Myrmecina graminicola

  • Signalétique de Myrmecina graminicola

    Classification
    Famille: Formicidae
    Sous-famille: Myrmicinae
    Tribu: Myrmecinini
    Genre: Myrmecina
    Espèce: Myrmecina graminicola
    Myrmecina graminicola
    (Latreille, 1802)
    "myrmecina" = myrmex (fourmi) + - inus
    "graminicola" = qui aime les graminées (herbe)

    Ouvrière Myrmecina graminicola sur fond blanc.

    de Pile-0u-Face
    Taille des ouvrières: 
    2,0 à 3,0mm

    Morphisme:

    Gyne Myrmecina graminicola ailée.

    de jeanfransouague
    Taille de la gyne: 
    4,0 à 5,0mm

    Gynie:

    Mâle Myrmecina graminicola en tube. Ses ailes sont très foncées.

    de jeanfransouague
    Taille du mâle: 
    3,0 à 4,0mm
    Myrmecina graminicola est une petite fourmi de couleur foncée avec le bout des pattes et des antennes orangés.
    Le pétiole est presque rectangulaire et le clypeus montre la présence de deux bourrelets. Les colonies sont généralement polygynes.
    C'est une espèce commune mais discrète.Les ouvrières chassent en solitaire de petits arthropodes dans la litière.Elles se déplacent lentement et s'immobilisent en boule quand elles sont dérangées.
  • Biologie et Écologie de Myrmecina graminicola

    Elle se trouve surtout sous les pierres dans les milieux humides.Elle se trouve dans les milieux boisés, en général fermés.Parfois en lisière peu ensoleillée.On peut la trouver jusqu'à 1000 mètres d'altitude.
    Myrmecina graminicola nidifie dans la terre, sous les pierres ou encore sous la mousse.
    Elle se nourrit d'acariens morts et de tout petits insectes (collemboles,...).

    Développement et reproduction de Myrmecina graminicola

    Méthode de fondation:

    Cycle de développement:

    Population à maturité: 
    500
  • Élevage de Myrmecina graminicola

    20 à 25°C
    70 à 100%
    Non
    La période de fondation est des plus délicates. Rares sont ceux qui l'ont passée avec succès. Généralement, il vaut mieux privilégier des fondations polygynes. Pendant l'été, il faut nourrir avec du miel dilué (même si elles n'en consomment pas beaucoup, cf Donisthorpe, 1927) et avec diverses sources de protéines comme par exemple des morceaux de vers de farine, des drosophiles adultes, de petits grillons, et parfois du couvain de Myrmica rubra. L'aliment protéiné est conservé congelé jusqu'à l'utilisation, et il est remplacé trois fois par semaine. Pendant les périodes de forte consommation au début de "l'été", il faut fournir des protéines tous les jours.
    Étant donné les mœurs endogènes de l’espèce, une ADC fermée (plafond très bas pour reproduire une pierre) remplie de terreau et régulièrement humidifiée pourrait servir à maintenir un élevage de collemboles nourriciers, proies habituelles de cette espèce.
  • Vidéos et Photos de Myrmecina graminicola

  • Blogs sur Myrmecina graminicola

  • Livres faisant référence à Myrmecina graminicola

    Livres faisant référence à l'espèce Myrmecina graminicola (1)

    Autres livres faisant référence au genre Myrmecina (7)

    Titre Date Note eBook
    Australian Ants
    Their Biology and Identification

    de Steven O. Shattuck
    30/10/1999
    Introducción a las hormigas de la región neotropical
    de Fernando Castiblanco Fernández
    01/01/2003

Fiches