Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Message non lupar raphael35 » Sam 3 Mai 2014 13:39

Salut à tous,

Cette fois ci je me suis lancé dans, le Saint Graal des éleveurs de fourmis, relancer une nouvelle reine quand la précédente est morte et que la colonie est perdue.
Évidement cette expérience a été faite des centaines de fois, et il ne s'agissait pas de faire pareil mais plutôt de s'inspirer de l'apiculture et de ce qui se fait chez les abeilles et aussi de mettre à profit à la fois mes nombreuses lectures sur l'identité cuticulaire chez les fourmis et mon goût pour le bricolage.

I) Le matériel à ma disposition pour cette expérience :
- 1) Une colonie orpheline de Camponotus cruentatus doté de 300 ouvrières initialement, plus que 200 à ce jour, dont une dizaine de majors de très grande taille (vous verrez que ce point a son importance).
Adoption Gyne Camponotus cruentatus, Nid Camponotus cruentatus
Nid Camponotus cruentatus


Un exemple de major :
Adoption Gyne Camponotus cruentatus, Major Camponotus cruentatus
Major Camponotus cruentatus


Cette colonie est orpheline depuis 2 mois puisque j'ai malheureusement retrouvé la reine inerte dans l'ADC. Je l'ai alors récupérée et placée au congélateur.
Voici la malheureusement à moitié dévorée par ses filles (ou pas ses filles d'ailleurs car j'ai toujours trouvé cette colonie venant d'Allemagne comme peu saine, ça sent le boost à plein nez) :
Adoption Gyne Camponotus cruentatus, Gyne morte Camponotus cruentatus
Gyne morte Camponotus cruentatus


Ce qui est intéressant avec cette colonie, c'est que les derniers oeufs très nombreux de la reine ont été élevés en sexués (encore dans des énormes cocons (4 énormes de 1,2 centimètres) :
Adoption Gyne Camponotus cruentatus, Cocons sexués C. cruentatus
Cocons sexués C. cruentatus


Je constate aussi que malgré l'absence d'une reine depuis 2 mois, il y a des pondeuses dans la colonie (certainement les majors) puisque du couvain de tous les âges et toujours présent.
Adoption Gyne Camponotus cruentatus, Couvain de C. cruentatus
Couvain de C. cruentatus


- 2) Une fondation de Camponotus cruentatus composée de 4 ouvrières et une reine (pas de couvain) reçue de lepetylapinou que je remercie.

- 3) Des tubes à essais avec bouchons percés permettant de mettre des grilles de séparation à l'image des cages à reine utilisées par les apiculteurs.

II/ La méthode utilisée :

- Jour 1 :
Réception de fondation de Camponotus cruentatus, mise an calme et alimentation en liquide sucré protéiné pour qu'elle récupère du transport.

- Jour 2 :
Dans le tube possédant la fondation, introduction du corps sans vie de la gyne de Camponotus cruentatus défunte.
Les 4 ouvrières en place l'attaque, puis s'en désintéresse, celle ci reste posée au milieu du tube et à la fois la reine et les ouvrières la chevauchent de façon fréquente (j'ai supposé un échange d'odeur cuticulaire lors de ces contacts multiples).
Photo des deux gynes :
Adoption Gyne Camponotus cruentatus, Gyne vivante et morte C. cruentatus
Gyne vivante et morte C. cruentatus


- Jour 3 :
Mise d'un bouchon grillagé sur le tube de la fondation et pose de ce tube dans l'ADC de la colonie orpheline :
Et là, malheur, je me rends compte au bout de 1 heure que la grille n'a pas tenu et que les ouvrières orphelines sont entrée et ont tué toutes les ouvrières de la fondation. Heureusement, je réussis à récupérer la reine intacte qui s'est réfugiée en haut de l'ADC...
Ouff, mais quelle puissance dans les mandibules, ce fut pourtant une grille métallique.

- Jour 4 le matin :
Je décide de mettre une grille en inox complètement indestructible, et de la coller coincée entre deux bouchons cote à cote.
Je place la reine seule dans le tube + le cadavre de l'autre reine, les ouvrières orphelines essayent de rentrer mais ne peuvent pas.

- Jour 4 le soir :
Je capture 2 ouvrières orphelines avec deux cocons, je choisi les plus petites me disant qu'elles n'avaient aucune chance de faire trop de mal à la reine et que des batailles éventuelles peuvent même permettre des échanges cuticulaires à l'image des gynes à fondation dépendantes.
Je les mets avec la gyne + le cadavre de l'ancienne reine. Je ne constate alors aucune agression.
Par contre les ouvrières introduites n'apprécient pas cette captivité. J'observe 4 heures plus tard des trophallaxies entre les ouvrières introduites et la reine qui visiblement a faim.

- Jour 5 matin :
La reine est en pleine forme, par contre les deux ouvrières sont mortes. Tuées par la reine ? Épuisées à force de vouloir sortir ? Morte de fin après avoir tout donné à la reine ?
Je décide de renouveler l'expérience en introduisant deux autres ouvrières.

- Jour 5 le soir :
Résultat identique, pour une des deux ouvrières morte, l'autre est vivante et lèche la reine.

- Jour 6 :
Je prends le tube possédant le couvain de la colonie (celui en photo dans le paragraphe 1), j'y introduit de force la reine, je place un bouchon taillé pour faire en sorte que les ouvrières puissent entrer et sortir, mais pas la reine trop grosse.
La reine se précipite alors dans le fond du tube, elle est très vite recouverte de couvain, il n'y a pas d'agression, par AUCUNE des ouvrières en place.
Sur cette photo la reine est bien présente mais enfouie sous la couvain.
Adoption Gyne Camponotus cruentatus, Couvain et reine cachée, Camponotus cruentatus
Couvain et reine cachée, Camponotus cruentatus


- Jour 7 (hier) :
Je vérifie en sortant le tube et tout va bien, la gyne est en vie et cette fois ci pas de meurtre ni de cadavre.

- Jour 8 (aujourd'hui) :
Je retire le bouchon pour que la reine puisse sortir si bon lui semble (je sais c'était risqué mais je n'aime pas les prisons).
La reine sort alors faire un petit tour, très étonnant, comme si elle faisait une revue d'effectif, elle visite alors tous les tubes, sans JAMAIS se faire agresser, puis décide de retourner dans le tube dans lequel elle était coincée
tout semble bien se passer, les ouvrières s'occupent d'elle et la nourrissent.
Adoption Gyne Camponotus cruentatus, Gyne de Camponotus cruentatus
Gyne de Camponotus cruentatus


III/ Discussion :

Même si il est trop tôt pour affirmer que cette adoption est un succès, force est de constater qu'aucune agression n'a été observée alors que les ouvrières ont elles été tuées immédiatement.
Les questions sont donc les suivantes : Est ce que la présence du cadavre de la reine défunte a permis des échanges cuticulaires efficaces ? Est ce que la grille a permis des échanges d'odeur efficaces ? Est ce que l'organisation de contacts rapprochés entre ouvrières et reine introduite à l'image de ce qui est fait pour les reines à fondation dépendante est une solution ? Est ce que la présence dans cette colonie de cocons de sexués, d'oeufs pondus par des majors a permis de brouiller la colonie et de la rendre plus tolérante ? Est ce que les Camponotus cruentatus sont plus tolérantes que les autres ?

A suivre pour voir si la reine se décide à pondre...
Avatar de l’utilisateur
raphael35

Re: Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Message non lupar vince » Sam 3 Mai 2014 13:44

Pas sûr, car un cadavre de fourmi dégage des odeurs d'acides oléiques lorsqu'il est mort au bout de 48 heures environ ce qui donne souvent le signal aux fourmis pour sortir de cadavre et le mettre au dépotoir. :hihi:
Tes fourmis ont dû comprendre qu'elles n'avaient plus de gyne et qu'il en fallait une autre. Après elle n'est pas encore à l’abri d'un découpage furtif. *vicieux*
Avatar de l’utilisateur
vince

Re: Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Message non lupar Fourmisman » Sam 3 Mai 2014 17:24

Chez mes Messor capitatus il aura fallu un bon mois pour qu'elles mangent la gyne adoptée donc à voir sur la durée ^^.
Et c'est vince qui l'a observée d'ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
Fourmisman

Re: Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Message non lupar vince » Lun 5 Mai 2014 05:46

Ou soit alors c'est moi trop bourré un soir qui l'ai bouffé, mais ça je le garde pour moi ! XD
Avatar de l’utilisateur
vince

Re: Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Message non lupar Will » Lun 5 Mai 2014 08:25

J'approuve le mode opératoire bien pensé et bien prudent.

Hâte de voir si elle ne se fait pas dépiauter. *vicieux*
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Message non lupar Odoz » Lun 5 Mai 2014 10:56

Jamais fait de telles expériences d'adoption.

Par contre l'utilisation d'un micro-grillage entre des colonies, m'a permis de m'apercevoir :
1/ La présence d'autres phéromones stimule les deux colonies,
2/ Amélioration de la production de soldat/major,
3/ Suractivité des colonies en matière de nidification (j'entends par la, chercher les trous, les boucher, réduction de la taille des entrées),
4/ Croissance de la colonie impressionnante.

J'ai mené des expériences avec le genre Pheidole, car c'est vraiment explosif comme croissance. Mais j'ai confronté aussi à des colonies de Lasius sp noires/jaunes. D'ailleurs des Lasius jaunes mises en confrontation avec les phéromones de Pheidole, m'ont permis d'avoir une colo avec 300 têtes en un an, contrairement à 40 têtes sur les colonies témoins.

Après j'ai effectué les expériences avec seulement une vingtaine de colonies de Pheidole, la même chose en colonies témoins, et aussi une quarantaine de colonies de Lasius (témoins et expériences comprises).

Donc avec aussi peu d'expérience, il faut lire avec des pincettes. ^^

Sinon très belle expérience, j’espère pour toi que c'est une véritable adoption ! Dis-nous la suite rapidement ! ^^
Avatar de l’utilisateur
Odoz

Re: Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Message non lupar raphael35 » Lun 5 Mai 2014 20:43

Jour 10 : Tout est OK la gyne est encore en vie et en pleine forme. La colonie a repris son calme et alors que beaucoup d'ouvrières se baladaient de manière anormale pendant l'orphelinat le comportement a radicalement changé et il n'y a que très peu d'ouvrière dans l'ADC comme il se doit avec cette espèce peu fourrageuse.
Avatar de l’utilisateur
raphael35

Re: Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Message non lupar Thomas VLM » Lun 5 Mai 2014 21:55

Je resterai toujours bouche bée devant de telles connaissances !
Bravo pour cette expérience qui je l'espère comme beaucoup, relancera cette colonie *good* .
Avatar de l’utilisateur
Thomas VLM

Re: Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Message non lupar Coco j o » Lun 5 Mai 2014 22:30

Je prie pour que tout se passe bien !! *good* Ça a l'air d'être vraiment bien parti ;-) ! C'est en effet une expérience rarement menée car elle se solde souvent par un échec mais comme on dit : "qui ne tente rien, n'a rien". De plus le fait que la colonie reprenne un comportement habituel montre une "remise en forme" de la colonie. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Coco j o

Re: Adoption Gyne Camponotus cruentatus

Message non lupar Comelechaud » Lun 23 Juin 2014 23:44

Alors, des nouvelles ?
Avatar de l’utilisateur
Comelechaud

Suivante


Retourner vers Expériences / Projets avec les Fourmis (TIPE, TPE, Pédagogie…)


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum