Page 1 sur 1

[Blog] Manica rubida

Message non luPosté: Ven 12 Juil 2019 23:13
par Roasty
Bien le bonjour à tous et bienvenue dans un suivi que j'espère ô combien long et intéressant.

Sachant la difficulté de faire fonder une Manica rubida et voyant les échecs qui parsèment le (voire les) forum(s), j'ouvre malgré tout ce blog pour faire un suivi et permettre, pourquoi pas, de dégager une tendance qui améliorerait les chances de faire fonder cette espèce.

Image


Photo du net
Source : Britishants.com


La Manica rubida a été un véritable coup de cœur pour moi. Sa couleur et son côté " chasseresse" ont été une révélation. J'ai lu, lu et lu afin d'essayer de lui offrir les meilleures conditions. Ce qui ressortait était l'humidité extrêmement importante, la nourriture et la présence de sable. Sans oublier la tranquillité cela va de soi.

Après réflexion, l'intégration du tube à l'aire de chasse m'a semblé le meilleur moyen. J'ai opté pour un tube enterré dans du sable. Tant pis pour les observations, étant semi-claustrale j'aurais toujours la possibilité de la voir de temps en temps.

Pour le sable, j'ai opté pour un sable de corail que l'on utilise pour les aquarium d'eau de mer. Il a l'avantage d'être entièrement naturel, esthétique et de n'avoir que peu de résidus. Aucun risque de contamination non plus.

En ajoutant un peu de déco, voici à quoi cela ressemble.

Image


Le gros caillou moche au milieu c'est l'endroit où je dépose la nourriture. Ça a l'avantage de permettre de le nettoyer mais ce n'est pas franchement esthétique. Je réfléchis à mieux.

La boite est intégralement fermée, je l'ai juste ouverte pour la photo. L'humidité est de 100%, j'aère bien sûr de temps en temps pour éviter le développement de moisissures entre autres.

J'ai reçu la reine mercredi, elle avait déjà pondu et j'ai pu transférer le tout étonnamment sans souci. La reine a tourné une bonne heure, a récupéré ses œufs et s'est installée dans le tube.

Le truc stressant, c'est que je n'ai aucun moyen de savoir où en est le couvain. Tant pis !

Madame sort de temps en temps, il faut être rapide pour la photo ! Elle se nourrit surtout la nuit.

Image


Je ne sais pas encore comment sera alimenté ce blog, l'histoire sera peut-être terminée dans une semaine, je le ferai quoi qu'il arrive évoluer en fonction de ce que je saurai de l'avancée de la fondation.

:arrow: Pour le Q/R c'est ici !

Re: [Blog] Manica rubida

Message non luPosté: Mer 31 Juil 2019 11:20
par Roasty
:arrow: Lien vers le Q/R

Bon, je m'excuse d'avance pour la qualité exécrable des photos qui vont suivre :lol2: , je n'ai pas réussi à faire mieux !

Suite de ce suivi après trois grosses semaines de maintien de l'espèce. Pour la clarté je vais l'orienter en 3 sous-parties pour essayer de faire un suivi le plus clair et le plus détaillé possible.

1) Suivi et observations
2) Conditions de maintien
3) Evolutions à venir


1) Suivi et observations

Tout d'abord la reine va bien. Elle est bien vivante, se nourrit correctement et s'occupe de sa couvée sans avoir mangé de larves ou oeufs.
Cela peut paraître un détail mais j'ai souvent lu des suivis dans lesquels la reine mangeait sa progéniture, je pense qu'il s'agit d'un premier élément clé de la réussite de la fondation des Manica rubida. Pour autant je n'ai aucune certitude sur le pourquoi ou le comment mais les conditions de maintien apporteront peut-être quelques réponses.
La couvée compte de grosses larves bien grasses qui sont nourries de manière régulière par la reine. Je n'ai pas pu les compter malheureusement, j'essaie de déranger la reine le moins possible.

Image


Autre chose qui me parait très important, la reine ne fourrage pas le jour, seulement la nuit. Je retrouve le matin les traces de son passage ( insecte déchiqueté ou coton bougé ). Les seules fois où j'ai vu la reine se déplacer en journée cela signifiait que quelque chose n'allait pas. C'est arrivé deux fois en deux jours et c'était parce que l'insecte ne lui convenait pas ou que le pseudo-miellat ne lui convenait pas, on y reviendra dans les conditions de maintien.

Image

La reine sortant de jour pour boire lorsque j'ai trouvé la bonne recette de pseudo-miellat.
La mouche est, de son côté, totalement boudée.


Ah oui ! J'allais oublier, la reine a fermé l'entrée du tube, certainement lorsque les larves ont éclos. Elle a juste laissé un petit passage de sa largeur.

2) Conditions de maintien

Les conditions de maintien n'ont pas évolué d'un point de vue "environnemental", la reine est toujours en tube enfoui dans une atmosphère saturée en humidité.
Elle a choisi de se mettre le plus profondément possible dans le tube.
Les gros avancées ont été faite sur la nourriture, ayant parcouru pas mal de forum en allemand et en italien.
Après avoir lu que les reines Manica rubida n'aimaient pas particulièrement le miel, j'ai essayé un pseudo-miellat trouvé sur un autre site à base de sucre et de sirop de grenadine. Ca a extrêmement bien fonctionné, à tel point que j'ai vu la reine sortir en plein jour.

Autre avancée niveau nourriture, c'est sur les insectes. J'avais commencé avec des mouches dont seule la première avait à peine été touchée. Voyant que la reine ne touchait pas ni la seconde ni la troisième, j'ai changé en mettant une partie d'une tipule et une blatte. Le lendemain il y avait toujours la tipule mais la blatte avait disparu et j'ai retrouvé les ailes et des parties de la carapace dans un coin de l'air de fourragement.

Trois jours plus tard, même chose, nouvelle blatte qui a été retrouvée débitée le matin.

J'ai accéléré la cadence de mise à disposition des blattes, tous les deux jours en ce moment et à chaque fois la blatte est débitée.

J'en ai déduis que la Manica rubida semble capricieuse sur la nourriture et qu'il faut simplement trouver ce qui lui convient.
La quantité d'insectes par rapport aux autres espèces est beaucoup plus importante, c'est peut-être lié à la taille de l'espèce.
A noter aussi que toutes les blattes ne lui conviennent pas... En essayant deux espèces différentes, seule une a été débitée.

3) Evolutions à venir

Je suis en réflexion sur la suite du maintien de la Manica rubida. J'ai cogité sur le meilleur moyen d'offrir une humidité importante sur quelque chose de simple et esthétique.
Le système actuel a plusieurs désavantages, la difficulté d'observation et les moisissures qui commencent à faire leur apparition.
Je devais trouver un moyen d'avoir un nid humide et une ADC sèche.
Du coup j'ai fait plusieurs tests avec du béton cellulaire. Malgré les tentatives avec mèche ou même réservoir, je n'arrivais à rien de satisfaisant, le BC séchait trop vite.

Image

Un test de BC inspiré des modèles que l'on trouve chez certains revendeurs.
Le fond est creusé par en dessous pour y intégrer de la mousse qui humidifie par capillarité.
L'humidité tenait 4h tout au plus, après le BC était sec.


J'ai finalement opté pour du BC coulé dans du plâtre, le tout dans une boîte acrylique fermée hermétiquement.
J'ai inclus des mousses qui sont un bon indicateur de l'humidité, et puis c'est beau :hihi: .

Image


L'ADC quant à elle est totalement sèche.

Image


Je ne sais pas encore si ce projet est viable, je le laisse maturer pour vérifier que tout fonctionne bien.

Voilà, affaire à suivre au prochain "dérangement" de la reine dimanche prochain !

Re: [Blog] Manica rubida

Message non luPosté: Dim 4 Aoû 2019 22:39
par Roasty
Bon bon bon bon bon...

Voilà voilà.

On est dimanche, l'heure de faire le bilan annoncé précédemment et de devoir annoncer, avec une voix sûre et forte, d'oublier absolument tout ce que j'ai dit précédemment.

Mais tout. Ou presque.

Commençons par le commencement. Nous sommes mercredi 31 juillet, je termine mon dernier topo tout content, certain d'avoir fait avancer les notions sur l'élevage de l'espèce Manica rubida de quelques centimètres. Heureux du devoir accompli, porté par les vents de la certitude caressant mon visage de fier myrmécologue, je jette un oeil sur la boîte d'élevage de ma reine. Cette dernière, certainement amusée à l'idée de mettre mes théories à terre en l'espace de quelques secondes, se désaltère de liquide sucré. En pleine journée.

Elle rentre, je me dis que c'est exceptionnel, que mince quoi, que bon sang de mince j'ai pas pu... Et elle ressort une deuxième fois. Puis une troisième.

C'est à cet instant précis que le doute a commencé à me titiller légèrement. D'autant qu'il n'y avait chez elle aucun signe de mal-être. Rien. D'ailleurs à chaque fois elle est rentrée directement dans son tube.

Bon bon bon bon, pas grave, le soir je lui mets sa petite blatte favorite en me disant que le lendemain je la trouverai débitée.

Et ben devinez pas quoi, le lendemain rien. La blatte nickel, presque luisante de bonne santé (enfin autant que peut l'être une blatte congelée qui a été décongelée).

Le soir, je remets en cause mes écrits précédents et propose un peu de tout. Et ben devinez qui c'est qui a été mangé pendant la nuit ? Hm ? Et bien oui, la mouche fraîchement tuée.

Breeeeef, on reprend tout depuis le début.
Primo) Les Manica rubida ont peut-être des horaires préférentiels mais pas forcément la nuit.
Secondo) Les Manica rubida aiment les insectes fraîchement tués.

Bon, histoire de ne pas en rester là, ça m'a permis de faire de jolies photos.

Image
Image


Suite à quoi il a fallu me résoudre à la déménager dans son nouveau nid, l'ancien commençait à moisir et n'était qu'une solution temporaire.

J'ai posé le tube dans la partie habitable, éclairé ce dernier et attendu que la reine déménage. Cela fait 3 jours, la reine a fait un petit tour dans le nid en béton cellulaire, est ressortie... Et voilà.
Elle semble tout à fait s’accommoder de son tube éclairé.

Bon, l'avantage c'est que je peux l'observer et voir comment tout ce petit monde se débrouille. J'espère juste que ça n'aura pas d'incidence sur son stress. Pour le moment ça n'a pas du tout l'air, elle a repris ses habitudes.

Les larves sont belles, dodues et bien vivantes.

Image


Il doit y en avoir une quinzaine.

La méthode de nourrissage des larves est assez intéressante. Aucune trophallaxie, rien, la reine ouvre la mouche, la dépose au milieu des larves et ces dernières mangent directement la carcasse.

Voilà, après ces péripéties j'attends de voir ce que la semaine à venir me réserve.

A dans une semaine !