Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Message non lupar Taffzz » Mar 12 Mar 2019 19:27

Bonjour à tous !

Cet automne après d'énormes essaimages de Solenopsis fugax (ou Diplorhoptrum, je ne sais jamais où on en est pour celle-là !). J'ai décidé de retenter l'expérience, en tube normal (polygyne et monogyne) ainsi que dans un tube "composition maison".

Tout d'abord les polygynies en tube normaux ont échoué, l'une des deux mourant systématiquement sans pour autant qu'il n'y ait de traces d'agressions. Les reines seules n'ont pas pondu. Toujours vivantes après diapause, on verra bien ce que ça donnera ^^.

Ensuite le tube spécial, c'est un tube normal : eau / coton / espace pour la gyne / coton. Sauf que dans l'espace réservé à la gyne j'y ai mis de la mousse oasis tassée, la mousse occupant la moitié de l'espace. J'y ai introduit deux gynes.

La nuit même, les deux s'étaient créées de petite loges, chacune de leur côté et contre la paroi du tube !
Les deux ont pondu une petite grappe de 4,5 œufs.

Quelques photos post-diapause :
Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?, Photo 1
Photo 1
Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?, Photo 2
Photo 2


Cette petite expériences pourrait être une piste pour la fondation de cette espèce bien qu'elle présente des inconvénients : Très dur de déménager la gyne si il n'y a plus d'eau, et c'est le cas pour ma part, j'humidifie donc de quelques gouttes la mousse et impossibilité de nourrir la gyne, celles-ci n'ayant pas prévu de chemin de sortie de leurs loges !

Sinon cela confirme que cette espèce semble fonder seule sans pour autant être très territoriale, le tube est en fait une seringue en plastique sans le piston et le bouchon (d'où la légère opacité), donc avec un diamètre inférieur aux tubes classiques (1,5cm de diamètre).

La fondation est bien entendu claustrale et ne nécessite que très peu d'espace ! La loge est minuscule, à peine un peu plus de la longueur de la gyne, et moins en hauteur...

Affaire à suivre donc !
Avatar de l’utilisateur
Taffzz

Re: Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Message non lupar Whopic » Mer 13 Mar 2019 07:08

Je vais suivre ça avec attention et comparer avec mes propres essais en cours. Il y a tellement peu de retours sur des fondations qui ont démarré...
Avatar de l’utilisateur
Whopic

Re: Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Message non lupar ant-man02 » Mer 13 Mar 2019 07:23

Bonjour, personnellement je fais comme n'importe quelle espèce avec les Solenopsis fugax et.... ça rate à chaque fois :-p , j'ai du mal à comprendre cette espèce :-? .
Avatar de l’utilisateur
ant-man02

Re: Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Message non lupar Deucalion » Mer 13 Mar 2019 17:05

Strictement monogyne, donc déjà cela commence mal ton expérience... :moui:

Je n'ai jamais réussi à en faire fonder une. Sur les 6 gynes que j'ai récoltées en 2018, il ne m'en reste qu'une et ça pue...
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Message non lupar Taffzz » Mer 13 Mar 2019 17:33

Le Delachaux des Fourmis de France indique que cette espèce est polygyne :think: .

On verra bien si on arrive à avoir des ouvrières !
Avatar de l’utilisateur
Taffzz

Re: Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Message non lupar umoteck » Mer 13 Mar 2019 18:17

Taffzz a écrit:Solenopsis fugax (ou Diplorhoptrum, je ne sais jamais où on en est pour celle-là !)..


Solenopsis fugax selon le dernier Bolton.

Deucalion a écrit:Strictement monogyne, donc déjà cela commence mal ton expérience... :moui:


Solenopsis fugax peut fonder de manière indépendante ou soit par adoption en retournant au nid-mère, donc les fondations par monogynie ou par polygynie sont toutes les deux possibles chez cette espèce. Il est possible que sur ce point, les choses soient un peu compliquées, il y a sans doute quelque chose que l'on ignore et qui pourrait expliquer les échecs des tentatives de fondation polygyne en élevage. In natura, les nids sont fréquemment polygynes (par contre, j'ignore si toutes les gynes sont fécondées et pondent).

Taffzz a écrit:Très dur de déménager la gyne si il n'y a plus d'eau, et c'est le cas pour ma part, j'humidifie donc de quelques gouttes la mousse et impossibilité de nourrir la gyne, celles-ci n'ayant pas prévu de chemin de sortie de leurs loges !


Inutile de nourrir la gyne puisque c'est une espèce à fondation claustrale (comme tu le dis après).
Je ne comprends pas le passage sur le "chemin de sortie", la gyne en creusant la mousse a forcément laissé un passage ou c'est toi qui a creusé la loge ?

En tout cas, l'idée de la mousse oasis est intéressante, il faudrait tester avec du substrat (comme pour la fondation des Odontomachus), maintenant il faut voir ce que cela va donner. *good*
Avatar de l’utilisateur
umoteck

Re: Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Message non lupar Taffzz » Mer 13 Mar 2019 19:27

C'est vrai qu'il n'y a pas besoin de les nourrir, mais j'ai pris l'habitude de nourrir mes gynes seules une fois avant et après la diapause histoire de ^^.
Ce sont les gynes qui ont creusé leurs loges mais elles ont bouché le passage laissé.
Avatar de l’utilisateur
Taffzz

Re: Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Message non lupar bdreal » Mer 13 Mar 2019 19:49

Dans les essais de ponte et d'élevage de cette espèce, on trouve un meilleur résultat en confinant le plus possible la reine.
D'où l'intérêt certain de ce système de limitation d'espace en mousse oasis.

Si les gynes ont creusé leur chambre, puis rebouché l'accès, elles creuseront également dans l'autre sens...
Avatar de l’utilisateur
bdreal

Re: Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Message non lupar Antonymous » Mer 13 Mar 2019 20:29

Et vue l'espace dont elles ont besoin, il faut prévoir un minimum de place de vie et du coup un maximum de volume pour le réservoir... De cette façon, les premières ouvrières ont une chance d'arriver avant l'épuisement du réservoir...

Très intéressante idée et tentative. Hâte de voir la suite !
Avatar de l’utilisateur
Antonymous

Re: Une méthode de fondation de Solenopsis fugax ?

Message non lupar Deucalion » Mer 13 Mar 2019 20:53

umoteck a écrit:Solenopsis fugax peut fonder de manière indépendante ou soit par adoption en retournant au nid-mère, donc les fondations par monogynie ou par polygynie sont toutes les deux possibles chez cette espèce. Il est possible que sur ce point, les choses soient un peu compliquées, il y a sans doute quelque chose que l'on ignore et qui pourrait expliquer les échecs des tentatives de fondation polygyne en élevage. In natura, les nids sont fréquemment polygynes (par contre, j'ignore si toutes les gynes sont fécondées et pondent).


Mea culpa. Mais je n'ai jamais vu une colonie polygyne en tout cas. Et toutes les tentatives que j'ai pu voir ont fini en pléométrose (comprendre en bain de sang...).
Avatar de l’utilisateur
Deucalion



Retourner vers Présentation de vos Colonies de Fourmis


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum