Suivi mensuel de mes fondations et colonies

Suivi mensuel de mes fondations et colonies

Message non lupar Vladss » Dim 12 Aoû 2018 21:29

Mois N°1


Bonjour tout le monde,
Je commence aujourd’hui un suivi mensuel de mes fondations et colonies. Il permettra de faire le point chaque mois et d’observer l’évolution de mes petites, mais aussi à me faire progresser dans leur élevage grâce à vous. ;-)
Il se fera dans l’ordre de ma plus ancienne colonie à ma plus récente, bonne lecture.


Messor barbarus

Cette colonie acquise en 2016 ne comptait que seulement une vingtaine d’individus, malgré de nombreuses erreurs de débutant elle en compte aujourd’hui environ 300. Voici une petite liste de ces erreurs, pour vous montrer ce que cette colonie a enduré :
-humidité beaucoup trop élevée, je pensais que le réservoir devait toujours être plein. Résultat : certaines salles étaient remplies d’eau et les graines germaient dans le grenier (oui elles en ont bravé :tututu: )
-je pensais qu’elles aimaient la gelée nutritive et le liquide sucré, mais bizarrement elle n’y ont jamais touché.
-je ne savais pas que la diapause existait, heureusement que ce sont des Messor barbarus.

Promis je ne recommencerai plus mes petites. *oups*
Maintenant tout est oublié et elles se développent à grande vitesse !
Quelques photos :
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Visite nocturne
Visite nocturne
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Vu d’en haut
Vu d’en haut
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Pas très propres ces Messor !
Pas très propres ces Messor !



Lasius sp. noir

Gyne trouvée en été 2017 à Paris, elle a maintenant environ 50 ouvrières pour s’occuper d’elle. Depuis l’arrivée des premières ouvrières la fondation a accès à une ADC avec une dalle en plâtre. J’apprécie vraiment cette espèce car elle accepte tout ce que je lui donne (sauf mes vers de farine bien sûr }:-< ).
Agréable à observer, elles gambadent dans tous les sens à toute vitesse lorsqu’il s’agit de chercher de la nourriture.
Leur seul défaut (si je dois en trouver un) est qu’elles sont vraiment sensibles aux vibrations, au premier faux mouvement, c’est l’alerte général (bande de peureuses XD ).
Je prévois un changement de tube prochainement, il faut dire qu’il a fait chaud ces derniers temps.
Voici des photos pour illustrer mes propos :
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Installation
Installation
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Vivement le changement de tube !
Vivement le changement de tube !
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Elles aiment le poulet
Elles aiment le poulet



Aphaenogaster subterranea

Vous trouvez que mes Messor et mes Lasius sont sales ? Ce n’est rien à côté des reines de la crasse. *non*
J’ai actuellement 3 jeunes colonies de 40 ouvrières (une disponible en don), les reines proviennent d’un essaimage de l’été dernier en Bourgogne.
Mise à part leur nature très crasseuse dû à l’absence de trophallaxie, elles sont très jolies et j’adore leur silhouette un peu élancée. *love*
Elles sont toujours très calme et font parfois de longue pause sans bouger aussi bien dans l’ADC que dans le nid. Deux de mes colonies sont en tubes tandis que la dernière a aménagé dans un nid 100% plâtre fabriqué par moi même (ici : viewtopic.php?t=27341).
J’ai pris quelques photos dans le tube le moins sale :
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Elles sont jolies quand même !
Elles sont jolies quand même !
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Je n’ose pas prendre une photo du tube entier
Je n’ose pas prendre une photo du tube entier



Temnothorax

Aaah les Temnothorax, elles sont mignonnes. *love*
Reçu en don par le généreux @Necoman (encore merci), elles se portent très bien au nombre de 15 ouvrières. Même si elles me snobent beaucoup, elles sembles apprécier les petits moucherons, le jambon (même sec) et mon mélange de pseudo-miellat.
Cela va faire bientôt un mois que leur tube est sec mais elles n’ont toujours pas eu l’idée de déménager dans le nouveau tube que je leur propose, au contraire elles s’en servent comme dépotoir. :mur:
Étant donner que le montage prend pas mal de place, je me tâte à utiliser la force. Est-ce une bonne idée ? Elles sont tellement petites je pense qu’il faut vraiment être délicat.
Des photos du montages et des toutes petites :
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, 30 cm de montage...
30 cm de montage...
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Les toutes petites
Les toutes petites



C’est tout pour le moment, la prochaine fois je présenterai mes Crematogaster quand elles seront un peu plus.
Merci pour votre attention.
Avatar de l’utilisateur
Vladss

Re: Suivi mensuel de mes fondations et colonies

Message non lupar Deucalion » Dim 12 Aoû 2018 21:57

Tes Temnothorax ne sont pas prêtes de déménager, elles sont xérophiles, alors ton tube avec un coton humide ! XD XD XD
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: Suivi mensuel de mes fondations et colonies

Message non lupar Vladss » Dim 12 Aoû 2018 22:28

Oui je suis au courant mais on ne sait jamais XD , bon ok je suis un peu naïf sur ce coup là. Je ne sens juste pas le déménagement par la force, elle sont tellement petites. :'(
Avatar de l’utilisateur
Vladss

Re: Suivi mensuel de mes fondations et colonies

Message non lupar Vladss » Mer 19 Sep 2018 20:35

Mois Nº2


Bonjour, aujourd’hui nouveau billet de ce petit suivi mensuel.
J’ai donc décidé d’ajouter 2 nouvelles espèces à mon suivi, Crematogaster scutellaris, Myrmica sp.
Bonne lecture. :-)


Messor barbarus

Maintenant en septembre, les températures ont baissé et la moitié du nid est chauffée à 28 degrés avec une légère baisse la nuit. La colonie ne cesse de grandir et commence à se sentir à l’étroit dans ce petit nid, j’ai alors choisi de fabriquer un nouveau nid qui servira d’extension après la diapause. Le grenier est maintenant à l’extérieur dans l’adc, je suppose que c’est dû au manque de place car jusqu’ici il était resté dans les galeries.
Niveau nourriture, je commence à passer à la vitesse supérieure avec des insectes ou de la viande presque tous les jours. Pour conclure tout se passe pour le mieux, c’est toujours un plaisir de les observer.
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Messor barbarus
Messor barbarus

Photo du couvain dans une salle chauffée :
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Nymphes au chaud
Nymphes au chaud



Lasius sp. noir

Rien de bien nouveau à signaler, l’évolution reste constante et la jeune colonie approche la centaine de membres. J’ai déplacé leur tube dans l’adc d’un nid ***, la réserve du tube s’assèche et je pense qu’elles vont bientôt déménager dans le nid.
Photo d’une autre fondation de Lasius sp. noir :
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Lasius sp. noir
Lasius sp. noir



Aphaenogaster subterranea

Il n’y a plus beaucoup de couvain mais la reine a pondu une belle grappe d’oeufs, je dirais une cinquantaine à vue d’oeil. Ça me paraît suffisant et puis la colonie reste active donc je n’ai pas d’inquiétude. *good*



Temnothorax sp.

Elles ont ENFIN déménagé comme des grandes ! :slap:
Ça m’arrange beaucoup car l’ADC étant trop petite il n’y avait pas de place pour un abreuvoir, j’ai enfin pu démonter ce montage plus qu’encombrant.
Peu de temps après, la fondation s’est fait la malle sans aucune pression. Je me suis rendu compte que le plafond était mal aligné avec les murs, un tout petit espace aura suffit, logique pour des toutes petites fourmis !
Je décide alors de chercher et après de longues minutes de recherches, j’aperçois enfin une ouvrière. Je la suit du regard jusqu’à la voir rentrer dans mon tapis chauffant !
Je démonte donc le tapis, et par chance toute la fondation s’y trouvait, avec un pinceau fin et un peu de patience j’ai rapidement remis tout ce petit monde en tube.
Suite à cette évasion j’ai resserré les murs et ajouté de l’anti-évasion entre les parois, ça serait dommage de perdre à jamais cette précieuse fondation. *love*


Crematogaster scutellaris

La reine provient d’un essaimage de 2017 et la fondation compte très exactement 30 ouvrières. Elles ont choisi de s’installer dans un tube sec avec du liège mais ont toujours accès à un tube avec réserve d’eau en cas de besoin.
À chaque fois que j’en leur donne du pseudo-miellat, plus de la moitié des ouvrières sont de sortie, elles sont très actifs ! Elles font aussi de belles réserves, c’est pratique car je ne suis pas obligé de les nourrir souvent.
La diapause approche et je ne sais pas quoi en faire, est-ce problématique si je chauffe la fondation pendant cette hiver alors que la reine a fait une diapause l’année précédente ?
Quelques photos :
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Crematogaster scutellaris
Crematogaster scutellaris
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Crematogaster scutellaris
Crematogaster scutellaris



Myrmica sp.

En tout début août j’ai assisté à un essaimage massif de Myrmica sp. dans tout mon jardin en Bretagne. J’ai donc capturé 11 gynes réparties dans 5 tubes différents par groupe de 4, 3, 2, 1 et 1. Les gynes sont actuellement au calme dans mon tiroir, je leur donne du pseudo-miellat chaque semaine et des protéines toutes les 1 ou 2 semaines.
Pour l’instant tout vas bien, toutes les gynes ont des œufs et des larves, la fondation avec les 4 gynes a enfin eu sa première nymphe !
La fondation en question :
Suivi mensuel de mes fondations et colonies, Myrmica sp.
Myrmica sp.


C’est la fin de ce billet, j’attends vos retours. :-)
Bye, bye. *salut*
Avatar de l’utilisateur
Vladss



Retourner vers Présentation de vos Colonies de Fourmis


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum