Suivi de mes premiers pas

Re: Suivi des premiers pas

Message non lupar firewill » Dim 2 Juin 2019 20:26

Bonne chance ! Ce serait cool que cette espèce soit de plus en plus réussie et ainsi documentée. :hihi:
Avatar de l’utilisateur
firewill

Re: Suivi des premiers pas

Message non lupar Ookami » Lun 3 Juin 2019 18:13

firewill a écrit:Bonne chance ! Ce serait cool que cette espèce soit de plus en plus réussie et ainsi documentée. :hihi:

J'avais essayé en 2017, mais la gyne est morte en 2018.
Nouvel essai en 2018 et vois dans la vidéo ci-dessous *love* !
La clef est, je crois, beaucoup beaucoup beaucoup de cocons Lasius sp. noires au départ... Et évidemment pour la dernière de 2019, pas de vaine, tous les nids de Lasius sp noires que j'ai trouvés avant-hier avaient d’énormes cocons dans les solariums. Je pense qu'il s'agissait de princesses, donc je n'ai rien ramassé.



Je n'ai pas filmé toutes les espèces mais je vais en filmer d'autres.

Dans les bonnes nouvelles, on peut compter :
- Camponotus herculeanus avec plus de 75 ouvrières, @Geoff95,
- Camponotus micans avec 21 ouvrières, @Geoff95,
- Dendrolasius fuliginosus de 2018 avec une quinzaine d’ouvrières (voire plus),
- Chthonolasius sp. de 2018 avec plus d'une vingtaine d’ouvrières,
- les deux Formica fusca de 2018 avec respectivement 11 et 12 ouvrières,
- Messor capitatus de 2018 avec sept ouvrières, @zampaï,
- Camponotus nicobarensis 2018 avec... deux tubes avec réserve d'eau et un tube sans aucune réserve d'eau bondées,
- Tetramorium sp. de 2017 avec un tube avec réserve d'eau plein plein plein,
- Formica truncorum avec au moins une vingtaine d’ouvrières,
- Catagyphis aenescens avec une cinquantaine d’ouvrières.

Je referai le point pour les autres.
Avatar de l’utilisateur
Ookami

Re: Suivi de mes premiers pas

Message non lupar Geoff95 » Mar 11 Juin 2019 18:51

Bravo Ookami !
Je suis très content pour les C. herculeanus ! Elles reviennent de loin ! :slap: *good*
Avatar de l’utilisateur
Geoff95

Re: Suivi de mes premiers pas

Message non lupar Ookami » Lun 8 Juil 2019 21:16

Rien de spécial ici, tout le monde évolue bien, mention spéciale pour la Camponotus turkestanus qui a maintenant neuf ouvrières, donc huit nées chez moi. Huit grosses larves et environ treize très jeunes larves.
Avatar de l’utilisateur
Ookami

Re: Suivi de mes premiers pas

Message non lupar Ookami » Sam 3 Aoû 2019 20:08

Sur le départ de Vendée à la Pologne. Mais, avant de rentrer, un petit partage sur soit un major soit une princesse Colobopsis truncata. Merci @Geoff95 !

Suivi de mes premiers pas, Colobopsis truncata
Colobopsis truncata
Avatar de l’utilisateur
Ookami

Re: Suivi de mes premiers pas

Message non lupar Lebenêt » Sam 3 Aoû 2019 22:56

Magnifique espèce. *love*

Je pencherais plus pour un major, en agrandissant je ne vois pas d'ailes...
Avatar de l’utilisateur
Lebenêt

Re: Suivi de mes premiers pas

Message non lupar Ookami » Ven 9 Aoû 2019 14:35

De retour de vacances, déjà quelques aventures avec les belles !
A part les Myrmica sp., avec lesquelles j’avais déjà du mal, tout le monde semble aller bien.
Mais… les Camponotus nicobarensis se sont faites la malle quelques jours avant mon retour, suscitant la panique chez mon amie chargée de s’occuper de mon zoo et palmeraie en mon absence.
Elles se sont réparties dans deux terrariums (de geckos à crête) et dans un cache-pot d’une orchidée. J’ai pu récupérer la gyne et la majeure partie dans le premier terrarium et aussi celles du cache-pot. Il m’a quand même fallu défaire tout le terrarium (la fille gecko est partie du coup chez le mâle, il s’en est fortement réjoui) et passer le haut au talc.
Il me reste encore le second terrarium, mais il faut d’abord que je refasse le premier terrarium pour déménager mon couple dedans.

Je referai une mise à jour ce weekend, j’espère.
Bon weekend !
Avatar de l’utilisateur
Ookami

Re: Suivi de mes premiers pas

Message non lupar Ookami » Mar 3 Mar 2020 17:38

Oula, on dirait que j’ai été si occupé que j’ai oublié de mettre à jour (une fois le forum revenu) et ensuite, la diapause arrivant, j’ai disparu, me consacrant à mon boulot et à la petite shiba inu que j’ai accueilli au premier décembre (6-7 semaines très intenses pour se lier et l’éduquer).

Donc, au sujet des Camponotus nicobarensis, qui s’étaient échappées suite à l'inondation (mon amie a un peu trop forcé sur la recharge de la réserve d'eau), j’ai pu récupérer toutes les demoiselles dispersées en trois points de ma chambre (qui fait principalement office de palmeraie et zoo). Je les ai mises dans un module de type antfarm sandwich plastique dans lequel elles ont l’air de se plaire. Elles ont viré le substrat que j’y avais ajouté, ce qui améliore finalement la visibilité moyenne du plastique. Pour l’humidification, je verse un peu d’eau par le haut une ou deux fois par mois et les filles peuvent aussi directement se servir à un tube à essai directement lié à la fourmilière. Compte tenu de la condensation légère, je suppose qu’elles libèrent régulièrement de l’eau pour créer le microclimat requis.

L’hiver se montre trop clément ici aussi, les chaleurs grimpent (bien que plus timidement qu’en France) et il y a comme un air de printemps bien trop en avance. Ceci étant dit, j’ai hâte que ce soit à nouveau la saison. Il est temps de fabriquer ou de se fournir en nids pour les colonies qui commencent à être à l’étroit dans leur tube et vont bientôt avoir besoin de se dégourdir les pattes et antennes.

Cependant je commence à sérieusement manquer de place et donc il me faut revoir mon installation. Peut-être aussi faire des choix et placer des fondations et colonies. Je préférerais privilégier des nids très simples et verticaux, en sandwich comme ceux d’un célèbre marchand allemand (mais idéalement moins cher) ou, alternativement, ceux des sites chinois.

Faisons un inventaire à quelques jours de la sortie de diapause.
D'abord les favorites et colonies, dont je n'ai pas recensé le nombre exact mais plutôt noté s'il y avait une perte significative :
-Serviformica cinerea (Juillet 2017, Pologne, Okuninka) : colonie dans la centaine (je pense), la reine a commencé la ponte, bien qu'encore en diapause, elle doit se caler sur les jours qui s'allongent.
-Camponotus herculeanus (@Geoff85, 2015) : colonie stable autour de 70 individus.
-Camponotus micans (Geoff85, 2017-218) : autour de 20 individus.
-Messor bouvieri (Geoff85- Automne 2016, France, Sorède) : colonie dans la centaine (je pense).
-Colobopsis truncata (Geoff85) : nid en liège de sa conception. Colonie stable, je pense.
-Crematogaster scutellaris (@Rekyem- Automne 2018) : autour de 30-40 individus, je pense.
-Pheidole pallidula (@Cheevi, Été 2019) x2 : les fondations progressent avec un joli rythme.
-Messor Capitatus (@Zampaï- Automne 2018) : autour de 20-30 individus.
-Camponotus turkestanus (2018) : gyne et 25-30 ouvrières. Je ne sais pas trop quoi choisir, tube ou petit nid en BC ?
-Cataglyphis aenescens (Printemps 2018, Ukraine) : colonie d'une cinquantaine (ou plus) d’ouvrières.
-Camponotus nicobarensis (Automne 2018) : ne compte plus.
-Camponotus foreli (Geoff85) : gyne seule.
-Formica truncorum (Août 2018, sud de Poznan) : autour de 20-30 individus.
-Aphaenogaster subterranea : un tube plein.
-Temnothorax sp. (Juillet 2018, Pologne, Poznan) X 2 : ADC avec noix
-Tetramorium sp. (@Lunaris, 2017, France) : un tube plein qui a régressé pendant la diapause.
-Tetramorium caespitum (2018, Poznan) : moins important que la précédente, mais tout de même.
-Lasius sp. noire (@Kreezef, 2017, France) : pour le moment, fourmilière sandwich en verre.
-Serviformica rufibarbis (2017, Pologne) : cinquantaine et plus.
-Serviformica cunicularia (2017, Pologne) : cinquantaine et plus.
-Chthonolasius sp. (2018, Pologne, Poznan)
-Dendrolasius (2018, Pologne, Poznan) : elle m’inquiète un peu, elle a régressé significativement.
-Camponotus piceus (2019, France) : quelques ouvrières.

Et quelques fondations :
-Lasius emarginatus (Août 2019, France, Valenciennes) x 2
-Lasius Flavus (Août 2019, France, Valenciennes)
-Lasius noire sp. (Juillet 2019, France)
-Temnothorax sp. (Juillet 2019, France, Sables d’Olonne) x 6 (gynes seules ou avec une jusque trois ouvrières)
-Tetramorium caespitum (2019, Poznan)
-Tetramorium sp. (Août 2019, France, Valenciennes)
-Serviformica cinerea (Juin 2019, Poznan)
-Serviformica rufibarbis (Juin 2019, Poznan) (réservée pour @Rekyem)
-Serviformica cunicularia (Juin 2019, Poznan) x 2
-Serviformica fusca (Juillet 2019, France, Sables d’Olonne)

Les Camponotus micans et turkestanus, ainsi que les Cataglyphis aenescens, commencent à être bien serrées dans un tube de taille standard, donc je me demande si je devrais opter pour un nid et la question serait : quel matériau leur conviendrait-il davantage ?

Pour les Serviformica dont les jeunes colonies de 2017 et 2018 dépassent la cinquantaine voire centaine d’individus, il est grand temps de les passer sur des nids, probablement de type antst*re ou de BC (ou de faire un tri et décider de celles que je garde).

Je ferai un comptage plus précis quand je sortirai les filles du frigo ou du rebord de fenêtre.
*salut* Bonne soirée !
Avatar de l’utilisateur
Ookami

Re: Suivi de mes premiers pas

Message non lupar Rekyem » Mer 4 Mar 2020 05:06

Tu as fait diapauser les Crematogaster ? Je n'en ai pas autant ! ^^
Avatar de l’utilisateur
Rekyem

Re: Suivi de mes premiers pas

Message non lupar Ookami » Mer 4 Mar 2020 11:23

Oui, depuis décembre, elles sont sur le rebord de fenêtre (intérieure) pour une diapause autour de 10-16 degrés, cela fluctue selon l'ouverture (fréquente) de la dite fenêtre et les températures extérieures. Elles se sont éloignées massivement du coton pour se réfugier dans les tuyaux de liaison car l’humidité ambiante a probablement grimpé avec le froid, ce qui rend le comptage difficile, je ne peux qu'estimer. Mais elles m'ont bien l'air d’être toujours au moins trente individus comme au dernier comptage (pendant l'automne) et avec un joli couvain.

J'aurai l'effectif réel quand elles sortiront pour rejoindre, j’espère, le petit nid en liège (de la taille d'une lamelle de microscope) ou les noix.

Pour l'instant je réarrange mes étagères et planifie les places de chacune. Ensuite je sortirai de diapause celles sur le rebord de fenêtre. Celles dans le frigo iront sur le rebord de fenêtre pour une transition douce de deux semaines minimum.

Je viens de compter l'effectif de la fondation 2019 de Serviformica rufibarbis que je te réserve, @Rekyem, elle a 10 ouvrières.
Avatar de l’utilisateur
Ookami

Page PrécédenteSuivante


Retourner vers Présentation de vos Colonies de Fourmis


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum