Page 2 sur 2

Re: Accueil de mes Camponotus japonicus

Message non luPosté: Lun 30 Juil 2018 13:12
par Max62k
Bonjour à tous !
Je suis également intéressé par cette espèce mais je me pose quelques questions, et j'espère que les détenteurs de ces nippones pourront m'aider :
Sauriez-vous le nombre d'individus une fois la colonie adulte ?
Est-ce que les physogastries sont aussi marquées que les fellah par exemple ?

Merci beaucoup. ;)

Re: Accueil de mes Camponotus japonicus

Message non luPosté: Jeu 2 Aoû 2018 00:02
par tezas
Entre 1 et 10 000 individus ? :mrgreen:

J'ai pas trouvé de source fiable et les deux seuls sites vendeurs qui donnent des "précisions" ne donnent pas les mêmes informations : l'un donne "jusqu’à 100 individus" et l'autre de 1-10,000. :neutral:

La mienne a une physogastrie plutôt prononcée, mais de la à comparer avec truc, bidule ou machin...
Déjà que chez la même espèce les physogastries ne sont pas toutes identiques...

Re: Accueil de mes Camponotus japonicus

Message non luPosté: Jeu 8 Aoû 2019 07:44
par Myrmekodo
Bonjour,

J'ai une colonie débutante de C. Japonicus (50 ouvrières) et je suis assez d'accord pour dire qu'on trouve peu d'informations fiables, sinon très contradictoires sur internet. Les miennes sont encore dans le tube de fondation même si elles ont peu de place.

Le coton est noir de crasse, il n'y a plus d'eau dans la réserve, mais elles refusent de bouger. J'ai essayé de les changer de tube, en vain, elles n'y vont pas.

Image


Je leur ai fait un nouveau nid en béton cellulaire (voir ici), et après plus de 24h sous une lumière, elles refusent de déménager. La lumière, elles n'en ont rien à f*utre ! Il n'y a rien qui les dérange les C. Japonicus on dirait ! C'est cool pour les observations mais du coup je ne sais plus quoi faire.

Le nid est humidifié mais pas trop. Je me suis dit peut-être qu'il est trop sec pour elles, du coup je me demande si l'humidité peut traverser la couche de mortier colle que j'ai mise pour blinder le nid ?

Dois-je employer la méthode forte en branchant une adc et les balancer dedans avec le couvain pour qu'elles s'installent dans le nid ?

Re: Accueil de mes Camponotus japonicus

Message non luPosté: Jeu 8 Aoû 2019 08:26
par Cheevi
En terme de déménagement, la patience est mère de toutes les réussites.

Ma colonie de P. palidulla a mis 2 mois avant de quitter son tube alors que la réserve d'eau était sèche.

Ne sois pas pressé, elles ne vont pas se laisser mourir dans ton tube si de meilleures conditions leur sont accessibles.

Re: Accueil de mes Camponotus japonicus

Message non luPosté: Jeu 8 Aoû 2019 08:33
par umoteck
@Myrmekodo On dirait sur la photo que le coton est encore humide, ceci pourrait en partie expliquer celà. Patience. *good*

Re: Accueil de mes Camponotus japonicus

Message non luPosté: Jeu 8 Aoû 2019 08:35
par Myrmekodo
Merci Cheevi de ton conseil. Ça fait déjà 1 mois et demi qu'elles étaient reliées à un nid en plexi mais elles n'y ont jamais mis les pattes... c'est pour ça que je leur ai fait celui en BC, donc le niveau de patience commence à baisser. :-P

Umoteck tu as raison, il reste un léger poil d'humidité sur le coton pour l'instant.

Bref, je vais attendre qu'elles soient à sec dans leur tube...

Re: Accueil de mes Camponotus japonicus

Message non luPosté: Jeu 8 Aoû 2019 10:12
par Khiriath
Pour la diapause sur cette espèce je l'ai faite à 17°C l'année dernière et elles ne m'ont pas fait de diapause en plein été donc, ça semble leur convenir.

Les ouvrières étaient quand même très actives pendant cette "diapause", donc de ce fait et vu l'aire de répartition, je ferai une diapause à 13 degrés cette année. Mais aucune idée de la température idéale, désolé...

A noter qu'il y a eu un arrêt du développement du couvain, donc elles nécessitent bien cette diapause.