Les fondations de Borte Chino (M. capitatus, C. cruentatus, L. flavus, Myrmica sp, L. sp noire)

Les fondations de Borte Chino (M. capitatus, C. cruentatus, L. flavus, Myrmica sp, L. sp noire)

Message non lupar BorteChino » Mer 30 Juil 2014 14:06

Coucou ^^

Me revoilà pour vous présenter mes 2 nouvelles colonies en fondations, et leurs installations. Elles viennent de four***ho**. Je connaissais déjà les Messor capitatus pour en avoir maintenu plus jeune, par contre c’est la 1ere fois que je vois ces Camponotus. Ce sont toutes les 2 de magnifiques espèces de grandes tailles et avec un risque environnemental proche de zéro même si elles ne sont pas présentes en Belgique (grande taille, développement lent et colonie peu populeuse, monogyne, agressivité inter-colonies, inadaptée à l'humidité constante, etc.).
Toutes les 2 ont eu droit à un mini aquarium comme aire de chasse et 2 tubes (2x20) dont un seul avec de l eau.


Messor capitatus

Je commence par la gyne de Messor capitatus avec ses premières ouvrières, une nymphe de minor planquée je ne sais où, et un joli tas d’œufs. Agressive, énorme et brillante comme une perle noire : ça fait toujours de sublimes reines pleines d’entrain.

Fidèles à leurs réputations elles engrangent tout ce que je leur donne.

Comme dans mes souvenirs, elles ont un faible pour le pain de graines de pissenlits. Elles ont mangé une petite mouche blessée mais boudent encore les insectes de plus grandes tailles (un grillon gelé, mais qui se retrouve quand même dans le grenier avec les graines… Elles vont m'obliger à le sortir de la puisqu’elles le laisse fermenter sans y toucher).

Gyne TRÈS stressée par les vibrations, surtout à la lumière mais l’activité semble consente et normale.

Image

Image




Camponotus cruentatus

La gyne Camponotus aussi est avec ses premières ouvrières, un joli tas d’œufs et 2 larves que je ne suis pas arrivé a prendre en photo, elles sont collées au grillon. Tout aussi agressive que les Messor voir plus, elles ont mangé la 1ere mouche blessée que j’ai donné puis sont directement passées au grillon gelé ; il a été ramené immédiatement à la gyne et à son couvin par les ouvrières.

Première chose qui m’a marqué chez elles, en plus de leurs grandes tailles, c est les très longues pattes en rapport à leur stature : on les croirait montées sur échasses à coté des Messor. C’est peut être plus une question de positionnement des pattes (posture) que de taille quand j'y fais attention ^^ mais je suis vraiment pressé de voir bouger les majors de cette espèce, ce doit être phénoménal.

Sinon, coté "bouder nourriture" : c'est pas un mythe… Ici elles refusent tout : miel, miel/eau, miel/lait, sucre de canne, melon, pomme, jambon, bœuf, œuf, saucisse ''zw**''. J’ai même fait des essais sur des lasius du jardin pour vérifier que je leur refilais pas de la crasse mais les lasius mangent tout et en redemande donc c est bien les cruentatus qui sont incroyablement difficiles. Actuellement, seuls les insectes sont consommés (elles privilégient peut être les protéines pour la fondation, je suppose que l appétit viendra avec le temps et le nombre d’ouvrières. Sinon faudra que je leur prévoie un élevage nourricier).

La lumière semble les stresser moins que les Messor mais elles sont toutes aussi énervées par les vibrations.


Image

Image


Si vous avez des questions, remarques ou conseils à formuler, n'hésitez pas ! Surtout pour l'alimentation des camponotus. Je vais essayer le steak Charal donc certain sur le forum ont le secret... huhu. P'tet que les hormones et antibiotiques des bovins leur plaisent. xD
Avatar de l’utilisateur
BorteChino

Re: Fondations : M. capitatus, C. cruentatus, L. flavus

Message non lupar BorteChino » Sam 23 Aoû 2014 00:00

Les Camponotus cruentatus se portent à merveille, seulement 2 ouvrières de plus donc on passe de 3 à 5 grandes ouvrières, mais : 4 jolis cocons, 3 larves de différentes tailles et quelques oeufs sont présent. Elles refusent toujours de s'alimenter avec des liquides sucrés, elles ne consomment que de l'eau, des mouches/grillons et des paillettes pour poissons... o_O
Je lui avait rapidement offert un petit tapis chauffant et des tubes a T° et humidité différentes (chaud et humide, chaud et sec, plus frais et humide, plus frais et sec... ). La gyne a décidé de vivre avec sa ponte dans un tube sans eau avec chauffage, non sans en avoir visité d'autres avant. 8-O
Elle reste a l'écart du chauffage, dans le fond du tube vide, et les ouvrières posent les cocons sur le chauffage, les larves y sont parfois aussi entreposée mais pour de plus courtes durées. Les oeufs, eux, restent au fond du tube avec la gyne.

Une p'tite photo pas terrible pour illustrer. Sur la photo il y a 2 ouvrières dans le tube humide juste en dessous qui sert de boucherie a mouches.
Edit : je rajoute une 2ième image plus convenable. ^^ Mais quand j'ai retiré le couvercle elles ont déplacé les cocons. J'ai vu beaucoup de transports sociaux chez cette espèce : aujourd'hui encore, une fourmis seule a s'occuper du couvain fonce sur une autre pas loin, l'attrape par le dos pour la soulever et la pose sur le couvain comme pour lui dire quoi faire... Vraiment efficace. xD
Image
Image


Les Messor capitatus se portent plutôt bien aussi. ^^
Dans une installation similaire, elles ont choisi un tube humide, avec zone habitable complètement sur chauffage (il n'est pas visible sur l'image des Messor mais le tapis est au même endroit que pour les Camponotus, normalement je met une feuille blanche pour faciliter la vue.. mais je l'ai enlevée pour imager avec les Camponotus).
La population a doublée avec une 10ène de "mini" minor au lieu de 5 et un joli couvain (2-3 petites nymphes, de petites larves et surtout un paquet d'oeufs). Pour un développement qui semble identique, les 1ères ouvrières des M.capitatus sont de vraies naines à coté de la 1ère génération des C.cruentatus mais elles sont 2 fois plus nombreuses.
Image

Evidement, les greniers sont "pré-remplis". :neutral:

Il y a aussi une autre gyne Messor capitatus, arrivée en même temps que la 1ere (cadeau commercial si je puis dire, le p'tit truc en plus dans le fond du colis ;) ). Elle n'avait pas eu droit a une ligne car elle était seule sans couvain. 20 jours dans le fond d'un tiroir lui ont fait le plus grand bien. je vous laisse juger. ^^
Image


Les suivantes sont les gynes L.flavus que j'ai mis à l'identification le 31 juillet.
Elles ont plus d'une dizaine de cocons chacune et du couvain pour continuer. C'est de vraies pondeuses pas stressées du tout, qui avaient pondu dés la mise en tube.
Image



Et la derniere c'est ... un essaimage une semaine après les 2 L.flavus. de ma terrasse. Je me suis pris littéralement une pluie de gyne pendant une promenade. Et j'avais un unique tube 20x200 sur moi déjà préparé (bah oui... tout le monde se balade avec un tube remplis d'eau ... XD ). Une 15ènes de gynes a fini dans le même tube, c'est a peine ce qu'il y avait devant moi sans me déplacer ^^ puis je les ai laissées 48h dans un tiroir. Quand j'ai ressorti le tube, un groupe de 10 gynes étaient accolées au coton, alors que d'autres poussaient interminablement sur le coton de sortie , certaines légèrement estropiées (une patte ou une antenne manquante). :-s
J'ai donc libéré les gynes stressées et gardé celles qui ont accepté la cohabitation, accepté pour un temps du moins. Elles pondent depuis une 10 ène de jours.
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
BorteChino

Re: Fondations : M. capitatus, C. cruentatus, L. flavus

Message non lupar BorteChino » Dim 31 Aoû 2014 16:18

Les Camponotus et Messor se portent bien, pas grand-chose a signaler pour le moment si ce n'est le couvain qui continue son développement, et aucunes pertes à déplorer... Je suis toujours occupé à tester les goûts des C.cruentatus, avec très peu de réussite, sauf pour les bouffes en flocons ou granulés pour lézards, poisson, etc . *vicieux*

Mais je vais quand même immortaliser la 1ère naissance d'une longue série de sœurs de L.flavus.
Image
Image



A bientôt.
Avatar de l’utilisateur
BorteChino

Re: Les fondations de Borte Chino (M. capitatus, C. cruentatus, L. flavus, Myrmica sp, L. sp noire)

Message non lupar BorteChino » Ven 20 Juil 2018 23:24

La population des Messor a explosé (350-400 dont des major titanesques) et les Camponotus ont continué à se multiplier mais de façon plus modeste. Suite à un changement d'emploi et à un déménagement, j'ai offert ces colonies à un ado dans la famille que ça accrochait. Et les tubes des L. flavus se sont retrouvés enterrés dans l'ancien jardin après un démarrage plutôt impressionnant. Plus rien à suivre pour le moment donc. ^^
Avatar de l’utilisateur
BorteChino

Re: Les fondations de Borte Chino (M. capitatus, C. cruentatus, L. flavus, Myrmica sp, L. sp noire)

Message non lupar Geoff95 » Ven 20 Juil 2018 23:49

Oh dommage. Un jour ou l'autre, tu y reviendras probablement. :-)
Avatar de l’utilisateur
Geoff95



Retourner vers Présentation de vos Colonies de Fourmis


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum