**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915)

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915)

Message non lupar Will » Dim 6 Nov 2016 13:02

Bonjour à tous,

Je vous présente ici un essai de fondation chez le genre Tetraponera. J'ai en effet eu la chance de récolter une reine désailée au sein d'une forêt humide du Parc Gorongosa (Mozambique) en pleine saison sèche, août 2016. La donzelle se baladait seule sur un tronc, à 1m80 du sol environ. L’œil de lynx de trompant pas, je me suis bien sûr empressé de la recueillir (en évitant de lui proposer mes doigts, tout de même). L'espèce est globalement bien répartie sur l'est africain, est généraliste (c'est à dire qu'elle se contente de n'importe quelle branche morte pour établir sa colonie et n'est pas inféodée à une espèce de plante en particulier), et la reine atteint le centimètre.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Forêt humide
Forêt humide
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), T.  schulthessi
T. schulthessi


À mon retour, j'ai été surpris de voir le néant informatif entourant la fondation chez le genre Tetraponera. On n'en sait pas grand chose, et je n'ai trouvé aucun blog s'y référant, peu importe la langue associée. C'était le moment de rentrer dans l'improvisation totale.

(i) Le module de fondation
J'avais à cœur de pouvoir observer la fondation. J'ai donc d'abord proposé à la reine un module fait à la fois d'un tube et d'un petit bout de bois incurvé. Si la reine s'y est de suite réfugiée, il m'est apparu évident qu'elle ne s'y sentait pas à l’aise. Manque de place, et point de ponte.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), T.  schulthessi
T. schulthessi


J'ai donc entrepris après quelques semaines la conception d'un autre module plus spacieux, fait d'une branche évidée, d'un bout de plastique et de chewing-gum pour souder le tout (Macgyver en serait fier). Malgré un design un peu moche, il s'est avéré payant. L'humidification peut se faire à l'une des extrémités bouchées par du coton, tandis que l'autre extrémité débouche dans un tube amovible servant de réserve à nourriture.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Module de fondation
Module de fondation


J'y ai observé la première ponte après une semaine d'habitation.

(ii) Les conditions de maintien.
D'emblée, on aurait tendance à penser que la fondation d'une Tetraponera serait claustrale. Cependant il m'est apparu évident pour plusieurs raisons que la reine devait être nourrie. La ponte ne fut en effet abondante qu'a l'apport régulier de drosophiles et liquides sucrés divers sur laquelle la reine s'est toujours jetée avec la plus grande avidité. De plus, le faible polymorphisme entre les ouvrières et la reine m'invite à repenser le mode de fondation vers semi-claustrale. Je l'ai donc nourrie, encore et encore. Et elle s'est gavée, encore et encore. Le tout à une température maintenue à 27°C. Le couvain s'est développé, lentement. De l’œuf à la petite larve, de la petite larve à la grosse larve, en cadence.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Jeunes larves
Jeunes larves
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Larves intermédiaires
Larves intermédiaires
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Larves en stade tardif
Larves en stade tardif
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Larve bien gavée
Larve bien gavée

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), T.  schulthessi
T. schulthessi


J'en suis donc arrivé là. Tout le petit monde semble être en forme. Cependant, les larves sont bloquées en stades tardifs depuis plus de deux mois maintenant, et je n'observe aucune nymphose. Cela commence à m'inquiéter. Le climat du Mozambique se défini par une saison sèche et une saison humide, avec des températures annuelles diurnes entre 25 et 35°C. J'ai donc du mal à imaginer qu'une diapause soit nécessaire. J'ai tenté une humidification plus importante car l'été là-bas (novembre - Avril) correspond à la saison des pluies, et la reine n'a fait que déménager le couvain vers la partie sèche du module. J'ai tenté d'augmenter encore la quantité de nourriture disponible et j'ai chauffé à 30°C, ce qui ne semble avoir aucun effet. J'avoue être un peu perplexe. Je demande donc les lumières et suggestions du petit peuple du forum, afin de surmonter cet obstacle fâcheux. :think:

Merci à tous pour votre lecture,
Le Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?f=130&t=22882

Edit du 11/11
Poussée à 30°C, une larve à finalement vidé le contenu de son tube digestif, à beaucoup perdu en volume et s'affine toujours d'avantage, signe d'une nymphose proche. Espérons le.
Image
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Larves
Larves



Edit du 12/11
Abracadabra


Edit du 24/11
L'évolution du couvain et de la nymphe, qui a ce jour commence à adopter une teinte légèrement jaunâtre signalant une arrivée progressive à maturité.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Nymphe
Nymphe
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Nymphe
Nymphe
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915)

Message non lupar Will » Mer 7 Déc 2016 23:06

Il aura donc fallu attendre six mois depuis la capture pour voir naitre la première ouvrière. Six longs mois de peine et de nourrissages fiévreux, mais on ne peut que s'émouvoir à la vue de cette première née montant la garde à l'entrée du module, alertée.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Tetraponera schulthessi
Tetraponera schulthessi
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Tetraponera schulthessi
Tetraponera schulthessi


Car si l'on peut bien dire une chose des Tetraponera en général, c'est qu'elles sont agressives. Elles évoluent par mouvement saccadés, brefs, à une vitesse qu'on ne leur donnerait pas du haut de leur petites et courtes pattes. Pourtant... Reine ou nouvelle née, le moindre mouvement extérieur sera accueilli d'une course frénétique vers sa provenance dans une posture agressive, mandibules écartées et tout aiguillon dehors. N'ayant pas envie de tester moi-même cette renommée piqure, il faudra être prudent.

Je pense donc pouvoir fournir la première tentative de fondation en images, longue certes, mais réussie chez le genre. A savoir que même gavées, sur trois nymphoses, deux se sont faites inexorablement bouffer. Il ne reste qu'une grosse larve et un bon paquet d’œufs. Si ce développement lent est de fait associé au cannibalisme, cette fondation n'est pas sortie de l'auberge. Espérons qu'il ne faille pas 6 mois de plus pour voir naitre une seconde sous-fifre.

Merci,

Le Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=22882&start=20

Edit 23/12 : quelques photos supplémentaires
Reine et ouvrière

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Tetraponera schulthessi
Tetraponera schulthessi
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Tetraponera schulthessi
Tetraponera schulthessi
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915)

Message non lupar Will » Sam 31 Déc 2016 17:08

L'histoire d'un déménagement, et d'un coup de sang

La construction d'un petit nid en bois sans prétention fut entreprise. Le pragmatique sera tourné vers l'efficacité au détriment de l'élégance : il ne s'agit que d'un bout de planche à découper en hêtre, quelques coups de Dremel, une vitre en plexiglas et du silicone pour jointer le tout. Mais quoi qu'on en dise, ce sera toujours plus adapté qu'un bout de bois mort enrobé de cellophane et rafistolé avec du chewing-gum rose. Voyez plutôt.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Nid en bois
Nid en bois


Ce n'est qu'a l'inspection de l’ancien module pour initier le déménagement que le dame se révèla au grand jour : horreur, l'unique ouvrière s'était faite la malle. La bougresse avait réussi à creuser au travers d'une couche d'ouate et d'une couche de chewing gum pour aller découvrir le monde. Bref, impossible de mettre la main dessus, ni dans l'incubateur, ni partout ailleurs.

Résigné et un peu dépité, c'était perdu d'avance. L’entièreté de la force de travail de cette jeune fondation avait du se réfugier sous une plainte pour y mourir desséchée ou quoi que ce soit d'autre. Devant les 6 mois d'acharnement qu'il aura fallu pour n'obtenir qu'une seule misérable ouvrière, je voyais cette fondation belle et bien condamnée.

Une image valant mieux qu'un long discours, j'ai retrouvé l'échapée le lendemain gambadant sur le parquet nonchalamment au milieu du salon.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Tetraponera schulthessi
Tetraponera schulthessi


Soulagement ? Oui Msieur, et un coup de bol monumental en prime.

Au moment ou j’écris ces lignes, la famille est joyeusement réunie et a emménagée sans histoire dans ce superbe nid made in planche à pain. La croissance est toujours lente si pas nulle, une nouvelle nymphose devrait se produire sous peu, en espérant qu'elle ne se fasse pas bouffer comme les autres. L'arrivée d'une sœur réprimera peut-être les envies de liberté de cette ouvrière un peu trop téméraire.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Tetraponera schulthessi
Tetraponera schulthessi
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Tetraponera schulthessi
Tetraponera schulthessi
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Tetraponera schulthessi
Tetraponera schulthessi
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Tetraponera schulthessi
Tetraponera schulthessi


Le Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=22882&start=30
Merci !
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915)

Message non lupar Will » Ven 6 Jan 2017 18:57

Pour pousser l'appareil à son maximum, et parce qu'on aime tous les photos.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), T. schulthessi
T. schulthessi
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), T. schulthessi
T. schulthessi


Vous pouvez également observer ici deux phénomènes forts intéressants. (I) D'une part, la maturation d'un œuf, dont les extrémités deviennent translucides au fur et à mesure du remplacement du vitellus opaque par le blastoderme syncitial qui lui ne l'est pas (petit rappel théorique ici) et (II) les granules de graisse, souvent observés chez les larves bien gavées, sont toujours bien visibles chez la jeune nymphe mais pas n'importe où : au niveau du gastre, s'il vous plait !

(I)
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), T. schulthessi
T. schulthessi


(II)
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), T. schulthessi
T. schulthessi
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), T. schulthessi
T. schulthessi


Merci !
Le Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=22882&start=30
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915)

Message non lupar Will » Dim 8 Jan 2017 14:36

La fin d'une expérience,

Une fin plutôt abrupte, s'il en est. Sur l'espace d'une nuit, ces deux individus pourtant pétillants de vie furent retrouvés les six fers en l'air. Je n'ai que peu d'explications à fournir, si ce n'est peut-être incriminer les probables toxiques utilisés dans le bois de planche à pain pour éviter sa moisissure. La dynamique de cet empoisonnement parait cependant étrange, les symptômes apparaissant en quelques heures après pourtant une semaine sans le moindre signe annonciateur et une reine qui pondait toujours. Mais c'est là la seule raison rationnelle à entrevoir derrière cette mort tragique. Il restera derrière cette reine un joli couvain qui n'arrivera pourtant pas à maturité. Le tout sera scellé dans une tombe d'éthanol absolus. Et ainsi va la vie.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), T. schulthessi
T. schulthessi
**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), T. schulthessi
T. schulthessi


C'est un peu triste, mais il s'agit la du cycle normal de l'élevage. Cette espèce a pu offrir 6 mois d’expérience unique, et proposer la première fondation réussie en élevage chez le genre, ce qui est déjà exceptionnel. Merci d'avoir partagé avec moi cette aventure, et espérons qu'il y en aie bien d'autres !

Le Q/R :http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=22882&start=30
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: **Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915)

Message non lupar Will » Mer 25 Jan 2017 16:00

Une fin un peu triste pour clôturer ce blog, sera que la dernière nymphe est bel est bien arrivée à maturité. Orpheline, il s'agit là d'une ouvrière bien gaillarde de la taille de la reine. Quel gâchis. Comme quoi on ne le dira jamais assez : réfléchissez bien au matériel utilisé pour construire un nid. La planche à pain aura ici été fatale.

**Fin** [Blog] Tetraponera schulthessi (Santschi, 1915), Tetraponera
Tetraponera
Avatar de l’utilisateur
Will



Retourner vers Blogs des espèces "exotiques"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum