De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

Message non lupar Will » Dim 15 Jan 2017 23:09

Bonjour à tous,

C'était donc une première semaine de septembre ensoleillée dans l'Aude, à la tombée d'une de ces nuits chaude dont seul l'éclairage tamisé des terrasses éclaire encore ce énième verre de vin dont vous ne voulez même plus. Les ombres s'étiraient sur le sol, la température chutait légèrement, les cigales commençaient leur tintamarre. Bref, on dirait le sud, quoi

De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, II me semble que la misère, serait moins pénible au soleil.
II me semble que la misère, serait moins pénible au soleil.



Au dessus du brouhaha des convives et des badaux de ce village perdu au milieu des vignobles, voila que quelques mâles firent leur apparition. D'une tailler raisonnable, d'une sorte de brun sombre, peut-être chocolat, il furent vite fait identifiés comme Camponotus sp. Pas plus de trois ou quatre, discrets, sans femelles à l'horizon. Posés isolément ça et la, sur un mur, attiré par les faibles lueurs peut-être. Curieux. Un essaimage de Camponotus en septembre ? Allons donc, quelle idée saugrenue. Le décompte rapide se fait dans l'esprit du myrmécophile accompli, c'est probablement la l'affaire d'une colonie de C. sylvaticus complètement maboule et bien en retard. Mais toujours pas de princesses... Continuons donc à déguster les produits du terroir sous le soleil déclinant, et ouvrons l’œil...

Puis, enfin, ce n'est qu'une fois l'obscurité bien installée que cette demoiselle vint doucement atterrir sur une table. Immédiatement repérée, il s'agissait donc la d'un essaimage de C. pilicornis.

De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis
De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis


Tubes en poches et lampe à la main pour couper la nuit noire d'un bled paumé mal éclairé, c'est donc une petite chasse comme on les aime qui s'annonce. Mais une bonne demis heure de marche dans les environs ne m’auront permis que de récolter... Deux reines. L'essaimage de l'espèce est donc de fait, d'une part nocturne, et d'autre part très discret.

Point de ponte à la veille d'octobre plus tard, ces deux demoiselles ont donc été gentillement refroidies pendant deux gros mois (15°C, cela reste doux). Et ce n'est que trois semaines après la sortie d'hivernage que la première ponte fut enfin observée. Ponte d'une couleur légèrement rosée qui plus est. Espérons que la fondation se passe sans encombre.

De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis
De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis


Voici donc en complément, quelques renseignements trop rares sur l'essaimage de la dite espèce assez élusive, à tout le moins. ;-)
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

Message non lupar Geoff95 » Lun 16 Jan 2017 00:20

Merci pour ce partage Will. C'est effectivement une expérience qui semble rare sur le forum.
Et je note que j'y étais donc 1 bon mois trop tard.
Bonne chance pour la fondation.
Avatar de l’utilisateur
Geoff95

Re: De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

Message non lupar olivier » Lun 16 Jan 2017 10:52

Will a écrit:...à la tombée d'une de ces nuits chaude dont seul l'éclairage tamisé des terrasses éclaire encore ce énième verre de vin dont vous ne voulez même plus.


Comme quoi, ça a du bon le repos du guerrier le soir au bord d'une piscine ou sur une terrasse ! Quasiment un copier/coller des essaimages d'août et septembre, juste une variante de mixité entre le vin et le mojito. XD

Côté demoiselle, 3h de randonnée dans les calanques de Cassis la dernière semaine d'Aout pour en trouver une, je confirme la discrétion de l'essaimage.
Avatar de l’utilisateur
olivier

Re: De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

Message non lupar Will » Mer 22 Fév 2017 18:31

Avec un peu de patience, seulement six semaines pour la fondation. Plutôt efficace.

De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis
De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis
De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

Message non lupar olivier » Mer 22 Fév 2017 18:40

Tu es bien chanceux Will, la mienne est toujours sans œufs après 15 jours de sortie de diapause. *suspect*
Avatar de l’utilisateur
olivier

Re: De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

Message non lupar Will » Jeu 23 Fév 2017 14:07

Will a écrit:Et ce n'est que trois semaines après la sortie d'hivernage que la première ponte fut enfin observée.


Tu serais encore dans les temps. *good*
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

Message non lupar Ovny » Jeu 23 Fév 2017 17:49

Jolies photos et très bon sujet, merci à toi ! *good*
Avatar de l’utilisateur
Ovny

Re: De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

Message non lupar Heydax » Jeu 23 Fév 2017 17:57

Sympa comme sujet, la présentation est bonne et les photos agréables à regarder (la toute première du topic me donne envie d'être à l'été déjà :hihi: ).

Le temps de développement n'est pas si long que ça pour une Camponotus, je suis curieux de voir ce que ça va donner par la suite, ça devrait attirer du monde sachant que c'est une espèce assez recherchée sur ce forum j'ai l'impression. :-)
Avatar de l’utilisateur
Heydax

Re: De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

Message non lupar Will » Ven 31 Mar 2017 12:30

Le développement se poursuit donc de manière relativement rapide pour une Camponotus. Bien qu'elles soient maintenues en incubateur à 26°C, je ne me souviens pas en avoir jamais observé de si prolifiques. Nous en sommes donc à 6 corvéables, et un joli petit couvain qui ne laisse présager que de bonnes choses. Les ouvrières sont comme on pourrait s'y attendre, assez timides, et s’immobilisent rapidement sous la perturbation. Est-ce la un comportement typique du sud ? Je pense bien que oui.

De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis
De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis
De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis
De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis, C. pilicornis
C. pilicornis
Avatar de l’utilisateur
Will

Re: De l'essaimage et la fondation de Camponotus pilicornis

Message non lupar C-R » Ven 31 Mar 2017 12:41

*good*

Toujours sympa les reines qui gardent un petit morceau d'aile. :hihi:
Avatar de l’utilisateur
C-R

Suivante


Retourner vers Présentation de vos Colonies de Fourmis


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum