[Blog] Temnothorax et Dolichoderus

[Blog] Temnothorax et Dolichoderus

Message non lupar etii » Jeu 16 Mar 2017 09:35

YoOoOoOoOoOoOoOo !

Je vais m'astreindre au même exercice que les autres, à savoir un blog sur 2 espèces qui me tiennent à cœur ! Ces espèces sont lignicoles et ont pour coutume d'habiter les galles...

Temnothorax sp :
J'ai trouvé cette gyne l'an dernier se promenant sur mon Cedratier 'main de Bouddha', il se peut donc qu'elle provienne d'Italie (la coquine de voyageuse - benvenuta bella !). D'abord mise en tube pour les premières ouvrières, j'ai rapidement opté pour le nid avec une arrière pensée (c'est pas bien - le nid, pas les pensées arrières) avec du sable fin. Est arrivé ce que je prévoyais, certes l'espèce indéterminée est lignicole mais elle n'est pas blonde pour autant et sait saisir l'opportunité de quelques outils à disposition. Les ouvrières ont donc méticuleusement construit leur petit nid douillet en le fermant avec du sable.
La diapause a d'abord été faite dans mon salon, elles étaient donc au chaud mais sans la moindre activité, calfeutrées dans leur nid. En janvier, je les ai mises dehors pendant 2 mois et demi (sorties hier) histoire qu'elles comprennent que la diapause est finie avec un retour à 20°C chez moi !
Sorties hier et en activité aujourd'hui : la protection de sable a désormais une entrée/sortie et les premières ouvrières fourragent. Le couvain est composé d'une vingtaine de larves, j'en suis encore tout étonné ! 8-O

[Blog] Temnothorax et Dolichoderus, Maison
Maison
[Blog] Temnothorax et Dolichoderus, Famiglia
Famiglia


Dolichederus quadripunctatus :
L'historique de cette colonie est assez court puisque je les ai reçues en début de semaine dernière (achat auprès de @Geoff95). Je leur ai aménagé un habitat provisoire (ce ne sont pas les nids qui me manquent) et je les ai nourries avec miel pur, vers de faine et une feuille avec des pucerons. Elles sont assez amusantes : d'abord ce sont des fourmis très vives (même la gyne est sortie du tube pour aller s'alimenter), ensuite en cas de danger (grand méchant moi a osé allumer la lumière pour observer ce petit monde de plus près), les ouvrières se plaquent au sol et s'immobilisent !
Je suis dans l'attente d'une première ponte de sortie de diapause.

[Blog] Temnothorax et Dolichoderus, MaisonDoli
MaisonDoli
[Blog] Temnothorax et Dolichoderus, Dolidoli
Dolidoli


PS : pour les photos, je vais pour l'instant me contenter de mon portable !

Et pour le Q/R, c'est par ici :
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=53&t=23531
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: [Blog] Temnothorax et Dolichederus

Message non lupar etii » Jeu 16 Mar 2017 10:54

Une p'tite vidéo sur les Dolichederus (le son me fait planer XD ) :

https://www.canal-u.tv/video/cerimes/les_echanges_proctodeaux_et_relations_antennaires_chez_la_fourmi_dolichoderus_quadripunctatus.9358
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: [Blog] Temnothorax et Dolichoderus

Message non lupar etii » Jeu 23 Mar 2017 21:07

YoOoOoOoOoOoOoOo !

Championnes toute catégorie de l'odorat ultra performant : Temnothorax ! À peine 30 minutes après un dépôt d’œuf dans l'ADF, j'avais déjà une ouvrière consommant (les fourmis sont plus fan du jaune que du blanc)... choupettes placides mais super efficaces !
Pour résumer, il y a 5 ouvrières et une bonne quinzaine de larves (Doux Jésus auquel je n'ai jamais cru, faites que ce ne soient pas des sexués). En 1 semaine, les asticots ont pris un bon volume (la preuve en image) !
[Blog] Temnothorax et Dolichoderus, Temnothorax, couvain
Temnothorax, couvain


En ce qui concerne les Dodo, j'ai à peu près tout essayé, tout y est passé (en terre inconnue, je suis prudent prévenant) : mite, petite araignée (la magie du printemps et de la raquette électrique : tu rentres chez moi et tu signes ton arrêt de mort), micro ver de farine, pucerons, œuf (le miel pure étant une évidence, je ne mentionne point tsoin tsoin). Leur comportement est très différent. J'ai souvent une ouvrière qui fourrage (surement la même) à vitesse grand V et sans arrêt. Elle me fatiguerait presque la tête. Mais elle ne donne pas l'impression de s’attarder sur une provende en particulier ; encore de la chipoterie alimentaire comme je n'aime pas de trop.
Depuis que la gyne a pondu (YES !), j'ai 2 ouvrières qui montent la garde à l'entrée du tube. Avec un fond blanc, je ne parviens pas encore à déterminer le nombre d’œufs...
Pour l'instant, je laisse mon installation de fortune et sèche un peu sur quel type d'habitat opter...
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: [Blog] Temnothorax et Dolichoderus

Message non lupar etii » Mer 5 Avr 2017 22:06

YoOoOoOoOOoOo !

Les deux colonies suivent leur développement. Je suis assez surpris par la rapidité du développement des larves de Dolichoderus (oui oui, déjà des larves !). Quant à mémère Temnothorax, elle se paie une physogastrie bien conséquente et pond. Quand on compare les deux espèces, qui somme toute, partagent le même biotope, voire les mêmes caractéristiques avec des colonies peu populeuses que l'on trouve dans des galles, ce n'est vraiment pas le même rythme !!!

Dolichoderus : ouvrières assez speed - développement larvaire rapide.
Temnothortax : ouvrières assez placides - développement larvaire long.

[Blog] Temnothorax et Dolichoderus, DolichoderusPonte
DolichoderusPonte
[Blog] Temnothorax et Dolichoderus, TemnothoraxPhyso
TemnothoraxPhyso

Photos made in Samsung Galaxy notes (c'est largement suffisant :P ).

Et pour le Q/R, c'est par ici :
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=53&t=23531
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: [Blog] Temnothorax et Dolichoderus

Message non lupar etii » Mar 18 Avr 2017 16:04

YoOoOoOoOoOoOoOoOo !

Chez les Temnothorax, rien de bien neuf... je présume que le manque de chaleur (les nordistes nous ont envoyé leur vent glacial dernièrement - je me demande comment ils font pour survivre !) n'aide pas. Déjà qu'elles ont 2 de tension... lenteur, lenteur et encore lenteur.

Et à leur opposé, les larves de Dolichoderus entament leurs nymphoses :
[Blog] Temnothorax et Dolichoderus, Doli doli !
Doli doli !

Voyez braves gens comment en l'espace de 2 semaines, elles sont passées de petites larves à presque nymphes. J'en ai élevé quelques-unes d'espèces (je ne vous parle pas des infâmes Pheidole et autres pestes sans intérêt) mais là, j'avoue être bluffé par la rapidité des évènements.

Et pour le Q/R, c'est par ici :
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=53&t=23531
Avatar de l’utilisateur
etii



Retourner vers Blogs des espèces "françaises"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum