Page 2 sur 2

Re: Concept d'une "espèce"

Message non luPosté: Mer 27 Fév 2013 00:01
par etii
Concept ou définition, il n'y a pas qu'en biologie ! Je vous renvoie à vos cours de philosophie mes petits chéris: je ne vous ferai pas une liste exhaustive des différents sujets (au bac par exemple) que l'on peut trouver mais c'est aussi mEUgnon qu'en biologie :) !
Faut-il avoir du mot espèce une vision biologique, linguistique ? Est-ce vraiment un concept ?
Je vous renvoie aussi à ce dicton populaire fort juste (comme quoi) qui énonce que "les exceptions confirment les règles" :-p !

Le souci ne viendrait-il pas de ce qu'on voudrait, de façon très cartésienne, que chaque chose soit à sa place ? Mais quelle est la place de chaque chose ? Qu'est-ce que l'ordre et le désordre ? L'immobilité existe-elle ? Tout n'est-il que vue de l'esprit ? Ah dans quel état j'erre !!!!

Bref... je crois que je vais me refaire un petit décaféiné... (permettez m'sieurs dames !)

Re: Concept d'une "espèce"

Message non luPosté: Mer 27 Fév 2013 00:59
par DMX
Faut-il avoir du mot espèce une vision biologique, linguistique ? Est-ce vraiment un concept ?

Le concept d'une "espèce" est un concept biologique, il serait difficile de l'extrapoler à d'autres champs disciplinaires (c'est comme vouloir interpréter le concept de "conscience" avec un regard de biologiste ou de géologue). Par contre le concept de "vivant" pourrait sans doute être interprété avec un regard philosophique (même si leur interprétation serait par définition "inférieure" à celle des scientifiques :mrgreen:).


Le souci ne viendrait-il pas de ce qu'on voudrait, de façon très cartésienne, que chaque chose soit à sa place ? Mais quelle est la place de chaque chose ? Qu'est-ce que l'ordre et le désordre ?

La classification mise au point par Carl Von Linée était un peu dans cet esprit : vouloir mettre de l'ordre dans la création de Dieu pour démontrer la grandeur de Dieu. Ordre et le désordre, c'est juste une différence d'entropie comme diraient les physiciens ^^.


L'immobilité existe-elle ?

L'immobilité c'est la mort/fin, et cela est vrai à toute les échelles : de l'électron à l'univers. Tout est en mouvement, et lorsque le mouvement s'arrête c'est la fin. Comme il est nécessaire d'être mobile pour exister, l'immobilité ne peut exister ... enfin je crois :lol2:.


Tout n'est-il que vue de l'esprit ?

Chez les philosophes sans doute (raison pour laquelle il ne faut pas accorder beaucoup d'importance à leur imagination débordante ^^). En sciences non, tout ce qui est affirmé est censé être prouvé et objectif (on s'en fout de ce que pense le scientifique, ce qui compte c'est sa démonstration).

Re: Concept d'une "espèce"

Message non luPosté: Mer 27 Fév 2013 01:43
par etii
Le concept d'une "espèce" est un concept biologique

C'est avant tout un mot avant d'être un concept :-p . Je prends mon dictionnaire d'étymologie et cela me renvoie à dépit (je n'invente rien !!! Dieu existe, il vient de nous envoyer un signe XD - c'est Lui qui t'a changé de sexe ??).
Mot-racine : -spex, spicus -> observer/observateur.
Le verbe: specere, spectus -> regarder.
Le subtantif : species -> aspect, apparence.
Specialis (particulier) opposé à generalis.

Tout est en mouvement, et lorsque le mouvement s'arrête c'est la fin

Il y a toujours mouvement. Le temps est mouvement, tout objet sur terre subit l'attraction terrestre, la rotation de la terre. Et même dans l'espace, puisque nos galaxies sont données comme tombant (si si, je vous assure) il y a mouvement. L'immobilité serait donc une absence de mouvement perceptible mais n'existerait pas.

En sciences non, tout ce qui est affirmé est censé être prouvé et objectif

Les preuves n'existant pas et l'objectivité ne faisant pas partie de ce monde, vous êtes mal barrés :-p .

Re: Concept d'une "espèce"

Message non luPosté: Mer 27 Fév 2013 01:59
par DMX
C'est avant tout un mot avant d'être un concept

Sauf que bien souvent le sens étymologique du mot est différent de la conception scientifique qu'on s'en fait actuellement. Comme marqué plus haut, le mot "espèce" ou "gène" sont des mots dont la définition évolue au cours du temps. Se limiter à l'étymologie, c'est se tromper de plusieurs siècles sur la réelle définition.

Et même dans l'espace, puisque nos galaxies sont données comme tombant (si si, je vous assure) il y a mouvement.

L'univers lui même est en mouvement puisqu'on peut mettre en évidence qu'il continu de grandir. "Je suis mobile, donc j'existe" tel dirait le grand philosophe DMX ^^.


Les preuves n'existant pas et l'objectivité ne faisant pas partie de ce monde, vous êtes mal barrés

1 + 1 = 2. N'est-ce pas un preuve/démonstration objective ? ^^


- c'est Lui qui t'a changé de sexe ??

Mdr, il aura fallu attendre presqu'une semaine pour que quelqu'un remarque. Oui j'ai même changer de profession et de lieu de résidence ... j'ai pris la place de l'éternel, et comme Dieu est toujours pensé au masculin, j'ai voulu que cette fois ce soit une Femme (si dieu était une Femme, peut-être aurait-il été plus juste et plus intelligent :moui: ... ptin je vais me prendre une fatwa sur la tronche ^^).

Re: Concept d'une "espèce"

Message non luPosté: Mer 27 Fév 2013 02:09
par etii
Se limiter à l'étymologie, c'est se tromper de plusieurs siècles sur la réelle définition.

Ce n'est pas une limite, c'est une origine. Il faut toujours en revenir à l'origine, cela éclaircit toujours :) .

si dieu était une femme, peut-être aurait-il été plus juste et plus intelligent

Et puis quoi encore ???!!! Tu ne nous ferais pas une petite poussée de fièvre là ? D'accord, c'est une femme et Elle a eu l'idée du membre érectile un matin en se mettant du rouge à lèvres ! 10 contre 1 que c'est une blonde... pauvres de nous ! :'(

1 + 1 = 2.

Depuis quand ??!! On me cache des choses: on ne nous dit pas tout ! Tu te féminises car tu commences à utiliser la mauvaise foi ;-) . C'est pas bien, pas bien du tout !