[Blog] Colonie de Formica cunicularia

[Blog] Colonie de Formica cunicularia

Message non lupar jeanfransouague » Mar 29 Aoû 2017 00:05

*salut*
Je viens de m'inscrire sur le forum et étant donné qu'en parallèle des colonies que je maintiens, je tiens aussi un cahier dans lequel je note toutes mes observations et toutes les modifications que j'apporte aux installations de mes fourmis (une sorte de blog sur papier), je me suis dit que le commencement d'un blog cette fois numérique serait pertinent et pourrait m'apporter (grâce à la section Q/R dont voici le lien : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=25375 ) des idées et de l'aide.
Toutes les photos de ce blog sont prises avec mon téléphone, avec parfois une loupe placée devant l'objectif.

Commençons :

6 juillet 2017
Capture d'une gyne féconde (sans ses ailes) de 1 cm en plein milieu d'une route en banlieue parisienne. N'ayant alors pas de tube à essai, je me suis servi d'une seringue à doliprane en sirop pour enfants que j'avais dont j'ai bouché une extrémité avec du gros ruban adhésif afin de créer une réserve d'eau et de reproduire le dispositif basique pour toute gyne féconde.

8 juillet 2017
Elle a déjà pondu une petite grappe d'oeufs. Lorsqu'on l'observe, elle prend ses œufs entre ses mandibules et s'agite, je décide alors de la laisser tranquille quelques jours dans une boite à chaussures.

18 juillet 2017
Ce soir là j'ai eu un essaimage de Lasius emarginatus à la fenêtre de ma cuisine au 2ième étage d'un immeuble. Ayant acheté des tubes (à C*ltura, pas super car 1€/unité et avec un diamètre très très, voire carrément trop large pour une fourmi) j'ai mis les gynes fécondes qui entraient chez moi dedans avec une réserve d'eau etc.
Mais j'avais sorti la boîte à chaussure contenant le pseudo-tube de ma première gyne pour y ranger les nouvelles arrivantes, et ma mère a maladroitement fait tomber la boîte. La réserve d'eau du tube avait alors explosée et ma gyne était sonnée, les larves et les oeufs trempés. J'ai ramassé ce que j'ai pu (environ 10 jeunes larves) et transféré la gyne et sa progéniture dans un vrai tube.

23 juillet 2017
Ayant remarqué que ma gyne Formica cunicularia était très sensible aux vibrations (peut-être à cause de la catastrophe ou bien de nature ?), j'évite de l'observer trop souvent. Néanmoins je m'aperçois ce jour que 5 cocons sont présents dans son tube, certains entourés de coton (j'ai lu que les larves s'aident des matériaux qu'elles ont à disposition pour s'agripper et tisser leur cocon).

27 juillet 2017
Comme je devais m'absenter quelques jours en vacances et que j'avais des cocons, j'ai acheté un minuscule meuble à tiroirs en plastique et ramassé un tout petit peu de sable dehors que j'ai stérilisé (lavage + rinçage à l'eau bouillante + séchage au four). J'ai aussi fait cuire rapidement un minuscule bâton et lavé une petite rose des sables que j'avais chez moi. J'ai ensuite arrangé tous ces éléments dans le premier tiroir du meuble, puis j'y ai placé le tube de ma fondation Formica cinerea que j'ai ouvert, mais en prenant bien soin de réduire son diamètre en mettant un bout de tube cristal coincé par du coton à l'entrée du tube.
En guise d'anti-évasion pour cette installation, j'applique de l'huile de paraffine sur les bords de chaque tiroir que je renouvelle tous les mois (le seul inconvénient que j'y trouve est que l'huile coule dans le sable avec le temps).
Durant les heures qui ont suivi, j'ai pu observer la reine quitter le tube avec un cocon en mains pour se cacher sous la rose des sables, puis rentrer dans le tube et finalement réduire encore plus son diamètre avec des grains de sable.
Il était peut-être un peu tôt pour ça, mais avant de partir, j'ai donné une goutte de miel liquide sur un petit bout de papier aluminium à la reine, qu'elle a mangé sans problème.

PS: pour cette installation de tube directement en ADC, je me suis inspiré de cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=8edRYbn65Oo

3 août 2017
Je suis rentré. dans le tube il n'y a plus que la gyne et 9 cocons. Rien d'autre.

9 août 2017
Au petit matin je remarque que 2 cocons sont ouverts, j'ai mes premières ouvrières ! Elles sont très claires et s'assombrissent au fil de la journée, et elles restent tout le temps sous leur mère.
Je dépose à l'entrée du tube un bout de coton tige imbibé de lait et de miel liquide.
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Premières ouvrières Formica cunicularia avec la gyne et les cocons
Premières ouvrières Formica cunicularia avec la gyne et les cocons


15 août 2017
Après avoir donné au fil des jours des petites gouttes de miel, du blanc d'oeuf cuit, tous les cocons sont ouverts, il y a donc 9 ouvrières.

17 août 2017
Je dois repartir en vacances pour une semaine, je laisse donc à cette fondation un petit cloporte coupé en deux congelé depuis 48 heures trempé dans du miel + gelée royale bio achetée en grande surface. Le cloporte vient de mon élevage de cloportes que j'ai depuis presque 1 an que j'estime sain.
Une fois ce repas mangé (plusieurs trophallaxies observées), les morceaux de carapaces du cloporte déposés hors du tube, j'ai tout nettoyé, j'ai déposé un bout de papier aluminium avec quelques gouttes de miel et un tout petit tube (entre temps j'avais commandé 78 petits tubes à essai sur un site de matériel de laboratoire) rempli d'eau et bouché par du coton en guise de réserve d'eau et je suis parti.
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Installation en ADC de la fondation Formica cunicularia
Installation en ADC de la fondation Formica cunicularia


26 août 2017
Je suis rentré, toutes mes fondations se portent à merveille. Je donne du miel + gelée royale aux Formica cunicularia qui le mangent pendant la nuit, en laissant plein de grains de sable dedans.
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Fondation Formica cunicularia avec quelques petites physogastries
Fondation Formica cunicularia avec quelques petites physogastries


28 août 2017
Je donne à la fondation un gros cloporte coupé en deux que j'avais congelé depuis 48 heures, mais elles sont moins enthousiastes avec celui là. C'est surtout qu'elles ne sortent que très rarement de leur tube. J'aurais cru que mon absence de plus d'une semaine les aurait relaxées, mais elles sont toujours extrêmement sensibles aux vibrations, surtout au glissement de leur tiroir, alors elles se regroupent toutes sur le coton humide au fond du tube...
Vu qu'elles n'ont pas touché à leur cloporte, je leur ai mis un petit morceau de sucre solide au fond de l'ADC au cas ou, elles peuvent se servir quand elles veulent.
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Fondation Formica cunicularia agglutinée au fond de leur tube
Fondation Formica cunicularia agglutinée au fond de leur tube
Avatar de l’utilisateur
jeanfransouague

Re: [Blog] Colonie de Formica cunicularia

Message non lupar jeanfransouague » Mar 26 Sep 2017 16:32

11 septembre 2017
En fait, la colonie est seulement active la nuit. En journée même à l'ombre, aucune fourmi ne sort du tube, j'ai donc peu d'occasions de les observer. Après avoir donné des morceaux de coton imbibés de sirop d'érable, de lait ou de mon pseudo-miellat (eau, miel + gelée royale, sirop d'érable) je donne à la colonie quelques petits moucherons et demi-cloportes. Elles dévorent instantanément les insectes, laissant les carcasses au fond du tube-réserve d'eau de l'ADC.
Contrairement à mes autres colonies, la gyne Formica cunicularia n'a pas recommencé à pondre.
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Ouvrière Formica cunicularia et sa reine
Ouvrière Formica cunicularia et sa reine


20 septembre 2017
Bien que je ne chauffe pas mes espèces endémiques, j'ai juste couvert le petit meuble dans lequel je range mes fourmis d'une couverture polaire, ce qui a fait passer la température de 20,3°C à 22,8°C (mesures prises avec un thermomètre de précision de chez Exoter*a) étant donné que j'ouvre souvent mes fenêtres et que la température ambiante descend parfois en dessous de 19°C (en septembre en intérieur).
J'ai donné aux Formica cunicularia l'abdomen d'un frelon asiatique congelé 96 heures (le frelon vient de mon lycée qui est envahi), je ne les ai pas observées chasser à plusieurs, mais une à la fois s'attaquant à la nourriture. Apres 24 heures, l'abdomen du frelon était complètement creux et sec, vidé par les fourmis.
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Ouvrière Formica cunicularia s'attaquant à un abdomen de frelon asiatique
Ouvrière Formica cunicularia s'attaquant à un abdomen de frelon asiatique


24 septembre 2017
J'ai donné une petite drosophile à la colonie, et j'ai désormais une meilleure loupe ("loupe de poche du botaniste") à grossissement x10, voilà ce que ça donne :
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Ouvrières Formica cunicularia en physogastrie
Ouvrières Formica cunicularia en physogastrie
Avatar de l’utilisateur
jeanfransouague

Re: [Blog] Colonie Formica cunicularia

Message non lupar jeanfransouague » Lun 9 Oct 2017 23:03

30 septembre 2017
Après avoir de nouveau donné mon pseudo-miellat aux fourmis, j'offre à cette colonie un jeune cloporte congelé provenant de mon élevage. Je le dépose juste devant le tube et elles l'emmènent au fond. Quand elles l'ont fini, elles le déplacent à l'entrée du nid mais sans le sortir réellement du tube, j'imagine donc qu'elles ne considèrent qu'une partie du tube comme leur nid et l'autre partie comme un dépotoir ou bien l'extérieur, mais contrairement à mes autres colonies elles ne construisent pas une sorte de cloison entre les deux parties avec du sable...
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Colonie Formica cunicularia avec son repas (cloporte)
Colonie Formica cunicularia avec son repas (cloporte)


4 octobre 2017
Ayant récemment débuté un élevage nourricier de ténébrions/vers de farine, je donne une larve de ténébrion (un ver de farine donc) congelée à cette colonie pour la première fois, et elles se jettent dessus. Cependant je pensais que cette colonie était très proche d'entrer en diapause car la reine n'a toujours pas repris la ponte et les ouvrières sont tassées entre elles en permanence, alors pourquoi sont-elles si avides de protéines et pas très enthousiastes quand je leur présente du sucre si les protéines servent surtout aux larves (qui sont dans ce cas inexistantes) ?
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Ouvrières Formica cunicularia dévorant un ver de farine
Ouvrières Formica cunicularia dévorant un ver de farine
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Colonie Formica cunicularia dévorant un ver de farine (la chair du ver noircit au contact de l'air à la manière des pommes, les parties noires sont donc celles déjà mangées)
Colonie Formica cunicularia dévorant un ver de farine (la chair du ver noircit au contact de l'air à la manière des pommes, les parties noires sont donc celles déjà mangées)


9 octobre 2017
Je donne à la colonie un peu de sirop d'érable mais étant donné leur activité exclusivement nocturne je ne peux pas m'assurer qu'elles l'aient bien consommé... J'ai dû retirer la carcasse de cloporte et celle de ver de farine pourrissante manuellement car elles ne le faisaient pas, elles furent très agressives vis à vis de la pince utilisée (pas étonnant).
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Colonie Formica cunicularia avec un ver de farine là depuis trop longtemps
Colonie Formica cunicularia avec un ver de farine là depuis trop longtemps


PS : j'ai dû énormément compresser mes photos qui étaient suite à mon changement de loupe trop lourdes.
Avatar de l’utilisateur
jeanfransouague

Re: [Blog] Colonie Formica cunicularia

Message non lupar jeanfransouague » Jeu 26 Oct 2017 09:24

16 octobre 2017
Il commence à y avoir beaucoup de moisi dans le fond du tube, je pense que c'est à cause du ver mort qui y est resté trop longtemps...

20 octobre 2017
Je dois m'absenter quelques jours, je donne donc un ver et du miel à la colonie avant de partir. La ponte n'a toujours pas repris, mais (selon un expert en Formica XD ) il y aura une explosion démographique après la diapause. En tout cas, si explosion il y a, et étant donné le sale état de leur tube actuel, je déplacerai cette colonie dans un nid en béton cellulaire de ma conception après la diapause :
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Le nid en question.
Le nid en question.


PS : pour ceux que ça intéresse, voici le sujet détaillant les matériaux et outils utilisés pour fabriquer ce nid : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=25380
Avatar de l’utilisateur
jeanfransouague

Re: [Blog] Colonie Formica cunicularia

Message non lupar jeanfransouague » Mar 14 Nov 2017 19:57

13 novembre 2017
C'est la routine, la colonie a eu du miel, du pseudo-miellat, des vers de farine, mais tout en grande quantité afin d'assurer leurs réserves avant la diapause. En effet l'activité de mes colonies a nettement baissé et toutes les espèces que je maintiens ont une diapause endogène hétérodynamique, j'ai donc procédé à une baisse progressive de la température sur une semaine (pour passer de 18 à 9°C), d'abord en déplaçant tout près d'une fenêtre (17°C), puis en ouvrant cette fenêtre (jusqu'à 15°C le jour et 12 la nuit, et ça en permanence dans toute ma chambre), pour finalement atteindre 9°C avec les colonies directement exposées au froid et au vent en calant les boîtes à fourmis à la limite de l'extérieur pendant une nuit (je ne suis pas non plus masochiste, c'est ma chambre mais je n'avais pas d'autre solution).
Suite à ça j'ai mis les colonies dans le bac à légumes de mon frigo, qui en raison de son âge ne descend pas en dessous de 5°C donc c'est parfait pour mes fourmis qui viennent toutes du Nord de la France.
Pour plus de confort et de sécurité j'ai tout de même enveloppé le tout de tissus (isolation en haut et en bas pour éviter la conduction) afin que les fourmis soient entre 6 et 8°C. Un jour plus tard, toutes les colonies sont certes quasi-immobiles mais bien en vie (les antennes bougent).
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Colonies au frigo.
Colonies au frigo.

Donc ça y est, plus de fourmis pendant 3 mois !
Avatar de l’utilisateur
jeanfransouague

Re: [Blog] Colonie Formica cunicularia

Message non lupar jeanfransouague » Mer 14 Fév 2018 12:50

16 décembre 2017
Je vérifie les réserves d'eau régulièrement et les change quand c'est nécessaire, la température quant à elle oscille entre 5 et 10 °C. Lorsqu'il fait un peu plus froid dehors et donc dans la chambre, ça peut même atteindre les 4 voire 3,8 °C ! Les fourmis survivent, ne bougent que très peu et ont accès au cas où a du miel en permanence dans l'ADC.

16 janvier 2018
Il commence à y avoir beaucoup de condensation dans certains tubes, ce qui réveille un peu quelques fourmis. Tout se passe normalement à part ça.

22 janvier 2018
Certaines colonies sont clairement réveillées, je prévois donc de les sortir du frigo le 26 janvier, avec une remontée progressive de la température, fenêtre ouverte comme avant.

28 janvier 2018
Les fourmis sont dehors, la chambre est à 12 °C environ, et je repousse chaque jour un peu plus la fenêtre.
Je donne une drosophile congelée aux Formica cunicularia, il n'y a d'ailleurs aucune perte sur les 9 ouvrières.

30 janvier 2018
J'ai, comme prévu, poussé l'identification jusqu'au bout en observant la colonie à la loupe binoculaire :
Ce ne sont pas des Formica cinerea mais bel et bien des Formica cunicularia, comme supposé au tout début !
En effet, la pilosité est faible sur le thorax des ouvrières et celui de la gyne présente de très légères nuances de rouge ("couleur lie de vin"). On retrouve également cette nuance de couleur sur les joues des ouvrières. L'identification a été effectuée avec la clé de Claude Lebas.
C'est bien beau tout ça, mais ça ne change pas tellement les conditions d'élevage.

11 février 2018
Après avoir introduit dans leur installation un flocon d'avoine par erreur (en même temps qu'un ver de farine), je me rends compte qu'elles adorent ça, j'en rajoute et elles les consomment en quelques heures !
C'est d'ailleurs peut-être la cause de la reprise de la ponte de la gyne, enfin !
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Jeune colonie de Formica cunicularia post-diapause avec la première grappe d'oeufs de l'année.
Jeune colonie de Formica cunicularia post-diapause avec la première grappe d'oeufs de l'année.


Elles ont même transporté le ver jusqu'au fond du nid pour le rejeter dans l'ADC deux jours après. Cependant ce n'était pas pour nourrir directement des larves étant donné que ce ne sont encore que des oeufs, c'était donc sûrement pour faciliter la découpe à plusieurs.
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, 1/3 de ver de farine en train de se faire décortiquer par des Formica cunicularia.
1/3 de ver de farine en train de se faire décortiquer par des Formica cunicularia.
Avatar de l’utilisateur
jeanfransouague

Re: [Blog] Colonie Formica cunicularia

Message non lupar jeanfransouague » Ven 16 Mar 2018 18:24

10 mars 2018
J'essaie toujours de varier la nourriture un maximum : lait, cloportes,vers de farine, drosophiles, miel, sirop d'érable...
Le problème avec cette colonie est que les ouvrières laissent les cadavres de proies trop longtemps dans leur tube, du moisi apparaît donc, parfois jusqu'à les cacher complètement.
De son côté le couvain se développe bien, larves puis cocons sont apparus assez rapidement, la deuxième génération est bientôt là. Ce qui est étrange cependant, c'est que j'ai observé des ouvrières déménager le couvain derrière le tube, dans l'aire de chasse.
J'ai plusieurs hypothèses sur la cause de ce déménagement précaire :
    - soit le tube est trop humide (peu probable étant donné que la réserve d'eau est presque vide)
    - soit il y a trop de moisi dans le tube
    - soit le tube est trop large, les ouvrières cherchent donc à coincer/enterrer le couvain dans un espace plus confiné

[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Fondation Formica cunicularia et son couvain.
Fondation Formica cunicularia et son couvain.
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Fondation Formica cunicularia et les cocons de la deuxième génération.
Fondation Formica cunicularia et les cocons de la deuxième génération.
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Ouvrière Formica cunicularia et le couvain déplacé dans l'ADC.
Ouvrière Formica cunicularia et le couvain déplacé dans l'ADC.


Dans tous les cas, c'est un problème avec leur nid actuel (en tube). J'ai donc décidé de connecter ce tube au nid que j'avais conçu spécialement pour cette colonie, bien qu'elles ne soient que 9 ouvrières avec un couvain modéré, ça leur laissera le choix de déménager ou non.

16 mars 2018
Cela fait presque une semaine que la colonie a accès au nid, une ouvrière l'a même visité mais elles n'y ont pas déménagé. Soit elles n'en ressentent pas le besoin, soit le nid ne leur convient pas... (salles trop larges ? trop humide ?)

lien du Q/R : viewtopic.php?t=25375&start=20
Avatar de l’utilisateur
jeanfransouague

Re: [Blog] Colonie Formica cunicularia

Message non lupar jeanfransouague » Jeu 28 Juin 2018 11:59

18 mai 2018
Une ouvrière visite le nid de temps en temps, mais elles ne déménagent toujours pas...
Il ne se passe donc pas grand chose, je les nourris comme d'habitude en attendant qu'elles déménagent.

26 juin 2018
Il se passe quelque chose d'intriguant : les nymphes de la colonie sont nues (symbole d'une humidité trop forte), alors qu'elles sont dans un tube extrêmement sec dont la réserve d'eau paraît vide depuis des semaines ! L'hypothèse émise lors de la dernière mise à jour de ce blog était donc vraie ?
Ensuite, comme elles n'ont plus d'eau, il y a de plus en plus d'ouvrières qui viennent passer quelques minutes dans le nid en béton cellulaire de temps à autre pour "s'abreuver".
J'ai aussi observé les premiers décès d'ouvrières, pas étonnant après presque un an pour la première génération. Comme chez ma colonie de Lasius emarginatus, les cadavres ne sont pas transportés au dépotoir mais sont déposés sur les larves, qui les consomment petit à petit.
Comme elles n'occupent toujours pas le nouveau nid, du moisi commence à s'y développer à l'entrée...

28 juin 2018
Après plus de trois mois de vie dans un nid sec alors qu'un nid neuf et humide était à leur disposition, la colonie a ENFIN déménagé dans le nouveau nid, avec la reine et le couvain.
Avatar de l’utilisateur
jeanfransouague

Re: [Blog] Colonie Formica cunicularia

Message non lupar jeanfransouague » Ven 17 Aoû 2018 17:34

16 juillet 2018
Il y a une quarantaine d'ouvrières et un beau couvain. La colonie n'a pas l'air affectée par la canicule (30°C dans les installations !)
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Reine, couvain et ouvrière Formica cunicularia.
Reine, couvain et ouvrière Formica cunicularia.


5 août 2018
Les ouvrières ramènent bien les insectes morts que je leur donne dans le nid en béton cellulaire, et cela malgré le long autoroute de tubes qui traverse mes étagères qu'elles ont à parcourir entre leurs aires de chasses et leur nid (une vidéo est prévue pour voir tout ça).
Il y a toujours quelques nymphes nues de temps en temps, le nid est donc trop humide je suppose mais la colonie s'adapte : les cocons sont emmenés en dehors du nid, dans un tube de raccord à une aire de chasse qui doit être bien plus sec. Ils sont donc séparés du reste du couvain et les ouvrières les ramènent au nid pour les éclosions.
[Blog] Colonie de Formica cunicularia, Nouvelle née Formica cunicularia.
Nouvelle née Formica cunicularia.
Avatar de l’utilisateur
jeanfransouague

Re: [Blog] Colonie de Formica cunicularia

Message non lupar jeanfransouague » Mer 12 Sep 2018 14:32

10 septembre 2018
Problème de nymphes nues résolu : en fait, j'ai appris que cette espèce à la particularité d'avoir 50% de nymphes nues et 50% de nymphes sous cocon ! Étonnant pour une Formicinée (autre que les fourmis tisseuses qui utilisent la soie de leurs larves pour souder leur nid de feuilles) !
Autrement la colonie se développe bien, il y a plus ou moins soixante ouvrières, elles mangent de tout (pomme, jambon, flocons d'avoine, etc.).

Et voici la vidéo les concernant :
Avatar de l’utilisateur
jeanfransouague



Retourner vers Blogs des espèces "françaises"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum