi par les mandibules et rapidement piqué. Une unique piqure qui immobilisa l'asticot après quelques secondes... Il va falloir que je vous filme ça ! Par contre, elles se sont désintéressées de l'asticot tué comme de la mouche. Je vais devoir trouver autre chose et aller me procurer des criquets ou des vers de farine.

Ne voulant pas trop stresser mes nouvelles locatrices bien à l'abri sous leur papier d'aluminium, je ne vous propose que 2 photos.
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, De profil
De profil
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Du dessus avec vu imprenable sur l'énorme couvain
Du dessus avec vu imprenable sur l'énorme couvain


Je souhaite une longue vie à cette nouvelle colonie, et aucune piqure à leur dévoué éleveur.
Je vous attends sur le Q/R, en particulier @RollingMan et @Fourmi1997 qui en possèdent eux aussi.

Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877

Edit :
Je rajoute deux vidéos. La première, très courte, est un court passage de la vidéo d’où j'ai extrait la première photo. La seconde, de mauvaise qualité ( *oups* ) est un combat contre un asticot avec cette fameuse piqure. Admirez l'efficacité de cette piqure et la vitesse à laquelle l'asticot est maitrisé !



Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Ven 11 Nov 2016 18:28

11/11/16

Voilà maintenant une semaine que je suis l'heureux possesseur de cette fondation. Je ne pensais pas refaire un billet si rapidement, mais j'ai fait pas mal d'observations en juste une semaine. En même temps, comment en serait-il autrement avec une espèce avec si peu d'information disponible. Je vous fais par contre grâce de mon plaisir retrouvé à m'occuper d'une fondation, mes petites endémiques étant au frigo (où tout se passe bien pour l'instant d'ailleurs).

Je vais vous présenter mon installation, somme toute sommaire, mais qui semble pour l'instant leur convenir.
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Installation
Installation


Comme vous pouvez le voir sur cette première photo, mon installation est simple. Un tube, sans réserve d'eau, enroulé d'aluminium, posé sur un tapis chauffant 5W, directement relié à une petite adc. L'adc contient en permanence un petit tube d'eau faisant office d'abreuvoir.
Le tube n'est par contre pas posé à plat sur le tapis chauffant, il est en pente douce, ce qui fait que seul son extrémité est en contact avec la chaleur. Cette disposition permet d'avoir un point chaud dans le tube. Un second tube identique en tout point (celui du fond) est disposé de la même manière. Il contient une sonde me permettant de connaitre la température. Je les maintiens à environs 29°C le jour et 24°C la nuit.

Pour la nourriture, je leur propose chaque jour du miellat frais maison, à faible teneur en sucre (14% environ). Suite à la lecture d'un des rares articles que j'ai pu trouver sur les Tetraponera, il semblerait que ces fourmis soient, contrairement à la grande majorité de leurs cousines, attirées par des miellats à faible teneur en glucose.

Le secret de cette cohabitation réside en fait dans la composition du miellat, dont les fourmis raffolent. Après avoir étudié le nectar, on a constaté qu'il était pauvre en glucose.

Des tests ont été faits sur un ensemble de fourmis dont les Tetraponera. Chacune s’est vu proposer des solutions de nectar à concentration en sucre différente. Alors que la plupart des fourmis ont choisi les solutions très sucrées, les Tetraponera choisissent quant à elles, les nectars pauvres en glucose. D’où leur attirance pour le Bartéria.

Source -> http://fourmistpe.free.fr/others_page/dossier_pages/adaptation_pages/tetra.html


Et effectivement, depuis que j'ai modifié le miellat, elles s'en abreuvent bien plus, jusqu'à se faire parfois de jolies physogastries.
Ajouté à ce miellat, je leur donne un grillon frais tout les jours. Tout comme les asticots qu'elles tuaient puis laissaient de coté, elles ne s’intéressaient pas plus que ça aux grillons. Toute cette semaine, j'ai donc pris la peine de couper un grillon en deux (après l'avoir tué), et seulement là, elles daignaient en gouter un peu. Jusqu'à ce matin où j'ai à nouveau déposé un grillon simplement assommé qui fut immediatement pris d’assaut par d'abord une ouvrière puis les cinq, la première étant rapidement retourné au nid chercher ses sœurs, faisant ainsi une démonstration de leur grande capacité de recrutement. Il est d'ailleurs assez marrant d'observer lorsque j'interviens dans l'adc vide de fourmi, à quelle vitesse une ouvrière arrive dès que ma présence est détectée (fichu caractère les gamines :hihi: ).

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, A table !
A table !


Ce changement de comportement alimentaire, additionné à ma curiosité naturelle, m'a fait me demander ce qu'il se passait sous ce maudit papier d'aluminium m’empêchant toute observation mais gage de leur tranquillité.

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Sous l'aluminium
Sous l'aluminium


Comme vous pouvez le voir, la gyne se porte bien. Le couvain, placé sur le point chaud malgré les 29°C a quand à lui diminué. J'ai assisté toute cette semaine à l'ajout de larves qui étaient comme pourries dans leur dépotoire. J'avoue m'être inquiété. Mais suite à cette observation et après une longue réflexion, je pense avoir compris pourquoi.
La colonie est arrivé non pas dans un tube mais dans une petite adc fermée mais sur laquelle il restait de l'anti évasion (huile de paraffine). Quand j'ai déballé le colis, le couvain a bien entendu, lors du transport délicat de la poste, valdingué dans tous les sens et certaines larves étaient même dans l’huile de paraffine. Je pense que ce contact est responsable de la mort d'une partie du couvain, et également de l’indifférence qu'elles avaient pour leurs larves lors de leur emménagement (cf billet précédent). Malgré un colis impeccable, je ne remercie pas le vendeur pour cette erreur ou sa feignantise de ne pas transférer la fondation dans un tube propre pour l'envoi. J'y ai malgré tout gagné une petite adc qui trouvera fonction pour une de mes fondations en diapause, c'est toujours ça de pris.

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Le couvain
Le couvain


Sur cette photo, on observe bien que les larves restantes sont en bonne santé et que leurs grandes sœurs à pattes s’occupent d'elles comme n'importe quelle fourmi le ferait avec le couvain. On distingue même des restes de grillon pour preuve. J'ai même l'impression que certaines larves commencent à se nymphoser (@Will, j'attends ton œil expert :hihi: ).
D'ailleurs, je ne sais pas si vous l'avez remarqué sur cette dernière photo, mais afin de ne laisser aucun doute, voici le couvain sous un autre angle :

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Première ponte
Première ponte
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Sept œufs !
Sept œufs !


La gyne a pondu !!! Sept œufs qui ne doivent pas avoir plus de 24h. Cette ponte, additionnée à ce changement de comportement alimentaire sont pour moi des petites victoires dans l’élevage de cette espèce. Comme je le dis souvent, rien n'est jamais gagné, mais là, pour le moment, ça sent tout de même bon !

Prochain billet, à la première larve made in chez moi ou à la première vrai nymphe.
J'attends vos commentaires et questions sur le Q/R. Merci pour votre lecture.

Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Sam 19 Nov 2016 14:13

19/11/16

Samedi ! Seul jour de la semaine où je m'autorise un rapide coup d’œil sous ce maudit papier d'aluminium qui met en mal ma curiosité. Mais avant de vous parler de la face caché du tube, je vais vous faire part de mes observations.

En premier lieu, la nourriture. Toute cette semaine j'ai continué à leur proposer en alternance grillons fraîchement assommés et mouches congelées. Leur préférence est clairement dirigée vers la nourriture la plus fraîche. Elle délaisse la mouche congelée pour le grillon, même tué de la veille, mais saute systématique sur le fraîchement assommé, oubliant tout le reste. Pour ce qui est du miellat maison, je les aperçois parfois s'abreuver, mais sans plus (comme pour l'abreuvoir d'eau d'ailleurs). Mais il ne faut pas oublier que c'est encore une fondation, leurs habitudes alimentaires devront normalement évoluer en même temps que leur effectif.

Je trouve qu'elles ont une gestion abominable de leur dépotoir. Il y en a partout ! Dans chaque angle de l'adc, dans l'anti-évasion, sans compter les pattes des criquets qui traînent ici et là ! Je me demande si le fait que ce soit une espèce arboricole n'entre pas en jeu dans cette gestion des déchets. Avec un nid dans les arbres, il suffit de jeter les déchets par la fenêtre ! :hihi:
Bref, le consciencieux papa poule a pris la peine de nettoyer de fond en comble leur adc. Tout en étant à ma tache ménagère véritablement facile au vu de leur effectif, une projection du future n'a pu m’empêcher un rire jaune quand il me faudra réaliser cette tache avec une colonie de plus de 200 têtes et donc de plus de 200 aiguillons. Un vaste programme ! :-|

Un papa poule oui, mais un papa fripon. Il y a une chose que j'adore faire, et ce avec toutes mes colonies, c'est observer leur réaction quand je les taquine. Pour se faire, je touche délicatement le gastre d'une fourmi avec une pince entomologique. Mes endémiques réagissent quasiment toutes de la même manière : la première fois elles se retournent vivement mais sans plus, à la seconde, elles chargent dans le vide toutes mandibules ouvertes, passant généralement à coté de la pince si je la laisse à portée.

Mais avec une Tetraponera, c'est une autre paire de manche ! Premièrement elle a une bonne vu. Si j'approche la pince par la tête, elles prend rapidement un position défensive. Si j'arrive à la surprendre et à la toucher sur le gastre, le tête à queue est rapide et la pince rapidement saisi et promptement attaqué ! Et enfin si elle n'arrive pas attraper la pince, elle se déplace alors dans l'adc en tapotant son gastre contre le sol. Et mieux, ses sœurs adoptent alors le même comportement. Cette capacité de recrutement ou d'alerte est réellement un plaisir à observer. Promis je tacherai de vous le filmer (mes dernière tentatives n'ont donné que des vidéos médiocres).

Et sous le papier d’aluminium alors ? Des images valent mieux que des mots !

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Sans flash
Sans flash
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Avec flash
Avec flash


Comme j'ai cru l'observer la semaine dernière, une larve commençait bien sa nymphose et que d'autres sont en train de la commencer. Il est d’ailleurs impressionnant de voir en sept jours la modification physique qu'elle a subit car sur les photos du billet précédent, il était tout de même difficile de voir une différence entre les larves alors que la fourmi en devenir est parfaitement reconnaissable aujourd'hui.
Vous remarquerez également que la gyne a de nouveau pondu ! :-)

Prochain billet, peut-être samedi prochain si une évolution notable est faite ou si j'arrive a choper sur une vidéo ce fameux tapotement.

Je vous attends sur le Q/R !
Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877

(@will, comme convenu je te préviens que j'ai des nymphoses !) ;-)
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Dim 27 Nov 2016 12:27

27/11/16

Hé oui ! Encore des nouvelles de mes petites Tetraponera. Un billet plus court que les autres mais non pas moins intéressant je l'espère.

Lors d'une observation il a de cela quelques jours, j'ai eu la surprise de voir la gyne avec une "légère" transformation. Soucieux de vous faire partager cette observation, j'ai immediatement pris une photo ! :])

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Physogastrie gyne Tetraponera rufonigra
Physogastrie gyne Tetraponera rufonigra


Non mais regardez-moi ce popotin ! Cette fourmi pourtant si élégante avec sa morphologie longitudinale s'est transformée en ballon de baudruche. Et j'ai bien l'impression qu'elle peut encore faire plus impressionnant. Bref avec ce gros cul qu'elle traîne, je me suis mis à la surnommer Kim (comprendra qui voudra :hihi: ) !

Et le résultat ne s'est pas fait attendre, la gyne, grâce à un régime draconien je présume, affichait à nouveau une taille de guêpe lors de mon observation suivante mais un changement dans la compostion de couvain est apparu.

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Couvain
Couvain
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Couvain (2)
Couvain (2)
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Couvain (3)
Couvain (3)


Une quarantaine d’œufs sont apparus au milieu des larves ! \o/
Une seconde nymphe est également bien reconnaissable, et deux autres larves sont en cours de nymphose.
Avec tout ce couvain en devenir, mes criquets ont du souci à ce faire !


Prochain billet à l'apparition d'une ouvrière, et oui je vais ralentir la cadence mais je vous attends sur le Q/R !
Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Sam 31 Déc 2016 11:36

31/12/16

Bonjour à tous.
En cette fin d'année 2016, je tenais avant de prendre la bonne dernière cuite de l'année vous donnez des nouvelles de mes pensionnaires si piquantes.
Voila un mois écoulé depuis le dernier billet. Mais que diable a-t-il pu se passer en un mois ?

Hé bien en fin de compte pas grand chose...
Cette espèce si vivace, si prompte à réagir au moindre mouvement, si électrique compense cette vitalité par un développement extrêmement lent ! Je n'ai pas pu mesurer exactement le temps nécessaire du passage de l’œuf à l'imago mais c'est long ! J'estime un bon 2 mois et demi. Par contre cette lenteur est compensée par une production de couvain assez incroyable. Même si je sais très bien que cette fondation provient à coup sûr d'un prélèvement (comme la grande majorité des exotiques....) et que par conséquence la gyne à certainement déjà vu passer plusieurs printemps, mais tout de même, la quantité de couvain est juste incroyable, surtout quand on sait que la moité du couvain lors de leur réception est mort (cf billet du 11/11/16).
Cette espèce, n'a certes pas le coté maniaque des Lasius, mais un rangement particulier est tout de même perceptible. Sur le point chaud sont placés les œufs, les larves fraîchement écloses et les nymphes, puis plus plus on s’éloigne du point chaud plus les larves sont grosses.

Un tel couvain a évidement des conséquences très visibles sur leur appétit. Leur consommation de miellat et d'insectes a doublé. Mais heureusement pour elles, leur population a également doublé. 5 ouvrières ont vu le jour durant ce mois de décembre portant donc les effectifs à 10 plus la gyne. Et Mme la gyne, comme vous allez le voir sur la dernière photo est de nouveau repassée en mode Kim avec une belle physogastrie, promesse d'une nouvelle ponte !

Je ne m’étendrai pas plus pour ce billet et sans plus attendre voici une série de photo.

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra 12/12/16
Tetraponera rufonigra 12/12/16
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra 12/12/16
Tetraponera rufonigra 12/12/16
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra 18/12/16
Tetraponera rufonigra 18/12/16
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra 18/12/16
Tetraponera rufonigra 18/12/16
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra 30/12/16
Tetraponera rufonigra 30/12/16
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra 30/12/16
Tetraponera rufonigra 30/12/16
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra 30/12/16
Tetraponera rufonigra 30/12/16


Sur ce, je vous souhaite a tous un très bon réveillon de la saint Sylvestre et je vous attends sur le Q/R !
Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Dim 29 Jan 2017 11:48

29/01/17

Afin de fêter la sortie de diapause de mes méditerranéennes, je ne vais non pas vous faire un billet sur leur réveil, ce qui n'a rien de bien passionnant, mais vous donner des nouvelles rapides de mes petites Tetraponera !

Le passage de l’œuf à l'imago, comme je l'ai dit dans le billet précédent, est réellement long mais est compensé par la quantité de couvain. J'ai déjà eu pas mal de fondations, et voilà maintenant 3 mois que je suis l'heureux éleveur de cette espèce, mais je n'ai jamais vu autant de couvain en seulement 3 mois... C'est juste affolant.
Le couvain était si abondant que j'ai dû leur fournir un second tube le week-end dernier.

Pour se faire, j'ai fait un montage en parallèle avec deux tubes neufs entourés d'aluminium que j'ai connectés à l'adc sur le tapis chauffant. J'ai ensuite connecté le tube où elles étaient installées sur une autre entrée de l'adc mais à la lumière et sans chauffage. J'ai préféré faire ce système pour deux raisons, la première étant pour évaluer leur capacité à déménager et la seconde pour éviter d'avoir les mains trop proches de leur dard lors de la connexion du second tube (courageux mais pas téméraire le garçon :hihi: ).

Pour ce qui est de leur capacité à déménager, j'ai vu, le déménagement a commencé presque immediatement, et chose étonnante, c'est la gyne qui a été déménagé en premier. Il a fallu ensuite seulement quelques heures pour que l'ensemble du couvain suive et soit réparti dans les deux tubes.

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Second tube (22/01/17)
Second tube (22/01/17)

On remarque sur cette photo que le couvain n'a pas été trié mais juste déposé rapidement.

Pour ce qui est des effectifs, j'ai eu une mort inexpliquée. Mais leur nombre est maintenant de 20 tout rond sans la gyne et pour le couvain j'avoue ne pas avoir compté mais les photos sont très parlantes. On y voit du couvain de tous stades, dont un grand nombre de nymphes, ce qui j'estime doublera la population dans le prochains mois. Je vais devoir me pencher plus tôt que prévu sur leur terrarium ! :-)
Un tel couvain a évidemment un impact sur leur consommation, pour faire simple il y a en permanence du pseudo miellat et un grillon qui se fait dépecer dans l'adc, et je pense d’ailleurs passer à deux. Et j'ajoute à ça des apports variés selon mon propre régime alimentaire.

Place aux photos :

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra 29/01/17
Tetraponera rufonigra 29/01/17
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra 29/01/17
Tetraponera rufonigra 29/01/17

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra 29/01/17
Tetraponera rufonigra 29/01/17
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Montage en parallèle des deux tubes
Montage en parallèle des deux tubes


Au regard de ces photos, je me demande si je ne devrais pas ajouter un autre tube, voire même deux tellement le couvain est impressionnant ! :think:

Merci de votre lecture, je vous attends sur le Q/R !
Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Dim 19 Fév 2017 22:32

19/02/17

Et voilà, ce qui devait arriver arriva.
Le boom démographique de cette espèce m'a pris de court. Et comble de malchance, il me manque du matériel d'un marchand allemand bien connu qui est en rupture de stock !

C'est donc avec les moyens du bord que j'ai dû mettre en place ce week-end leur nouvelle installation. Les 2 tubes avec leur ancienne adc étaient devenus trop petits. Les tubes étaient pleins à craquer de fourmis et de couvain, certaines corvéables restaient même dans l'adc à ne rien faire comme prostrées. Il fallait donc agir.

J'ai donc refait un montage en parallèle avec cette fois 4 tubes de 20 x 200 mm (au lieu des 2 à 10 x 150 mm) et mis provisoirement le vivarium en route en guise d'adc. Cette installation changera bientôt, l'adc sera plus travaillée et un véritable nid leur sera proposé, car au vu du couvain toujours aussi monstrueux et de la gyne qui est repassée en mode "gros cul à la Kim", l'explosion démographique ne fait que commencer.

Malgré le coté provisoire et les mauvaises finitions de cette installation, j'avoue que c'est un vrai plaisir de les voir gambader dans cette adc.

Et pour fêter ma cinquantième Tetraponera rufonigra, voici une vidéo de ces petites si piquantes.


Le prochain billet ne sera maintenant que quand leur vivarium et leur nid seront prêts et opérationnels, ce qui dépendra en partie du vendeur allemand.
Je vous attends sur le Q/R !

Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Sam 29 Avr 2017 20:21

29/04/17

Des nouvelles de mes Tetraponera rufonigra!
Elles ont un peu souffert d'un manque de nourriture et d'attention de ma part, comme toutes mes colonies d'ailleurs, à cause d'une vie personnelle quelque peu compliquée. La taille du couvain qui faisait ma fierté a donc été réduite et quelques mortes sont à recenser.

Mais bon, elles ont eu droit cette semaine à toute mon attention, ainsi que mes autres colonies. Le nettoyage de l'adc laissé à leur bon soin fut une rude tache. Il m'a fallut retirer une à une chaque ouvrière de l'adc. Et je vous promets que cela n'a rien à voir avec retirer des Camponotus. Je n'ai jamais vu des fourmis autant agrippées à la pince et ne pas vouloir la lâcher, sans compter l'appréhension permanente de la piqure. J'en ai retiré ainsi une bonne centaine, les autres étant restées dans les tubes. Cette opération me permet d'estimer la population à 140-150 têtes.

Une fois le nettoyage de l'adc fait, j'ai connecté leur nouveau nid que je me suis procuré sur le net. J'ai opté pour un nid vertical vu que ce sont des fourmis arboricoles. Puis j'ai tout simplement mis les tubes dans l'adc, ainsi que la petite adc où j'ai stocké ma centaine de dards ambulants. 4 heures après, le déménagement était fini. Récupérer l'adc et les tubes au milieu de ces bouledogues n'a pas été une mince à faire !

Pas de photo, mais une vidéo de cette installation.



Je vous attends sur le Q/R.
Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Jeu 29 Juin 2017 10:40

29/06/17

Tetraponera rufonigra belle et piquante fourmis à la morphologie si particulière. Dans mon dernier billet d'il y a maintenant 2 mois, je vantais leur développement si impressionnant. Et bien je vais le faire à nouveau.

Le nouveau nid vertical que je leur avais fourni est en un mois devenu trop petit... J'avoue que je n'y croyais pas moi-même mais j'ai du pourtant m'y rendre à l’évidence. Plutôt que de me procurer un nouveau nid, j'ai tout simplement passé le nid de vertical à horizontal, augmentant ainsi la surface disponible. Je vais tout de même devoir dans les deux prochains mois penser à soit leur proposer une extension, soit les faire déménager dans un nouveau nid qui sera cette fois très grand, histoire de ne pas me faire avoir une seconde fois.

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra - Nid vue globale
Tetraponera rufonigra - Nid vue globale
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra - Couvain
Tetraponera rufonigra - Couvain


Et oui, car à l'heure actuelle, la majorité des chambres du nid regorgent de nymphes, promesse d'une nouvelle explosion démographique, et les autres chambres sont toutes, sans exception, occupées par des larves. Et ce n'est pas la gyne qui va ralentir la cadence, la mémère est devenue une vrai machine à œuf. J'ai remarqué qu'avant chaque ponte, elle présente une physogastrie. Maintenant c'est simple, elle est non-stop en physogastrie qui de plus, est bien plus impressionnante qu'avant. Ce gros cul (ma petite kim ^^) qu'elle trimballe l’empêche de se mouvoir normalement.

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra - Gyne et couvain
Tetraponera rufonigra - Gyne et couvain
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra - Physogastrie gyne
Tetraponera rufonigra - Physogastrie gyne


Ces petites saloupiotes m'ont également fait une évasion. Elles ont rongé le bouchon de silicone le long de la sonde à température que j'avais mit directement dans le nid. Heureusement pour moi, j’étais présent lors de l'apparition des premières évadés et j'ai pu rapidement régler le problème. Je n'ose imaginer cette évasion pendant mon absence. Rien que de penser à une centaine de petits dards sur patte en liberté dans mon appartement me fait pâlir...
Depuis cet événement, je vérifie chaque semaine les tuyaux de connexion et les bouchons et je conseille très fortement à tout possesseur de cette espèce de le faire car j'ai ainsi pu éviter une seconde évasion au niveau d'un tuyau de raccordement qu'elles creusaient en plein milieu et non pas à une connexion comme le font généralement les fourmis. Ces petites péripéties sont "presque" à vous faire regretter les débuts ou les effectifs sont moindres et ou tous est facilement contrôlable.

Mais j'arrive maintenant à la vrai raison de ce billet.
Il y a maintenant 8 mois, j’étais le premier à ouvrir un blog sur cette espèce. Mes nouvelles venus étaient alors composées d'une gyne, d'un joli couvain et de 5 ouvrières. Depuis, d'autre blogs ont vu le jour et c'est avec plaisir que je les parcours.

Aujourd'hui, ma colonie compte au minimum 300 têtes. Et c'est avec fierté que j'ai le plaisir de vous annoncer l'arrivé dans ma colonie des tous premiers sexués Tetraponera rufonigra !!! \o/ \o/ \o/

[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra - Sexué mâle (1)
Tetraponera rufonigra - Sexué mâle (1)
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra - Sexué mâle (2)
Tetraponera rufonigra - Sexué mâle (2)
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra - Sexué mâle (3)
Tetraponera rufonigra - Sexué mâle (3)


2 mâles sont apparus dans le nid il y a une semaine. Il m'est difficile de dire si d'autre vont arriver. Les nymphes sont tellement les unes sur les autres qu'il est vraiment délicat de les identifier avec certitude.
Les mâles sont légèrement plus grand que les ouvrières. Ils sont dépourvu de dard, possèdent de longues antennes et sont contrairement à la gyne et leurs sœurs asexués d'un noir monochrome. Et comme tout bon mâle dans nos colonies, ils ne font rien, attendant surement d'être recyclé...

J'avoue que je n'en revenais pas quand j'ai aperçu le premier de ces messieurs. En 8 mois, cette espèce est déjà arrivé au stade des premiers sexués. Je pense que le régime hautement protéinique que je leur prodigue à du aider mais tout de même, rare sont les espèces allant aussi vite.
J'avoue maintenant avoir le désir d'apercevoir un individu sexué femelle... Et si tel devait se produire, vous en seriez immediatement informé !

Mais ce développement si impressionnant me fait craindre pour la longévité de la colonie, et je commence à me demander si je ne devrais pas en début d'automne leur imposer une légère diapause, histoire de permettre à la gyne de se refaire une santé. Il faut que je me documente sur l’espèce et sur leur lieu de vie pour voir si cela est réalisable sans danger.

Je vous attends sur le Q/R !
Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Ven 15 Sep 2017 14:06

15/09/17

Un billet rapide pour vous dire qu'elles vont bien, mais surtout voici ce que j'ai aperçu aujourd’hui lors de leur grand nettoyage :
[Blog] Les Tetraponera rufonigra de Deucalion, Tetraponera rufonigra - Mais qu'est ce donc que ce joli thorax :) ?
Tetraponera rufonigra - Mais qu'est ce donc que ce joli thorax :) ?

Autant vous dire que je suis ravi !!!
Je ferai très bientôt un vrai billet sur leur suivi.

Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22877
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Suivante


Retourner vers Blogs des espèces "exotiques"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum