[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar

[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar

Message non lupar Maskar » Sam 26 Oct 2013 14:25

Bonjour à vous tous !

Avant-propos :

J'ai le plaisir de retrouver la communauté myrmécofourmicienne après une absence indépendante de ma bonne volonté (mais sans doute dépendante de mon amateurisme). En effet, les Lasius que j'hébergeais n'ont pas survécues aux diverses erreurs que je crois avoir commise. J'ai hésité à renouveler l'expérience car je ne voulais pas sacrifier d'autres fondations par égoïsme, mais voilà : la tentation était forte alors je me suis fait la promesse d'apprendre de mes erreurs et j'ai accepté un don.

Chapitre I : La génèse

:arrow: Date d'acquisition : Vendredi 25 Octobre 2013
:arrow: Espèce : Lasius aff. niger
:arrow: Effectif : La gyne, 30 ouvrières et couvain
:arrow: Habitat : Tube de fondation
:arrow: Température du salon : 22°C

Vendredi soir, au sortir d'une journée de travail difficile, j'ai le plaisir de recevoir ma fondation, don généreux de l'illustre bienfaiteur Hierodimdius. Pour cette raison, je décide instantanément de baptiser mes nouvelles locataires "les Hiérinfantes" en l'honneur et en hommage au myrmécophile éponyme.

Les Hiérinfantes :

[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, Les Hiérinfantes.JPG



J'avais préparé l'arrivée des Hiérinfantes en fabriquant sommairement une AdF (dont je mettrais les photos en "édit") à l'aide d'un Tupperw*re. Couvercle éventré en son centre, des lames de polystyrène en forme de dents de scie pour maintenir le tube stable. Ce même polystyrène a été recouvert de "pâte de papier" obtenu avec de l'essuie-tout imbibé d'eau pour avoir une surface plus lisse et uniforme : j'ai pensé qu'il serait plus commode d'y entreprendre des démarches de nettoyage. J'ai préalablement disposé un bouchon de bouteille en guise de mangeoire.

L'AdF Tupperw*re :

[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, AdF Tupperware.JPG


Le tube a été ouvert précautionneusement et disposé dans ce nouveau (et provisoire, j'insiste) module et deux mouches fraîchement abattues ont été mises dans la mangeoire. J'ai laissé la pénombre pour ne pas les intimider. Au bout de quelques minutes, les ouvrières, une à la fois, sont sorties faire le tour du propriétaire mais n'ont pour le moment pas touché aux mouches, ni à l'eau sucré que j'avais mis "au cas où" (il faut dire que leurs gastres semblent bien portants et que je ne doute absolument pas de l'attention que leur a porté leur précédent propriétaire).

Je dois admettre qu'elles ne bougent pas beaucoup, même dans le tube, elles restent relativement statiques, je me dis que peut-être, les conditions climatiques du transport les a conditionné à la préparation de la diapause.

Voilà un bref premier chapitre que je compte alimenter des photos pour le rendre plus vivant. N'hésitez pas à me soumettre vos expériences, commentaires, critiques dans le Question-Réponse "Les Hiérinfantes"

A très bientôt !
Avatar de l’utilisateur
Maskar

Re: [Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar

Message non lupar Maskar » Lun 4 Nov 2013 10:39

Bonjour à vous tous !

Chapitre II : les prémices

:arrow: Date d'observation : week-end du 1er novembre 2013
:arrow: Effectif : environ 30 ouvrières
:arrow: Habitat : Tube de fondation + AdF Tupperw*re
:arrow: Température du salon : plus ou moins 20 degrés

Quelques nouvelles de mes Hiérinfantes :

La fondation semble se porter admirablement bien. L'encrassement du tube de fondation rend chaque démarche d'observation relativement difficile mais hélas, aucun commerce / pharmacie des environs ne vend de tubes à essai. Je vais essayer de voir sur le net, mais les frais de port pour une dizaine de tubes sont tout à fait prohibitifs (si quelqu'un a un conseil à me donner, qu'il n'hésite pas à le faire via le QR !).

La gyne est très statique, et sa couleur se mêlant à celle du dépotoir ancré sur le coton empêche de la distinguer en détail. D'une manière générale, toutes les ouvrières ne sont pas ou peu actives. J'en vois parfois quelques unes, pas plus de trois à la fois, arpenter l'AdF et approcher les divers mets que j'y ai entreposé pour elles. Cette semaine, eau miellé (miel bio + gelée royale) + nourriture lyophilisée pour poisson (pour éviter les aliments trop putrescibles). Je n'en ai vu aucune se nourrir directement, mais certains flocons "crevettiformes" - si vous me permettez le néologisme - se sont approchés comme par magie de l'entrée du tube.
[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, image.jpeg




Ce qui me fascine est la taille des ouvrières. Bien sûr, les Lasius sont monomorphes mais les ouvrières ne sont pas toutes de la même taille. Je me demande s'il est un peu tôt pour parler de première et deuxième génération mais en tous cas, la variation de taille est indéniable, certaines ouvrières faisant la taille du gastre de certaines autres.
[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, image[6].jpeg
[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, image[5].jpeg


Bonne nouvelle, j'ai enfin pu observer le couvain de madame grâce à la lumière du jour, la loupe de iPhone poussée à son maximum et une loupe que j'ai à ma disposition. A premières vue, je dénombre une petite dizaine de larves et quelques rares œufs. Affaire à suivre donc !
[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, image[4].jpeg


Je suis navré de la concision de ce billet et son manque cruel d'intérêt mais après tout peu de nouvelles... Bonne nouvelles ! J'écris de mon lieu de travail (pas tapé !) alors les photos seront implémentées dès mon retour au bercail. Elles ne sont pas très qualitatives mais en jouant sur le zoom, j'ai pu avoir un rendu sensiblement meilleur que pour mon premier billet.

Les questions du chapitre II :

:arrow: Le mois de novembre étant entamé et l'activité des petites semblant être ralentie, dois-je me hâter de les mettre en diapause au frais ? Pour cela, j'ai vraiment besoin / envie de leur trouver un tube plus grand et tout propre afin de faciliter leur comptage dans un premier temps et me permettre de repartir sur une base saine pour leur retour de diapause. Maudits tubes, mais comme disait la Maaf, "je l'aurai un jour, je l'aurai !"

:arrow: Je suis en train de fabriquer un nid Ferr*ro en plâtre. J'ai plusieurs questions le concernant mais je garde ça pour un prochain billet. La seule chose pour laquelle je me permets de vous solliciter céans est la taille par rapport à la fondation : puis-je les y transférer dès la fin de la diapause ? Je pensais obturer trois des quatre côtés afin qu'elles ne s'en servent pas comme dépotoir. Sachant que les côtés "largeur" ne comporte que deux à trois chambres, je pense que cela constituerait un bon point de départ (je pense ne pas trop m'avancer en disant que les Lasius peuvent creuser la mousse oasis en cas de besoin, si ?)

:arrow: Je vous parlerai du système d'humidification dudit nid car j'ai quelques doutes concernant mon ouvrage, je ne polluerai pas le forum avec une œuvre de qualité si médiocre aussi, je consacrerai un chapitre "péri-diapause" à la construction de cet habitat directement sur ce blog.

Merci à tous pour votre suivi et votre lecture (oui oui, promis : les photos arriveront ! Et puis, mon anniversaire survient le 25 novembre, on n'est pas à l'abri d'un petit cadeau du style appareil photo + attirail fourmiphotogénique !)

Comme d'habitude, je suis friand de vos commentaires, vos critiques, suggestions, avis, tout ce qui peut m'aider à avancer. Question-Réponse "Les Hiérinfantes".

A tout bientôt !
Avatar de l’utilisateur
Maskar

Re: [Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar

Message non lupar Maskar » Ven 8 Nov 2013 15:56

Bonjour à vous tous !

Chapitre III (hors-série), premier billet : Le Nid

Comme promis, je vais utiliser le chapitre III de ce présent blog pour vous parler du futur nid de mes Hiérinfantes. La première chose à savoir, c'est que par manque de temps, leur tout premier nid ne sera pas un de ma conception mais un achat effectué auprès d'un des membres de ce forum. Une fois n'est pas coutume, anticipons et parlons du projet Ferr*ro en cours :

Le Projet :

:arrow: Objectif : Nid cubique avec trois faces verticales creusées capable d'accueillir la colonie une fois le processus de fondation bien entamé.
:arrow: Taille : besoin de vous pour estimation, mais à vue de nez, entre 500 et 1 000 Lasius.
:arrow: date de réalisation : projet entamé cet été.
:arrow: Temps de réalisation : Il m'a fallu deux bonnes heures jusque là mais le projet n'est pas terminé.


Caractéristiques de fabrication :

:arrow: Matériau : Boîte plexiglas, plâtre, galets (passés au congélateur), plantes plastiques aquariophilie.
:arrow: Matériel : Cutter, tournevis.
:arrow: Système d'humidification : Tube bouché en surface qui "irrigue" une plaque de mousse oasis au fond du nid.

Le processus de fabrication :

Étape 1, probablement la plus aisée : terminer les chocolats qui obstruent complètement la boîte... Je précise que je ne comptabiliserais pas le temps passé à me bâfrer dans le temps total de réalisation (un grand merci à ma femme à l'époque enceinte pour sa modeste contribution) ! Cela dit, je vous pose la question : connaissez-vous un site qui vendrait des boîtes plexi (type celles utilisés par la fameux site fermé actuellement pour leur biotrucmuche) car moi je n'en trouve pas d'équivalentes. Merci pour votre réponse en QR.

Étape 2, couler le plâtre : Je tiens à préciser que la chose la plus manuelle que j'ai jamais entreprise dans ma vie jusque-là est de me couper les ongles des orteils... Cela en dit long sur les possibilités de non-réussite dudit projet, n'est-il pas ? J'ai d'abord rempli d'eau la boîte plexiglas jusqu'à la hauteur désirée (j'ai laissé un bon centimètre entre cette limite et le couvercle). J'ai ensuite saupoudré mon plâtre de manière uniforme jusqu'à ce que le mélange soit assez solide et homogène.

Étape 2bis, l'AdF : J'ai disposé les galets et les plantes décoratives sur l'AdF avant le séchage total du nid afin qu'ils soient pris dans le plâtre et afin d'éviter tout collage, ne sachant pas quelle colle employer qui ne serait pas nocive pour les fourmis.

Temps de séchage : 30 jours, puis démoulage (je précise qu'il a fallu tenter la crise de foie et avaler d'autres chocolat car j'avais fendillé le fond de la boîte...).

Étape 3, à ce jour la plus délicate pour moi, les galeries : j'ai commencé par marquer mes tracés au crayon sur trois faces. Je voulais en mettre quatre, mais j'ai pensé qu'une partie serait de toute façon non visible et qu'il valait mieux que l'ensemble de ma colonie soit visible (loi de Murphy oblige, la gyne aurait très certainement opté pour le "dark side of the nid"). J'ai ensuite détouré avec un pique à brochettes pour que le contour ne bave pas et ne soit pas trop grossier, puis j'ai creusé dans le plâtre encore un peu humide sur un bon centimètre de profondeur.

Étape 4, le système d'humidification : Et là, c'est le drame... Je suis parti sur plusieurs idées contradictoires et j'ai fait que de la m... élasse ! Au début, j'ai voulu creuser deux grands rectangles qui auraient isolé trois mèches de plâtre. Après cela, il aurait fallu faire un trou dans le plexi et à l'aide d'une seringue, je remplissais le bac. Mais non, le plâtre commençait à se fendiller alors je n'ai pas pu creuser sur plus d'un demi-centimètre de haut... Alors, j'ai pensé insérer à l'endroit évidé de la mousse oasis. Sur le côté, j'ai creusé un tunnel contre la paroi plexi pour y mettre un tube. L'objectif est d'y faire couler de l'eau qui sera acheminée jusqu'aux deux "tapis" de mousse oasis qui, je l'espère, créeront l'humidité ad hoc par capillarité (comme pour tout le reste, ce sera plus parlant avec les photos que je mettrai ce week-end).

A l'heure actuelle, j'en suis là (et j'en suis las).

Il me restera à me procurer de la mousse oasis relativement maniable pour créer les pains rectangles, les "tapis" à insérer au fond du nid. Ensuite, fixer le tube d'humidification et enfin, peindre le tout. La diapause me permettra d'achever ce projet et dans le cas contraire, un nid horizontal va me parvenir tout bientôt.

Les questions du chapitre III :

:arrow: Quelle colle puis-je utiliser pour fixer le tube plastique au plâtre ?
:arrow: Concernant le système d'humidification, avez-vous de meilleures idées que l'oasis ? J'en ai acheté mais elle se brise avant que j'aie pu la modeler correctement.
:arrow: J'ai un doute sur la peinture... Gouache, acrylique, autre chose ?
:arrow: Connaissez-vous un bon fournisseur d'hygromètre "compact" ?

Merci à vous de votre lecture, comme d'habitude, n'hésitez pas à soumettre vos avis, réponses, suggestions, commentaires, critiques, insultes sur le Question-Réponses accessible depuis ma signature.

A très bientôt pour un nouveau billet, surveillez les photos, elles arriveront ce week-end !
Avatar de l’utilisateur
Maskar

Re: [Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar

Message non lupar Maskar » Mar 28 Jan 2014 11:10

Bonjour à tous et à toutes,

Voilà quelques temps que mes Hiérinfantes étaient au frigo, il était temps de les sortir ! La vérité est que mon déménagement prochain a dû me faire anticiper la reprise et du coup, il manque 10 ou 15 jours pour parvenir aux 75 que je m'étais arbitrairement (ou pas) fixés.

Quoi qu'il en soit, les Hiérinfantes toutes groggy ont toutes passé la diapause sans aucune perte à déplorer, ce qui était ma grande peur dans la mesure où cette diapause constituait une première pour moi. Seul constat à la sortie du bac à légumes... pardon : du bac à fourmis, c'est que la réserve d'eau est presque à sec.

Ni une, ni deux : je m'empare du nid que j'avais moi-même réalisé (mettant fin au fameux débat "l'utiliserai-je, ne l'utiliserai-je pas ?") et après avoir corrigé quelques imperfections (fissures de la cuve plexi), j'y ai disposé le tube en espérant que la colonie s'y plaise.

Je mentirais en disant qu'elles ont déménagé tout de suite et sans mon aide. Il se pourrait (le conditionnel est-il vraiment utile ?) que je les y ai ostensiblement aidées à l'aide d'un pinceau fin.

Chapitre IV : La vie dans le nouveau foyer

[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, Nid 1 - Général.jpg
[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, Nid 1 - Face L1.jpg


(plus de photos du nid habité dans le prochain billet.)


Très vite, c'est la cohue. Les ouvrières frémissent de toute leur chitine à cet air chaud qui frotte leurs antennes. La bousculade est un réveil indélicat. Elles courent et à mon grand dam se cachent dans les aspérités du plâtre ou dans le feuillage artificiel de l'AdF. La gyne, quand à elle, fait le tour du propriétaire mais ne semble pas distinguer les entrées des galeries de suite.

15 minutes plus tard, je dépose un peu d'eau miellée dans un bouchon plastique et je remarque que la gyne et quelques ouvrières ont enfin trouvé refuge dans la face L3 du nid, à savoir une face "largeur". Une petite, chouette, ça évitera les galeries dépotoir.

Mon seul problème à l'heure actuelle, c'est-à-dire quelques jours après le déménagement, c'est qu'une grande partie de la colonie (mais sans leur gyne) s'est réfugiée dans une autre face qui ne communique pas avec la première (seules deux faces ont un couloir qui les relient).

Croyez-vous que je doive les déranger pour les faire suivre leur gyne ou bien pensez-vous comme moi que le temps et les pistes phéromonales feront leur office ?

Voilà, vos commentaire dans le QR de ce blog seront largement appréciés. D'ici le prochain billet, je vous souhaite à tous et à toutes une bonne journée. Bientôt : mon nouveau blog sur ma Messor !
Avatar de l’utilisateur
Maskar

Re: [Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar

Message non lupar Maskar » Mer 30 Avr 2014 11:03

Bonjour à toutes et à tous !

Contrairement à mes souhaits exprimés dans le billet précédent, celui-ci ne comportera pas de photos, faute de temps et de matériel ad hoc (comme le capitaine).

Comme je le signalais dans mon blog sur les Crematogaster scutellaris, mes Lasius niger stagnent.
Elles occupent la plus petite chambre d'une des parois habitables, celle qui est la plus humide (à cause de mon nid actuel, ma première création de surcroît, l'hygrométrie est complètement inégale, certaines chambres baignent dans l'eau alors que d'autres sont sèches). Les ouvrières sont peu nombreuses, mais la chambre de la reine est parsemée de plusieurs cocons, je m'attends donc à quelques nouvelles naissances dans les prochaines semaines.

Comme pour mes Romaines, mes Lasius vont être déménagées dans un nid horizontal lorsque le temps me permettra de le couler. Mes goûs et ma perception de la myrmécologie sont à l'inverse de ceux que je nourrisais à mes débuts : moins d'esthétisme, plus de fonctionnel.

Je reproche aux nids cubiques d'être non seulement peu pratiques pour l'exposition (il y a toujours des faces cachées et ce sont celles qui sont majoritairement choisies par nos chères amies à la limite de la photophobie), mais en plus de ne pas réellement dissocier l'espace habitable du nid et les aires de fourragement. La première conséquence - et non des moindres - est que l'humidité ambiante du nid sort à la surface et périme tout ce que j'intègre sur l'aire de chasse, le "toit" du nid... Du coup, j'ai pas mal de moisissures que même avec l'éponge et le pinceau, je n'arrive pas à retirer totalement.

J'ai déjà créé un nid horizontal pour mes Camponotus en cours de fondation, je pense m'en inspirer quelque peu pour faire un nid horizontal plus réfléchi pour mes Lasius.

Je conçois que mes blogs perdent en qualité par leur concision et le manque cruel de support visuel (ce n'est pas digne de Maskar Hadd !) mais lorsque mon temps prisonnier se transformera de nouveau en temps libre, je vous promets de me racheter.

Quoi qu'il en soit, merci de votre suivi et à tout bientôt !
Avatar de l’utilisateur
Maskar

Re: [Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar

Message non lupar Maskar » Sam 10 Mai 2014 19:44

Bonjour à toutes et à tous !

Quelques nouvelles de mes hiérinfantes.

J'étais confronté à deux problèmes (qui sont sans doute intimmement liés) : le premier est la stagnation complète de la fondation et le second est la moisissure de mon premier nid artisanal cubique.

De plus, ce nid était ma toute première idée mais j'ai fait du chemin depuis. Aujourd'hui, je préfère non seulement les nids horizontaux mais aussi privilégier le fonctionnel à l'esthétique. Oui, pour certains ce choix est inné, mais pour moi, il m'a fallu une grosse année de myrmécomania pour y arriver. *good*

Ni une, ni deux, je les ai faite déménager. Les Lasius sont quand même remarquables : privées d'hygrométrie, aveuglées par une lampe à forte luminance (LED), elles se refusaient toujours à quitter leur nid pour le tube douillet que j'avais disposé sur leur aire de chasse. Cela prouve à quel point elles restent à mon avis LA fondation du débutant.

Du coup, j'ai pris un tournevis et j'ai entrepris de casser complètement (mais méticuleusement) leur ancien nid pour les en déloger à la pince molle et au pinceau. J'ai procédé de manière chirurgicale mais rapide afin de ne pas trop les stresser. Bilan : aucune perte à mon sens, mais les œufs des Lasius sont tellement petits que j'espère ne pas en avoir oublié...

Place aux photos désormais :

[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, fondation de Lasius
fondation de Lasius


Voilà la belle petite gyne en train de couver ses futures alliées. La journée leur a permis de se calmer et tout le petit monde semble pérenne.

Place maintenant à une petite aire de chasse fonctionnelle et compacte que j'ai fait à partir d'un pot en plastique rigide (dans lequel le restaurant de ma compagne serve leur délicieuse panna cotta !). J'y ai tout simplement fait un trou en chauffant un tube et en perforant le plastique. Puis, je l'ai légèrement incliné après y avoir étanchéifié le trou dans lequel j'ai laissé le tube. J'ai versé de l'eau et saupoudré mon plâtre extra-fin.

Voici le résultat d'une AdC faite en 5 minutes pas plus avec quelques centimes d'euros (deux cuillères à soupe de plâtre et un centimètre de tube flexible) :

[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, AdC compacte
AdC compacte
[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, AdC compacte vue de dessus
AdC compacte vue de dessus

[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, AdC compacte - raccord
AdC compacte - raccord


L'ensemble (pas encore connecté, j'attends que la gouache sèche) :

[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, AdC + tube
AdC + tube


J'avais pour projet de prendre une longueur de tube plus importante et de l'enrouler autour de l'AdC (partie plâtre pour ne pas gêner la visibilité) mais mes bagues de plastique qui devaient retenir les tubes à l'aire sont d'un trop grand format. Dommage, j'aurais aimé voir mes Lasius se trimbaler de l'aire au nid (bon ce ne sont pas des coupeuses de feuilles, mais ça reste appréciable). Je ferai quand même cela une prochaine fois, rien n'est lié de manière permanente aussi, je pourrai toujours intervenir ultérieurement.

Comme toujours, le QR est fait pour récolter vos encouragements, avis, critiques, suggestions ou tout autre commentaire, alors n'hésitez pas !

Merci de votre suivi.

A tout bientôt.
Avatar de l’utilisateur
Maskar

Re: [Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar

Message non lupar Maskar » Jeu 5 Juin 2014 11:12

Bonjour à tous et à toutes,

Petit sujet sans photo (une fois n'est pas coutume, qu'on se le dise).

Mes Lasius continuent leur stagnation. Je ne vois pas la reine pondre ni le couvain s'agrandir, malgré mes apports hebdomadaires en protéines (mouches décongelées, steak haché, jambon cuit) et en sucres (eau miellée, sucre roux, sablé anglais). Cela dit, je peux voir plusieurs cocons, peut-être 7-8 et quelques œufs bien que leur décompte est difficile dans la mesure où ils sont agglutinés au coton blanc.

Je ne sais pas comment aider la colonie à progresser. Je pense les mettre dans l'obscurité et au calme quelques temps car je ne vois que cela comme "faute" dans mes conditions d'élevage :

:arrow: Température ambiante, de 20 à 24°C.
:arrow: Tube de fondation encore bien rempli en eau
:arrow: Aire de chasse (voir photos sur sujet précédent) plâtre (lié au lait et à l'eau) et gouache.
:arrow: Nourrissage hebdomadaire, voire bi-hebdomadaire mais nourriture systématiquement boudé par la colonie.

Voilà les dernières nouvelles, n'hésitez pas à me prodiguer vos conseils pour que je puisse enfin concurrencer Seed Noir avec mes Lasius (le chemin est encore long, cela dit). *good*

A tout bientôt !
Avatar de l’utilisateur
Maskar

Re: [Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar

Message non lupar Maskar » Ven 6 Juin 2014 16:43

Bonjour à toutes et à tous,

Un petit billet rapide pour vous montrer deux nouveaux cliché de mesdames les Hiérinfantes :

[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, Lasius niger - Couvain
Lasius niger - Couvain
[Blog] "Les Hiérinfantes" (Lasius sp.) de Maskar, Lasius niger - couvain 2
Lasius niger - couvain 2


Ma seule interrogation du jour est : Qu'est-ce que cette forme ronde près des œufs sur les photos ? Déchet ? Oeuf avec malformation ? Vos avis m'intéressent !

A bientôt !
Avatar de l’utilisateur
Maskar



Retourner vers Blogs des espèces "françaises"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum