**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus

Message non lupar Will » Sam 22 Mar 2014 15:11

Bonjour à tous,


Edit : En ce début de moi de mai, j'ai enfin décidé d'ouvrir un blog consacré uniquement à ma plus vielle colonie. Celui-ci sera donc composé d'anciens posts déplacés ainsi que des nouveaux, qui s'y ajouterons au fur et à mesure. Bonne lecture.

Début d'année 4 : L'activité a repris de plein fouet. Deux semaines à peine après la sortie de diapause, l’appétit est au rendez-vous et le poulet cru remporte un franc succès. Les larves s'engraissent déjà, et vous pouvez admirer en arrière-plan l’énorme grappe d’œufs qui a déjà été pondue en un temps record. Du bon, voir du très bon est à attendre pour cette année. :])

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, DSC_0001.JPG
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, DSC_0003.JPG
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, DSC_0018.JPG
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, DSC_0009.JPG
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, DSC_0012.JPG
Avatar de l’utilisateur
Will

[Blog] Camponotus ligniperda - Will

Message non lupar Will » Dim 4 Mai 2014 18:50

Bonjour,

Nous sommes en marge d'un boom démographique. D’environ 150 têtes, la colonie devrait passer à 200 individus d'ici quelques semaines, puis 250 - 300 à la fin de leur cycle de développement annuel. Il et difficile de ne pas s'enthousiasmer devant une colonie prospérant de la sorte. Une vue globale de l'abondant couvain :

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, C. ligniperda
C. ligniperda
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, C lingiperda
C lingiperda
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, C. ligniperda
C. ligniperda


Je profite aussi de ce billet pour illustrer plus en détail la variation de coloris que je rencontre chez les ouvrières. En effet, au noir et rouge sombres succède un dégradé de couleurs, allant de la forme sombre classique au rouge presque uniforme. Une petite plus-value esthétique appréciée, en précisant que les ouvrières présentées sont adultes et issue de 2013, avec leur coloris définitif depuis belle lurette.

Je vous invite donc à admirer cette variation chez les minors et médias, mais aussi sur les perles de ma colonie : mes quelques majors à la tête aussi rouge que leur thorax.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, C. lingiperda de couleur inhabituelle
C. lingiperda de couleur inhabituelle
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, C. ligniperda couleur
C. ligniperda couleur
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, C. ligniperda couleur
C. ligniperda couleur


Lien vers le Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=17372
Merci pour votre lecture. ;)
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: [Blog] Les Camponotus de Will

Message non lupar Will » Jeu 8 Mai 2014 17:38

Test de nourriture : l'attaque du raisin.

Toujours apprécié et pour la première fois en image, le dépiautage du demis raisin, un grand classique. Les photos à 2, 5 et 10 minutes parlent d'elles mêmes.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Ouvrières C. ligniperdus consommant un raisin
Ouvrières C. ligniperdus consommant un raisin
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Ouvrières C. ligniperdus consommant un raisin
Ouvrières C. ligniperdus consommant un raisin
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Ouvrières C. ligniperdus consommant un raisin
Ouvrières C. ligniperdus consommant un raisin


Et quelques bonus font toujours plaisir : trophallaxie, vue plongeante du couvain et têtes rouges au rendez-vous.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Ouvrières C. ligniperdus en pleine trophallaxie
Ouvrières C. ligniperdus en pleine trophallaxie
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Ouvrières, cocons et couvain de C. ligniperdus
Ouvrières, cocons et couvain de C. ligniperdus
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Gyne, ouvrières et couvain  de C. ligniperdus
Gyne, ouvrières et couvain de C. ligniperdus


Le Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=17372
Merci. ;)
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: [Blog] Les Camponotus de Will

Message non lupar Will » Mer 28 Mai 2014 17:05

Témoignage d'une explosion démographique en cours

Le petit monde se porte bien, dans la grande ADC que j'ai mise à leur disposition. Avec une taille pareille, pourquoi pas une installation à la Libertango me diriez-vous ? La réponse est simple : un module externe me permet de littéralement me coller à la vitre du nid, l'observation rapprochée ne manquant jamais de me satisfaire au plus haut point. Si notre Camponotus-fan officiel se jouait d'une observation rapprochée, il ressortirait surement avec des bouts de visage en moins. Cela ferait-il une différence ? Lui seul le sait.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Insallation - Camponotus ligniperda
Insallation - Camponotus ligniperda


Les mendiantes attendent patiemment une tambouille imaginaire près de la mangeoire, tandis que le gros des troupes se concentre occasionnellement aux extrémités de l'ADC.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda dans ADC
Camponotus ligniperda dans ADC
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda dans ADC
Camponotus ligniperda dans ADC


Le point de ce billet : les naissances se multiplient, conformément à mes attentes. Une petite trentaine à ce jour, ce qui doit porter l'effectif à 200 têtes. Le couvain aux stades tardifs de développement ne désemplissant lui-même pas vraiment, il suffit de compter le nombre de petites chitines molles, claires et frileuses pour se faire une idée du phénomène.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda - Imagos dans le nid
Camponotus ligniperda - Imagos dans le nid
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda - Colonie dans nid
Camponotus ligniperda - Colonie dans nid
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda - Colonie dans nid
Camponotus ligniperda - Colonie dans nid
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda - Ouvrières, Imagos et cocons dans nid.
Camponotus ligniperda - Ouvrières, Imagos et cocons dans nid.


Pour terminer, bien que la grappe d’œufs présente soit encore tout à fait respectable, je détecte les premiers signes d'un couvain se préparant à la diapause. Petites et jaunes, une partie des larves est progressivement entassée dans un coin jusqu’à l'année prochaine. Cette cinétique immuable est conforme à mes observation antérieures, bien qu'étonnant toujours le néophyte par sa précocité dans l'année.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda - oeufs
Camponotus ligniperda - oeufs
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda - Larve en préparation de diapause
Camponotus ligniperda - Larve en préparation de diapause


La majorité de ces œufs donneront des larves à la croissance arrêtée. Le gros des ouvrières seront nées pour fin juin, quelques trainardes issues des dernières larves non entrées en diapauses naitront début aout... Et s'en sera fini pour 2014. Jusqu'en mars 2015 pour une cinquième année de folies. Mais nous n'en somme pas encore là. :hihi:

Merci pour votre lecture, et à la prochaine !

Le Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=17372
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: [Blog] Les Camponotus de Will

Message non lupar Will » Mer 18 Juin 2014 17:06

Chronique d'un déménagement.

Bonjour à tous,

Vous me pardonnerez la qualité à la baisse des images présentées, c'est temporairement retour au compact pour raison logistique. On fait ce qu'on peut, avec ce qu'on a, malheureusement.

L'effectif de cette colonie ayant grimpé à environ 300 âmes, un nouveau nid leur était nécessaire. L’ancien ayant tout de même presque cinq ans, et dans un état plus que lamentable. J'ai donc opté pour un design simple et efficace : la flasque de culture cellulaire. Le déménagement s'est effectué de bon gré et sans trop d'encombre.

Il s'agit d'une flasque en plastique tout ce qu'il y a de plus simple, surmontée en son sommet d'un capuchon à pas de vis. Le modèle utilisé offre une surface au sol d'exactement 75 cm². Soit, environ le double de ce qu'offrait leur ancien nid. Dans les cinq centimètres d'épaisseur, la flasque fut jugée trop haute telle quelle. Le niveau fut donc rehaussé à l'aide de simple plâtre pour leur laisser entre 2 et 0.5 centimètres de profondeur selon l'endroit. En prime, une vue globale de la colonie dans leur nouvel habitat :

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperdus - flasque de culture cellulaire
Camponotus ligniperdus - flasque de culture cellulaire
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperdus - flasque de culture cellulaire
Camponotus ligniperdus - flasque de culture cellulaire
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperdus - flasque de culture cellulaire
Camponotus ligniperdus - flasque de culture cellulaire


Le système d'humidification est simpliste : avant la prise définitive du plâtre déjà à moitié solidifié, un bout de tuyau en plastique dur, fut inséré sur la hauteur de la flasque. Un coup de silicone pour refermer l’orifice fait dans le plastique, et obtient une zone à remplir d'eau qui humidifie le plâtre par en dessous.

Précision que ce type de nid est quasiment hermétique, une petite humidification suffit pour des semaines. Cela fait maintenant neufs jours qu'elles sont installées et tout se passe pour le mieux.

Pour ce qui est de la colonie en tant que telle, il n'y a pas grand chose à dire. Il reste une dizaine de cocons et une dizaine de larves en développement pour la saison 2014, le gros des naissance est déjà passé. Vous admirerez d'ailleurs l'incomparable talent des C. ligniperdus à former des agrégats solides et compacts. J'ai tout de même eu la naissance de quelques belles pièces cette année, dont ce major à la largeur céphalique équivalente à celle de la reine et au dégradé tout en couleur.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda major
Camponotus ligniperda major
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda - colonie
Camponotus ligniperda - colonie
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda et mouche
Camponotus ligniperda et mouche


La couleur rouge de la tête est toujours présente chez certain individus né cette année d'ailleurs, ce n'est pas pour me déplaire. Pour conclure, ça sent la fin de l'activité pour 2014, petit à petit.

Merci pour votre lecture, *good*
Le Q/R : viewtopic.php?t=17372
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: [Blog] Les camponotus de Will

Message non lupar Will » Mer 17 Sep 2014 18:26

Bonjour à tous,

Quelques nouvelles des C. ligniperdus. Celle-ci sont en pré-diapause à température ambiante depuis déjà longtemps (20 - 30°C, selon le temps). Les ouvrières s'agglutinent, le couvain jaunâtre hivernant est important et l'activité réduite. J'ai pris la peine de les déranger pour illustrer mes propos. Elles passeront un temps considérable, de novembre à fin mars, entre 5 et 15°C.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperdus - Vue d'ensemble
Camponotus ligniperdus - Vue d'ensemble
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperdus - Couvain hivernant
Camponotus ligniperdus - Couvain hivernant
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperdus - gyne
Camponotus ligniperdus - gyne
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperdus - Major
Camponotus ligniperdus - Major


Voila, c'est tout pour le moment.
Merci de votre lecture. ;-)

Le Q/R : viewtopic.php?t=17372
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: [Blog] Camponotus ligniperdus

Message non lupar Will » Lun 24 Aoû 2015 01:33

Un bref billet pour vous donner des nouvelles de cette colonie qui fait son petit bout de chemin tranquillement. Elles furent sorties de diapause le premier avril, tandis que les dernières naissances ont eu lieu il y a une semaine à peine. La colonie est à présent en pré-diapause, maintenues à températures ambiante (une vingtaine de degrés) mais blotties en grappes sans ponte ni couvain en croissance.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda
Camponotus ligniperda


Cette sixième année de vie aura vu passer le pas des 600 ouvrières, un chiffre déjà considérable. Le nid qu'elles occupent semble leur convenir à la perfection. Elles y ont aménagées des galeries toujours visibles, et déplace le plâtre excavé contre la parois supérieur de la flasque de culture. Soyons honnête, la visibilité n'est vraiment pas idéale, mais le développement lui l'est et c'est tout ce que je leur demande.

**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda
Camponotus ligniperda
**FIN** [Blog] Camponotus ligniperdus, Camponotus ligniperda
Camponotus ligniperda


Une période de croissance sans problème majeur, donc. Elles seront placées à 12°C fin octobre, jusqu’à l'année prochaine. ;-)

Le Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=17372

Merci pour votre lecture.
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: [Blog] Camponotus ligniperdus

Message non lupar Will » Ven 1 Déc 2017 10:59

C'est un peu triste que j'annonce la fin de ce suivi. Cette colonie était la plus vielle en ma possession, plus de 7 ans d'élevage. Un peu comme à un animal de compagnie, j'y étais très attaché, elle qui m'avait suivi dans pas mal d'aventures.

Au pic de sa croissance, à plus de 1 000 ouvrières, un nouveau nid mal nettoyé leur aura été fatal. Il faut croire le problème récurrent. La reine est quelques ouvrières sans couvain sont tous ce qu'il en reste. Avec deux générations et demis par an, je n'ai pas le courage de relancer la machine.

C'est donc la fin des haricots pour les C. ligniperda. Une espèce pas facile d'élevage, extrêmement lente au développement, qui demande patience et rigueur. Et des nids propres. C'est important.

Merci.
Avatar de l’utilisateur
Will



Retourner vers Blogs des espèces "françaises"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum