La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !)

La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !)

Message non lupar Deucalion » Dim 12 Nov 2017 17:13

La diapause, c'est quoi ?
Définition : Suspension temporaire des activités vitales du développement d'une colonie préparant et permettant la survie des fourmis pendant une période défavorable.
Elle est induite à un stade précis par un facteur exogène (ex: climat) ou endogène (ex: génétique).

WTF ??? :-s

Pour faire simple, durant l'hiver, certaines fourmis ont besoin de faire comme les ours ou les marmottes, un gros dodo ! Pendant cette longue sieste, elles ne font plus rien ou presque. Cette diapause peut être provoqué par une baisse de la température ou par un comportement naturel des fourmis.

Et l'hivernage alors ?
Définition : Faire hiverner ses fourmis (hivernage) est l'action qui consiste à proposer à ses fourmis des conditions particulières leur permettant d'effectuer leur diapause hivernale sereinement. Pour cela, il est d'usage de placer les fourmis à faire hiverner dans un endroit froid mais pas trop (pas moins de 5°C). Un frigidaire ou une pièce non chauffée respectant ces conditions sont souvent utilisés.
Cependant, veuillez noter que toutes les espèces n'ont pas toutes des périodes de diapause et n'ont pas toutes forcément besoin d'une mise au froid.


L'hivernage est donc l'ensemble des conditions nécessaire que doit réaliser l’éleveur (toi, oui toi là devant ton écran) afin que ses fourmis fassent une bonne diapause. Selon l’espèce, la température et la durée sont différentes.

C'est obligatoire ça la diapause ?
Pour vous faire une réponse simple et brève : ça dépend... (ça vous aide hein ! :hihi: )

Comme je l'ai dit plus haut, les fourmis françaises se divisent en deux catégories :
- celles qui sont programmées pour faire une diapause (endogène - hétérodynamique).
- celles qui réagissent à la température pour effectuer leur diapause (exogène - hétérodynamique).

Les programmées (endogène) :
La diapause est strictement obligatoire chez ces fourmis. De toute façon, que vous le vouliez ou non, elles feront une diapause. Si vous ne leur donner pas les bonnes conditions (hivernages) de diapause, l’état de santé de la colonie va en souffrir, voir pire, vous assisterez à sa mort.

Les sensibles à la température (exogène) :
Étant donné que c'est la température extérieure qui déclenche la diapause, il est donc possible ou nécessaire selon l’espèce de ne pas faire de diapause en gardant tout simplement une température optimale de développement.

Il faut savoir qu'une température trop basse est mortelle pour toutes fourmis. Cette température est différente selon les espèces. Certaine fourmis tolèrent une température de 3°C (voir même un coup de gel si cela ne dure pas longtemps), d'autres ne doivent pas descendre en dessous de 10°C tandis que certaines espèces (exotiques) ne doivent jamais être maintenue à moins de 20°C (homodynamique).

Et donc, pour ma fourmi sensible à la température (exogène),
je fais une diapause ou non ?

La question à ne pas poser ! :eh:
Cette question est source d'un débat constant entre le camp des oui et celui des non avec pour chaque opinion de solides arguments. Ceci étant un guide, je ne prendrai pas parti pour un camp (ou du moins je vais essayer).

Si vous vous posez cette question, je vous conseille pour y répondre de vous fier aux conditions naturelles dans lesquelles vie votre espèce et vous tomberez juste en essayant de les reproduire. Localiser au mieux le continent, pays, région d’où provient et vie vos fourmis. Cherchez des renseignements sur le climat et les moyennes de température au cours d'une année et essayez de les reproduire. Posez-vous des questions !
Tentez de reproduire les conditions naturelles sera toujours mieux que de faire comme le voisin qui n'y connait peut-être en plus rien !

Je tiens tout de même à préciser que l'activité des fourmis, qu'elles soient endogènes ou exogènes, est lié à la température. Plus la température est haute, plus elles sont actives mais plus elles vieillissent vite. Maintenir une espèce a une température maximale de développement toute l'année entraine donc un vieillissement rapide de la colonie et fatiguera votre gyne. C'est comme demander à un sprinteur de tenir le rythme d'un 100m sur un marathon !
Diminuer (dans une certaine mesure) la température, même pour les espèces ne demandant pas de diapause comme la majorité des exotiques, et ainsi provoquer un arrêt de la ponte temporaire (repos ovarien) ne peut être que bénéfique pour votre gyne.

Bien faire sa diapause en 3 étapes.
Le mois de septembre est déjà fini, certaine espèces ont déjà commencé à ralentir voir cesser leurs activités, pas de doute la diapause pointe son nez !

1ere étape : Préparation.
Une diapause qui se respecte se prépare. Il est hors de question de faire passer une colonie de 25 à 8°C d'un seul coup ! Bonjour le choc thermique... Il faudra donc baisser progressivement la température. Comment ? En commençant par couper le chauffage si vous chauffez. Vous ne chauffez pas ? Placez votre colonie dans une pièce plus froide, non chauffé de votre maison. Le but de cette étape est d'habituer vos fourmis à une température plus froide progressivement. Et elles comprendront rapidement. La gyne va cesser de pondre, l'activité dans le nid va se réduire. Il est généralement conseillé d'attendre que tous les cocons/nymphes passent a l’état d'imago. Mais ce n'est pas une catastrophe s'il en reste un peu (à éviter quand même pour les fondations et les colonies dans leur première année). Cette étape dure généralement entre 15 jours et un mois.
Certains disent qu'il faut augmenter la nourriture. C'est pour moi une absurdité, les fourmis savent parfaitement se réguler à ce niveau là. Si vous augmentez la nourriture et que vous observez une hausse de la consommation, c'est tout simplement qu'elles n’étaient pas suffisamment nourries...

2nde étape : la diapause.
Vos petites sont toutes ensommeillées, la gyne ne pond plus, les cocons/nymphes ont disparu, les gastres sont pleins à craquer, il est donc l'heure du grand dodo.
Il vous suffit juste de placer vos protégés dans le lieu de diapause. Ce lieu, quel qui soit, cave, frigo, placard, etc... doit impérativement être au calme, et surtout être stable au niveau de la température, température bien entendu comprise dans la fourchette de température de la diapause de l’espèce.
Durant la diapause, un contrôle ponctuel de la température n'est pas du luxe (on ne sait jamais). Vérifiez également l'humidité du nid et humidifiez si besoin (attention, à ces températures les besoins d'humidification sont bien moins importants), un rapide coup d’œil de la colonie durant ces étapes ne sera pas du luxe. Il peut être également bien, mais absolument pas obligatoire de les nourrir à mi-diapause. Pour ce faire, installez vos petites à température ambiante et proposez-leur du miellat bien sucré durant quelques heures. Sinon un abreuvoir dans l'adc pendant la diapause suffit et évite ce dérangement. Dans la mesure du possible, il faut tout de même éviter au maximum de les déranger/perturber lors de la diapause.

3ème étape : le réveil.
Les 2 mois, ou 3, voir 4, ou même les 6 mois nécessaires sont passés, ça y est ! Il est temps de les réveiller.
Même souci que pour la préparation, attention au choc thermique. Placez vos petites dans une pièce non chauffée, ou a défaut à température ambiante mais surtout ne les chauffez pas. L'objectif est de les sortir de leur sommeil progressivement en augmentant doucement la température.
Proposez-leur du miellat bien frais. Attendez une bonne semaine, voir deux avant de leur proposer des protéines vivantes, laissez-les se réveiller. Cette étape doit durer 1 mois. Ne chauffez pas avant !
Et voilà, la colonie va reprendre son activité, la gyne va se remettre à pondre (cela peut prendre plusieurs semaines), les œufs et les larves vont à nouveau se développer. Ce microcosme va de nouveau faire votre bonheur d’éleveur.

Durée et température d'hivernage des endémiques de France.
- Aphaenogaster sp
3 mois entre 6 et 12°C
Aphaenogaster senilis -> 3 mois mais ne pas descendre en dessous de 15°C !

- Camponotus sp
3/4 mois entre 10 et 15°C
Camponotus ligniperdus -> de 4 mois (minimum) à 6 mois entre 4 et 10°C

- Colobobsis truncata
3 mois entre 10 et 15°C

- Cataglyphis sp
2 mois -> ne pas descendre en dessous de 15°C (à vérifier !!!)

- Crematogaster sp
2/3 mois entre 10 et 15°C (ne pas descendre en dessous de 10°C)

- Formica sp
3/4 mois entre 6 et 12°C

- Lasius sp
3/4 mois entre 4 et 10°C

- Manica rubida
4/5 mois entre 4 et 10°C

- Messor sp
3 mois entre 10 et 15°C

- Myrmica sp
3/4 mois entre 4 et 10°C

- Pheidole pallidula
quasi-hétérodynamique : température ambiante durant l'hiver

- Solenopsis sp
3/4 mois entre 4 et 10°C

- Tapinoma sp
3/4 mois entre 4 et 10°C

- Temnothorax sp
3/4 mois entre 6 et 12°C

- Tetramorium sp
3/4 mois entre 4 et 10°C


- En règle général pour nos endémiques, si elles vivent sur le bassin méditerranéen, visez 3 mois à 12°C, pour le reste du territoire français, visez 3 mois à 8°C.
- On se fie également à la localisation de capture : une Lasius provenant de Lille ou de Marseille n'aura pas le même hivernage !

Liens utiles.
:arrow: [Synthèse] Hivernage / Diapause des fourmis
par DMX, pour une vision scientifique.

:arrow: Astuces et conseils pratiques pour la diapause
par Walter, pour un autre avis sur la diapause

:arrow: Les cycles saisonniers et les formes de dormance chez les fourmis (hyménoptères, Formicidae), Vladilen E. Kipyatkov

:arrow: Antmaps
un planisphère interactif pour localiser les fourmis

:arrow: Infoclimat
Pour connaitre la température en sous-sol : allez sur "tableau temps réel", puis sur "cartes" et regardez dans le tableau à gauche et choisissez la profondeur.

:arrow: Guide du débutant

:arrow: Fiches d'élevage & Fiches d’élevages 2

:arrow: (Debunk) Messor barbarus
par Umoteck, pour enfin savoir ce dont a besoin vos Messor barbarus.


- Ceci n'est qu'un simple guide, cela n'a pas valeur scientifique et de vérité absolue. A bon entendeur...
- Merci de me faire part d'erreur/oubli/précision dans les commentaires, je modifierai en conséquence.
- Lisez ! Cherchez ! Documentez-vous ! Posez-vous des questions ! Vos fourmis vous diront merci !
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !)

Message non lupar One_Xz » Dim 12 Nov 2017 18:14

Waw !! Super boulot ! Avec ton post et celui de @Walter on a tout ! ;-)
Mais je pense que tu devrais préciser que Camponotus foreli a une diapause légèrement plus courte et plus tardive en raison de son lieu de développement d'origine. *salut* :-) ;-)
Avatar de l’utilisateur
One_Xz

Re: La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !) WORK IN PROGRESS

Message non lupar SunAshka » Dim 12 Nov 2017 19:54

Top, bon sujet qu'on pourra envoyer en lien au lieu de se répéter à chaque fois. Il faudrait inclure un chapitre sur l'alimentation pré et pendant diapause, c'est très flou pour certains et ça varie aussi selon les espèces. :)
Avatar de l’utilisateur
SunAshka

Re: La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !) WORK IN PROGRESS

Message non lupar Geoff95 » Lun 13 Nov 2017 01:26

Bon (gros) boulot !
Merci Deuca.

Colobopsis truncata je crois.
Avatar de l’utilisateur
Geoff95

Re: La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !) WORK IN PROGRESS

Message non lupar John Bob » Lun 13 Nov 2017 07:48

Bravo, super travail !

Et merci. :)
Avatar de l’utilisateur
John Bob

Re: La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !) WORK IN PROGRESS

Message non lupar Necoman » Lun 13 Nov 2017 09:17

C'est en quelque sorte une mise à jour de ceci :
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=5876 ?
Avatar de l’utilisateur
Necoman

Re: La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !) WORK IN PROGRESS

Message non lupar Clem750 » Lun 13 Nov 2017 15:56

Merci pour cette nouvelle synthèse... *good*
Avatar de l’utilisateur
Clem750

Re: La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !) WORK IN PROGRESS

Message non lupar Deucalion » Lun 13 Nov 2017 19:19

Merci ! :-)
Je viens d'ajouter un chapitre : bien faire sa diapause en 3 étapes.
Je vais maintenant m'atteler à finir le référencement de toutes les endémiques françaises ! (Fiouuuu... je ne savais pas qu'il y en avait autant ! 8-O )

N’hésitez pas à me signaler tout manque ou erreur !

Et merci d'avoir épinglé le sujet, cela fait plaisir et m'encourage à continuer !
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !) WORK IN PROGRESS

Message non lupar berniespacemaker » Mar 14 Nov 2017 09:16

C'est du bon boulot l'amigo ! *salut*
Et un petit rappel pas inutile car il vous donnera la température sous terre quotidiennement.
https://www.infoclimat.fr/.
Allez sur tableau temps réel, puis sur cartes et regardez dans le tableau à gauche et choisissez la profondeur.
Parfois on a de grosses surprises. Si la carte reste blanche, c'est que les données ne sont pas enregistrées. Dans ce cas-là, essayez plus tard.
Avatar de l’utilisateur
berniespacemaker

Re: La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !) WORK IN PROGRESS

Message non lupar abisatis35 » Mar 14 Nov 2017 18:03

Pour les diapauses de fourmis exotiques :
Finalement dans le cas de la diapause, "exotique" ne signifie pas grand chose. Il s'agit simplement de se référer à la provenance de l'espèce et d'adapter nos conditions de maintien à celles que nos fourmis vivraient en temps normal.

Par exemple pour les fourmis venant de pays d'Amérique du Sud, d'Asie et d'Afrique proche de l'équateur un simple arrêt de chauffage suffit et il peut être intéressant de faire une saison sèche et une saison humide.

En revanche pour les australiennes et fourmis d'Afrique du Sud, ces pays étant bien au sud de l'équateur une diapause est nécessaire durant notre été. Mais attention leurs hivers sont bien moins rigoureux que les nôtres, l'écart de température est donc à modeler. ;-)
Avatar de l’utilisateur
abisatis35

Suivante


Retourner vers Hivernage & Diapause


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum