**Fin**[Blog] Lasius flavus

**Fin**[Blog] Lasius flavus

Message non lupar Nixou » Dim 22 Jan 2017 20:37

Bonjour à tous.

À l'occasion de la sortie de diapause de ma colonie de Lasius flavus, qui sonne un peu comme un "reset", j'ouvre ce blog pour vous faire partager mes aventures, déboires et bonnes surprises (j'espère) avec ces petites fourmis.
Il s'agit de ma deuxième tentative d'élevage (après un premier échec en 2015 avec des Lasius niger).

J'ai noté que cette espèce était rarement maintenue très longtemps en captivité, et qu'il y avait très peu de "longs" blogs la concernant.
Aussi j'espère que mon expérience apportera une nouvelle pierre à l'édifice de la connaissance de leurs conditions de maintien.

Ce premier post consistera en un flashback de l'année passée jusqu'à aujourd'hui.
Attention, ce flashback ne contient quasiment que des erreurs à ne pas reproduire.

9 février 2016

Réception de la colonie achetée sur internet et vendue comme une fondation de Lasius flavus.
Elle se trouve dans un morceau de tube flexible bouchonné par un morceau de coton humide d'un côté et par un morceau de coton sec de l'autre.
Elle est composée de la gyne, de 25 ouvrières et de quelques œufs.
Je lis attentivement la notice : "Placer le tube dans l'aire de chasse et les fourmis déménageront au bout de quelques temps...".
Je possède ce modèle de nid acheté pour ma première tentative d'élevage (ne pas faire attention au cercle orange, je récupère juste une ancienne photo déjà uploadée) :

Image


Je l'humidifie donc à l'aide de la réserve d'eau située en dessous puis place le tube dans l'aire de chasse.
Je colle un petit morceau de papier dans un coin de l'ADC pour faire de l'ombre et motiver tout ce petit monde à sortir de son tube.
Le lendemain, je retrouve la gyne dans le coin sous le bout de papier, les ouvrières sont également sous le papier mais dans le nid.

Image
Image


Le surlendemain, la gyne rejoindra les ouvrières sous le bout de papier.
Je retirai ensuite la bout de papier et laissais la colonie sans protection vis à vis de la lumière.

1 août 2016

Des œufs, larves et nymphes sont présentes depuis quelques temps.
J'assiste à la première naissance depuis la réception de la colonie. 6 mois auront donc été nécessaires avant de voir la population s'agrandir.

Durant ces 6 mois, j'ai nourri la colonie avec de l'eau sucré et des mouches.
Ayant eu de très nombreuses noyades avec mes Lasius niger, j'utilise systématiquement un coton-tige que je place dans l'ADC sur un bout de papier d'aluminium. Ainsi, j'ai eu 0 décès en 6 mois.
Les ouvrières sortent régulièrement en récupérer.

Les mouches, je les donnes entières et évidemment elles n'arrivent pas à les découper (en dehors des pattes). Elles nourrissent les larves avec ces bouts de pattes et placent le reste dans un coin du nid (eh oui, il faut découper les insectes en très petits morceaux et elles ont été mises trop tôt en nid, mais je ne le sais pas encore).
Ainsi le nid se salit énormément, l'ensemble de la zone entourée ci-dessous est remplie de cadavre de mouches.

Image


Je ne sais pas vraiment si cela a attiré des acariens, j'ai essayé de regarder à la loupe mais je n'ai rien vu.
N'ayant pas de moyen de nettoyer, je laisse ainsi durant des mois.
Je finis par avoir une idée que m'inspire une éponge d'aquarium : je découpe un morceau d'aimant très fin (que je récupère d'une pochette de smartphone) en deux et je colle un morceau d'éponge sur un des deux bouts. Je place ensuite l'aimant avec éponge sous la vitre et l'autre partie de l'aimant sur la vitre. Je peux ainsi faire naviguer l'éponge dans les galeries et ramener les cadavres vers les trous de la vitre depuis lesquels je les retire.

Le résultat est visible sur l'image ci-dessus : les cadavres ne sont plus là mais cette partie du nid reste très sale.

2 août 2016

Une nouvelle naissance :slap: portant le nombre d'ouvrière à 28.
Les températures dans la pièce où elles sont varient de 24 à 32 degrés.

15 août 2016

Deux nouvelles naissances :slap: portant le nombre d'ouvrière à 30.

20 août 2016

Deux nouvelles naissances :slap: portant le nombre d'ouvrière à 32.

22 août 2016

Le rythme ralentit déjà, une seule nouvelle naissance porte le nombre d'ouvrière à 33.

16 septembre 2016

Les choses commencent à se gâter.
J'ai constaté 5 décès entre le 22 août et le 16 septembre. Je ne sais pas vraiment à quoi cela est dû mais je me dis que c'est peut-être la première génération d'ouvrière qui rend l'âme.

Effectif : 28 ouvrières.

6 octobre 2016

Le carnage continue, 5 nouveau décès.
Il me semble constater que le début des décès coïncide avec le début de la baisse des températures.
Ainsi je décide d'acheter un tapis chauffant de 5 watt (je ne sais pas encore qu'il faut les mettre en diapause).

Effectif : 23 ouvrières.

17 octobre 2016

Une nouvelle naissance, ouf !
Je reprends espoir et en parallèle j'ai reçu le tapis chauffant que j'installe sous le socle du nid.

Effectif : 24 ouvrières.

24 octobre 2016

Le tapis chauffant placé sous le socle ne chauffe pas le nid.
Je décide de retirer le socle et de placer le tapis directement sous la réserve d'eau.
Dans l'intervalle, il y a eu 2 nouveaux décès.

Effectif : 22 ouvrières.

30 octobre 2016

Le tapis chauffe enfin le nid, je le mesure à l'aide d'un thermomètre placé dans l'un des trous présents sur la vitre du nid.
J'ai placé un scotch sur le thermomètre au niveau des 24 degrés et un autre au niveau des 28 degrés. Ainsi je vérifie que la température évolue entre ces deux valeurs nuit et jour.

Image


Cependant, le fait d'avoir placé le tapis sous le nid génère de la condensation.
Une grosse goutte d'eau finit par se détacher du plafond et noie une ouvrière.

Image


Je décide donc de placer le tapis chauffant au-dessus du nid, cependant je constate rapidement que cela ne chauffe rien.
Je place donc une cloche de micro-onde sur l'ensemble, et là c'est bon : la température monte et il n'y a plus de condensation.

Image


J'ai récemment appris que la diapause était nécessaire mais je préfère repousser la date : j'aimerais voir si le tapis chauffant ne permet pas de relancer la machine (je crois encore que l'élevage s'adapte à mes attentes, et pas l'inverse ...).

Il y a également eu un nouveau décès entre temps.
Je constate par contre que le couvain recommence à grossir à l'aide du tapis chauffant et 3 larves font leur apparition.

Effectif : 20 ouvrières


Lien du [Q/R] : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=23261
Avatar de l’utilisateur
Nixou

Re: [Blog] Lasius flavus

Message non lupar Nixou » Dim 22 Jan 2017 21:10

2 novembre 2016

Encore 3 décès, je suis à court d'idée pour endiguer le carnage.
Je m'inscris sur ce forum et vous demande conseil : vous me dites de replacer la colonie en tube puis de les mettre en diapause.

Je ne possède pas de tube à essai alors en attendant d'en acheter, je prévois de les placer dans un tube flexible.

Je tente d'abord de les faire déménager en les éclairant fortement et en plaçant un bout de tube recouvert de papier d'aluminium dans l'ADC mais cela ne fonctionne pas.
La gyne semble extrêmement gênée par la lumière et commence à se tordre et à tomber sur le flanc.
Quelques ouvrières changent de salle mais ne vont pas vers l'ADC.

Image
Image


J'arrête la lumière, je découvre que je peux décoller la vitre (le nettoyage aurait été tellement plus simple si je l'avais compris dès le départ...) et donc je décolle la vitre et je récupère les ouvrières une par une à l'aide d'un coton-tige puis je les fais tomber dans le tube flexible. Idem pour le couvain.
Je ne parviens pas à récupérer la gyne avec le coton-tige, du coup je la pousse vers l'ADC.
Je place un autre morceau de tube dans l'ADC et je fais un petit pont à l'aide d'un bout de scotch entre l'ADC et le bord du tube.
Je pousse ensuite la gyne le long de ce bout de scotch jusque dans le tube. Je place le tube où se trouve la gyne contre le tube où se trouve les ouvrières et je tapote : la gyne tombe dans l'autre tube et rejoint ses filles.
Je recouvre ensuite le tube avec un papier d'aluminium et je connecte un tube plus long contenant de l'eau pour l'humidité.

Image
Image


J'ai profité de l'éclairage de la gyne pour observer et prendre quelques photos :

Image
Image


5 novembre 2016

Je me suis procuré 5 tubes à essai. Je ne sais pas encore qu'il est important de prendre des tubes suffisamment fins pour que la gyne se sente bien (car confinée). Aussi je prends des tubes de 15cm de long pour 2.6cm de diamètre.
Je mets un coton trop petit pour séparer l'eau des fourmis mais ça non plus je ne le sais pas encore et je le regretterai plus tard.

Image


J'ai vu le tutoriel de Seed noir pour le pseudo miellat : https://youtu.be/QBRS3IyHa5E, du coup j'en prépare et j'en donne aux survivantes directement dans le tube sur un coton-tige.
Je les place au garage (~15°) pendant une semaine puis je les place au frigo (~6°) pendant 2 mois.

16 janvier 2017

J'ai beaucoup lu depuis mon inscription sur le forum et j'ai maintenant une bien meilleure idée de la façon de fournir à ma petite colonie les meilleures conditions pour elles.
J'ai acheté des tubes plus petit (28€ les 100 tubes, le moins cher que j'ai trouvé sur internet) : 15cm de long pour 1.6cm de diamètre.

Je prévois donc de les sortir de diapause, de les transférer dans ce nouveau tube que je connecterai à une ADC maison (boite en plastique). Le tube sera dans le noir complet grâce à du papier d'aluminium + chiffon par-dessus et elles seront à température ambiante.
Cette espèce vie sous terre, le mieux serait donc que l'ADC soit également dans le noir... mais dans ce cas adieu l'observation. Pour le moment je préfère donc ne laisser que le tube dans le noir.

Fort de ma préparation, je sors les petites du frigo et là grosse déception : le bout de coton était trop petit, de l'eau est passée de l'autre côté et je vois plein de noyées (encore une erreur... *bad* )
Ne voulant pas les stresser dès la sortie du froid, je mets le tube à la verticale dans une pièce à 14°. Ainsi il n'y a plus d'eau côté fourmis mais le coton est gorgé d'eau.

17 janvier 2017

Le lendemain j’extraie le coton du tube (celui-ci se sépare en deux) à l'aide d'un ciseau et je le place dans l'ADC.
Le tube arrive un peu trop haut dans l'ADC, du coup je place un bout de coton en-dessous pour faire "escalier".

Je ne retire pas les cadavres car j'ai lu que certaines peuvent paraître "mortes" en sortie de diapause et se réveiller un peu plus tard.
J'attends jusqu'au surlendemain pour voir si elles déménagent.

Image


18 janvier 2017

Elles n'ont pas déménagé (ok c'est la dernière fois que je leur fais confiance pour ça :lol2: ).
Je place donc les survivantes (7 ouvrières et la gyne) dans le tube directement à l'aide d'un coton-tige, je retire les cadavres de l'ADC, ils n'ont pas bougé depuis la veille et donc je suppose qu'ils sont bel et bien noyés.

Image


Je rajoute un morceau de sucre dans l'ADC ainsi que du pseudo miellat sur un coton-tige.
Les ouvrières sortent déjà explorer.

Image


19 janvier 2017

Je vois une ouvrière morte dans l'ADC et deux autres se tordent dans tous les sens.
La boite en plastique est probablement toxique... je décide de la retirer.
Je replace les deux ouvrières mal en point dans le tube. Je laisse le flexible connecté au tube et je le bouche avec un bout de coton trempé dans du pseudo miellat.

Elles sont maintenant très proches de leurs conditions de vie en liberté (humidité, dans le noir, pseudo miellat très facilement disponible en sortie de tube).
Je les laisserai comme cela plusieurs semaines, jusqu'à ce que (je l'espère) la courbe commence à s'inverser.

Lien du [Q/R] : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=23261
Avatar de l’utilisateur
Nixou

Re: [Blog] Lasius flavus

Message non lupar Nixou » Dim 22 Jan 2017 21:18

22 janvier 2017

Il y a deux ouvrières mortes dans le flexible, probablement celles mal en point dans l'ADC.
J'ai réussi à en sortir une, l'autre est un peu plus loin donc je la laisse pour ne pas les stresser et je remets un coton avec du pseudo miellat frais en bout de tube.

Effectif : la gyne et 4 ouvrières.

J'en suis maintenant revenu aux basiques (difficile de faire moins que le tube + le flexible).
Le tube est placé sur un coton pour absorber les vibrations. Il est entouré de papier d'aluminium et le flexible l'est également quasiment jusqu'à son extrémité (je conserve l'embout visible pour voir ce que je fais lorsque je mets le coton avec pseudo miellat au bout.

Je ne vais plus les déranger au moins pendant 1 mois et demi, mis à part pour les nourrir à l'aide du coton qui ferme le flexible.
Celui-ci étant éloigné du nid, cela ne devrait pas les gêner.

Je remplacerai le pseudo miellat en fin de journée lorsque la pièce sera dans le noir.
Ainsi elles seront dans les meilleures conditions pour en profiter.

Image


Voilà, c'est là que ce premier (long) post (découpé en trois pour la limite de 10 photos par post) se termine.
J'espère que le blog, lui, ne fait que commencer.

En tous les cas, même si la colonie ne repart pas, je pense que ceci est un témoignage de tout ce qu'il ne faut pas faire avec cette espèce.
Je fais toutefois confiance à la gyne : si elle a survécu jusque-là à toutes mes erreurs c'est qu'elle est coriace.

Merci de m'avoir lu.
Et espérons, à bientôt ! *salut*

Lien du [Q/R] : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=23261
Avatar de l’utilisateur
Nixou

Re: **Fin**[Blog] Lasius flavus

Message non lupar Nixou » Dim 5 Aoû 2018 14:52

Malheureusement la gyne est décédée peu après mon dernier post ci-dessus.

Je profite d'une repasse sur mes blogs pour fermer ceux obsolètes.
C'est maintenant fait pour celui-ci également.
Avatar de l’utilisateur
Nixou



Retourner vers Blogs des espèces "françaises"


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum