Présentation de mes fondations et colonies

Re: Présentation de mes fondations et colonies

Message non lupar Fefe32 » Dim 24 Fév 2019 00:46

Très jolie colonie que tu as là. Pour la diapause écourtée, elle a quand même duré pas mal de temps, ça devrait juste écourter la période de développement de cette année, c'est ce que j'ai observé avec mes espèces sudistes (diapause de 3-4 mois ---> développement jusqu'à fin novembre , 2-3 mois ----> jusqu'à octobre). De toute façon dans le sud les fourmis commencent à se réveiller.
Avatar de l’utilisateur
Fefe32

Re: Présentation de mes fondations et colonies

Message non lupar Clem750 » Dim 24 Fév 2019 13:00

Merci Fefe32 pour ton commentaire, c'est noté... ;-)

Ookami a écrit:Une chance que tu t'es rendu compte de l'inondation, probablement le jour même en effet !
Moralité : le tube 'humide' à placer au plus bas la prochaine fois.

Oui, quel abruti ! *bad*

Je trouve ces tubes avec réserve très pratiques, mais j'insiste à nouveau sur les dangers de fuite d'eau.

Si le bouchon est, admettons, à peine effleuré et que malheureusement il n'est plus suffisamment enfoncé : c'est la fuite assurée !
De même, lorsque l'on souhaite ajouter de l'eau dans la réserve, je recommande d'incliner le tube pour que l'eau ne s'écoule pas.
Il suffit de quelques secondes pour qu'une petite quantité d'eau s'infiltre et déborde le bouchon. S'il y a des fourmis et du couvain contre le bouchon, c'est embêtant. :-s

Ookami a écrit:C'est dingue comme la gyne est noire, on la confond facilement avec d'autres Camponotus, non?

Oui, elle semble très noire, y compris sa tête, du moins à la distance à laquelle je peux la voir (je n'ai pas d'appareil avec zoom puissant).
Avatar de l’utilisateur
Clem750

Re: Présentation de mes fondations et colonies

Message non lupar Roasty » Dim 24 Fév 2019 23:33

Salut Clem *salut* !

Super suivi, je garde un œil sur tes colonies avec beaucoup d'intérêt !
Avatar de l’utilisateur
Roasty

Re: Présentation de mes fondations et colonies

Message non lupar Clem750 » Lun 25 Fév 2019 19:09

Merci Roasty.
Je garde aussi un oeil sur elles avec beaucoup d'intérêt...et d'appréhension ! :mrgreen:
J'espère que la prochaine sortie d'hivernage se passera bien pour mes autres pensionnaires.
Avatar de l’utilisateur
Clem750

Re: Présentation de mes fondations et colonies

Message non lupar bdreal » Lun 25 Fév 2019 19:56

Clem750 a écrit:Je trouve ces tubes avec réserve très pratiques, mais j'insiste à nouveau sur les dangers de fuite d'eau.

Si le bouchon est, admettons, à peine effleuré et que malheureusement il n'est plus suffisamment enfoncé : c'est la fuite assurée !


Bonne prévention.

Et il n'y a malheureusement pas qu'avec les tubes "remplissables" qu'il peut y avoir un accident.
Il m'est arrivé la même chose avec un tube normal sur une petite colonie de 70 Aphaenogaster sp.
Changement de pression, attaque du coton (noir de chez noir), je ne sais, mais une bonne partie des ouvrières et le couvain noyés.
J'ai eu la chance de m'en être aperçu tout de suite lors d'un nourrissage de mi-diapause et de sauver : une partie du couvain, la quasi majorité des ouvrières et la reine-mère.

Belle colonie de Camponotus lateralis. De très près, ta gyne doit normalement avoir des petits reflets rouges sur les "joues" et occiput.

Suivi intéressant. *good*
Avatar de l’utilisateur
bdreal

Re: Présentation de mes fondations et colonies

Message non lupar Clem750 » Jeu 21 Mar 2019 20:13

Après plus de 4 mois et demi au frais, je me suis décidé à sortir ma chère petite colonie de Temnothorax nylanderi du réfrigérateur.
Elles ont retrouvé leur tout petit monde ; adieu la vilaine boite en plastique oubliée dans le bac à légumes du frigo ! :])

Présentation de mes fondations et colonies, Nid Temnothorax nylanderi
Nid Temnothorax nylanderi


Je vous épargne trop d'horribles photos, je ne suis toujours pas équipé autrement qu'avec mon téléphone mobile.

Bilan de cette diapause :

Je dénombre une quinzaine de mortes environ. Il s'agit de celles qui se sont aventurées hors de leur tube durant cette période.
Dès que la température dépassait 12°C / 13°C, quelques aventurières tentaient une sortie, mais elles n'ont pas toutes été capables de retourner dans leur nid dès lors que la température repassait en dessous des 10°C.
Mon frigo n'a pas une température tout à fait constante, et j'ai tenté un nourrissage à base d'eau sucrée une fois.
Bon, voilà... :roll:

Je crois donc qu'elles sont résistantes (les températures frôlaient parfois les 5°C), mais à condition de rester réunies.
C'est aussi ce que j'avais constaté l'année dernière.
À moins que quelques-unes se soient décidées à sortir de leur tube pour mourir loin des autres, en paix ? :lol2:

La reine se planque, comme à son habitude, mais je l'ai vue ! Elle est donc vivante... *good*

Présentation de mes fondations et colonies, Mini tubes des Temnothorax nylanderi
Mini tubes des Temnothorax nylanderi


Je vais ajouter quelques grains de sable dans l'ADC, car elles apprécient en déposer à l'entrée de leur tube principal (le second étant une sorte de dépotoir, comme vous pouvez le constater).

L'appétit est immédiatement revenu ! Au menu du printemps : gouttelettes d'eau sucrée et micro bout de viande qu'elles ont ramené au nid, comme vous pouvez tenter de le voir sur cette immonde photo... :mrgreen:

Présentation de mes fondations et colonies, Le truc flou, mais rouge, en bas à gauche...
Le truc flou, mais rouge, en bas à gauche...


Je suis bien content de les retrouver, saines et sauves pour l'instant ! Je ne les vois pas vraiment (sauf si je prends ma loupe), mais je les aime bien. :moui:
Avatar de l’utilisateur
Clem750

Re: Présentation de mes fondations et colonies

Message non lupar Diptère » Dim 24 Mar 2019 22:32

Jolie colonie ! Et très beau couvain ! :) :) :) :lol2:
Petite question : tu leur donnes quoi comme "protéines" ?
Avatar de l’utilisateur
Diptère

Re: Présentation de mes fondations et colonies

Message non lupar Clem750 » Lun 25 Mar 2019 21:44

Si tu parles de viande, elles ne sont vraiment pas difficiles (à l'exception des larves de moustique qu'elles ne touchent pas).
Donc des petits bouts de viande hachée, ou de volaille ; et enfin, quand j'en choppe, des minuscules insectes tués, et pré-découpés s'ils sont trop gros.
Elles ne laissent quasi rien ! Même lorsque la "viande" est desséchée, elles s'acharnent encore dessus... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Clem750

Re: Présentation de mes fondations et colonies

Message non lupar Clem750 » Sam 29 Juin 2019 20:10

Cela faisait longtemps que je n'avais plus donné de nouvelles des petites pensionnaires... *salut*
Les photos que je vais présenter sont vilaines (comme d'hab') et, surtout, elles datent de la mi-mai !


Les Temnothorax nylanderi

Rien de spécial à signaler de leur côté. La colonie se porte bien, me semble-t-il.
Elles sont toujours aussi plaisantes et "faciles" à élever, à savoir qu'elles mangent à peu près tout ce que je leur donne (à l'exception des larves de moustique rouge).

Présentation de mes fondations et colonies, Temnothorax nylanderi
Temnothorax nylanderi


Parmi les nouvelles "naissances" de la saison, j'ai regretté de dénombrer beaucoup (trop) de mâles. Plus d'une vingtaine ! 8-O
C'est dommage, je les savais condamnés à très brève échéance.

Présentation de mes fondations et colonies, Temnothorax nylanderi
Temnothorax nylanderi


Une gyne a également pointé le bout de ses antennes ! Mais je n'ai pas eu le temps de la relâcher : elle s'est rapidement faite couper en plusieurs morceaux. :neutral:


Les Camponotus turkestanus

Après des mois au frigo à des températures très froides, j'avais décidé de les changer de nid (elles étaient jusqu'à présent dans un tube à essai).

Déménagement forcé et brutal en raccordant le tube au nouveau nid en béton : lumière du flash du téléphone portable braquée sur les fourmis + petits coups "stressants" sur le tube ont eu raison de leur timidité.
À peine la reine avait elle pris la fuite dans le nouveau nid que toutes les ouvrières, à sa suite, ont transporté illico oeufs et cocons.
Cela n'a donc pas traîné, mais elles n'étaient pas contentes... :mrgreen:

Présentation de mes fondations et colonies, Camponotus turkestanus
Camponotus turkestanus


L'intérieur du nid est toujours aussi nickel !
À tel point que ce sont les fourmis qui, grains après grains, ont viré le peu de sable qui s'était retrouvé dans les galeries lorsque j'ai installé le nid (le sable fait que le nid est bien ajusté dans sa structure en verre).
Elles ont fait ces petits tas aux abords du tuyau de raccordement, et je les ai laissés.

Présentation de mes fondations et colonies, Nid Camponotus turkestanus
Nid Camponotus turkestanus


La majeure partie du couvain est rassemblée dans la zone qui est la plus humide (j'humidifie occasionnellement le nid par le dessus) et à l'ombre (je leur ai installé un "volet" anti-lumière 8-)).
Généralement, la reine n'y est pas, et préfère rester, plus au sec, dans les chambres du bas.

Présentation de mes fondations et colonies, Couvain Camponotus turkestanus
Couvain Camponotus turkestanus


À part ça, rien à ajouter à ce que j'ai déjà écrit tout au long de ce suivi, ces fourmis sont :

- Increvables : je ne comprends pas, même si leur développement est très lent, il n'y a pas, pour l'instant, de réel renouvellement de génération. o_O

- Désespérément cloîtrées dans leur nid (sauf s'il y a dérangement, du type vibrations auxquelles elles sont toujours très sensibles).

- Difficiles à nourrir : il faut vraiment tout tester, et changer le menu pour que quelques minor se décident à manger.
Le seul aliment sur lequel elles se précipitent sont les p.... de mites que j'arrive à choper à l'occasion chez moi.
Mais je ne vais pas condamner mes vêtements pour que ces demoiselles se régalent ainsi à mes dépends !

À voir leurs gastres, elles semblent pourtant bien se porter. Cela aussi demeure, pour moi, un mystère. :think:


Les Camponotus lateralis

En pleine forme depuis leur sortie de diapause !

Présentation de mes fondations et colonies, Camponotus lateralis
Camponotus lateralis


La couvain laissait supposer un "boom" de la colonie, cependant, les nombreuses émergences ont été accompagnées par la mort naturelle de pratiquement autant de fourmis.
À l'inverse des turkestanus, le renouvellement des générations est ici bien présent d'une saison à l'autre. *vicieux*

Les fourmis sont toujours divisées en trois "groupes", dans leurs tubes respectifs.
Celui de la reine, au sec et à l'ombre sous des écorces, est à l'intérieur d'une propreté irréprochable ! Les autres tubes le sont beaucoup moins ! :mrgreen:

Présentation de mes fondations et colonies, Couvain Camponotus lateralis
Couvain Camponotus lateralis


Présentation de mes fondations et colonies, Couvain et reine Camponotus lateralis
Couvain et reine Camponotus lateralis


Contrairement ce qui est dit ici concernant la "passivité" des petites colonies et fondations, je dois dire que les miennes sont...hyper-actives ! Hystériques !
Ma photo est trompeuse, car elles sont plutôt très nombreuses à l'extérieur, à vadrouiller dans tous les sens, y compris et surtout sur les parois de verre qu'elles grimpent sans aucune difficulté.
Peut-être que leur ADV est désormais trop petite ?

Je constate même chez elles une envie obstinée de s'échapper ! o_O
Elles s'épuisent parfois, par colonnes entières, à tenter de franchir le plafond de verre (heureusement qu'il est là, et biiiiiiiien huilé).
Il me semble que cela se produit plus particulièrement lorsqu'elles ont faim, car une fois bien nourries, les fourmis se calment pour un temps.
Mais, alors, qu'est-ce qu'elles bouffent !

Présentation de mes fondations et colonies, Nid et ADV Camponotus lateralis
Nid et ADV Camponotus lateralis


À ce sujet, j'ai commis l'erreur de leur donner un morceau de sucre à peine humidifié avec de l'eau.
Certes elles se sont jetées dessus, et tout a disparu très rapidement ; mais, le lendemain, le sol de l'ADV était entièrement recouvert d'une fine couche de je ne sais quoi de poisseux et collant ! Au point que quelques-unes des fourmis peinaient à marcher, et restaient collées ! :-s
J'ai dû tout nettoyer, jusqu'aux éléments du décor et les parois extérieures de leurs tubes !
Une sorte d'overdose de sucre pas assez dilué ?! On ne m'y reprendra plus... *non*


Je termine ce compte-rendu avec ma grande fierté... \o/
Je déconne ! XD

Les Lasius sp

La reine et moi fêteront, au mois d'août prochain, nos deux années d'élevage.
Enfin, disons plutôt de laborieuse survie, car elles sont actuellement... six, reine comprise !
Les fourmis sont en permanence collées au plus près de la zone humide, froussardes, se nourrissant très peu.
Rien quoi ! :mrgreen:

Présentation de mes fondations et colonies, Nid de poche, Lasius sp.
Nid de poche, Lasius sp.


Je les aime bien quand même parce que ce sont les seules fourmis que je prends avec moi lorsque je m'absente plusieurs jours : leur petit nid tient dans une poche !


Voilà pour aujourd'hui. C'est déjà beaucoup trop long.

À suivre lorsque j'aurai un peu de temps (et si les fourmis sont toujours en vie d'ici-là) : une nouvelle espèce !
*salut*
Avatar de l’utilisateur
Clem750

Re: Présentation de mes fondations et colonies

Message non lupar Lebenêt » Sam 29 Juin 2019 20:28

Des jolies colonies avec des jolies photos, le tout écrit d'une manière plus que sympathique, je ne demande rien de plus ! Longue vie à tes colonies !
Avatar de l’utilisateur
Lebenêt

Page PrécédenteSuivante


Retourner vers Présentation de vos Colonies de Fourmis


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum