Page 1 sur 1

[Blog] Solenopsis geminata - Île de la Réunion

Message non luPosté: Mar 18 Juin 2013 04:04
par MisterKev
♠ .............................. → Blog ← .............................. ♠


J'ouvre enfin mon blog sur mes Solenopsis geminata. Ça fait déjà un petit moment que j'ai eu le feu vert des modérateurs pour ouvrir un blog sur mes tendres Louves Rouges. Je suis sûr que vous vous dîtes sûrement "Pourquoi faudrait-il l'accord des modérateurs pour ouvrir un blog ?" Haha, la réponse vient -> Solenopsis geminata, plus connue sous le nom de Fourmi de feu est une fourmi invasive, tout simplement.
J'espère que vous suivrez ce blog afin de voir comment des envahissantes se comportent en comparant avec vos colonies.

Message de Prévention : Solenopsis geminata (Fourmi de feu) est une fourmi extrêmement envahissante qui détruit tout sur son passage ! Je vis en zone infestée et je me donne donc le droit de les élever vu que ça ne changera strictement rien à l'invasion. Merci à vous, personne intelligente et responsable de ne pas jouer avec "Le Feu", les conséquences seraient dramatiques !


♠ .............................. Lundi 17 Juin .............................. ♠


Rédaction du premier billet ! Un fort moment héhé ! Je possède deux fondations, une plus populeuse que l'autre. J'avais récolté 4 gynes mais seulement deux ont fondé. Elles ont été récoltée chez moi, au début de moi de Mai.

Fondation 1 : Blood Wolves

Un nom unique pour une fondation, qui j'espère, va prospérer dans toute sa grandeur ! Elles sont belles, d'un rouge magnifique et toutes petites. De vraies Ladies. Elles sont au nombre de 45 ouvrières (environ). Un beau couvain ayant œufs, larves et nymphes. Un vrai bonheur pour moi de contempler ce monticule de natalité (je ne sais pas si cela se dit ^^) !
Les ouvrières font d'environ 2 à 3 mm, mais j'ai remarqué une nette différence de taille entre les ouvrières. Il y a des très petites et puis des plus grosses. La deuxième génération serait-elle au rendez-vous ? Ou chaque ouvrière a une tâche différente ? M'enfin bref !
J'ai compté environ 25 jours pour passer de l’œuf à l'ouvrière. Un développement rapide ^^ !
La Reine est très belle, je ne l'ai pas encore mesuré mais je pense qu'elle sera d'une taille de 8 mm à 10 mm. Aussi, quelque chose de très inhabituel s'est produit au sein même de cette fondation : la naissance d'une sexuée, ah non mince d'un sexué. Oui, je croyais que c'était une gyne mais il y a une nette différence de taille entre lui et Sa Maman, en plus d'avoir un gros thorax et une tête minuscule. Qu'est-ce que Monsieur vient faire là ? Affaire à suivre ! J'attends avec impatience les premiers major, quand j'avais vu la grosse larve je me disais "premier major, trop cool" mais en ayant vu la nymphe de sexué, la déception est venue me ronger... mais c'est quand même quelque chose à ne pas rater. M’impressionneront-elles ?
Quelques petites mortes mais je ne pense pas que c'est alertant.
Elles sont logées dans un tube de 20 mm x 200 mm. L’hygrométrie est d'environ 70%. Température ambiante d'environ 30°c la journée et 23/25°C le soir (une estimation). Un régime alimentaire simple: nourriture pour poisson, croquettes pour chiens, insectes et pseudo-miellat.

Image
Image


Fondation 2 : Scarlet Queens

Je ne vais pas vous faire un autre paragraphe, les conditions de vie sont identiques mais les comportements sont différents vu que dans cette fondation il n'y a pas de sexué. Elles sont au nombre de 30 ouvrières (environ), un petit couvain se composant de nymphes, de larves.
Elles sont dans une ADC pour m'éviter trop de soucis, vu qu'elles se jettent à la sortie comme des folles. Je n'ai pas ce problème avec l'autre fondation, sûrement parce qu'elles ont un couvain moins important.
Quelques mortes sont à déclarer mais rien de bien méchant je pense, sûrement la première génération.
Elles sont logées dans un tube de 20 mm x 200 mm. L’hygrométrie est d'environ 70%. Un régime alimentaire simple : nourriture pour poisson, croquettes pour chiens, insectes et pseudo-miellat.

Image


Veuillez m'excuser pour la très mauvaise qualité de mes photos, je n'ai rien d'autre que mon téléphone et je ne peux pas vraiment investir dans un appareil photo pour avoir un macro plus ou moins potable pour le moment.


Q/R ~~~> http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=14200

Re: [Blog] Solenopsis geminata - Île de la Réunion

Message non luPosté: Lun 11 Nov 2013 09:11
par MisterKev
♠ .............................. → Le Retour ← .............................. ♠


Hello chers amis ! Il fait bon, du moins chez moi. Pour mettre fin aux suspicions de certaines personnes, non je ne me suis pas fait dévorer par mes filles du feu ! Malheureusement mes deux fondations se sont soldées par un échec, total ! Du jour au lendemain les Reines sont mortes, et je ne peux fournir une explication. Ensuite, j'ai fait une pause le temps de préparer mon brevet qui, soit dit en passant a été obtenu haut la main. Je reviens donc parmi vous, quelque temps plus tard.
A l'île de la Réunion, c'est l'été et qui dit été dit essaimage (bien que les Paratrechina spp essaiment quand l'hiver se montre, d'après ce que j'ai pu lire).


Introduction ..... ♠

De Terre elle sortira, une cité de légionnaires elle fondera.


1er novembre 2013, notre princesse ne sait pas encore l'aventure qu'elle s'apprête à vivre ...

Autour de moi tout s'agite ! Que se passe-t-il donc dehors ?! Rouge, noir, rouge, noir... quelle circulation intense ici, je n'arrive plus à m'orienter, les phéromones partent dans tous les sens et les messages sont indescriptibles. Mère a créé une cité incroyablement populeuse ! Mes sœurs parlent d'un ciel caché par des nuages, qu'est-ce que le ciel ? Les nuages ?
Voilà les bienfaits d'être enfermées dans les loges royales, nous filles sacrées de Mère ! Certes, nous sommes nourries et traitées comme les créatures les plus précieuses de toute la fédération, mais n’exagérons tout de même pas !
Mère nous a promis la liberté et la puissance, ainsi nous devrions suivre ses pas et diriger d'une patte ferme une nouvelle nation de légionnaires prête à croiser le fer, mais rien de tout cela ne s'est produit !

Dehors il a plu... Une vielle fourmi attrape notre héroïne par les antennes et l'extirpe brutalement de sa loge...

<< Mais voyons, lâchez-moi ! Mes antennes sont fragiles ! Que vous arrive-t-il 203ème sœur de la 15ème division ? Pourquoi êtes-vous si agressive envers moi, je suis la fille royale de Mère et j'exige un minium de respect !
- Pardonnez moi mais le temps n'est plus aux bavardages, car dehors il a plu et il est donc temps pour toute votre génération de quitter la cité.
- J'avoue ne pas comprendre, comment ça quitter la cité ?
- Et bien vous et vos sœurs royales sont nées pour ce jour, le jour où fonderez votre propre cité !
- Notre propre cité ? s'écria-t-elle
- Oui. Cessons de parler, il est temps de sortir au grand jour ! Vous allez bientôt découvrir un nouveau monde. >>

Elle contemple le monde nouveau et accepte la destinée pour laquelle, elle est née.

Quel est donc ce monde, cette couleur... Alors les rumeurs n'étaient pas fausses, nous devons quitter la cité et fonder la notre. Après tout ce temps passé dans les loges, me voici donc à l'extérieur même de la cité ! Qu'est ce qu'elle est grande, elle s'étend à perte de vue... Mon destin est déjà tracé, je dois à mon tour fonder ma cité et conquérir encore plus de terre que Mère .
Bon, je suis nostalgique tout à coup ! A bientôt mes sœurs, je vais prendre mon envol ! Je vais toutes vous quitter, ce fut un grand plaisir de partager des moments extraordinaires avec vous mais le destin m'appelle et je n'ai pas le choix, je dois y répondre ! Ainsi je suis née, ainsi je mourrai en suivant les pas de la grande fondatrice de cette cité qui n'est autre que Mère.

Soudain, miracle, apothéose ! Elle prend son envol... mais le jour a cédé la place à la nuit. Il fait noir et notre futur Reine se dirige droit vers une flamme de couleur écarlate, pourpre. Elle avait le désir ardent de s'approcher de cette "flamme". Elle fut fécondée en plein vol par plusieurs mâles.
Elle arrive, percute "la flamme" et tombe sur le sol. Et, en quelque secondes elle s'est retrouvée dans une immense prison transparente.
Elle n'avait pas compris qu'elle s'était faite capturée par un humain. A l'intérieur de cette prison transparente, elle perdit ses ailes et prit refuge dans une matière blanche très fibreuse.
L'appelle de la nature est bien trop puissante, et malgré la situation dans laquelle elle se trouvait, le miracle de la vie s'est produit. Elle a pondu !


C'est ainsi que, depuis des siècles, Les Reines Rouges bâtissent leur cité, peut importe la situation et l'endroit ! Merveilles de l'adaptation et de la puissance à l'état animal, les Reines rouges inspirent le respect de par leur agressivité et la façon dont elles règnent sans partage sur les autres espèces !
Rien ni personne ne mettra fin au règne des Louves Pourpres !


Image
Image


Vous l'aurez compris, ceci est le récit de l'essaimage d'une de mes Solenopsis geminata. Récit purement inventé par moi, n'ayant rien à faire. J'espère que vous aurez pris du plaisir à lire même si le français et moi ça fait deux x') !
Je posterai un autre billet un peu plus technique sur les conditions d'élevage. Ciaaaoo !

Des questions, commentaires... ? ~~~> http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=14200

Re: [Blog] Solenopsis geminata - Île de la Réunion

Message non luPosté: Sam 7 Juin 2014 11:43
par MisterKev
Hello tout le monde. Ça fait un petit moment que je ne suis pas venu ^^. Ma fondation n'a pas abouti encore et encore, ce qui me chiffonne c'est le fait qu'elle avait des cocons matures, elle ne s'en est pas occupé et les a éparpillés partout dans le tube de fondation. Je me demande pourquoi... Vous est-il déjà arrivé la même chose ? Pourquoi ?
Le fait de mon absence est dû aussi à mes parents, qui après m'avoir vu de nouveau échouer, ont fait "pression" pour que j'arrête l'élevage (dans ma chambre, qui plus est, Maman est maniaque ^^).
Maintenant j'ai repris et j'ai de nouvelles colonies avec lesquelles j'espère, pouvoir réussir au moins à dépasser le stade du tube à essai. C'est frustrant de ne pas réussir à les maintenir, car c'est tout de même une espèce envahissante mondiale mais c'est là que l'on voit à quel point le stade de fondation est plus que capital et vital dans la mise en place d'une colonie.
Je vais donc vous laisser sur une petite image, la qualité n'est pas au rendez-vous. Je ferai un billet sur cette petite fondation plus tard. :)

Image



Q/R ~~~~~~> viewtopic.php?t=14200

Re: [Blog] Solenopsis geminata - Île de la Réunion

Message non luPosté: Dim 8 Juin 2014 16:20
par MisterKev
Tout le monde s'arrête de travailler, La Matriache émet un discours phéromonal !

"La première division de la vague rougeâtre foule déjà la terre. Nous comptons dans nos rangs 10 guerrières qui assureront l'avenir de notre peuple. En effet, je viens tout juste de pondre la 3eme division et la 2eme division est déjà au stade larvaire... Pour le moment, nous n'arrivons pas encore aux pattes de la fédération principale mais ne nous rabaissons pas mes chères filles la route est longue mais la route est favorable à notre expansion !"

A ce discours, la petite fédération émit dans un élan de synchronisation une vague de phéromone dans laquelle était encodé le mot "Victoire", mais quelque chose se passa... La vue changea, la cité transparente trembla, les guerrières s'affolèrent, La Matriache se cacha dans la matière fibreuse et humide avec son quart de couvain dans les mandibules ... Quelque chose s'introduisit dans ce que l'on peut appeler, le nid ...


Une odeur alléchante planait çà et là. La 1ére et la 2eme guerrière de la première division donnèrent l'alerte immédiatement: "Nourriture, Nourriture". 4 guerrières rejoignaient les rangs pendant que les 2 éclaireuses commencèrent à saisir cet individu ailé. En quelque seconde, la mouche était couverte de guerrières prête à croiser le fer pour une bouchée de viande protéinée. Elle ne reculeront devant rien pour assurer la pérennité de la colonie et nourrir la deuxième division de larves qui ne cesse de quémander ! Mais à leur grand étonnement l'individu ailé ne réagit point, pas de mouvement ... La bataille fut directement remportée et les mandibules coupantes se mirent au travail en déchiquetant de fines bouchées et en les rapportant fièrement auprès de La Matriarche qui profita de l'aubaine pour se gaver. Repues, 3 guerrières saisirent les restes et les évacuèrent vers la sortie du nid pour éviter toute trace de contamination bactérienne.


Image
Image

Un petit récit rapide, j'avais envie d'écrire :) ! M'enfin bref, pour résumer:

Fondation Monogyne avec 10 ouvrières (division 1), quelques larves (division 2) et une belle grappe d’œufs (division 3).
Elles sont dans un tube en verre de 20 centimètres de long pour 2 centimètres de diamètre.
Un niveau d'humidité d'environ 70 % et une chaleur d'environ 25 / 30°c le jour et 21 / 25°c la nuit.
Le régime alimentaire est simple: Pseudo miellat (Eau + sucre de canne + lait), Insectes congelés et paillette pour poisson.
Pour ce qui en est de l'espèce, ce sont bien des Solenopsis mais j'ai du mal à différencier les geminata des invicta. Le laborantin de mon lycée m'a permis d'utiliser les outils du laboratoire pour faire mes observations. Par contre, si cette colonie présente un dimorphisme précis alors c'est une colonie de Solenopsis geminata. Je croise les doigts pour en avoir, les majors sont magnifiques.

Image
Image


Q/R ----> viewtopic.php?t=14200

Re: [Blog] Solenopsis geminata - Île de la Réunion

Message non luPosté: Mar 19 Aoû 2014 17:48
par MisterKev
Hello. Comment allez-vous ? Bon, je reviens donc donner des nouvelles de mes petites Solenopsis sp. L'ancienne fondation a péri, encore. Je cumule échecs sur échecs avec elles. Je soupçonne une mort d'origine chimique, ma mère ayant pulvérisé du déodorant dans la plupart des pièces de la maison. J'ai retrouvé la colonie quelques jours plus tard avec une mortalité élevée et les ouvrières restantes étaient prises de convulsions et de spasmes. La reine est restée jusqu'à la fin, contemplant, je pense, la fin de son règne. Elle a ensuite rendu l'âme.

J'ai mis la main la semaine suivante sur 3 Solenopsis spp[/i; 2 étaient des [i]Solenopsis invicta et l'autre était une Solenopsis geminata. J'étais assez content de voir ces 3 gynes réussir la fondation et les nymphes ont vite fait leur apparition. Mais, une des Solenopsis invicta a cessé de s'occuper de son couvain. La Solenopsis geminata elle, a été victime d'un raid d'une colonie de Pheidole megacephala. C'est incroyable de voir la concurrence entre ces deux espèces et surtout de savoir que même dans un tube, et sur un bureau il y a toujours un risque de perde sa colonie sachant que ces chères petites Pheidole sont toujours là --' ! C'est à la Réunion qu'on peut voir ce genre de spectacle ! :grin:
A ce jour, il me reste donc une seule fondation de Solenopsis invicta (je pense) et tout m'a l'air de bien se passer.

Image


Je garde espoir pour cette fondation. Mais c'est frustrant de se savoir incapable de maintenir une espèce connue pour ses grands désirs de conquérir le monde, hum hum... M'enfin bref, j'ai aussi deux fondations de Brachyrmyrmex cordemoyi qui poussent tranquillement, je ferai un billet bientôt sur elles.

Revenons donc à nos fofolles rouges, intrépides et voraces :-) Elles sont au nombre de 25 environ, le couvain est composé d'une très belle fournée de larves (une 20aine) et une 15aine de nymphes. J'ai aussi aperçu une grappe d’œufs.
Régime alimentaire classique composé de pseudo-miellat, mouches du jardin préalablement congelées, guêpes, paillettes et granulés pour poisson et bientôt des ailés termites.

Image
Image


Voili voilou, je posterai plus de photos bientôt et excusez-moi pour leur mauvaise qualité.
Bonne soirée.

Q/R -----> viewtopic.php?t=14200

Re: [Blog] Solenopsis geminata - Île de la Réunion

Message non luPosté: Sam 23 Aoû 2014 13:13
par MisterKev
Hello, voici une vidéo rapide et pas très potable de mes chères Solenopsis. J'ai encore beaucoup à apprendre niveau vidéo, c'est un premier test on va dire. *salut*
Si vous avez des conseils, je suis preneur. Vidéo disponible en HD.



Q/R ---> viewtopic.php?t=14200

Re: [Blog] Solenopsis geminata - Île de la Réunion

Message non luPosté: Mer 10 Sep 2014 06:07
par MisterKev


Une vidéo rapide et de mauvaise qualité faite avec mon smartphone. *oups* Je ferai un bilan plus détaillé une prochaine fois mais ça commence à bien pousser. Je pense connecter le tube avec une aire de chasse pour faciliter le nourrissage qui devient vraiment une mission presque impossible x').
Bon visionnage. *salut*

Re: [Blog] Solenopsis geminata - Île de la Réunion

Message non luPosté: Lun 27 Oct 2014 15:54
par MisterKev
Hello. Petit billet rapide !

La fondation a été connectée à une aire de chasse plutôt spacieuse. Le nombre d'individu s'élève environ à 80 voire 90 et le couvain est imposant ! Je n'ai pas de photo de tout ce petit monde dans leur tube car ces fourmis sont de vraies cochonnes et le tube est extrêmement sale.
Cette espèce est classée parmi les pires envahissantes qui existent et bien évidemment pour un éleveur averti, un bon anti évasion s'impose donc ! Pour ma part, du talc pur est très efficace, il faut quand même garder un apport de nourriture quotidien pour éviter les "émeutes" contre les parois (c'est très marrant à voir).
Le régime alimentaire est le même, quelques ailés termites sont appréciés aussi.
M'enfin, voili voilou !

Image


Voyez vous-même ces affamées !

viewtopic.php?t=14200

Re: [Blog] Solenopsis geminata - Île de la Réunion

Message non luPosté: Dim 23 Nov 2014 09:18
par MisterKev
Hello, un petit billet rapide. Voilà déjà un petit moment que cette fondation évolue tranquillement. Ca grouille un peu partout, elles sont très actives, constamment en recherche de nourriture. J'ai déjà introduit des proies vivantes qui se faisaient aussitôt attaquer sur tous les fronts. Le "mode d'attaque" de ces fourmis est assez "simple" à décrypter : proie introduite > Éclaireur > Information > Recrutement > Attaque avec piqûres > Transport au nid. Voilà en gros ce que j'ai pu relever en les regardant agir.
Les 100 fourmis sont dépassées, et le couvain est plutôt prometteur mais pas encore d'explosion démographique à proprement parler, ça évolue doucement et tranquillement. Avec la saison chaude qui est enfin arrivée, on verra si Madame La Reine se met à pondre en masse.
Voici une photo, ce sont de vraies cochonnes qui détruisent littéralement le coton de la réserve d'eau.

Image


Ensuite, une très bonne nouvelle qui marque le franchissement d'une étape pour moi: Le Premier Major. *amen*
Il est assez pataud, maladroit et un peu désorienté. Normal ?
Je vous laisse l'admirer en photo.

Image
Image


Des réactions ? > viewtopic.php?t=14200