[Blog] Messor cephalotes

Re: [Blog] Messor cephalotes (Libertango)

Message non lupar Libertango » Sam 12 Oct 2013 11:03

Bonjour à toutes et tous, *salut*

Rendez-vous compte. Cela fait déjà une année que j'ai acquis cette espèce "casseuse de graines" originaire d'Afrique, du Kenya plus précisément. Elles n'étaient que dix-neuf... Aujourd'hui, alors même que cette fondation est devenue colonie, que le nombre de corvéables n'a eu de cesse de croître ces mois durant, le myrmécophile que je suis, en véritable amoureux de l'élevage de fourmis en captivité, ne peut que s’émerveiller du résultat obtenu suite à ses bons soins et attentions multiples les concernant.

[Blog] Messor cephalotes, -DSC00362.jpg
[Blog] Messor cephalotes, -DSC00363.jpg


De toutes les colonies dont je m'occupe, dix en l'occurrence et quels que soient leurs effectifs respectifs, c'est assurément celle de mes Messor cephalotes qui me réclame une vigilance de tous les instants. D'aucuns penseraient qu'il suffit de leur jeter quelques graines et de leur laisser à disposition un simple abreuvoir. Il n'en est rien. Hormis le fait qu'elles consomment un nombre considérable de graines chaque semaine en regard de leur nombre, il me faut varier en permanence l'offre car il n'y a pas de règle... Dans le sens qu'elles sont extraordinairement capricieuses. Mes stocks se composent de douze types de graines différentes. Prenons le simple exemple du pissenlit. Ces fourmis l'adorent mais dès l'instant où il est proposé avec d'autres semences pourtant moins appréciées, il est boudé. Un autre cas m'a interpellé : si vous donnez de l'eau sucrée, elles se jetteront sur du simple blé alors qu'elles ne le regarderont même pas avec de l'eau dépourvue de sucre. Les exemples sont si nombreux qu'ils m'obligent continuellement à modifier leur régime alimentaire. Seul leur appétit pour mes dodues Blatta lateralis semble la constante : sept à huit chaque jour. La colonie ne semble d'ailleurs pas avoir de limite à ce propos, des proies qu'elles chassent telles des "énergumènes".

Que dire aussi de cette propension qu'à la reine à sortir de son cocon de verre chaque nuit pour aller boire le coton imbibé que je mets continuellement à leur disposition ou bien encore ces nombreuses ouvrières en furie, qui, à la moindre contrariété se mettent à gravir avec succès les parois de verre de l'aquarium faisant fi de l'anti-évasion appliqué ! Mais à ces comportements déroutants s'ajoute leurs différentes attitudes expertes en regard des graines proposées, graines qu'elles déplacent, trient inlassablement voire simplement rejettent... un temps. Pourquoi... mais pourquoi donc certains de mes major s'évertuent à "jeter à terre" les bouchons de caoutchouc cloisonnant leur nid une fois la semaine pas plus ou bien la nuitée venue je les vois s'enfuir je ne sais où avec une nymphe pour finalement revenir sur leurs pas ? Ces attitudes inhabituelles me passionnent et éveillent en moi curiosité et fascination pour le genre.

Nonobstant le fait qu'il est particulièrement difficile d'être rivé en permanence à leur chevet, lorsque je "capte" ces tâches tant farfelues qu'hétéroclites, j'en suis interloqué. Mais quelle mouche les pique ? Même si l'ébauche d'une explication me vient à l'esprit, je ne les comprends pas encore. Cela viendra un jour ou peut-être que non ! Alors en attendant mes adorables fourmis, ne me reste qu'à vous lancer un laconique "Grouillez ! Grouillez très chères petites, Libertango veille au-x grain-s". ^^

Et puis, quelle importance mes amis ? Restons humbles car nous ne sommes définitivement que de simples spectateurs. ;-)



* Disponible également en lecture HD


* Disponible également en lecture HD


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Messor cephalotes (Kenya)
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=12623
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Re: [Blog] Messor cephalotes (Libertango)

Message non lupar Libertango » Lun 9 Déc 2013 19:27

Bonsoir à toutes et tous, *salut*

Ma colonie de Messor cephalotes qui, je vous le rappelle, a été adoptée en octobre 2012 avec quelques dix-neuf ouvrières se porte véritablement comme un charme. Leur régime alimentaire et l'aire de vie en verre agrémentée de blocs de plexiglas semblent parfaitement leur convenir. Mois après mois, de nouvelles corvéables s'ajoutent inlassablement aux bataillons de casseuses déjà à la tâche grossissant ainsi un effectif à tout le moins significatif.

[Blog] Messor cephalotes, -DSC00375.jpg
[Blog] Messor cephalotes, -DSC00376.jpg


Xérophile dans l'âme, cette espèce se plait dans un environnement aride. Il faut malgré tout veiller à ce qu'une "source d'eau claire" ^^ soit continuellement à disposition. Pour cela, je dispose d'une lentille sur laquelle est apposé un coton que j'imbibe généreusement deux fois la semaine. À noter qu'un abreuvoir plus conventionnel contenant cette fois-ci de l'eau sucrée ou miellée est aussi disponible. L'ouvrière, quelque soit sa taille (de 3/4mm à "seulement" 14mm actuellement), passe de longs moments quasi immobile à s'y abreuver ; un bon tiers de sa journée. Puis, elle retourne briser une graine qu'elle aura parfois initialement "baladée" dans l'aire de chasse... Hormis leur préférence avérée pour la Taraxacum officinale qui est immédiatement amenée au sein du nid, les autres semences sont broyées à même le réceptacle extérieur dans lequel elles sont soigneusement entreposées.

[Blog] Messor cephalotes, -DSC00451.jpg
[Blog] Messor cephalotes, -DSC00454.jpg


En effet, j'ai sciemment mis un tapis chauffant à cet endroit précis afin que les fourmis travaillent sur place ^^ et ne s'aventurent pas à salir l'ensemble de leur espace de vie (non mais !). Dès que la "pâte" est prête, la fourmi transporte le résultat de son dur labeur jusqu'au couvain. Mais si il y a bien un aliment qui remporte tous les suffrages et dont elles ne semblent pas vouloir se lasser, c'est bien mon appétissant "Charal Grand Cru aux 15% de matière grasse" ^^ qu'elles découpent consciencieusement. Il vous suffit d'en mettre quelques grammes pour qu'immédiatement une ribambelle de folles furieuses se jettent dessus. C'est d'ailleurs valable pour neuf de mes dix colonies ; les Camponotus singularis sont l'exception qui confirme la règle. N'oublions pas les intrépides Shelfordella Tartara jetées dans l'arène qui font toujours le bonheur des grandes comme des petites ! Amusés, vous avez pu constater antérieurement à quel point ma colonie en raffole !

[Blog] Messor cephalotes, -DSC00449.jpg
[Blog] Messor cephalotes, -DSC00448.jpg


Je ne pouvais décemment clore ce billet sans vous faire la photo de l'AdV qui a vu quelques changements certes quasiment imperceptibles au premier regard mais qui s'avèrent être d'une importance capitale... La délictueuse gyne en est d'ailleurs la principale instigatrice ^^. Celles et ceux, assidus, qui suivent mon blog depuis ses débuts comprendront la substantifique moelle de ces légères modifications structurelles *vicieux* . Au pire des cas, je vous en parlerai plus en détail dans un prochain billet. ;-)

Enfin, je vous présente une vidéo qui vous expose les différentes phases relatives au nettoyage mensuel réalisé par le très dévoué corvéable en chef ! :mrgreen:



* Disponible également en lecture HD


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Messor cephalotes (Kenya)
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=12623
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Re: [Blog] Messor cephalotes (Libertango)

Message non lupar Libertango » Lun 10 Fév 2014 21:31

Bonsoir à toutes et à tous ! *salut*

Je dois l'admettre. Bien qu'en en ayant élevé par le passé, Messor est un genre qui n'avait jamais réellement attiré mon attention. Et pourtant à l'époque, je suivais avec attention le blog éponyme de MessorBob. Comment cet éleveur avait-il pu puiser en elles une telle inspiration durant près d'une dizaine d'années ? Imaginez... Il a couché sur le papier des pages et des pages de commentaires expliquant avec moult détails et expériences à l'appui la multitude de comportements observés ainsi que l'évolution tentaculaire de sa colonie de barbarus. Aujourd'hui, fort de mon expérience en tant qu'éleveur de corvéables, je pense comprendre quelle fourmi l'avait piquée !

J'ose le déclamer aujourd'hui : "La Messor cephalotes est à la graine ce que l'Atta sexdens est à la feuille, tenons-le pour dit".

Voilà exactement la réflexion que je me suis faite l'autre soir lorsque j'ai déposé sa provende à ma colonie de Messor cephalotes. Que cela soit des graines, du bifteck haché ou même des blattes vivantes, il est hypnotisant de les regarder ramener à la vitesse de l'éclair le tout au sein du nid. Que cela soit cinquante grammes de viande, la vingtaine d'insectes ou même plusieurs centaines de graines, ces quantités ne leur font pas peur ! Elles cheminent affamées en colonnes ininterrompues et entassent inlassablement... Cassant, coupant, mâchant, broyant sans vergogne. Vous imaginez volontiers que pour pouvoir observer ce manège dans de bonnes conditions il m'a fallu réfléchir, tester pour enfin transformer leur habitat afin qu'il soit apte à accueillir l'effectif de la fourmilière qui s'est, comment dirais-je, considérablement accru depuis le dernier billet... Rappelez-vous ce qui m'avait été indiqué par ceux qui avaient collecté la gyne, les colonies matures s'avèrent être terriblement populeuses, en regard de la taille des nids et des traces laissées par les allées et venues constatées in natura, le demi-million d'individus est envisagé (sic).

[Blog] Messor cephalotes, -DSC00505.jpg


Soit, me voilà dans de beaux draps ^^. Actant que la place disponible que je leur octroie n'est pas extensible à l'infini, que ce ne sont pas de fieffées alpinistes bien qu'elles sont à même de gravir et franchir n'importe quel obstacle même enduit d'anti-évasion lorsqu'elles sont énervées, que je n'aime pas le béton reconstitué préférant au combien la candeur "quasi opaline" du plexiglas, qu'il me plait de les nettoyer chaque mois, que j'ai neuf autres colonies dont certaines envahissantes à tout le moins, il m'est totalement interdit de commettre un impair architectural. J'ai donc opté pour mon "Liberama" en verre qui est je vous rappelle constitué de deux modules : un aquarium de 60x30x20 avec ouverture de 27mm en partie basse et un nid de 60x30x2cm. Pourquoi en partie basse ? Simplement pour adoucir l'escalade du tube de liaison qui relie l'aire de chasse au bercail. En effet, les côtes pentues et glissantes sont quasi impraticables pour ces fourmis lorsqu'elles ne sont pas en panique ^^. De la même manière, j'ai adapté le décor de l'AdC afin de leur faciliter la tâche. Dans la vidéo que vous pourrez visionner ci-après, sachez que chaque bloc, écuelle, abreuvoir ou plaque n'a pas été déposé au hasard. Tous ont leur utilité intrinsèque. Les dimensions et épaisseurs ont été calculées au plus juste afin qu'elles permettent aux ouvrières de cheminer sans le moindre effort. Je sais, je sais...

Nous aurons bien entendu l'occasion de revenir sur leurs divers comportements lors de la collecte ou de la chasse dans un prochain billet mais en attendant voici en images leur toute nouvelle maisonnée !


* Disponible également en lecture HD


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Messor cephalotes (Kenya)
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=12623
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Re: [Blog] Messor cephalotes (Libertango)

Message non lupar Libertango » Lun 14 Avr 2014 21:32

Bonjour à toutes et tous, *salut*

Le Culex pipiens plus communément appelé "Cousin" est un moustique de grande taille que l'on commence à apercevoir virevolter de-ci de-là en cette période de l'année. Alors quand ce pataud à la discrétion légendaire, cahin-caha, s'engouffre dans ma maisonnée, j'esquisse un sourire...

[Blog] Messor cephalotes, -Sans titre-1.jpg
[Blog] Messor cephalotes, -DSC00526.jpg


Cet insecte "pas tibulaire, mais presque" a toujours été une proie de choix pour mes adorables fourmis et leur corvéable en chef. Non pas qu'il soit un garde-manger à même de nourrir une semaine durant l'une de mes colonies mais bien par sa capacité indéniable à les rendre folles ! De par sa lourdeur rendant son vol incertain, le battement forcené de ses interminables ailes, son aptitude à se transformer en montgolfière dès lors que des ouvrières s'accrochent à ses longues pattes, ce cu-cul-lex ^^ est l'exemple même du fauteur de trouble indispensable. Par indispensable, j'entends qu'il éveille, met bien plus en alerte mes fourmis qu'une simple blata lateralis jetée dans l’arène par exemple. Les vibrations générées lorsqu'il est saisi, les chocs sourds provoqués par sa "carlingue" en tentant de s'échapper, le vrombissement de ses moteurs suffisent amplement à provoquer ce tremblement de terre salutaire.

Au fil des billets et de mes diverses contributions, j'ai souvent suggéré ou écrit qu'une "fourmi chasseuse était une fourmi heureuse". Aussi, j'ai toujours considéré qu'une fourmilière, qu'elle soit adulte ou en phase de l'être, devait être régulièrement provoquée afin qu'elle ne soit pas victime de sa propre routine, une léthargie qui n'inviterait pas cet Organisme à évoluer -se maintenir n'est plus suffisant ; la raison même de son existence intrinsèque [Quid de nos troisièmes âges régulièrement sollicités par les aides-soignants afin de les faire réagir, interagir avec le monde qui les entoure ?]. Même si, nous, les êtres humains, n'avons que peu de choses en commun avec nos chers insectes à six pattes, il s'avère que nous ne sommes rien d'autre (sic) que des organismes vivants liés à leur environnement ; ni plus ni moins.

Quant à nos fourmis, l'apport varié et constant de proies frétillantes, la fréquente modification architecturale de leur habitacle, l'application à faire disparaitre toutes pistes de phéromones sont, en ce qui me concerne, des actions et évènements que je qualifierais volontiers de primordiaux. Même si ma colonie de Messor cephalotes n'est pas encore "mature", je m'emploie malgré tout à provoquer ces "émois" afin que leur développement ne soit pas entravé par cette absence d'interaction. Lorsque je regarde certaines de mes colonies au nombre incalculable de fourmis et observe leur doucereuse torpeur, je ne peux que penser à un célèbre jeu vidéo dont le nom est "Sim City". En fin de partie, lorsque vous avez géré votre ville en "bon père de famille" et qu'elle est arrivée à son apogée, qu'elle ne peut plus évoluer que cela soit en superficie ou bien en technologie, les créateurs de ce logiciel ont mis en place des "émois" prosaïquement appelés "catastrophes" visant à chambouler (!) l'ordre établi.

Je n'ai jamais eu autant de major, d’œufs pondus qu'après avoir provoqué une panique générale chez certaines de mes colonies en les mettant en situation d'infériorité numérique face à des proies en surnombre éhonté. L'espace d'un instant, mes fourmilières s'étaient donc retrouvées en situation de devoir réagir, de s'adapter suite aux pertes subies car elles avaient été "potentiellement en danger". Régulièrement et cela est valable pour chacune d'entre-elles, je leur rappelle que "la vie n'est pas un long fleuve tranquille". ;)

[...]

La vidéo présentée ci-après est scindée en deux parties, les premières minutes mettent en avant l’extrême férocité de mes casseuses de graines du Kenya. Regardez de quelle manière elles accrochent le "cousin" pour ne plus jamais le lâcher. Mais ce sera aussi pour vous l'occasion de voir avec quelle rapidité elles ramènent des blattes encore vivantes au sein du nid. Pour terminer, j'ai filmé la colonie en phase de déménagement après avoir nettoyé leur nid. En évaluant la population en présence par rapport au précédent billet, vous pourrez aisément constater que l'évolution démographique a été fulgurante.

À bientôt pour de nouvelles aventures folles ! \o/


* Disponible également en lecture HD


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Messor cephalotes (Kenya)
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=12623
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Re: [Blog] Messor cephalotes (Libertango)

Message non lupar Libertango » Lun 21 Juil 2014 16:19

Bonjour à toutes et tous, *salut*

Retournant en Amazonie colombienne d'ici une dizaine de jours, vous comprendrez aisément que le temps des préparatifs a d'ores et déjà sonné me concernant. Ce billet relatif à ma colonie de Messor cephalotes sera donc succinct, généraliste même, que ceux auxquels vous êtes généralement coutumiers ; un simple "instantané" dirons-nous.

Ma fourmilière, comme toutes les autres d'ailleurs, restera à mon domicile un mois désespérément seule... Pour cette espèce kényane foncièrement xérophile, le fait que je n'ai pas à m'occuper de la problématique d'humidité intradinale est une très bonne chose ! Je dois seulement m'assurer que les fourmis disposeront d'abreuvoirs suffisamment grands pour contenir l'eau dont elles s'abreuvent chaque nuit. C'est pourquoi, d'après mes calculs, un abreuvoir de 400ml de contenance leur suffira amplement (par sécurité, j'en rajouterai tout de même un second de 240ml). Je les attends d'ailleurs en livraison cette semaine et je vous ferai une brève mise à jour de ce billet avec photo(s) à l'appui dès semaine prochaine juste avant mon départ.

Quant aux graines, elles qui en consomment un bon demi kilo chaque mois, il me suffira de leur en vider un sac. Elles se débrouilleront bien pour nous les ramener au sein d'un des deux nids (non mais !)... Certes, elles ne se sustenteront pas de mon emblématique bifteck haché aux 15% de matière grasse mais bon, un régime forcé ne leur fera pas de mal à ces grasses bougresses ! ^^

* Disponible également en lecture HD

La période des vacances étant généralement source d'inquiétude pour les éleveurs que nous sommes, si vous avez des questions concernant les problématiques liées, n'hésitez pas. ;)


*good* Edit du 08/09/2014

Alors que je venais de déplacer l'aire de chasse afin de la nettoyer consciencieusement, mon regard fut attiré par ce que je considérais être sur le moment comme un simple conglomérat d’œufs fraichement pondus. Mais c'est en y regardant de plus près que je me suis aperçu qu'il s'agissait d'une seule et même nymphe à la taille démesurée...

[Blog] Messor cephalotes, Nymphe
Nymphe
[Blog] Messor cephalotes, Nymphe
Nymphe


Certes, ma monstrueuse colonie de Messor cephalotes m'a générée de bonnes grosses larves ces derniers mois mais jamais encore de cet acabit. Voici donc ce qui arrive lorsqu'elles se sentent abandonnées par leur corvéable en chef durant la période estivale. Trop gâtées, je vous le dis ! :-)

* Disponible également en lecture HD



*good* Edit du 21/11/2014

En attendant une mise à jour "majeure" du blog relatant les toutes dernières pérégrinations de ma tentaculaire colonie de Messor cephalotes, je me suis amusé hier soir à filmer l'un des trois nids à la simple lueur d'une lampe torche.

Même pas peur ! ;-)

* Disponible également en lecture HD


*good* Edition du 29/11/2014

Avant qu'un prochain billet au contenu substantiel ne soit publié, je tenais tout de même à vous donner quelques nouvelles de ma colonie de Messor cephalotes. Mis à part le fait qu'elle occupe désormais quatre nids en verre de 70x30x3cm 8-O , nombre de larves de sexuées femelles sont d'ores et déjà en phase d'aboutir. Inutile de vous spécifier que j'attends ces évènements avec la plus grande impatience.

Les deux photos ci-après ont été prises à l'instant dans l'aire de chasse... Comme vous le savez le genre Messor s'amuse à déplacer sans motif apparent et au gré de ses envies son couvain. Il faudra d'ailleurs que ces bougresses m'expliquent cela un jour ou l'autre. :)

[Blog] Messor cephalotes, Vue de face.
Vue de face.
[Blog] Messor cephalotes, Vue de dos.
Vue de dos.


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Messor cephalotes (Kenya)
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=12623
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Re: [Blog] Messor cephalotes (Libertango)

Message non lupar Libertango » Lun 8 Déc 2014 20:07

Bonsoir à toutes et tous *salut* ,

Vous qui avez lu avec attention mes différentes mises à jour du billet précédent, vous avez noté à quel point ma fourmilière de Messor cephalotes devenait tentaculaire et qu'elle s’apprête dans les semaines à venir à générer ses premières sexuées viables. J'emploie sciemment le pluriel car j'ai compté dans les différents nids mis à leur disposition quelques douze nymphes en phase d'éveil et cela, sans compter les nombreuses qui n'en sont encore qu'à leur premier stade ; celui des bonnes grosses larves très mais alors très joufflues. Vous serez bien entendu informé de leur envol dès que l'heure sera venue pour elles de sortir dans l'aire de chasse.

En attendant ce moment à tout le moins remarquable d'intensité, je me suis mis en tête de finaliser leur installation. C'est donc avec un plaisir non dissimulé que je vous informe qu'elles ont désormais à leur disposition pas moins de six nids en verre aux dimensions de 60x30x3cm. Hormis le fait que leur besoin en espace vital frise "la déraison myrmécophilique" ^^ et que mon meuble ne comporte que cinq niveaux sur lesquels dix nids maximum de 75x30 peuvent siéger, il me fallait donc trouver rapidement une manière de maximiser l'espace disponible sans pour autant déborder de ce périmètre que je m'emploie depuis des années à ne pas dépasser. Et puis, vous n'êtes pas seules fieffées corvéables du Kenya. Pensez à toutes vos copines des autres continents qui trônent à vos côtés !

Chers lecteurs, vous n'êtes pas sans savoir non plus que ce genre n'est pas réputé pour sa capacité à franchir des obstacles verticaux, tubes de liaisons y compris (elles sont pourtant capables de gravir en quelques secondes les quelques vingt centimètres des parois de leur aquarium pour s'échapper. Je ne cherche plus à comprendre...). Ce pourquoi, je vous présente aujourd'hui le premier HLM à fourmis ; le "LibertHLM" :mrgreen: accompagné de son "Parc naturel et paysagé en plexiglas" pour le bonheur des petites et des grandes. ^^

[Blog] Messor cephalotes, Le LibertHLM :-)
Le LibertHLM :-)
[Blog] Messor cephalotes, "Parc naturel et paysagé en plexiglas" ^^
"Parc naturel et paysagé en plexiglas" ^^

[Blog] Messor cephalotes, Sources variées de nourriture
Sources variées de nourriture
[Blog] Messor cephalotes, Abreuvoirs de 400ml
Abreuvoirs de 400ml


J'aurai bien entendu l'occasion de m'étendre sur le sujet mais sachez que les six nids sont reliés entre eux par des tubes flexibles avec une pente volontairement douce afin de ne pas "chagriner" mes douces et adorées bienheureuses corvéables à six pattes. Qui plus est, il me sera possible dans les mois qui suivent de rajouter peu à peu jusqu'à quatre nids supplémentaires. Ce qui en portera le nombre à dix soit une surface totale de 1,80 m2 !!! Oui, je sais... La cephalotes est à même de générer des colonies au nombre incalculable d'ouvrières et à l'instar des Atta, à la fin c'est vous qui habitez chez elles.

Mais pour cela, il leur faut de l'espace, de l'eau à profusion et des graines, encore et toujours plus de graines. Et puis, et puis... du steak haché saignant à souhait, des armées de blattes aussi vives que croustillantes nourries exclusivement aux produits bios, du pollen de fleurs du Rucher des Maures, des pissenlits tirés par la racine et autres miels aux saveurs exquises... Mais plus encore que tous ces mets à l'excellence gustative, ce signe ostentatoire d'un mercantilisme effréné, LiberPlexi ose le clamer haut et fort ce soir... Un trop plein d'amour ! :)


* Disponible également en lecture HD



*good* Edit du 08/12/2014

Tard dans la nuit, j'observais une toute dernière fois ma colonie... Chers amis Myrmécophiliens, c'est avec un immense honneur que je vous informe de...

\o/ \o/ \o/ La naissance de nos premières sexuées Messor cephalotes ! \o/ \o/ \o/

[Blog] Messor cephalotes, Sexuée femelle (LibertHLM - Étage n°4)
Sexuée femelle (LibertHLM - Étage n°4)
[Blog] Messor cephalotes, L'une des trois donzelles !
L'une des trois donzelles !



Les princesses sont au nombre de trois. A cela s'ajoutent les sept nymphes en éveil. En ce qui concerne les "larves dodues", elles ne sont pas de moins de dix-huit. Le couvain amoncelé sur les six niveaux est quant à lui incalculable. :-o


* Disponible également en lecture HD


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Messor cephalotes (Kenya)
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=12623
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Re: [Blog] Messor cephalotes

Message non lupar Libertango » Mar 26 Mai 2015 17:44

Bonjour à toutes et tous, *salut*

Il était grand temps que de nouvelles étagères remplacent celles qui me servaient depuis près de trois années. Lorsque l'on doit y entasser quelques huit aires de chasse de 60x30x20cm, quatre de 30x20x20cm, un nid en béton reconstitué de 75h30x6, six en verre de 60x30x5cm et encore d'autres structures plus ou moins lourdes, chaque tremblement provoquait en moi quelques émois. Imaginez un instant le capharnaüm que cela aurait généré en cas d'effondrement... Ce pourquoi j'attendais depuis quelques semaines qu'un ferronnier me façonne une structure en plein acier apte à supporter une charge très importante. Une fois celle-ci attachée au mur porteur avec des tiges filetées et des charnières en téflon, je pus enfin déposer en toute quiétude ma colossale fourmilière de Messor cephalotes.

[Blog] Messor cephalotes, Vue générale
Vue générale
[Blog] Messor cephalotes, LibertHLM à six étages
LibertHLM à six étages


Ma colonie dévorant systématiquement tout l'espace mis à sa disposition (au point de me demander si la reine ne provoque pas volontairement son corvéable en chef), il me fallait absolument un support indéformable mais surtout étendu ! Je peux donc y superposer douze nids en verre de 60x30x3cm soit exactement le double d'aujourd'hui. Une fois ces nids ajoutés, je serai donc obligé d'ici un an ou deux de poser la future "LibertHLM-Tower" à même le sol. Mais ne vous inquiétez pas chers amis, j'ai déjà tout prévu ^^. C'est d'ailleurs une problématique que j'avais immédiatement envisagée lorsque le vendeur m'avait indiqué que cette espèce de casseuses de graines qu'il avait récoltée lui-même au Kenya formait de monstrueux organismes de près d'un demi-million d'ouvrières. 500 000 corvéables criant famine et exigeant de l'espace, il faut sérieusement s'y préparer... en captivité :). Enfin bon, même pas peur (sic) !

[Blog] Messor cephalotes, Côté gauche du LibertHLM (double accès à l'ADC)
Côté gauche du LibertHLM (double accès à l'ADC)
[Blog] Messor cephalotes, Côté droit du LibertHLM
Côté droit du LibertHLM


Ci-dessus deux clichés vous montrant de plus près de quelle manière les nids sont agencés en cascade. De chaque côté, des tubes de quatorze millimètres de diamètre permettent aux fourmis de se déplacer d'un étage à l'autre. Vous pourrez aussi remarquer que celui positionné tout en haut dispose d'un tuyau mesurant un mètre vingt et qui donne un accès direct à la sortie gauche de l'aire de chasse.

Je ne sais pas si vous le verrez dans la vidéo proposée mais la colonie génère chaque mois son lot de sexuées, une trentaine environ systématiquement recyclées au sortir de l'aire de chasse et, étonnamment, je n'ai pas encore eu de mâle ou je ne les ai pas vus pointer le bout d'une ocelle (?). Peu importe, le jour viendra. En attendant, elles consomment leur kilo de graines et assèchent pratiquement sept abreuvoirs d'eau claire mensuellement. Lors d'interventions diverses et variées, il m'est devenu impossible de laisser l'aquarium sans couvercle plus de vingt secondes. En effet, dès qu'elles sentent l'air frais, elles deviennent folles et gravissent les parois en verre à toute vitesse. Lorsque je nettoie l'aire de chasse (tous les quinze jours désormais), boucher l'accès au nid devient particulièrement difficile ! Un flot ininterrompu d'ouvrières dégueule de l'ouverture béante... C'est sportif, ça pince dur mais c'est le jeu. :-) Quant aux six nids, j'ai abandonné l'idée de les nettoyer tant les fourmis sont nombreuses mais figurez-vous qu'elles le font à ma place ; ils sont nickels.

Bon, sur ce, je vous laisse. Leurs écuelles sont déjà vides !!! 8-O :mrgreen:

                   * Disponible également en lecture HD


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Messor cephalotes (Kenya)
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=12623
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Re: [Blog] Messor cephalotes

Message non lupar Libertango » Ven 27 Nov 2015 22:27

Bonsoir à toutes et tous, *salut*

Semaine après semaine, avec la fiabilité d'un métronome, je soulage ma titanesque colonie de Messor cephalotes du tas de graines consommées qu'elles ont préalablement décortiquées, concassées et réduites sous la forme quasi indéfinissable d'une pâte ocre. Dorénavant, cela ne s’arrange décidément pas ^^, mes corvéables se délectent de près de cinq cents grammes de graines par semaine ; vous savez les "grosses" pour pigeons. Bien sûr, il m'arrive parfois les jours de fête de leur donner un mélange de pollen naturel...

La veille du nettoyage dominical, le samedi donc, je dépose à même le sol de mon plexiglas franchement "dégueulasse" le contenu d'un abreuvoir de cent millilitres d'eau très fortement miellée. Ce qui a pour résultante une marée à tout le moins dantesque de fourmis qui s'agglutinent dans ce mélange aussi collant que nourrissant. Je pense qu'elle doivent être un bon millier à se lover dans ce mélange ^^ sans pour autant, une fois le liquide absorbé, qu'elles n'en meurent scotchées, collées les unes aux autres. Nombre d'ouvrières s'emploient d'ailleurs à les nettoyer consciencieusement. Je suis pratiquement certain que les restes suçotés de ce précieux sucre sont bien plus importants que le fait de sauver la vie de pauvres ouvrières qui ont succombé au péché de gourmandise ! Il faudra que je vous filme cela d'ailleurs. ;)

[Blog] Messor cephalotes, Aire de chasse nettoyée
Aire de chasse nettoyée
[Blog] Messor cephalotes, La même aire chasse quelques minutes après
La même aire chasse quelques minutes après
[Blog] Messor cephalotes, Pollen ou blattes ? :-)
Pollen ou blattes ? :-)
[Blog] Messor cephalotes, Juste "Aïe" !
Juste "Aïe" !


À l'instar de mon dernier billet concernant ma colonie de Camponotus dolendus, une fois l'aire de chasse nettoyée, je lance une bonne cinquantaine de blattes sur leur plexiglas étincelant et je me régale du spectacle qui m'est offert alors ; celui de véritables foldingues se jetant sur mes graines sur pattes ^^. Inutile de vous dire ce qu'il advient d'elles...

Ou plutôt si, voici une vidéo "craquante" de quelques minutes... Les pauvresses sont immédiatement attrapées par des cohortes de fourmis qui iront même jusqu'à les recouvrir tel le magma incandescent. Les mandibules acérées des ouvrières sont redoutables et jamais ces dernières ne lâcheront prise. C'est effroyable d'efficacité. La proie, quelle que soit sa taille, sera immédiatement immobilisée et débitée... sur place.

Avec le recul, ma colonie ayant trois ans d'âge, je m'aperçois que son régime alimentaire est si élastique qu'elle se régale de tout ce que je lui donne. Il m'arrive parfois de leur jeter des légumes frais telles que des carottes, et autres salades... En effet, plus une fourmilière "grandit" moins elle s'avère être difficile quant à ses choix gastronomiques.

Décidément, un bonheur de chaque instant ces casseuses de graines du Kenya ! :mrgreen:

                   * Disponible également en lecture HD


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Messor cephalotes (Kenya)
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=12623
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Re: [Blog] Messor cephalotes

Message non lupar Libertango » Lun 29 Aoû 2016 00:12

[Mise à jour du 28 avril 2016]

Bonjour à toutes et tous *salut* !

Figurez-vous qu'Il m'arrive parfois d'éclater d'un rire franc lorsque je regarde l'étendue de certaines de mes colonies captives ! Colossale, démesurée, monumentale, monstrueuse sont assurément les qualificatifs seyant à merveille à ma fourmilière de casseuses de graines du Kenya.

[Blog] Messor cephalotes, Six nids de 60x30x2cm ! ;)
Six nids de 60x30x2cm ! ;)
[Blog] Messor cephalotes, Aire de chasse (60x30x20)
Aire de chasse (60x30x20)


Quand je pense qu'elles n'étaient que dix-neuf lorsque j'ai acquis cette fondation courant 2012. Vous devinerez que cela me laisse tout de même un brin esbaudi. L'organisme ne semble d'ailleurs aucunement faiblir dans sa propension à envahir mon espace vital et il me faut bien admettre qu'il n'y a clairement aucune limite à sa démesure (un demi-million de corvéables en pleine nature pour rappel). Quoi qu'il en soit, actant que par la force des choses leur espace de vie devra être considérablement réduit d'ici quelques mois, je me triture les méninges afin de proposer à mes Messor cephalotes un autre type de structure... ou pas. Cela sera certainement un Libert'HLM car je n'ai pas trouvé quelque chose de plus abouti les concernant mais ils se devra clairement d'être moins invasif ^^.

Car lorsque l'on additionne les six nids en verre de 60x30x3cm, le réseau de huit mètres de tuyaux, sans oublier l'aire de chasse continuellement remplie à ras bord. Cela en fait des criardes affamées ! ^^

Dans la vidéo jointe à ce billet, vous pourrez prendre la juste mesure du divin enfant. Même si cela ne change pas grand chose au comptage ^^, j'ai oublié de vous filmer la boite pleine d'ouvrières (deux cents grammes frétillants) qui étaient dans les longs tuyaux de raccord...

Bon je vous laisse. J'ai un peu de nettoyage à faire ! Alléluia ! :-)


             * Disponible également en lecture HD


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Messor cephalotes (Kenya)
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=12623
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Re: [Blog] Messor cephalotes

Message non lupar Libertango » Ven 10 Mar 2017 18:46

Bonjour à toutes et tous *salut* !

C'est en regardant les mises à jour de mes différents blogs que je me suis rendu compte qu'il était grand temps que je vous donne quelques nouvelles de ma titanesque colonie de Messor cephalotes. Comme l'appartement dans lequel séjournaient mes colonies a été vendu, il m'a fallu réorganiser fin d'année passée l'agencement de mes fourmilières mais surtout me séparer de nombre de mes organismes ; neuf au total pour n'en garder que cinq et cette espèce, certainement l'une des plus rares en élevage au monde, se devait de trouver sa place dans ce tout nouveau meuble spécialement fabriqué pour elles toutes. Afin de satisfaire à mes nouvelles exigences, nous sommes donc passés de six nids [60x30x3 cm] à quatre [40x30x2/3cm].

[Blog] Messor cephalotes, Le tout nouveau Libert'HLM :)
Le tout nouveau Libert'HLM :)
[Blog] Messor cephalotes, Aire de chasse [60x30x20]
Aire de chasse [60x30x20]

[Blog] Messor cephalotes, Rubik's cub myrmécophile !
Rubik's cub myrmécophile !
[Blog] Messor cephalotes, Aire de chasse en cours de nettoyage
Aire de chasse en cours de nettoyage


Je ne vous cache pas que la veille de procéder à leur déménagement qui pour votre information dura pratiquement une semaine, j'étais sujet à quelques inquiétudes. Leurs anciens habitacles étant remplis, je pensais qu'il m'aurait été nécessaire de procéder à quelque sélection naturelle... Pourtant, je fus esbaudi de constater qu'elles se satisfaisaient de leur nouvel espace quelque peu réduit. Figurez-vous qu'elles se sont tassées, tassées, tass... et que, malines, nos adorées corvéables décidèrent de stocker leurs énormes stocks de graines, non plus au cœur de leur Libert'HLM mais à même l'aire de chasse immaculée... Quant aux déchets, je les expurge désormais chaque paire de jours. Que voici une résolution pragmatique d'un problème, non ?

Après mon nettoyage mensuel terminé aujourd'hui, je vous ai rapidement fait une petite vidéo afin que vous preniez la juste mesure de leur nouvel espace territorial. ;-)

                   * Disponible également en lecture HD


Pour vos commentaires et questions éventuelles.
[Q/R] Messor cephalotes (Kenya)
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=12623
Avatar de l’utilisateur
Libertango

Page PrécédenteSuivante


Retourner vers Blogs des espèces "exotiques"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum