Camponotus vagus, évolution du couvain

Re: Camponotus vagus, évolution du couvain

Message non lupar Warfoo » Lun 20 Juil 2020 20:02

Ma piscine est au sel, 6 grammes par litre.
C'est très peu salé.
Ensuite, les insectes passent au congélo.
Pour l'instant ça semble leur plaire.
Avatar de l’utilisateur
Warfoo

Re: Camponotus vagus, évolution du couvain

Message non lupar Cheevi » Mar 21 Juil 2020 07:53

C'était une simple question, car j'en récupère des guêpes et autres dans la mienne.

Par contre, vu qu'elle est chlorée, je ne les donne pas à mes colonies, alors que les colonies sauvages de mon jardin ne font absolument pas les fines bouches.
Avatar de l’utilisateur
Cheevi

Re: Camponotus vagus, évolution du couvain

Message non lupar Warfoo » Mar 21 Juil 2020 09:16

Pareil pour moi, encore que le sel peut rester sur les insectes morts mais ça n'a pas trop l'air de les gêner.
Par contre le chlore s'évapore très vite (c'est pour cela qu'il faut toujours en remettre dans la piscine).
A mon avis, il n'y a pas grand risque.
Par précaution, tu peux aussi bien rincer les bestioles avant de les donner à tes protégées.
Avatar de l’utilisateur
Warfoo

Re: Camponotus vagus, évolution du couvain

Message non lupar Cheevi » Mar 21 Juil 2020 09:17

Je vais tester sur les Pheidole tiens !
Avatar de l’utilisateur
Cheevi

Re: Camponotus vagus, évolution du couvain

Message non lupar Warfoo » Sam 1 Aoû 2020 16:53

Bonjour à tous,
Mes trois fondations de Camponotus vagus se portent bien.
Comme en attestent les photos.
L'une d'elles prend cependant un peu de retard au niveau population...

Camponotus vagus, évolution du couvain, Colonie n°1 C. vagus
Colonie n°1 C. vagus
Camponotus vagus, évolution du couvain, Colonie n°2 C. vagus
Colonie n°2 C. vagus
Camponotus vagus, évolution du couvain, Colonie n°3 C. vagus
Colonie n°3 C. vagus


Elles sont nourries au miellat eau + miel + sucre sur coton, aux insectes trouvés dans la piscine, et depuis peu aux fragments de croquettes pour chatons.
Température : 29°C dans la journée, 25°C la nuit.
Avatar de l’utilisateur
Warfoo

Re: Camponotus vagus, évolution du couvain

Message non lupar Warfoo » Mer 12 Aoû 2020 17:05

Bonjour,
De retour d'une courte semaine de vacances, j'ai retrouvé mes fondations de Camponotus vagus en bonne forme.
J'ai pensé qu'il était temps de transférer la fondation la plus dynamique dans le nid en bois assemblé par un copain.
Je l'avais présenté dans un post précédent.
J'ai raccordé le tube à essai au nid avec une paille Mc D. (ça devient une rareté, mais le diamètre est bien pour les grandes reines).
C'est curieux, mais la reine s'est précipité la première... du coup, toutes les ouvrières ont suivi, en emportant le couvain dans le nouveau nid.
Le transfert a été bouclé en 5 mn.
Il restait 4 ouvrières dans l'ADC que j'ai dû attraper à la main et enfiler dans la paille une à une.
Camponotus vagus, évolution du couvain, Nid en bois C. vagus
Nid en bois C. vagus


A l'usage, il apparaît que le nid présente quelques imperfections.
Le plexiglas n'est pas en contact avec le bois, donc les ouvrières se baladent un peu comme elles veulent sans passer par les galeries.
Et certaines galeries sont trop étroites pour que la reine puisse y passer... *bad*
Je vais devoir préciser cela au copain dans le cahier des charges pour les prochains nids. :think:
Avatar de l’utilisateur
Warfoo

Re: Camponotus vagus, évolution du couvain

Message non lupar Warfoo » Jeu 13 Aoû 2020 09:37

Le nouveau nid permet de prendre des photos un peu plus facilement que dans le tube...
Camponotus vagus, évolution du couvain, trophallaxie ?
trophallaxie ?


Il semblerait bien que c'est une trophallaxie.
Avatar de l’utilisateur
Warfoo

Re: Camponotus vagus, évolution du couvain

Message non lupar Warfoo » Sam 22 Aoû 2020 09:26

Deuxième transfert d'une fondation du tube vers un nid plus confortable.
Camponotus vagus, évolution du couvain, C. vagus n°2
C. vagus n°2

L'humidification du coton se fait avec une seringue par un trou percé sur le côté.
Quelques évasions au départ, dues à quelques millimètres d'écart entre la vitre et le bois par endroit... problème résolu.

Le nid pour la fondation n°3 est terminé, je vais aller le chercher aujourd'hui, et transfert demain probablement.
Avatar de l’utilisateur
Warfoo

Re: Camponotus vagus, évolution du couvain

Message non lupar Warfoo » Ven 28 Aoû 2020 16:54

Bonjour,

Le nid en bois c'est super, surtout lorsqu'ils sont faits par un copain... mais le défaut, c'est les possibilités de fuites des ouvrières dues aux petits interstices entre verre et bois.
Mes Camponotus vagus cherchent toujours à aller voir ce qu'il se passe "dehors".
Le premier nid en bois étant une vraie passoire, j'essaye de faire le transfert dans un nid plus soigné et qui devrait être étanche.
Camponotus vagus, évolution du couvain, Transfert de nid n°1 vers nid n°3
Transfert de nid n°1 vers nid n°3

Le problème c'est que mes hôtesses semblent maintenant bien installées.
Il y a bien quelques aventurières, mais pour l'instant pas de déménagement.
Curieusement, j'ai trouvé quelques fragments de nourriture dans le tuyau, est-ce un signe ?
Je vais mettre une lampe allumée toute la nuit pour les motiver.
Avatar de l’utilisateur
Warfoo

Re: Camponotus vagus, évolution du couvain

Message non lupar Warfoo » Mar 15 Sep 2020 15:26

Les trois fondations sont maintenant installées dans leur nid respectif depuis plusieurs semaines.
Il a fallu étanchéifier les nids car le bois travaille et les ouvrières trouvent toujours un moyen de s'évader pour aller explorer dehors.
Après, elles ne vont jamais très loin et cherchent toujours à revenir au nid... mais ne trouvent pas l'entrée. o_O
J'en ai aidées quelques unes en les réintégrant dans un nid qui n'était pas toujours le bon... panique générale et mise à mort systématique à brève échéance. :-(

Ce qui est curieux, c'est le comportement général des fondations qui sont très différents.
Une fondation est très active, toujours des ouvrières en mouvement qui se jettent sur la moindre parcelle de nourriture.
Un "local poubelle" est utilisé pour garder le nid bien propre.
Les autres sont moins actives, voire carrément endormie pour la troisième fondation.
Deux fondations dépiautent le coton humidificateur pour en mettre un peu partout, alors que la première, pourtant la plus active, n'y touche pas.
J'en viens à me demander si j'ai bien à faire à trois fondations C. vagus.

J'ai essayé ce matin les billes de gelée de pseudo-miellat dont la préparation est décrite par Scott (https://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=14684).
La préparation a marché impeccable, sauf l'huile complètement figée à la sortie du congélateur. 8-O
Résultat immédiat sur les deux fondations les plus actives, plus lente pour la fondation "endormie".

Camponotus vagus, évolution du couvain, Fondation C. vagus n°1 à table.
Fondation C. vagus n°1 à table.
Camponotus vagus, évolution du couvain, Fondation C. vagus n°2 à table.
Fondation C. vagus n°2 à table.


L'examen rapide du gastre de mes protégées indique qu'elles sont bien nourries.
Camponotus vagus, évolution du couvain, Fondation C. vagus n°1
Fondation C. vagus n°1


Prochaine étape, la diapause, mais tant qu'il fait 30°C dans le garage, on attendra un peu...
Avatar de l’utilisateur
Warfoo

Page Précédente


Retourner vers Présentation de vos Colonies de Fourmis


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum