Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Message non lupar Horace » Sam 30 Mai 2020 19:44

Bonjour à tous.

J'ai une colonie de Myrmica rubra : 4 reines et environ 500 ouvrières installées dans un très grand terrarium (80 cm de long). La colonie se porte bien. La plupart des ouvrières est invisible, sous terre. Seule une dizaine fourrage en surface du terrarium. Je les nourris avec du bhatkar et des vers morios. Il y a des collemboles partout dans le terrarium qui constituent peut-être l'une de leurs sources de protéines et, depuis le 23 mai, j'ai installé une plante déjà occupée par des pucerons. L'espèce me semble être Aphis fabae : pucerons noirs anthracite ; leurs jeunes sont plutôt verts kakis.

Dès l'introduction de la plante et des pucerons, les fourmis se sont montrées très intéressées. Comme on pouvait s'y attendre, elles ont tapoté les pucerons de leurs antennes pour en boire le miellat. Dans les 3 jours qui ont suivi l'installation de la plante, l'intérêt des fourmis a diminué par rapport à la découverte initiale mais est resté constant : 2 à 3 ouvrières s'occupaient en permanence des pucerons. Ces ouvrières ne redescendaient qu'après avoir leur gastre bien rempli de miellat.

Depuis 3 jours, par contre, plus aucune fourmi sur la plante. Les pucerons expulsent leur miellat sur les feuilles de la plante ou sur la vitre du terrarium. À l'aide d'un pinceau, je ramasse une ouvrière pour la mettre sur la plante et j'observe sa réaction : soit elle se fiche des pucerons et redescend de la plante, soit elle tapote le gastre des pucerons sans boire la goutte de miellat puis s'en va. Les ouvrières ne lèchent pas non plus les feuilles recouvertes de miellat. Elles qui se montraient si habiles à récolter le miellat sont maintenant complètement désintéressées.

Alors je me demande : quelle est la raison de cet abandon ? La plante est pourtant en super forme (de nouvelles racines sont visibles sous terre à travers la vitre ; la plante a grandi), les pucerons ont décuplé leur nombre. J'imagine que la qualité du miellat ne doit plus les intéresser ; elles ont peut-être déjà tout ce qu'il faut avec le bhatkar, les vers morios et les collemboles. Peut-être qu'elles retourneront vers les pucerons quand elles en ressentiront le besoin. Voilà, j'écris pour réfléchir, pour garder une trace, et avoir vos idées et retours d'expériences.
Avatar de l’utilisateur
Horace

Re: Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Message non lupar Horace » Dim 31 Mai 2020 17:06

Nouvelle observation ce jour : une ouvrière monte par hasard sur la plante et rencontre un puceron. Elle le tâte un peu des antennes : le puceron présente son miellat. A la loupe, j'ai bien vu l'ouvrière inspecter la goutte de miellat avec ses antennes avant de partir, de faire un tour autour de la branche puis, je crois bien, de finir par boire le miellat et repartir immédiatement après. Il y a quelques jours, l'ouvrière serait restée longtemps à tapoter le corps de chaque puceron jusqu'à être remplie de miellat.
Je les nourrissais jusque là tous les jours avec du bhatkar ; je vais arrêter pour essayer de leur faire préférer le miellat comme source de sucres.
Avatar de l’utilisateur
Horace

Re: Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Message non lupar Horace » Sam 6 Juin 2020 22:48

Finalement, je n'ai rien changé à leur alimentation. Ce n'était pas une bonne idée car ça les aurait privées d'un bon développement. L'objectif avec ce terrarium est de tout mettre en oeuvre pour obtenir un essaimage et de nouvelles reines fécondes dès cet été ; il était donc impensable de freiner le développement de la colonie. L'autre objectif est de rendre cette colonie le plus autonome possible pour que je puisse partir en vacances tranquillement sans avoir peur de gâcher les efforts des fourmis.

Quelques observations en vrac :
- Les ouvrières sont toujours totalement désintéressées par les pucerons.
- Les ouvrières ont creusé une entrée du nid à la base de l'une des tiges de la plante.
- Les pucerons sont éparpillés sur la plante ; ils ne forment pas des colonies compactes comme on l'observe dans la nature.
- Les pucerons continuent d'expulser du miellat ; je vois de plus en plus de gouttelettes sur la vitre du terrarium.
- Les pucerons grouillent un peu partout sur le sol du terrarium, sur les vitres et passent aisément la barrière de talc ; c'est assez pénible d'en retrouver en dehors du terrarium ou sur le sol de mon salon.

Plusieurs idées peuvent expliquer le désintéressement des fourmis pour ces pucerons :
- Le bahtkar, vers morios et proies vivantes sont une excellente source de nourriture, meilleure que celle des pucerons ; ceci dit les ouvrières n'ont pas toutes une physogastrie de folie, loin de là.
- Les fourmis ont transféré ou les pucerons se sont transférés tout seul sur les racines de la plante, ce qui suggère que les fourmis élèvent peut-être des pucerons sous terre ; ce serait en accord avec la construction d'une nouvelle entrée du nid au pied d'une des tiges de la plante.
- Le miellat produit par les pucerons n'est plus aussi nutritif qu'avant : la plante n'est peut-être pas le meilleur support pour ces pucerons ; la plante ne s'est peut-être pas encore vraiment bien enracinée ou peut-être que le sol du terrarium est trop pauvre en nutriments pour que la sève de la plante devienne, via les pucerons, un miellat intéressant pour les fourmis. Ça expliquerait pourquoi les pucerons sont éparpillés un peu partout sur la plante.

J'ai procédé à deux changements :
- J'ai planté il y a deux jours des haricots blancs dans un autre coin du terrarium. Dès qu'ils vont germer, j'imagine que les pucerons vont y établir une nouvelle colonie. Alors peut-être les fourmis s'y intéresseront-elles !
- J'ai trouvé par hasard en forêt des pucerons de même aspect mais beaucoup plus gros (3 mm). J'en ai pris quelques uns et je les ai introduis dans le terrarium. Peut-être que leur miellat sera apprécié.

Quelques photos pour illustrer l'expérience en cours :
Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons, L'un des gros pucerons introduits ce jour
L'un des gros pucerons introduits ce jour
Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons, Le terrarium de 80 cm de long
Le terrarium de 80 cm de long
Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons, Quelques entrées du nid marquées de flèches rouges
Quelques entrées du nid marquées de flèches rouges
Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons, Quelques ouvrières se nourrissant du bahtkar
Quelques ouvrières se nourrissant du bahtkar
Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons, L'une des tiges de la plantes avec deux des gros pucerons introduits ce jour
L'une des tiges de la plantes avec deux des gros pucerons introduits ce jour
Avatar de l’utilisateur
Horace

Re: Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Message non lupar Horace » Sam 13 Juin 2020 14:21

Les pucerons se nourrissent toujours de la plante mais de façon assez étrange par rapport à ce qu'on observerait dans la nature. En effet, comme je le décrivais dans la réponse précédente, ils ne forment pas de grappe dense autour des tiges.

Que s'est-il passé depuis la dernière fois ?
- J'ai planté des haricots blancs. Ils ont bien poussé, les pucerons s'y intéressent un peu mais ce n'est pas extraordinaire. Les ouvrières ne s'occupent toujours pas de récupérer le miellat.
- J'ai ajouté un gros tapis de mousse trouvé en forêt. Les fourmis s'y sont installées provisoirement dessous avant de rentrer au nid principal. Cela m'a permis, au moins, d'observer facilement le couvain en soulevant ce tapis de mousse. La colonie semble très bien se porter : il y a de nouvelles naissances d'ouvrières, de nombreuses larves de stades 2 voire 3, des oeufs et même trois mâles.
- J'ai ajouté 9 petits grillons trouvés en forêt. Les ouvrières ne sont pas assez rapides pour les attaquer. J'espère que ces grillons vont se reproduire et que les fourmis attaqueront les juvéniles. Bonne chose pour moi, ces grillons ne sont pas de bruit la nuit.
- J'ai eu la chance de trouver une dizaine de pucerons de racines (bien ronds, de couleurs très pâles allant du vert jusqu'à l'orange). À l'aide d'un pinceau, j'en ai amené quelques-uns dans les trous creusés près des racines par les ouvrières. Aucune nouvelle de ces pucerons depuis quelques jours. J'imagine qu'ils ont été dévorés par les cloportes qui parcourent aussi ces tunnels.
- J'ai encore déversé une grande quantité de collemboles (quelques centaines) dans le terrarium depuis un élevage annexe. Hormis la seule fois où j'ai observé une ouvrière attraper un collembole, le piquer et le ramener directement au nid, je n'ai pas observé d'autre exemple de prédation.
- Les ouvrières sont moyennement intéressées par les vers morios et les cloportes morts qui leur sont donnés. On n'observe pas de recrutement massif d'autres ouvrières pour ces proies. Par exemple, un ver morio découpé a été ignoré pendant ces deux derniers jours avant de voir quelques ouvrières aujourd'hui s'y atteler. Ça me laisse penser que si les fourmis s'intéressent peu aux proies que je donne, c'est qu'elles sont par ailleurs déjà bien nourries. Il y a par contre un attrait toujours constant pour le bhatkar : une dizaine d'ouvrière en train de boire en permanence.

Le bilan c'est que la colonie va très bien et que l'élevage de puceron reste un échec sans que je n'en trouve encore l'explication.
Avatar de l’utilisateur
Horace

Re: Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Message non lupar camponotus38 » Sam 13 Juin 2020 15:36

Peut-être que certaines Myrmica n'en consomment pas. CQFD. :think:
Avatar de l’utilisateur
camponotus38

Re: Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Message non lupar Horace » Sam 13 Juin 2020 15:43

Les 3 premiers jours elles ont très bien récolté le miellat, puis plus rien. Par ailleurs, il y a des vidéos qui montrent que l'élevage de pucerons se fait dans la nature par des Myrmica ; je doute que les Myrmica rubra fassent l'exception. C'est autre chose...
Avatar de l’utilisateur
Horace

Re: Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Message non lupar Roasty » Sam 13 Juin 2020 15:53

La colonie a quel âge ? A-t-elle déjà été confrontée au miellat de puceron avant ?
Avatar de l’utilisateur
Roasty

Re: Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Message non lupar Horace » Sam 13 Juin 2020 16:10

J'ai acheté la colonie au printemps dernier. Tout s'est bien passé jusque-là. La colonie a grandi dans des tubes à essai. Je les ai gardées tout l'hiver à température ambiante ; je n'ai observé qu'un ralentissement de la croissance pendant cette période. Elles n'ont pas été confrontées aux pucerons jusque-là. C'est d'ailleurs étonnant, dans ces conditions, de voir la dextérité qu'elles ont eu pour récolter le miellat les trois premiers jours avant de s'en désintéresser.
Avatar de l’utilisateur
Horace

Re: Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Message non lupar Nibor » Sam 13 Juin 2020 16:34

Je fais une hypothèse : si le problème venait des nutriments apportés aux plantes ? :think:

Je m'explique : tu introduis des pucerons provenant de l'extérieur. Elles en prélèvent le miellat les premiers jours, probablement parce qu'il leur convient, par ce qu'il a bon goût, est bien sucré, etc. Normal, les pucerons venant d'être prélevés ont été nourris avec des plantes de l'extérieur.
Puis ils s'installent sur la plante que tu as mise, puis sur les autres, se nourrissent de leur sève, mais là les fourmis s'en désintéressent. Or elles ne semblent pas se désintéresser du miellat (sinon les trois premiers jours tu n'aurais rien eu non plus).
Je me dis que c'est peut-être parce que les plantes, dans le terrarium, manquent de quelque chose qui joue sur la nutrition des pucerons et donc par voie de fait sur le miellat. Ça parait idiot ?

Peut-être essayer de "donner à manger" aux plantes (peut-être avec du compost ou du vermicompost, pour éviter le chimique) ?

EDIT : à te relire, je vois que c'est une hypothèse que tu as déjà faite... Tu as mis un engrais suite à ça ?
Avatar de l’utilisateur
Nibor

Re: Mes Myrmica rubra boudent le miellat des pucerons

Message non lupar Horace » Sam 13 Juin 2020 18:25

À mon avis tu es dans le vrai : le miellat n'intéresse plus les fourmis parce qu'il ne contient pas/plus les nutriments qu'elles recherchent. Reste à savoir la cause... Et là, je vois trois possibilités :
1/ Les pucerons fournissent un miellat de piètre qualité parce que la sève elle-même n'est pas terrible.
2/ Les pucerons fournissent un miellat de bonne qualité mais les fourmis sont par ailleurs bien nourries et n'ont donc pas besoin de cette source de sucres.

Je penche plutôt pour l'hypothèse n°2. Je m'explique :
Le miellat est décrit et connu comme une source de nourriture pour les fourmis. Je pense que c'est vrai dans la nature mais pas en captivité. En effet, dans la nature, le miellat représente l'une des rares sources de sucre pour les ouvrières : sa récolte devient indispensable. Au contraire, en captivité, des liquides sucrés comme le bhatkar (à base de miel) pourraient largement satisfaire les besoins en sucres des ouvrières.

Il faudrait tester de nourrir une colonie de Myrmica rubra sans aucun sucre apporté mais seulement avec des pucerons à disposition. Si quelqu'un veut tenter ! Je ne ferai pas ce test cette année : là je me concentre sur la reproduction de ma colonie en captivité. Vous savez que c'est un projet délicat et que ça mérite une attention de tous les jours ; je ne peux pas me permettre de ne pas leur donner à manger au maximum chaque jour. Je repousse mon projet de terrarium autonome à plus tard...
Avatar de l’utilisateur
Horace

Suivante


Retourner vers Alimentation


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum