Page 1 sur 2

[Q/R] Formica sensu stricto de Lebenêt

Message non luPosté: Jeu 15 Aoû 2019 20:29
par Lebenêt

Re: [Q/R] Formica sensu stricto de Lebenêt

Message non luPosté: Ven 16 Aoû 2019 10:36
par Freloniday
Excuse-moi mais je pense que tu te trompes: d'après lui, les héroïnes de son roman sont des Formica rufa (il-y-a un tableau à la fin du premier tome qui indique les espèces et leur dénomination dans l'histoire). Sinon bon courage :-).

Re: [Q/R] Formica sensu stricto de Lebenêt

Message non luPosté: Ven 16 Aoû 2019 10:47
par Lebenêt
Merci ! :-)

En effet, j'ai un peu tendance à mettre toutes les Formica s. str. dans le même panier. ;-) Mais pour ma défense, il est possible que l'une d'elle soit une rufa !

Re: [Q/R] Formica sensu stricto de Lebenêt

Message non luPosté: Ven 16 Aoû 2019 13:22
par camponotus38
Bonne chance avec tes Formica dépendantes ! ;-)

Re: [Q/R] Formica sensu stricto de Lebenêt

Message non luPosté: Ven 16 Aoû 2019 16:41
par Lebenêt
Merci Camponotus38 ! ;-)

Re: [Q/R] Formica sensu stricto de Lebenêt

Message non luPosté: Ven 16 Aoû 2019 21:11
par bdreal
Longue vie à cette fondation que j'espère (égoïstement) prospère pour en suivre longtemps le blog. :-P

Re: [Q/R] Formica sensu stricto de Lebenêt

Message non luPosté: Ven 16 Aoû 2019 21:16
par Lebenêt
Merci bdreal, je vais essayer de servir ta satisfaction personnelle ! ;-)

Re: [Q/R] Formica sensu stricto de Lebenêt

Message non luPosté: Jeu 22 Aoû 2019 13:11
par Pascal00
Bonjour Lebenêt

Ton blog m’intéresse car je suis dans une situation un peu chaotique. J’avais vu que début juillet tu avais adjoint des Serviformica à ta gyne. As-tu continué dans cette voie pour arriver au nombre d’ouvrières d’aujourd’hui ? Les ouvrières sont-elles issues du même nid ?
Pour mon cas j’ai ramassé en juillet une gyne Formica lugubris qui était promise à la noyade. Loin de chez moi et de ma fondation de Formica lemani, j’ai trouvé 2 ouvrières Formica rufibarbis. Introduite dans le tube avec la gyne, l’une a été tuée et l’autre vit tranquillement avec la gyne. Nourrissage et trophallaxie sont de la partie.
A mon retour à la maison je n’ai pas de cocon de Formica lemani à disposition. J’ai attendu jusqu’à maintenant et du coup je me questionne sur ce que je dois faire.
Attendre dans cette situation jusqu’au printemps et fournir des cocons de Formica lemani.
Retirer l'ouvrière Formica rufibarbis et retenter une introduction progressive de Serviformica de chez moi.
L’un comme l’autre il est trop tard pour une ponte cette année car la diapause de cette espèce trouvée à 1800 m d’altitude va rapidement venir.
A ton avis la diapause est-elle jouable dans la situation actuelle ?

Re: [Q/R] Formica sensu stricto de Lebenêt

Message non luPosté: Jeu 22 Aoû 2019 13:55
par camponotus38
La question ne m'était pas posée personnellement mais je te réponds quand même, l’intéressé pourra confirmer ou non, mais étant donné que l'apprentissage de l'odeur de la colonie se fait majoritairement (pour ne pas dire entièrement) à l'émergence de l'imago, je pense que tu peux tenter l'adoption de cocon sans retirer la rufibarbis. *salut*

Re: [Q/R] Formica sensu stricto de Lebenêt

Message non luPosté: Jeu 22 Aoû 2019 15:38
par Lebenêt
Non, je n'ai pas continué dans cette voie ; les ouvrières toléraient la gyne, mais sans plus, avec même parfois des réactions agressives.

Je pense que la diapause peut être tentée ; à vrai dire, je pense même qu'une gyne seule bien nourrie peut la passer.

En tout cas bon courage ! ;-)