[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo

[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo

Message non lupar Hormigo » Lun 9 Juil 2018 09:45

Bonjour à tous !

Je démarre ce blog sur mes fondations de Lasius, toutes espèces confondues.
À ce jour 2 espèces sont actuellement en fondation :
  1. une Lasius sp. jaune, normalement une Lasius flavus selon le fournisseur, mais l'identification n'a pas été faite formellement ;
  2. une Lasius sp. noire ramassée le 1er juillet 2018.
Normalement une Lasius (Dendrolasius) fuliginosus aurait dû compléter cette liste, mais faute de couvain à lui offrir j'ai été contraint de la relâcher : le lendemain en me baladant je soulève une pierre sur le bord d'un chemin et y trouve un énorme couvain de petites noires... }:-<

Bilan de mes fondations de Lasius spp. fin mai 2018

Lasius flavus

Mi-mars :
Reçue à la mi-mars, la fondation comptait outre la gyne 2 ouvrières. Dans un premier temps, je l'ai laissée dans son tube de transport d'environ 10×120 jusqu'à épuisement de la réserve d'eau. De mémoire, elle avait déjà un couvain minuscule, mais elle s'est rapidement mise à pondre.

Début avril :
Début avril, le couvain a déjà gagné en quantité et les premières larves apparaissent, soit environ trois semaines après réception de la fondation.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Fondation de Lasius flavus : premières larves (6 avril 2018).
Fondation de Lasius flavus : premières larves (6 avril 2018).


Moins d'une semaine plus tard, le premier cocon fait son apparition. Ces timings sont très approximatifs car les dates correspondent à celles des photos. Je ne saurais garantir la date exacte d'émergence des premières larves : j'imagine qu'elles ont dû apparaître un peu plus tôt, car le passage du stade de larve à celui de cocon me semble très court.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Fondation de Lasius flavus : premier cocon (11 avril 2018).
Fondation de Lasius flavus : premier cocon (11 avril 2018).


Mi-avril :
Mi-avril, le couvain continue de se développer et on compte déjà 3 cocons. On peut également constater une nouvelle ponte : j'imagine que l'émergence des premiers imagos ne va plus tarder et que la reine synchronise sa ponte pour que le stade larvaire soit atteint au moment de l'émergence des nouvelles ouvrières.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Fondation de Lasius flavus : 3 cocons et nouvelle ponte (16 avril 2018).
Fondation de Lasius flavus : 3 cocons et nouvelle ponte (16 avril 2018).


Début mai :
Début mai, quasiment toutes les larves ont entamé leur nymphose : on peut compter une petite dizaine de cocons. Une semaine plus tard, la première ouvrière de 2018 est "née" (ouvrière du haut sur la photo du 8 mai 2018).
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Fondation de Lasius flavus : les cocons se multiplient (1er mai 2018).
Fondation de Lasius flavus : les cocons se multiplient (1er mai 2018).
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Fondation de Lasius flavus : première "naissance" (8 mai 2018).
Fondation de Lasius flavus : première "naissance" (8 mai 2018).


Fin mai :
Fin mai, l'essentiel des cocons sont ouverts et la fondation compte maintenant une petite dizaine d'ouvrières.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Fondation de Lasius flavus : premières génération de 2018 (24 mai 2018).
Fondation de Lasius flavus : premières génération de 2018 (24 mai 2018).
Avatar de l’utilisateur
Hormigo

Re: [Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo

Message non lupar Hormigo » Lun 9 Juil 2018 10:18

Bilan de mes fondations de Lasius spp. début juillet 2018

Lasius flavus

Le changement de tube a eu lieu courant juin. Dans un premier temps, j'ai tenté de les installer dans un module de fondation en plexiglas de ce type :
Image

J'ai simplement connecté le tube au module : bien que deux ouvrières allaient régulièrement visiter le module, le déménagement n'a pas eu lieu. :-(
J'ai donc décidé de forcément le déménagement, au pinceau, mais finalement dans un nouveau tube en verre de 16×160 mm cloisonné à l'aide du même type d'installation que pour mes Messor barbarus.
Image


Je ne suis pas entièrement convaincu par cette fondation : le nombre d'ouvrières a légèrement augmenté courant juin mais semble stagner. Tout ce beau monde reste confiné contre le coton du tube.
Le tube est connecté à une ADC réalisée dans une boite en plexi suédoise bien connue à l'aide d'un presse-étoupe dont le diamètre correspond presque parfaitement à celui du tube (léger ponçage nécessaire cependant).
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Fondation de Lasius flavus : nouveau tube (8 juillet 2018).
Fondation de Lasius flavus : nouveau tube (8 juillet 2018).
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Fondation de Lasius flavus : en bas à droite (8 juillet 2018).
Fondation de Lasius flavus : en bas à droite (8 juillet 2018).

Bien que l'ADC dispose d'un abreuvoir rempli de pseudo-miellat (eau + miel), je n'ai encore jamais pu observer les ouvrières en dehors de leur tube. Cette espèce est réputée pour sa complexité d'élevage du fait d'un caractère timide, et je pense qu'il est nécessaire de leur trouver un setup qui leur convienne mieux...

Lasius sp. noire

J'ai ramassé deux gynes Lasius sp. noire à une semaine d'intervalle. La première, ramassée le 1er juillet 2018 et immédiatement mise en tube possède déjà un bon petit couvain d'une quinzaine d'oeufs.
La seconde, ramassée le 8 juillet parce que je la pensais partiellement désailée, s'avère en réalité probablement non fécondée. Dans le doute, et puisqu'elle était de toute façon condamnée (je n'ai pas observé l'essaimage, donc je suppose qu'il avait eu lieu bien avant que je ne la ramasse) je l'ai malgré tout installée dans un tube de fondation. On verra bien, avec un peu de chance elle va s'arracher les ailes, sinon tant pis...
Edit du 17/07/18 : RIP la gyne alate, elle n'aura pas tenu une semaine...
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Fondation de Lasius sp. noire : première ponte (8 juillet 2018).
Fondation de Lasius sp. noire : première ponte (8 juillet 2018).
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius sp. noire : gyne alate probablement non fécondée (8 juillet 2018).
Lasius sp. noire : gyne alate probablement non fécondée (8 juillet 2018).


Si vous avez des questions, des remarques ou des commentaires :arrow: c'est par ici le Q/R.
Avatar de l’utilisateur
Hormigo

Re: [Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo

Message non lupar Hormigo » Sam 21 Juil 2018 13:03

Bilan au 21 juillet 2018

Les Lasius flavus

Pas grand chose à en dire. Ces bestioles sont inintéressante au plus haut point. XD
Toutes agglutinées contre le coton humide, le nombre d'ouvrières est difficile à évaluer : apparemment un peu plus qu'au début du mois mais rien de flagrant.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius flavus au 21/07/18
Lasius flavus au 21/07/18

Il semble y avoir toujours du couvain, et même si je ne les vois jamais dans l'ADC, le niveau de l'abreuvoir baisse. Depuis le temps, je pense qu'elles seraient toutes mortes si elles ne se nourrissaient pas, mais bon...

La gyne Lasius sp. noire

La gyne puisque la gyne alate ramassée il y a quinze jours n'aura pas survécu une semaine...
Les oeufs sont nombreux, une bonne trentaine, mais éparpillés. L'avantage c'est que je n'ai pas à me soucier de leur nourrissage avant mon retour : vu l'état du couvain, je n'aurai pas d'ouvrières avant un bon mois, voire deux, et je me demande même si ce ne sont pas des oeufs trophiques...
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius sp. noire au 21/07/18
Gyne Lasius sp. noire au 21/07/18
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius sp. noire et son couvain au 21/07/18
Gyne Lasius sp. noire et son couvain au 21/07/18

Notez que j'ai toujours un doute quant à l'espèce. La première photo ci-dessus me fait maintenant plus penser à une Cautolasius. On verra lors de la naissance des premières ouvrières. ;-)

:arrow: Lien vers le Q/R.
Avatar de l’utilisateur
Hormigo

Re: [Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo

Message non lupar Hormigo » Mar 14 Aoû 2018 22:53

Bilan au 15 août 2018

Les Lasius flavus

RIP. :'(
J'ai retrouvé la gyne décédée à mon retour de vacances le 8 août. Les ouvrières étaient quant à elles en bonne santé, j'ai donc tenté de leur faire adopter une gyne Dendrolasius (Cf. plus bas).

Les Lasius sp. noire

Oui, les Lasius, à nouveau, puisque que, outre la naissance des premières ouvrières, une nouvelle gyne est arrivée le 22 juillet dernier. \o/

Fondation 1

La première, celle ramassée le 1er juillet en Moselle compte désormais 8 ouvrières, sur la photo suivante en train de se sustenter au coton-tige imbibé de pseudo-miellat.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius sp. noire et ses 8 ouvrières (12 août 2018).
Gyne Lasius sp. noire et ses 8 ouvrières (12 août 2018).

Pas grand chose à dire à ce stade, naturellement, sauf que le doute exprimé dans le dernier billet est clairement levé quant à la nature de la gyne : sp. noire ! :mrgreen:

Fondation 2

La seconde a donc été ramassée le 23 juillet en Charente :
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius sp. noire lors de sa récolte (22 juillet 2018).
Gyne Lasius sp. noire lors de sa récolte (22 juillet 2018).

Aujourd'hui, elle possède déjà un couvain conséquent avec les premières larves :
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius sp. noire et son couvain (12 août 2018).
Gyne Lasius sp. noire et son couvain (12 août 2018).
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius sp. noire et son couvain (13 août 2018).
Gyne Lasius sp. noire et son couvain (13 août 2018).

On notera que la seconde photo ci-dessus pourrait laisser croire à une Lasius emarginatus... :think:
Bon ben, on verra à la naissance des ouvrières, hein...

La Lasius (Dendrolasius) fuliginosus

Celle-ci a été ramassée le 22 juillet dernier en Charente, et nourrie quotidiennement (avec de la confiture : j'étais en vacance, j'avais prévu les tubes mais je n'avais pas pensé ramasser des dépendantes...) jusqu'à mon retour.
Ayant constaté le décès de la gyne Lasius flavus, ma fondation de Lasius sp. noire étant trop jeune pour lui voler du couvain et une ouvrière ou deux, j'ai donc tenté de fusionner les jaunes avec la gyne Dendrolasius.
La voici donc lors de sa récolte (très mauvaise photo, c'est plus pour vous montrer l'installation que la gyne) :
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Dendrolasius lors de sa récolte (23 juillet 2018).
Gyne Dendrolasius lors de sa récolte (23 juillet 2018).

Et aujourd'hui, après l'adoption par les ouvrières Lasius flavus :
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Dendrolasius adoptée (?) par des ouvrières Lasius flavus (13 août 2018).
Gyne Dendrolasius adoptée (?) par des ouvrières Lasius flavus (13 août 2018).

Comment j'ai procédé ?
J'ai attendu que les ouvrières dégagent le cadavre de la gyne (2 ou 3 jours), j'ai encore laissé passer 2 jours, et j'ai mis le 12 août le tube des Lasius flavus avec le tube de ma gyne Dendrolasius ramassée le 23 juillet dernier dans une boite Ikea. Rien de spécial à signaler, la gyne a parcouru l'ADC dans tous les sens mais ne s'est pas approchée des ouvrières dans leur tube.
Le lendemain, la gyne était installée dans le tube des ouvrières L. flavus. \o/
Naturellement, un cadavre d'ouvrière trainait à l'entrée du tube.
Pas de comportement agressif à constater, seulement une forte agitation antennaire lorsqu'une ouvrière s'approche de la gyne, plus vive qu'un contact habituel, mais pas de tentative de morsure. Je peux simplement observer que la gyne est parfaitement immobile, comme si elle cherchait à se faire oublier... Deux ouvrières sont également aller s'installer dans le coton du tube de la gyne, l'odeur ne semble donc pas les déranger. Si tout ça peut contribuer à l'acceptation des odeurs coloniales mutuelles, tant mieux.
Le 14 août, la gyne est retournée dans son propre tube, mais toujours accompagnée de quelques ouvrières L. flavus.

Il va sans dire que je suis cette fondation avec la plus grande attention. J'espère que le fait qu'il n'y ait pas de couvain n'empêchera pas la gyne de pondre...

Les Lasius emarginatus

Et oui, encore des nouvelles pensionnaires !

Fondation 1

La première a été ramassée le 23 juillet en même temps que la Dendrolasius, toujours en Charente, donc. Il s'agit d'une gyne alate, donc un doute immense demeure quant à sa capacité à fonder :
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius emarginatus alate lors de sa récolte (23 juillet 2018).
Gyne Lasius emarginatus alate lors de sa récolte (23 juillet 2018).

Fécondée ou pas, elle n'a pas chômé et comptait une petite grappe deux jours après sa récolte, grappe qui a aujourd'hui bien grossi :
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius emarginatus alate et sa première ponte (26 juillet 2018).
Gyne Lasius emarginatus alate et sa première ponte (26 juillet 2018).
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius emarginatus alate et son couvain (12 août 2018).
Gyne Lasius emarginatus alate et son couvain (12 août 2018).


Fondation 2

La seconde gyne a été ramassée le 6 août dans l'Allier. Elle aussi était encore ailée lors de sa récolte, mais elle s'est rapidement débarrassée de ses ailes :
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius emarginatus alate lors de sa récolte (7 août 2018).
Gyne Lasius emarginatus alate lors de sa récolte (7 août 2018).
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Gyne Lasius emarginatus s'occupant de son couvain (12 août 2018).
Gyne Lasius emarginatus s'occupant de son couvain (12 août 2018).

Comme elle n'était pas très physogastre, elle a eu droit à un petit nourrissage en règle, ce qui a bien amélioré sa situation.

Voilà, ce sera tout pour aujourd'hui concernant mes Lasius, et je pense que c'est déjà bien assez. :eh:
Merci à ceux qui ont lu jusqu'ici, et quant aux autres, je ne leur en veux pas. :mrgreen:

:arrow: Lien vers le Q/R.
Avatar de l’utilisateur
Hormigo

Re: [Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo

Message non lupar Hormigo » Lun 17 Sep 2018 23:14

Bilan au 13 septembre 2018

La Lasius sp. noire

Les... La... Les... La... C'est la valse des Lasius dans ce blog. À nouveau plus qu'une seule Lasius sp. noire, donc, mais pas du fait d'une mort prématurée : simplement une mauvaise identification.

La Lasius sp. noire se porte à merveille. Aidée par une quinzaine d'ouvrières, le nouveau couvain se développe petit à petit et devrait permettre à la gyne d'affronter la diapause accompagnée de 30 (hypothèse pessimiste) à 50 (hypothèse optimiste) ouvrières. Pour l'instant, tout ce petit monde est nourri en tube, sans ADC, mais des mini-ADC Ikea sont en cours de construction.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius sp. noir (24 août 2018)
Lasius sp. noir (24 août 2018)
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius sp. noir (13 septembre 2018)
Lasius sp. noir (13 septembre 2018)


La Lasius (Dendrolasius) fuliginosus

Bilan loin d'être négatif pour cette association contre-nature. La gyne Lasius fuliginosus est toujours vivante ! En soi, c'est déjà une excellente nouvelle. Elle est en tube depuis près de 2 mois, d'abord nourrie quotidiennement à la main, puis en tentative de fondation dépendante depuis 1 mois avec les ouvrières Lasius flavus orphelines. Il n'y a donc plus d'apport de nourriture via coton pour la gyne depuis un mois, seulement une goutte de miellat déposée sur une mangeoire à l'entrée du tube : on peut donc affirmer que les ouvrières Lasius flavus s'occupent bien de leur mère adoptive... ou que la gyne sort pour se nourrir. Je n'ai jamais aperçu la gyne dans l'ADC, mais la photo ci-dessous peut laisser croire que la trophallaxie se fait bel et bien.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius fuliginosus en tentative de fondation avec des ouvrières Lasius flavus (24 août 2018)
Lasius fuliginosus en tentative de fondation avec des ouvrières Lasius flavus (24 août 2018)

A priori toujours pas de ponte, à moins que les œufs ne soient cachés dans le coton, mais ça m'étonnerait...
Peut-être faut-il "amorcer la machine" en lui confiant du couvain. Il n'y a pas de risque à essayer, ce sera donc la prochaine étape de cette tentative de fondation. J'irai prélever quelques cocons dans le jardin.

Les Lasius emarginatus

Fondation 1

Cette fondation semblait mal partie : gyne ailée, couvain rachitique... Les statistiques étaient contre elle...
Mais le couvain rachitique s'est finalement bien développé. Presque trop bien développé : j'ai craint à un moment que les larves ne grossissent encore, ce qui aurait annoncé des mâles. Finalement, la mue nymphale semblait se faire dans des cocons de taille tout à fait raisonnable. J'ai donc repris confiance, avant que la gyne se mette à éparpiller son couvain dans le tube !
Mais peut-être grâce à un bon nourrissage régulier (pas forcément conseillé, mais au point où j'en étais, autant prendre le risque, étant donné qu'elle n'était pas très physogastre), elle a finalement rassemblé son couvain. J'ai donc repris espoir.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius emarginatus alate et son couvain éparpillé (16 août 2018)
Lasius emarginatus alate et son couvain éparpillé (16 août 2018)
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius emarginatus alate en train de rassembler son couvain (24 août 2018)
Lasius emarginatus alate en train de rassembler son couvain (24 août 2018)

Et finalement, excellente nouvelle pour cette gyne toujours ailée : son petit couvain initialement rachitique s'est finalement très bien développé pour donner naissance à deux magnifiques ouvrières.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius emarginatus alate et ses premières ouvrières (13 septembre 2018)
Lasius emarginatus alate et ses premières ouvrières (13 septembre 2018)

Si vous débutez, lisez bien ce qui suit :
Je préfère le préciser à l'attention des débutants qui souhaiteraient commencer avec une gyne ramassée (ce qui est à privilégier) : ne ramassez pas de gyne ailée par terre ! La seule raison pour laquelle j'ai tenté la fondation est que c'est une gyne sauvée de la noyade. Je l'ai repêchée dans une piscine, or les gynes sont toujours ailées lorsqu'on les récupère dans l'eau, car elles tombent dans l'eau lors de leur vol nuptial, d'ailleurs assez souvent avec un mâle encore sur le dos, ce qui augmente les chances de récupérer une gyne fécondée qui n'aura pas eu le temps de s'arracher les ailes.
Mais ne prélevez pas de gynes ailées par terre, c'est très improbable qu'elle soit fécondée.


Fondation 2

Récupérée en Auvergne dans l'Allier le 6 août, cette gyne fonde plus lentement que les deux autres. Après avoir dévorée son premier couvain, elle semble sur le point de mener la deuxième ponte jusqu'à son terme. Elle me semble beaucoup "timide" que les autres L. emarginatus, très souvent prostrée contre le coton, comme illustré sur la photo de gauche ci-dessous.
Après qu'elle a dévoré l'essentiel de son couvain, je l'ai à nouveau nourrie et mise au noir pendant 15 jours, ce qui semble avoir bien amélioré la situation. C'est la seule gyne Lasius, toutes espèce confondues, que je maintiens à l'abri de la lumière.
On verra si la fondation aboutit...
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius emarginatus et son (petit) couvain (24 août 2018)
Lasius emarginatus et son (petit) couvain (24 août 2018)
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius emarginatus et son (un peu plus gros) couvain (13 septembre 2018)
Lasius emarginatus et son (un peu plus gros) couvain (13 septembre 2018)


Fondation 3
Hormigo a écrit:On notera que la seconde photo ci-dessus pourrait laisser croire à une Lasius emarginatus... :think:
Bon ben, on verra à la naissance des ouvrières, hein...

Hé oui, la seconde gyne Lasius sp. noire était en fait bel et bien une Lasius emarginatus. Non pas que les ouvrières aient été déterminantes dans l'identification (elles étaient assez foncées et pas franchement bicolores), mais l'œil expert des uns et une photo moins pourrie que d'habitude a permis de lever le doute.
J'ai donc là une gyne peut-être issue de la même colonie que la première, ramassée au même endroit (sur la terre ferme cette fois-ci, et désailée) mais à un jour d'écart.

Petit retour en arrière, fin août le couvain progressait, assez réduit en quantité mais avec de belles larves et de beaux cocons.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius emarginatus est son beau couvain (24 août 2018)
Lasius emarginatus est son beau couvain (24 août 2018)

Et début/mi-septembre, les premières ouvrières sont nées. Je ne sais pas quand exactement sont sortis les imagos, mais le nombre d'ouvrières me laisse croire que ça faisait au moins un jour ou deux quand je les ai vues le 13 septembre. Tout ce petit monde a donc été nourri abondamment, ce qui apparaissait plus que nécessaire pour la gyne.

Comme on peut le constater sur les images ci-dessous, il n'est pas évident de reconnaître des Lasius emarginatus chez les imagos, surtout si on les compare aux ouvrières Lasius sp. noir ou aux imagos de la gyne alate dont la coloration rouge du thorax est plus franchement prononcée. Mais quand on compare les gynes, il n'y a effectivement "pas photo". Conclusion : la coloration des Lasius emarginatus peut varier sensiblement d'une gyne à l'autre, et d'une génération d'ouvrière à la suivante. Merci à Romgoss et Necoman qui ont l'œil et l'expérience plus sûrs que moi.
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius emarginatus et ses premiers imagos (13 septembre 2018)
Lasius emarginatus et ses premiers imagos (13 septembre 2018)
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Premiers imagos Lasius emarginatus (13 septembre 2018)
Premiers imagos Lasius emarginatus (13 septembre 2018)

[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius emarginatus et ses premiers imagos (13 septembre 2018)
Lasius emarginatus et ses premiers imagos (13 septembre 2018)
[Blog] Les Lasius spp. et subg. d'Hormigo, Lasius emarginatus et ses premiers imagos (13 septembre 2018)
Lasius emarginatus et ses premiers imagos (13 septembre 2018)


*salut*

:arrow: Lien vers le Q/R.
Avatar de l’utilisateur
Hormigo



Retourner vers Blogs des espèces "françaises"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum