[Blog] Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, notre parasite préférée !

[Blog] Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, notre parasite préférée !

Message non lupar Lebenêt » Mer 26 Juin 2019 21:31

Bonjour !
Aujourd'hui j'ouvre ce blog qui traitera de mes Lasius (Dendrolasius) fuliginosus. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cette sympathique espèce, c'est une Lasius à fondation dépendante, qui a donc besoin de parasiter d'autres Lasius pour fonder.

Je tiens à remercier avant toute chose ceux qui m'ont aidés dans ce post :
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=29588

Commençons donc l'histoire de ces gynes en elles-mêmes. Tout commença le 31 mai, au soir. Dans une chasse crépusculaire ayant pour cible le fameux Lucanus cervus, je m'arrête pour observer un fort joli Dorcus parallelipipedus. Cela fait, je me vois subjugué par un autre insecte, au sol... Notre Lasius ? Pas encore, j'y viens. C'était une Camponotus ligniperdus, et sa grâce comparée aux pataudes Formica s. str. présentes non loin de là m'a obligée à la suivre quelques temps du regard. Et là, une autre fourmi, d'une taille presque ridicule à côté de notre Camponotus attire mon attention.
Son thorax était très développé. Trop pour une ouvrière.
C'était donc ma première gyne jamais récoltée. Je n'aurais pas pu tomber sur une Lasius sp. noire comme tout le monde...
Tout content, je la ramène, bien décidé à l'élever malgré cette fondation si particulière. Je l'entube et lui fourni de la beetle jelly comme nourriture.
Le lendemain, sur le chemin de la salle d'élevage, que vois-je sur le sol ?... Une autre gyne de Lasius (Dendrolasius) fuliginosus. Ni une ni deux, elle se retrouve elle aussi en tube, avec la Sainte beetle jelly.
J'ai donc commencé la préparation d'esclaves", où cinq ouvrières de Lasius sp. noires s'occupaient inlassablement de d'abord trente, puis soixante, puis plus d'une centaine ( *oups* ) de cocons de leur espèce au fur et à mesure que je les trouve.

Une ouvrière "esclave", prête à servir n'importe quelle gyne à laquelle on la présentera de par son immaturité, naquit samedi. Dimanche, c'est au tour de la deuxième ; les deux sœurs et les cocons furent distribués entre les deux Dendrolasius. Depuis, une autre est née chez une des deux.

Je mettrai des photos dès demain.

Le Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=53&t=29853

EDIT : Une photo prise dimanche (maintenant, le nombre d'esclaves est de trois pour chaque gynes) :

[Blog] Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, notre parasite préférée !, Lasius (Dendrolasius) fuliginosus
Lasius (Dendrolasius) fuliginosus


On voit un des tubes au premier plan, on distingue l'autre au deuxième, pas besoin de vous montrer celui-ci au détail car c'est quasiment la même chose.
Désolé, la photo est absolument immonde, prise par mon téléphone et passé à l'optimiseur, le résultat est floutement laid. Mais bon, ça vaut mieux que rien ?... Non ?
Vous remarquerez sans doute le cocon de sexué. Pris un peu par erreur au début, je l'ai gardé pour différencier les deux fondation et pour voir quel sera le comportement de la Dendrolasius vis-à-vis de celui-ci ( }:-> ) et puis, c'est joli, les sexués, quand même...

La suite au prochain billet !
Avatar de l’utilisateur
Lebenêt

Re: [Blog] Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, notre parasite préférée !

Message non lupar Lebenêt » Jeu 4 Juil 2019 12:19

Petit billet pour vous indiquer que la gyne sans cocon de gyne a pondu \o/ !

Comme c'était celle avec le plus d'esclaves, je lui ai fourni une petite aire de fourragement peu après le premier billet, et plus les esclaves sortaient de leurs cocons et plus la physogastrie de la gyne augmentait, depuis quatre jours son abdomen est incroyablement distendu, on dirait qu'elle va exploser ! On m'a précisé dans le Q/R que c'est un bon signe, mais je ne m'attendais pas à ce que la gyne ponde si tôt ; pourtant hier je vois un petit amas blanc, dont j'ai compris l'origine aujourd'hui quand les esclaves l'ont gentiment placé en haut du tube !

Pour la gyne au cocon de gyne, tout se passe bien, mais elle ne "gonfle" pas autant que l'autre, en même temps elle a deux fois moins d'esclaves. Je vais lui fournir une ADF aussi et essayer de retrouver des cocons aux deux.

Désolé, pas de photo, mais c'est environ pareil qu'avant avec moins de cocons et plus d'esclaves ; je pense que le combo téléphone + optimiseur est tellement flou qu' on ne distinguerai rien de la grappe d'œufs.

C'est tout pour ce billet, la suite aux prochaines news !
Avatar de l’utilisateur
Lebenêt

Re: [Blog] Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, notre parasite préférée !

Message non lupar Lebenêt » Sam 6 Juil 2019 09:18

J'attendais patiemment les ouvrières qui devaient me délivrer de mon cocon de soie en séchant mes ailes. Souriant, j'imaginais déjà, impatient, l'envol qui aurait lieu dans les prochains jours. Je m'élancerai alors, gracieux, pour aller à la rencontre de la gyne avec laquelle je partagerai mes gènes. Alors, lui remettant toute responsabilité, je pourrais mourir heureux, heureux d'avoir rempli mon ultime objectif...
Soudain, ce fut l'heure. Mon cocon se mit à bouger, et après ce qui me parut être une éternité, je pus me libérer de cette prison soyeuse. Je fis face aux ouvrières qui devaient m'accueillir, fière de leur frère sexué...
Mais non. Sur leur visage, c'est un air résigné que je vis. L'une d'elle me mordit l'aile en la tirant, comme essayant de l'arracher.
- Non ! Je suis votre frère ! Laissez-moi ! L'essaimage approche, vous serez débarrassés de moi à ce moment là !
- Il n'y aura pas d'essaimage.
Elles m'harcelères sans relâche pendant toute cette funeste nuit. Au petit matin, mon cadavre gisait sur le tas de cocons...


Voilà, vous aurez compris de quoi il sera question dans ce court billet. :-)
En effet, hier soir, après être rentré de la chasse aux Lucanus (vous allez en entendre parler, des Lucanus }:->), en prenant un tube à essai pour la gyne de Myrmica miraculeusement trouvée, je jette un œil aux Lasius ; d'abord la gyne au cocon de gyne, celle qui n'a pas d'œuf. Un mâle est né, d'un des fameux cocons qu'on m'a signalé dans le Q/R. Il se balade tranquillement dans le tube à essai. Maintenant, la gyne sans cocon de gyne, celle qui possède une joli grappe d'œufs ; un mâle est aussi né ; mais il est encerclé par des ouvrières qui lui tire les ailes et autres barbares tortures de nos amies les fourmis. :-D
Ce matin, le mâle de la gyne au cocon de gyne est toujours en forme ; de ceux (un deuxième est né pendant la nuit) de la gyne sans cocon de gyne, seul le cadavre mutilé gît, mangé par ses sœurs biologiques comme adoptives.
À ce que j'ai compris d'après d'autres blogs, c'est le cas du mâle de la gyne au cocon de gyne qui est classique ; il se fera tuer un peu de temps après. Mais je n'ai jamais entendu dire que des mâles se font tuer dès la sortie du cocon... :think:
Serait-il possible, même si cette hypothèse est, je doit l'admettre, un peu folle, que la gyne de Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, une fois que sa descendance a été assurée, dégage des phéromones pour faire exécuter les sexués, peut-être pour ne pas avoir de concurrence ?
(ou alors ces mâles ont-ils juste eu moins de chance que les autres...)
J'attends vos réponses dans le Q/R !
La suite au prochain billet ! *salut*
Avatar de l’utilisateur
Lebenêt

Re: [Blog] Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, notre parasite préférée !

Message non lupar Lebenêt » Dim 7 Juil 2019 20:51

D'accord, deux billets en deux jours, ça fait beaucoup... *oups*

Mais j'ai réussi à prendre une photo où on voit la gyne avec des œufs de profil et qu'on constate qu'elle a abusé de la beetle jelly, et surtout où elle s'occupe de sa grappe d'œuf. Et oui ! Contrairement à ce que j'aurais pensé vu sa dépendance aux Lasius, c'est une excellente mère, toujours en train de les lécher, je l'espère, futures ouvrières resplendissantes d'un somptueux noir brillant.

Seulement, déjà que la photo n'est pas terrible, après passage à l'optimiseur c'est irregardable...

Fondation Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, [Blog] Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, notre parasite préférée !
Fondation Lasius (Dendrolasius) fuliginosus


Sinon, d'autres mâles sont nés, et le résultat est le même : dans la fondation avec des œufs, ils se font inexorablement massacrer par les ouvrières, ce qui n'est pas le cas dans l'autre, où j'ai même observé des trophallaxies entre mâles et gyne.
Avatar de l’utilisateur
Lebenêt

Re: [Blog] Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, notre parasite préférée !

Message non lupar Lebenêt » Mar 16 Juil 2019 10:12

C'était hier matin, lorsque je regardais mes Formica, que mon regard se baissa sur le tube de la gyne qui n'avait pas encore pondu, dont la physogastrie augmentait sensiblement depuis quelques jours. Et là, je vois une masse blanche, de la couleur et l'étincelance de la plus pure des nacres ; une grappe d'œufs ! Les deux fondations semblent sur le bon chemin !

Hélas, hélas, des plus de cent cocons partagés entre mes deux chouquettes au sucre, il ne reste que quarante ouvrières et dix cocons pour l'une, ainsi que soixante ouvrières et quinze cocons (approximativement) pour l'autre, d'abord suite à des nymphes qui furent cruellement dévorés, ensuite de par la naissance de mâles... Je plis le cou en suppliant que cela suffise à leur bon développement.

Concernant mon observation avec les mâles, ils se font inévitablement mutiler puis jeter au dépotoir, parfois encore agités par de vains réflexes de survie. Et cela même chez celles qui semblaient être clémentes, elle imposa cette dure discrimination en même temps qu'elle commença à prendre du poids.

Concernant les deux gynes, comme les deux ont pondu et que, bien que son enveloppe ainsi que l'exuvie nymphale furent retrouvées dans l'aire de fourragement, je n'ai pas vu trace de quelque "gyne au gros cul", nous surnommerons donc l'ancienne gyne sans cocon de gyne "Anaphore" et son homologue "Zeugma", car leurs figures ont du style.

Prochain billet pour les prochaines news !
Avatar de l’utilisateur
Lebenêt

Re: [Blog] Lasius (Dendrolasius) fuliginosus, notre parasite préférée !

Message non lupar Lebenêt » Dim 18 Aoû 2019 17:37

Petit billet sans photo pour annoncer qu'à bien y regarder (ça n'est pas évident avec toutes ces esclaves }:-< !), les larves sont là ; dûment plus grosses chez Anaphore que Zeugma (pourquoi faut-il toujours que je trouve des gynes doublons ? J'ai encore neuf noms à trouver pour les distinguer et éviter les périphrases... :-s ) !
Avatar de l’utilisateur
Lebenêt



Retourner vers Blogs des espèces "françaises"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum