[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842)

[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842)

Message non lupar abisatis35 » Mer 12 Avr 2017 23:04

Amblyopone australis
(ou plus communément appelée Dracula ant)

[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842), Amblyopone australis
Amblyopone australis


Parmi toutes mes recherches (toutes langues confondues) aucun blog ni même témoignage d'élevage ne m'est apparu et c'est pourquoi je me décide à ouvrir ce blog si tôt, malgré la grande possibilité d'échec. Pour qu'il y ait enfin plus que RIEN.

Cette fourmi peu commune en élevage est endémique d'Australie et vit dans les forêts humides, la plupart du temps elle fait son nid dans des morceaux de bois pourri.
Pour le coté atypique de cette fourmi, il ne peut être mis en doute rien que de par son apparence, mais ses mœurs alimentaires sont encore plus surprenants :

Avec un nom comme «dracula ant», vous pensez que ce petit arthropode pourrait soudainement se faufiler pour votre jugulaire. Mais ce sont des créatures timides, ne buvant pas le sang des victimes malheureuses, mais parcimonieusement de l'hémolymphe de leurs propres larves. C'est un comportement étrange, mais qui a un certain sens en considérant la manière aléatoire de l'évolution.

Voici le problème: les fourmis ont une petite taille mince à travers laquelle leur tube digestif doit passer. Les aliments solides logeraient dans le goulet d'étranglement et tueraient la fourmi, de sorte que les fourmis ne peuvent pas manger des solides. Elles ne peuvent que boire.

Les fourmis doivent donc soit abandonner les protéines, soit découvrir comment convertir les solides en un jus potable. C'est là que les larves entrent en jeu.

Les larves sont faites pour manger et peuvent digérer toutes sortes de nourriture. Elles consomment les solides que les fourmis ouvrières ramènent au nid et, après une petite digestion, transmettent la protéine liquide aux adultes. La plupart des espèces de fourmis ont une manière simple et élégante de le faire : elles régurgitent pour les adultes lorsqu'elles y sont invitées. Mais ce comportement direct de passage des aliments n'apparaît que dans les lignées des fourmis les plus récentes. L'ancienne sous-famille Amblyoponinae divergeait du reste des fourmis il y a plus de 100 millions d'années et ne pouvait hériter de cette manière judicieuse de faire les choses..

La sélection naturelle est un processus aveugle. L'évolution résout souvent des problèmes avec des solutions inattendues que n'importe quel concepteur raisonnable n'aurait jamais mis en œuvre, et les Amblyoponines se sont portées sur une de ces solutions étranges. Elles ont trouvé un moyen plus morbide d'obtenir toutes ces protéines larvaires. Les fourmis adulte viennent mâcher un trou dans la peau larvaire et aspire l'hémolyphe.

C'est un peu brute, et les larves portent des cicatrices, mais cela ne semble pas causer de dommages à long terme. C'est apparemment une partie de la façon dont les larves contribuent à la colonie qui les nourrit.
myrmecos.wordpress.com ; traduit à partir de l'anglais


Me voilà donc avec cette nouvelle fourmi, pour le moins étrange et toute nouvelle pour moi.

La reine était en tube et accompagnée de quelque œufs.
[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842), Reine Amblyopone australis
Reine Amblyopone australis


Je l'ai par la suite installée de cette façon :

[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842), installation
installation


Il ne reste plus qu'a attendre, et observer bien sûr. :-p J'ai par ailleurs déjà remarqué qu'elle était dans un rythme de vie plutôt lent (dans ses déplacements, travaux etc).

Pour toute remarque, information, avis, etc. Je serais ravis de vous lire ici :
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=23740
Avatar de l’utilisateur
abisatis35

Re: [Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842)

Message non lupar abisatis35 » Sam 10 Juin 2017 14:37

Voici aujourd'hui quelque nouvelles de cette chère Amblyopone.


Comme vous avez peut-être pus le constater je lui ai laissé accès à un substrat argileux régulièrement humidifié. Et après avoir passé quelques jours à en ramener dans le tube et ainsi construire ceci :
[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842), Monticule créé par une gyne Amblyopone australis
Monticule créé par une gyne Amblyopone australis
,
Je ne l'ai plus revue jusqu'à l'apparition des larves. En effet, cette espèce à beau être semi-claustrale, étant incapable de se nourrir autrement que par ses larves (il me semble qu'elle peut également manger ses œufs), il n'y avait pas lieu de sortir pour trouver un éventuel liquide sucré.

Toujours est-il qu'une quarantaine de jours après la première ponte des œufs, des larves sont apparues et l'activité s'intensifia ! Ce fut un plaisir de la voir venir régulièrement chasser les petits insectes que je lui fournissais. Ainsi elle fut nourrie de moustiques, petites mouches et surtout de sexués mâles Lasius sp jaune.
En effet, une grosse colonie habite mon mur et chaque année produit une grande quantité de mâles restant quelques temps sur ce mur puis mourant inutilement dans toute la pièce.
[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842), Lasius sp jaune mâles
Lasius sp jaune mâles

Tous ces insectes sont donnés vivant et désailés.
Elle les chasse à vue (il me semble) et les tue en injectant son venin via son aiguillon. Un peu à la façon d'une ponerine finalement...
Rappelons d'ailleurs que la famille des Amblyoponea et des ponerinae ne sont pas extrêmement éloignées. ;-)
[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842), Arbre phylogénétique Amblyoponae <br />(source AntWiki)
Arbre phylogénétique Amblyoponae
(source AntWiki)


Toutefois, contrairement aux ponerinea, sa vue semble limitée par la distance, un peu à la façon des myopes. :-D
Elle est également loin d'être nerveuse ! Plutôt peureuse, timide et stressée par les vibrations. Elle ne se décide à sortir que lorsque tout est absolument calme pour également agir de façon calme et lente.
Aucune de ses actions n'est vouée à rien, on aurait presque l'impression qu'elle fait le moins de mouvements possibles pour économiser son énergie et ainsi limiter les prélèvements à faire sur ses larves.
(Une bonne image serait les gens pratiquant l’apnée et limitant leurs mouvements pour ne pas gaspiller leur oxygène)

Je vous laisse avec quelques photos (pas top j'en conviens, qui fait mieux ? :-p )
[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842), Gyne Amblyopone australis récoltant des matériaux
Gyne Amblyopone australis récoltant des matériaux
[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842), Gyne Amblyopone australis
Gyne Amblyopone australis
[Blog] Amblyopone australis (Erichson, 1842), Gyne Amblyopone australis avec ses larves
Gyne Amblyopone australis avec ses larves


Pour tout avis ou commentaire voici le [Q/R] : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=23740 ;-)
Avatar de l’utilisateur
abisatis35



Retourner vers Blogs des espèces "exotiques"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum