Fiche Colobopsis truncatus

Fiche Colobopsis truncatus

Message non lupar etii » Jeu 14 Mai 2009 02:16

Image
Image


Colobopsis truncatus


Description:
Truncatus; tronqué en latin à cause de sa tête particulière chez les major et la gyne. Sutures thoraciques profondes, thorax brun, tête brune souvent tâchée de rougeâtre, gastre noir plus ou moins marqué par une bande jaune pâle selon la caste.
Camponotus de petite taille et lignicole habitant soit les galles soit les branches hautes et creuses des arbres; principalement des feuillus avec une prédilection pour les chênes. Espèce très commune sur tout le pourtour méditerranéen, on la trouve jusqu'à 500 m d'altitude. Autrefois classé parmi un genre à part, celui des colobopsis. Comme beaucoup de Camponotus, cette espèce est polymorphe avec cependant deux castes marquées d'ouvrières: major et minor.
Taille: major ou gyne de 5 à 7 mm - minor de 3 à 5 mm. A noter un fort polymorphisme chez les ouvrières.

Comportement:
Camponotus truncatus possède une caste de major en tout point identique à la gyne: avec une tête en forme de bouchon, brusquement tronquée en avant, servant à boucher l'entrée du nid, de couleur rougeâtre et rappelant, par son aspect rugueux, de l'écorce d'arbre. Les ouvrières qui reviennent au nid n'ont qu'à frapper de leurs antennes la face particulière de ces gardiens pour qu'ils les laissent pénétrer. Comme chez la gyne, un trait jaune pâle se trouve à la base du second terfite du gastre, les ouvrières plus petites ont parfois 2 points à cet emplacement. Le rôle de ces major n'est cependant pas bien défini, des ouvrières plus petites pouvant également jouer le rôle de "portier". Le gastre des major étant volumineux, il se peut que cette caste soit féconde. Essaime en avril/mai. Espèce monogyne, une seule gyne par nid. Colonie de petite taille, entre 50 et 300 individus maximum.

Élevage:
Les besoins en humidité sont faibles (espèce lignicole et méditerranéenne), un abreuvoir dans l'ADF peut suffire, une trop forte humidité peut porter préjudice au couvain.
L'espèce est omnivore: petits insectes, fruits, miellat artificiel. Il importe de varier au maximum la nourriture afin d'éviter les carences comme c'est souvent le cas chez les camponotes.
Température d'élevage: 25°/30°C.
Attention: elles peuvent creuser le bois ou le BC. Prévoir un nid en plexiglass ou blindé.
Espèce très difficile à faire fonder ou à maintenir.


Source principale: Les Fourmis D'Europe Occidentale et Septentrionale de F. Bernard
Fiche Colobopsis truncatus, Camponotus truncatus
Camponotus truncatus
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: Camponotus truncatus

Message non lupar adibou » Jeu 14 Mai 2009 13:12

A noter des différences de taille chez les ouvrières.
Les major peuvent éventuellement "chasser" s'ils tombent sur une proie mais d'après mes observations ces derniers ne sont guère courageux.
Aussi elles peuvent récolter le miellat de pucerons, je ne sais pas si ces infos sont réellement utiles.
Concernant l'abreuvoir, il est à noter qu'il faut que celui-ci soit toujours rempli, malgré leur faible besoin en eau, elles ont quand même besoin d'y accéder tous les jours.

Pour la nourriture: grillons, chenilles, sauterelle, pomme, poire, banane, lait, jus de fruits, courgette, vers de farine, betterave, et préparation à base d'œuf gélatine sucre sirop etc.
En même temps les goûts varient vraiment en fonction du moment...

Elles creusent aussi le bois, lentement mais surement, quand elles s'y mettent c'est du sérieux, et elles peuvent attaquer le BC donc attention.

Nickel ta fiche, bravo :slap:
C'est une espèce sympathique, si tu veux je peux avoir 2/3 photos à rajouter, peut-être pas terribles mais bon.
Avatar de l’utilisateur
adibou

Re: Fiche Colobopsis truncatus

Message non lupar camponotus38 » Ven 27 Juil 2018 16:07

En allant voir sur un forum voisin (Pas**onfourmis), j'ai trouvé une page qui laissait entendre que :
1- la fondation n'était pas claustrale mais semi-claustrale.
2- les major peuvent pondre des œufs trophiques (ils ne précisaient pas mais je suppose que c'est pour l'alimentation des larves).
3- la fondation est tellement lente que les colonies de 2 ans ne comportent en général que 5-6 ouvrières. Cela viendrait du fait que les œufs sont aussi longs (ou presque ) que l'abdomen de la gyne.
Avatar de l’utilisateur
camponotus38

Re: Fiche Colobopsis truncatus

Message non lupar Geoff95 » Ven 27 Juil 2018 16:26

1. Elles ne disent pas non à de l'alimentation, mais peuvent fonder seules.
2. Possible.
3. Ça dépend. J'en ai qui dépasse la cinquantaine, voire plus.
Avatar de l’utilisateur
Geoff95



Retourner vers Fiches d'Élevage


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum