[Blog] A. senilis dans un nid creusable...

[Blog] A. senilis dans un nid creusable...

Message non lupar Gabe13 » Dim 26 Avr 2015 13:16

Bonjour à tous,

Suite à la remise en liberté de ma précédente colonie ( http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=14252&start=40 ) je me suis procuré une bouture de A. senilis via un site bien connu de vente en ligne provenant des Pyrénées orientales. La bouture était sous une pierre près de la côte, une falaise en-dessous de la ville de Banyuls. Visiblement pour que la gyne soit sous la pierre et non profondément enfouie c'est qu'elles venaient juste d'emménager et c'est ce qui m'a convaincu pour l'acheter à ce camarade myrmécophile. De plus le prix était me semble-t-il tout à fait correct, 30 euros frais de port inclus pour une gyne, un couvain à tous les stades et une quarantaine de pax (veut dire personnel dans le monde militaire :hihi:).

La bouture ou fondation je ne sais trop ce qu'il convient de dire est arrivée très bien emballée dans un petit tube en plastique et n'a subi aucune mortalité. Je voulais m'essayer au nid creusable j'ai donc entrepris d'en fabriquer un petit que je pourrais facilement déplacer.

Voilà donc l'engin :

Image
Image


Bon je n'ai pas photographié les étapes de la fabrication car je n'avais pas l'intention de faire de blog à la base. Mais pour faire vite, j'ai pris un ancien terra en plastique avec un couvercle que je ne mets pas pour l'instant car l'anti-évasion à base huile minérale suffit actuellement. J'ai ensuite fabriqué un rectangle en verre synthétique que j'ai posé dans la boite de façon à laisser environ 1 cm entre les deux vitres. Vu la forme du terra initial, c'est à dire des faces trapézoïdales avec un angle légèrement obtus, la largeur varie entre le fond et le haut de ma partie nid. Mais bon quand j'ai essayé de reproduire l'angle du récipient je me suis rendu fou pour les prises de mesures, les ajustements, etc..
Une fois la partie nid terminé j'ai posé une plaque de vitre synthétique sur le dessus pour fermer le nid et obtenir mon aire de chasse. Il a juste fallu faire attention aux ajustements pour éviter que les fourmis passent mais que je puisse tout de même humidifier via un léger jeu entre le bord de la vitre du terra et ma plaque support de mon aire de chasse. Celle-ci est percée à 5 mm pour l'entrée du nid.

Il faut savoir que j'ai également mis du sable à l'intérieur de mon rectangle en verre synthétique de façon à équilibrer la pression subie par la fine vitre lors de l'introduction du mélange terre/sable préalablement mis au micro-ondes et qui sert de substrat creusable. C'est suffisament clair ? :-?

J'ai ensuite mis du sable blanc sur la plaque de mon aire de chasse pour deux raisons, la première est purement esthétique de façon à créer un contraste entre la couleur des fourmis et le substrat de l'ADC. La seconde c'est de bien plaquer ma plaque support de l'ADC contre mon rectangle intérieur pour que les Myrmicinae ne s'introduisent pas dans le sable qui se trouve à l'intérieur. Je sens que ça devient un peu confus... XD

Bref au final les miss n'ont pas mis 24h pour creuser une galerie suffisamment grande pour abriter tout le monde et déménager une fois le tube posé sur l'ADC. Et voilà le résultat :

Image

Image

Image

Image


Le Q/R : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=20246
Avatar de l’utilisateur
Gabe13

Re: [Blog] A. senilis dans un nid creusable...

Message non lupar Gabe13 » Dim 14 Juin 2015 12:37

Bonjour à tous,

Quelques nouvelles concernant la jeune colonie. Les miss ont bien agrandi leur espace de vie. J'avais mis un filtre rouge pour voir si elles auraient moins tendance à laisser du substrat collé sur les vitres mais visiblement ça n' a pas vraiment joué et surtout j'y voyais encore moins, je les laisse à la lumière maintenant et je n'ai pas l'impression que cela change grand chose. Bizarrement elles ont totalement rebouché les premières galeries qu'elles avaient creusées et ont changé leurs angles d'attaque si je puis dire pour l'agrandissement de la fourmilière.

J'ai du mal à estimer la population mais au vu du couvain présent et du net agrandissement je pencherai pour la centaine d'individus. Il faut savoir qu'elles sont vraiment goinfres et qu'elles mangent plusieurs insectes de bonne taille par jour. Une sauterelle de près de 4 cm de long (comme la photo ci-dessous ) n'a pas fait 24h. En ce qui concerne les liquides sucrés et autres cocktails de gélatine on peut dire qu'elles y vont avec parcimonie. Lors d'un important recrutement j'ai pu observer un petit mâle sortir pour renifler l'air mais je n'ai pas vu de larve de princesse. Cela serait très étonnant vu la jeunesse de la colonie voire inquiétant étant donné que je ne distingue plus la gyne...

Image


L'aire de chasse a bien changé, j'ai enlevé la pierre pour y mettre un récipient pour la nourriture et le sable a été recouvert par mes pensionnaires suite aux excavassions. Il va falloir que je fasse attention qu'elles ne s'approchent pas trop du bord même si visiblement elles ne sont pas très fugueuses. J'ai également viré l'abreuvoir car l'humidité de la terre suffit à les abreuver. Je laisse le dépotoir avec un minimum de déchets car je veux qu'il y ait quelques bouffeurs d'acariens au cas où, même si cette espèce à la réputation de très bien se débrouiller avec ce genre de parasite.

Place aux photos. :grin:

Image


Image


Image


Le Q/R : viewtopic.php?t=20246
Avatar de l’utilisateur
Gabe13

Re: [Blog] A. senilis dans un nid creusable...

Message non lupar Gabe13 » Lun 13 Juil 2015 17:15

Bonjour,

En cette période de canicule je vous donne quelques news de cette petite colonie qui, ma foi, se porte à merveille.
Le comportement de la colonie a changé, ces dames sont bien plus agressives et elles ont droit à des insectes vivants peu importe la taille. Je me permet de sonner seulement les proies potentiellement dangereuse comme les araignées, les sauterelles ( et non les criquets )... L'alerte est très vite donnée et une bonne trentaine de paires de mandibules jaillissent pour immobiliser et découper vivante la proie. }:->
Elles apprécient toujours les mixtures gélifiées que je leurs concocte mal-grès le fait qu'elles soient collante à souhait du fait de la chaleur.

J'avais pu lire que le développement de cette espèce était étroitement lié à l'apport de nourriture en grande quantité. Et bien c'est tout à fait vrai j'ai essayé de les gaver mais j'ai franchement du mal, leur appétit est insatiable. Pour une colonie de cette taille pas moins d'une grosse sauterelle ( de la taille de la photo du post précédent ) un gros cousin rayé ainsi que trois grosses mouches ont été nécessaire pour qu'il n'y ai plus ou peu d'ouvrière sur l'aire de chasse. 8-O
Ah si vous pouvez m'éclairer j'observe une légère physogastrie bien qu'elles ne possèdent pas de jabot sociable, vous les verrai peut être sur les photos, j'hallucine ou cela est tout de même possible ?

En ce qui concerne la visibilité elle s'est un peu amélioré mal grès l'apparition d'algues verte. J'avais pourtant passé la terre au micro-onde. Je suppose que ce sont les proies que je leurs donne qui sont porteuse de germes et autres...
J'ai eu quelques décès et surtout quelques évasions dû au fait que j'ai tendance à ne pas mettre le couvercle mais la ponte est belle et constante donc cela ne me préoccupe pas. Cela dit en passant toutes les fugueuses ou presque ont été dévoré par des petites araignées que je retrouve souvent sur les rebords de fenêtre et qui encercle la fourmis avec de la toile à une vitesse vertigineuse afin de les immobiliser puis de les achever avec leurs morsures.
Je pars 15 jours en Corse cet été et j'hésite à les emmener, mon frère peut s'en occuper mais je n'ai pas totalement confiance, on verra au moment venu.

Place aux photos :-)

Image

Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Gabe13



Retourner vers Blogs des espèces "françaises"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum