[Blog] Les Camponotus de Fefe32

[Blog] Les Camponotus de Fefe32

Message non lupar Fefe32 » Sam 27 Avr 2019 18:36

Lien vers le [Q/R] : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=29400

Bonjour à tous et toutes ! Suite à des années de maintien d'espèces en tout genre (principalement exotiques) et une pause dans ma passion, reviens en retournant aux bases avec des espèces bien de chez nous, et pas les plus simples me direz-vous car j'ai décidé de me spécialiser dans les Camponotus endémiques. Je commence ainsi avec vous ce nouveau suivi dont j'essayerai à travers celui-ci de donner le plus de détails possibles sur les conditions de maintien de mes colonies.

En effet après moults échecs par le passé avec des fondations de C.cruentatus j'ai décidé en septembre dernier de retenter l'expérience une nouvelle fondation de cette espèce qui m'a été léguée par un ami de longue date et ancien du forum (qui au passage a récupéré mes colonies d'Acromyrmex octospinosus, Harpegnathos venator et Camponotus pseudoirritans ainsi que tout mon matos). Me revoilà redémarrant tout à zéro avec cette petite fondation de cruentatus.

Elles étaient 8 à leur arrivée chez moi et sont entrées à 12 en diapause à la mi novembre. La diapause a duré trois mois à 5-10° dans mon frigo et s'est terminée avec succès, ce fut une très grande fierté de ma part car j'avais perdu mes anciennes fondations durant cette étape délicate.

Depuis le retour des beaux jours et la fin de la diapause ont rejoint dans mon élevage une fondation de Camponotus ligniperda, deux fondations de Camponotus herculeanus et une nouvelle petite fondation de cruentatus. Et me voilà prêt à vous narrer leurs aventures !

Les conditions d'élevage de mes fondations sont toutes les mêmes :
- température ambiante de 22-24°le jour (avec des pointes à 25-26 les jours de fort ensoleillement, ma baie vitrée étant orientée plein sud) et 19-20° la nuit ;
- nourries au pseudo miellat (eau+miel de sapin bio+sirop d'érable avec parfois des variations : lait, grenadine, agave, autres miels) et aux insectes vivants légèrement amochés (grillons, vers de farine) deux à trois fois par semaine (elles sont voraces les bougres). Chaque colonie ayant ses préférences, j'ai aussi remarqué que les grosses mouches bien grasses que je capture dans mon appartement et que je fais congeler 48 heures ont un énorme succès dans toutes les fondations ;
- observation tous les jours pendant de brefs instants, ce qui les dérangent peu voir pas du tout, sauf les cruentatus avec lesquelles je limite toutes mes observations au strict minimum (une fois par semaine).

Place maintenant aux photos et au cas par cas (les photos sont prises avec mon téléphone et une loupe grossissement x40, on fait comme on peut, désolé pour la qualité parfois) :
[Blog] Les Camponotus de Fefe32, Mon set up complet fourmis 2019
Mon set up complet fourmis 2019


-Fondation n°1 de Camponotus cruentatus:
[Blog] Les Camponotus de Fefe32, Qualité pourrie désolé, c'est moins facile que les fondations en tube
Qualité pourrie désolé, c'est moins facile que les fondations en tube
[Blog] Les Camponotus de Fefe32, Qualité dégueulasse, désolé
Qualité dégueulasse, désolé

C'est celle reçue en septembre, elles sont toujours au même nombre qu'avant la diapause mais le développement a bien repris, c'est sans doute l'espèce la plus capricieuse de toutes celles qui me boudent certains aliments contrairement aux autres espèces, cependant depuis quelques semaines le couvain semble exploser. Elles sont dans un nid venant d'un vendeur américain que j'ai racheté à un particulier.

-Fondation n°2 Camponotus cruentatus:
[Blog] Les Camponotus de Fefe32, Fondation n°2 Camponotus cruentatus
Fondation n°2 Camponotus cruentatus

Reçues il y a deux jours chez le même vendeur que ma seconde fondation de C.herculeanus, rien à signaler, elles se portent bien, il y a un petit couvain et elles se sont nourries sans broncher. Actuellement trois ouvrières.

-Fondation Camponotus ligniperda:
[Blog] Les Camponotus de Fefe32, Tube compartimenté avec du liège pour cette espèce parfois semi-lignicole
Tube compartimenté avec du liège pour cette espèce parfois semi-lignicole
[Blog] Les Camponotus de Fefe32, Madame et son couvain
Madame et son couvain

Reçue mi-mars de la part d'@Olivier (si tu passes par là), une reine et 4 ouvrières.
La présence de média et de major s'explique par la perte de sa grosse colonie, il a ainsi réparti les cocons de son ancienne colonie dans ses diverses fondations. L'adoption s'est bien passée vu que j'ai reçu tout ce petit monde en bonne santé et en mains propres ! ;-) Depuis lors la fondation à tracé son chemin, grosses pontes, passages des larves d'avant l'hivernage sous forme de cocons. J'attends les premières naissances de 2019 qui ne vont plus tarder maintenant et vu la quantité d’œufs et de larves présents, je me fais aucun souci pour cette fondation cette année.

Passons maintenant à mon espèce coup de cœur :

-Fondation n°1 Camponotus herculeanus:
[Blog] Les Camponotus de Fefe32, Fondation n°1 herculeanus
Fondation n°1 herculeanus
[Blog] Les Camponotus de Fefe32, Un couvain prometteur
Un couvain prometteur

Achetée en février chez un particulier, reçue seule avec une ouvrière et quelques larves, on peut voir que maintenant celles-ci sont devenues des cocons et que la reine s'est carrément lâchée niveau pontes, les larves vont pas tarder à naître. J'aurai déjà dû avoir une nouvelle ouvrière mais lors d'un évènement stressant qu'elles ont subi dû à une erreur de ma part, la reine a bouloté le cocon le plus mâture.

-Fondation n°2 Camponotus herculeanus:
[Blog] Les Camponotus de Fefe32, Fondation n°2 herculeanus
Fondation n°2 herculeanus
[Blog] Les Camponotus de Fefe32, Là aussi un joli couvain
Là aussi un joli couvain

Ayant eu un véritable coup de cœur pour cette espèce, j'ai racheté une autre fondation, cette fois ci avec 4 ouvrières, et elles aussi se développent très bien. Pas grand chose à dire de plus, j'attends les naissances.

Ps : Autant vous prévenir tout de suite, vu la lenteur de développement de ces espèces, les billets seront espacés ! :-p :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Fefe32

Re: [Blog] Les Camponotus de Fefe32

Message non lupar Fefe32 » Ven 17 Mai 2019 14:00

Avec le retour des beaux jours, les températures montent parfois à 25-26° pendant l'après-midi dans mon appartement et les résultats se ressentent sur le développement des fourmis !
[ :moui: :moui: :moui: :moui: :tututu: les photos arriveront ce soir ]

-Fondation n°1 de Camponotus cruentatus:
Toujours aussi capricieusement au niveau des insectes (tantôt grillons, tantôt vers de farine et suivant les jours elles boudent l'un ou l'autre). Cependant le couvain évolue bien. Elles sont maintenant 15 ouvrières et vu les 8 beaux cocons ainsi que le beau paquet de larves je sens qu'un boom démographique aura lieu très bientôt. La dernière ponte en date de la reine ne va aussi pas tarder à se transformer en petites larves.

-Fondation n°2 Camponotus cruentatus:
Elles sont maintenant 4 ouvrières (elles devaient à la base être 5 mais une des ouvrières est morte à cause d'un problème de "noyage" dans du pseudo-miellat, depuis j'ai changé ma méthode de nourrissage en tube) ainsi que 3 cocons, deux grosses larves et un beau paquet d’œufs. Elles semblent elles aussi sur la bonne voie pour un développement rapide cette année.

-Fondation Camponotus ligniperda:
Pas grande chose à raconter sur elles, l'espèce est très lente de développement et assez timide/inactive. Cependant j'ai eu mes trois premières naissances d'imagos made in my home, ce qui élève le nombre de corvéables à 7 ! Et vu la couleur des cocons des nouvelles têtes vont suivre d'ici peu. Le reste du couvain est principalement composé d’œufs et de quelques rares larves qui n'ont toujours pas nymphosées. L'espèce reste toujours aussi simple au niveau du nourrissage, elles adorent les têtes de vers de farine (le major les déchiquète littéralement) et se gavent de mon pseudo miellat maison.

Et maintenant, on va enfin de nouveau parler de mes chouchouttes...les Camponotus herculeanus *love*

Premièrement je constate une préférence pour les vers de farine plutôt que les grillons chez cette espèce (c'est aussi observable avec mes ligniperda) ainsi qu'un comportement autant voir plus agressif que chez Camponotus cruentatus.

-Fondation n°1 Camponotus herculeanus:
Belle progression pour cette fondation qui compte aujourd'hui 4 corvéables ainsi qu'un beau couvain composé uniquement d’œufs et de petites larves ! Pas grand chose à dire de plus, le départ a été long mais je pense que maintenant elles sont lancées et toujours aussi gourmandes.

-Fondation n°2 Camponotus herculeanus:
Toujours pas grand chose à raconter non plus du côté de cette deuxième fondation, il n'y a eu qu'une naissance ce qui élève leur nombre à 5 ouvrières, mais l'énorme cocon n'a toujours pas éclot, wait and see... Cependant le couvain reste très conséquent, composé de grosses larves, de cocons et d'une grappe d’œufs toute fraîche.
Avatar de l’utilisateur
Fefe32



Retourner vers Blogs des espèces "françaises"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum