Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Message non lupar pierrot » Lun 25 Oct 2010 18:33

Bonjour,
étant un passionné d'ornithologie, j'ai lu que certains oiseaux (notamment du geai bleu) prenais littéralement des "bains de fourmis", voici un extrait d'un article dans wikipédia:
Le geai bleu fait preuve d'un comportement singulier en prenant des bains de fourmis. Il se jette par surprise toutes ailes déployées dans une fourmilière obligeant ainsi les insectes affolés à secréter de l'acide formique pour se défendre. Ce comportement singulier, appelé « formicage », peut s'expliquer par le fait que l'oiseau utilise l'acide formique pour se débarrasser de ses tiques et autres parasites du plumage constituant ainsi pour les fourmis un stock de nourriture en récompense.

Vidéo fournie par Har (merci à lui) vers la 55ème seconde ont peut voir un "bain de fourmis" pris par une corneille noire:

Voilà :-) , si vous avez d'autres précisions ou des photos à apporter, merci de les poster ici :-) .
Merci.

PS: le lien de Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Geai_bleu#Comportement *good*

EDIT : je centralise tout ici *good* .
"Le guide des oiseaux (c'est le titre) sélection du reader's digest" (une chouette hulotte en couverture et c'est tout) de 1975 (ne riez pas, c'est les seules informations que j'ai). p.327.

Voici l'un des comportements les plus étranges et les plus controversés que l'on puisse observer chez les oiseaux: le bain de fourmis. Cette habitude semble limitée à une 30aine de passereaux parmi les quelques 400 espèces qui peuplent l'avifaune européenne. Toutes sortes d'interprétations plus ou moins fantastiques ont été données du bain de fourmis et que l'on ne peut se fier à la plupart d'entre elles.
Des observations systématiques ont révélé que les fourmis utilisées sont toujours des ouvrières riches en acide formique, notamment la fourmis noires communes (Lasius niger), la fourmi fauve (Lasius flavus), et, probablement, la fourmis rouge (Formica rufa).
Les oiseaux se servent de deux manières. Ceux qui pratiquent la méthode "active" prennent une ou plusieurs fourmis dans leur bec, soulèvent une aile qu'ils font reposer sur la queue tournée sur le coté et frottent rapidement les fourmis contre la face interne des extrémités des rémiges primaires, qu'ils imprègnent ainsi d'acide formique, mêlé à leur propre salive. Le Pinson des arbres et le Pipit farlouse n'utilisent qu'une seule fourmi tandis que l'Étourneau et la Pie en ramassent une pleine becquée avant de commencer l'opération. La Pie est un des rares oiseaux à traiter de la sorte non seulement les rémiges alaires mais aussi sa queue.
La méthode "passive" du bain de fourmis ou méthode "indirecte" consiste, pour l'oiseau, à laisser les fourmis grimper sur tout son corps, puis à les inciter intentionnellement à lancer un jet d'acide formique. A cette fin, le Geai s'assied sur sa queue et étend ses ailes devant lui; le Merle noir, la Grive musiciennes et la Grive draine vont s'accroupir au milieu des fourmis.
Le meilleur moment d'observer des bains de fourmis (notamment ceux du Merle noir et de la Grive musicienne) se situe vers la fin de l'été, alors alors que les fourmis essaiment pour le vol nuptial.
On ne sait pas très bien ce que les oiseaux recherchent dans cette pratique. Certains ornithologues expliquent une telle habitude par la réaction tonique et agréable que provoquerait l'acide formique sur la peau des oiseaux. Il est établi, en tout cas, que cet acide à une réaction insecticide.
Ce dernier point a été démontré par un spécialiste Russe qui a compté les mallophages sur quatre Pipits farlouses au sortir d'un bain de fourmis, puis sur quatre autres qui n'avaient pas pris ce genre de bain.
L'expérience donna les résultats suivants: il ne fut trouvé de mallophages morts que sur les premiers oiseaux, les mallophages survivants était manifestement mal en point, tandis que chez les oiseaux témoins, ils restait toujours fermement agrippés aux barbes sur les plumes. Sur 642 mallophages prélevés sur les Pipit ayant pris leur bain de fourmis, 163 succombaient dans les 12 heures suivantes, tandis que, dans le même laps de temps, ils n'en mourrait que 5 sur les 758 prélevés sur les oiseaux témoins.
Le bain de fourmis semble donc tuer les parasites à plus ou moins brèves échéances, ou tout au moins, les déranges suffisamment pour les rendre plus accessibles lorsque l'oiseau procède au lissage.
Ce comportement pourrait avoir d'autre effets encore; on admet, par exemple, que cette méthode d'entretien du plumage fournit un apprêt aux importantes rémiges primaires qui sont de toutes, les plumes le plus concernées par le bains de fourmis.

Gros copier coller ^^.

2eme gros copier coller :
nformation complémentaire toutes chaudes venant directement de forum de "ornithomedia" *good* .

Bonjour,

En fait, certains oiseaux frottent des fourmis sur leurs plumes. l'acide formique a en effet un rôle insecticide, acaricide, fongicide, bactéricide. Ils peuvent même les manger ensuite, une fois cet acide éliminé : cela a été constaté chez le Geai bleu (wikipedia)

L'acide peut aussi servir de supplément pour lisser les plumes.
Les oiseaux peuvent également utiliser les mille-pattes ou certaines chenilles. Plus de 250 espèces d'oiseaux utiliseraient ainsi certains insectes.

Ce comportement a d'abord été décrit par Erwin Stresemann en 1935. Le terme peut être traduit en Français par "formicage"

D'autres oiseaux ne se frottent pas les fourmis sur leur plumes, mais se couchent carrément sur les foumilières.

Le formicage serait lié à un besoin particulier pendant la mue, mais cette corrélation pourrait être attribuée à la plus grande activité des fourmis en été.

Des références sont disponibles sur la page en anglais de Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Anting_%28bird_activity
Avatar de l’utilisateur
pierrot

Re: Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Message non lupar manu83 » Mar 26 Oct 2010 10:08

Comportement intéressant, cependant l'acide formique ne risque pas d’abîmer le plumage à long terme ?
pour les fourmis un stock de nourriture en récompense.

Sans compter le dégâts sur le nid causer par l'oiseau...
Avatar de l’utilisateur
manu83

Re: Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Message non lupar pierrot » Mar 26 Oct 2010 12:15

Oui,
Merci d'avoir répondu, après, je ne connais pas le pourquoi du comment de ce comportement ...
Si un passionné/connaisseur d'ornithologie pouvait se manifester et apporter quelques précisions... (Sans vouloir te vexer manu83. )
EDIT: une petite illustration si vous ne voulez pas voir la vidéo *good*
Image
Avatar de l’utilisateur
pierrot

Re: Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Message non lupar etii » Ven 29 Oct 2010 22:00

Je ne connaissais pas et comme c'est intéressant, je fais un commentaire sans intérêt histoire de faire remonter le sujet ;-) !
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Message non lupar Woitab » Sam 30 Oct 2010 00:36

Étrange comportement 8-O
La quantité d'acide déversée au hasard sur l'oiseau suffirait-elle à tuer les parasites? :-? mouais ça me paraît un peu hasardeux comme hypothèse...

Il faudrait pouvoir observer le dit oiseau in situ afin d'en tirer des conclusions.

Très intéressant ceci dit :think: jamais entendu parlé !!
Avatar de l’utilisateur
Woitab

Re: Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Message non lupar phelsuma » Sam 30 Oct 2010 02:59

Ça peut suffire.
L'oiseau, par ses mouvements, va répartir l'acide sur tout son plumage.
Peut-être que ça ne tue pas les parasites mais que ça les fait fuir.
Avatar de l’utilisateur
phelsuma

Re: Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Message non lupar NäNä » Sam 30 Oct 2010 11:41

C'est surprenant comme comportement :eh: Je ne savais pas que c'était possible !

Mais l'oiseau ne risque pas d'être blessé s'il est trop "attaqué" par les fourmis ?
Avatar de l’utilisateur
NäNä

Re: Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Message non lupar -Fourmiz- » Sam 30 Oct 2010 11:58

Non ces plumes le protège, et puis il doit vite s'en débarrasser... ;-)
Avatar de l’utilisateur
-Fourmiz-

Re: Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Message non lupar pierrot » Sam 30 Oct 2010 13:39

J'ai trouvé des informations complémentaire sur un vieux livre, je ne sais pas si les informations sont toujours d'actualité...
Le livre en question: "Le guide des oiseaux (c'est le titre) sélection du reader's digest" (une chouette hulotte en couverture et c'est tout) de 1975 (ne riez pas, c'est les seules informations que j'ai). p.327.
Voici l'un des comportements les plus étranges et les plus controversés que l'on puisse observer chez les oiseaux: le bain de fourmis. Cette habitude semble limitée à une 30aine de passereaux parmi les quelques 400 espèces qui peuplent l'avifaune européenne. Toutes sortes d'interprétations plus ou moins fantastiques ont été données du bain de fourmis et que l'on ne peut se fier à la plupart d'entre elles.
Des observations systématiques ont révélé que les fourmis utilisées sont toujours des ouvrières riches en acide formique, notamment la fourmis noires communes (Lasius niger), la fourmi fauve (Lasius flavus), et, probablement, la fourmis rouge (Formica rufa).
Les oiseaux se servent de deux manières. Ceux qui pratiquent la méthode "active" prennent une ou plusieurs fourmis dans leur bec, soulèvent une aile qu'ils font reposer sur la queue tournée sur le coté et frottent rapidement les fourmis contre la face interne des extrémités des rémiges primaires, qu'ils imprègnent ainsi d'acide formique, mêlé à leur propre salive. Le Pinson des arbres et le Pipit farlouse n'utilisent qu'une seule fourmi tandis que l'Étourneau et la Pie en ramassent une pleine becquée avant de commencer l'opération. La Pie est un des rares oiseaux à traiter de la sorte non seulement les rémiges alaires mais aussi sa queue.
La méthode "passive" du bain de fourmis ou méthode "indirecte" consiste, pour l'oiseau, à laisser les fourmis grimper sur tout son corps, puis à les inciter intentionnellement à lancer un jet d'acide formique. A cette fin, le Geai s'assied sur sa queue et étend ses ailes devant lui; le Merle noir, la Grive musiciennes et la Grive draine vont s'accroupir au milieu des fourmis.
Le meilleur moment d'observer des bains de fourmis (notamment ceux du Merle noir et de la Grive musicienne) se situe vers la fin de l'été, alors alors que les fourmis essaiment pour le vol nuptial.
On ne sait pas très bien ce que les oiseaux recherchent dans cette pratique. Certains ornithologues expliquent une telle habitude par la réaction tonique et agréable que provoquerait l'acide formique sur la peau des oiseaux. Il est établi, en tout cas, que cet acide à une réaction insecticide.
Ce dernier point a été démontré par un spécialiste Russe qui a compté les mallophages sur quatre Pipits farlouses au sortir d'un bain de fourmis, puis sur quatre autres qui n'avaient pas pris ce genre de bain.
L'expérience donna les résultats suivants: il ne fut trouvé de mallophages morts que sur les premiers oiseaux, les mallophages survivants était manifestement mal en point, tandis que chez les oiseaux témoins, ils restait toujours fermement agrippés aux barbes sur les plumes. Sur 642 mallophages prélevés sur les Pipit ayant pris leur bain de fourmis, 163 succombaient dans les 12 heures suivantes, tandis que, dans le même laps de temps, ils n'en mourrait que 5 sur les 758 prélevés sur les oiseaux témoins.
Le bain de fourmis semble donc tuer les parasites à plus ou moins brèves échéances, ou tout au moins, les déranges suffisamment pour les rendre plus accessibles lorsque l'oiseau procède au lissage.
Ce comportement pourrait avoir d'autre effets encore; on admet, par exemple, que cette méthode d'entretien du plumage fournit un apprêt aux importantes rémiges primaires qui sont de toutes, les plumes le plus concernées par le bains de fourmis.


Voila, en espèrent que cela vous ai éclairé *good* .
Avatar de l’utilisateur
pierrot

Re: Bain de fourmis pratiqué par certains oiseaux

Message non lupar Woitab » Sam 30 Oct 2010 23:23

Intéressant vraiment :think:
Bien que la source me paraisse un peu faible ;-) merci pour l'article, il fait avancer le "schmilblick" :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Woitab

Suivante


Retourner vers Observations des Fourmis en Milieu Naturel


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum