Lutter écologiquement contre les fourmis

Lutter écologiquement contre les fourmis

Message non lupar Jarode » Mar 6 Oct 2009 07:59

2ème dossier complètement différent puisqu'on ne veut plus s'approcher des fourmis mais au contraire les faire fuir. XD

C'est un sujet qui ne demande vraiment pas de réfléchir mais qui demande de passer du temps à rechercher.

Comment lutter écologiquement contre les fourmis ?


Le but est de répondre bien sûr à cette question, c'est à dire trouver des moyens peu ou non destructif et respectueux contre les fourmis.

Je propose de s'interroger aussi sur 2 autres points:
-en quoi les fourmis peuvent-elles être néfastes ou bénéfiques au jardin ?
-pourquoi y a t'il des fourmis dans les jardins ?

Voilà , je vous dis bonne recherche !!!
;-)
Avatar de l’utilisateur
Jarode

Lutter écologiquement contre les fourmis ?

Message non lupar emloco7 » Mar 6 Oct 2009 16:16

-les répulsifs à mettre près de la fourmilière : marc de café (mais poison pour les fourmis), coquilles d'œufs cassés, feuilles de basilic, rondelles/jus de citron, bicarbonate de soude, vinaigre blanc, lessive en poudre, poudre d'os, poivre de Cayenne/noir, sauge verte, camphre, feuilles de noyer, feuilles de tomates, poussière de charbon, poudre de craie, de l'eau savonneuse (produit de vaisselle ), eau de cologne.
- plusieurs plantes qu’elles n’aiment pas du tout à planter près de l'endroit où elles se trouvent: le basilic, la rue (ou rue fétide), la tanaisie ou encore la menthe sauvage.
-J'ai lu plusieurs fois qu'il fallait leur parler, leur ordonner de partir et que ça avait marché pour plusieurs personnes :-s
-autre truc pas trop cher, vous prenez des pièces de 1 cent (ou vieux francs, les pièces en cuivre) quand elles passent sur le cuivre, à cause de l'acide formique elles reçoivent une décharge électrique, je ne sais pas si ça les tue ou si ça les fait fuir mais c'est efficace ! (j'utilise ça dans ma cuisine et plus aucune fourmis depuis, j'ai mis un rang de pièces d'anciens 50 centimes belges sur le sol à l'intérieur de la plinthe des armoires
forum : linternaute copains d avant
-inonder le nid plusieurs jours d'affilés pour les faire déménager


Bénéfiques au jardin :
Les fourmis nettoient votre jardin et détruisent des milliers de parasites.
Elles remuent la terre permettant une aération des sols.
Elles participent à la pollinisation tout comme les abeilles.
Avatar de l’utilisateur
emloco7

Re: Comment lutter écologiquement contre les fourmis ?

Message non lupar Jarode » Mer 7 Oct 2009 03:50

Concernant la lessive, produit vaisselle et eau de Cologne, à éviter, pas très écologique et surement toxique pour les fourmis.
Concernant les autres poudres, moyen , il me semble qu'elles n'aiment pas marcher sur ce qui est poudreux mais est-ce vraiment efficace ?
Pour les pièces, inefficaces sur tout les autres genres que Formicinae qui ne sécrètent pas d'acide formique.
Pour les coquilles d'œuf, j'aimerais bien connaitre le mode d'action.

Là dedans je crois que je retiens les plantes puisque c'est à long terme.

En fait on trouve pas mal de choses sur le net, mais quoi qui répond au cahier des charges ? Pas tant de choses il me semble.
En tout cas il ne faut pas se réduire à lister tout ce qu'on à trouver, il faut aussi comparer les témoignages de personnes qui ont utilisé ces méthodes pour in fine choisir les meilleures et pas celles dont certains parlent mais qui ne valent pas grand chose.

J'ai pas encore chercher mais je compte bien vérifier ce que je vais trouver car quand on entend certains disant qu'il faut leur parler... :roll: ...je pense que c'est leur alêne qui les fait fuir car apparemment les fourmis ont bon gout.
Avatar de l’utilisateur
Jarode

Re: Lutter écologiquement contre les fourmis ?

Message non lupar etii » Mer 7 Oct 2009 10:05

Je suis dubitatif sur la lutte contre les fourmis. Le plus simple est encore de faire avec et de limiter leur invasion si on ne les aime pas :-) Maintenant, il est clair que c'est une recherche importante sur Google and co ;-)
Extérieur:
Le principal inconvénient des fourmis, surtout pour nos plantes d'ornement (je parle en connaissance de cause), ce sont les pucerons. Pour le reste, elles éliminent les nuisibles telles que les chenilles par exemple, autant donc en faire des alliées. Éliminer les pucerons est un bon moyen de les inviter à aller ailleurs. Les fourmis suivent basiquement les sources de nourriture, surtout si la colonie est petite. Pour éliminer les pucerons, il suffit de faire macérer du tabac dans de l'eau un jour ou deux, de mettre la décoction dans un pulvérisateur et de faire marcher ses petits doigts. Bien évidement, cela ne fonctionne pas sur les pucerons des racines qu'affectionnent les Lasius flavus par exemple.
Intérieur:
Cela a été dit dans un autre post quelque part. Mettre toute source de nourriture sous boite (donc hors de portée de leurs voraces mandibules) et nettoyer systématiquement les pistes chimiques qu'elles font de l'extérieur vers l'intérieur d'une habitation (de l'eau javellisée suffit).
Pour ce qui est de la destruction d'un nid de Lasius niger par exemple qui peut être mal situé ou gênant et si vraiment vous n'avez pas d'autre alternative (ATTENTION, éliminer un nid de fourmis c'est se priver d'un prédateur important d'insectes et peut être une invitation - la nature a horreur du vide - à d'autres nuisances), l'eau bouillante peut être une solution.
Lutter contre la nature est parfois un combat sans fin et rarement victorieux sur le long terme. Autant réfléchir à la façon de tirer parti de la présence de fourmis. D'ailleurs, sont-elles si dérangeantes que cela ? Comme disait ma grand-mère, les petites bêtes ne mangent pas les grosses (du moins sous nos latitudes) et c'est souvent dans la perception qu'on en a que se situe le problème, pas dans les faits !!
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: Lutter écologiquement contre les fourmis ?

Message non lupar angraecum » Mer 7 Oct 2009 10:26

L'inconvénient des fourmis au jardin est le fait qu'elles entretiennent les colonies de cochenilles et de pucerons dont elles récupèrent le miellat. Du coup elles limitent par leur présence l'intervention des auxiliaires du jardinier, et favorisent même la dissémination de ces parasites en les transportant.
Le fait qu'elles s' installent dans des potées peut gêner le bon développement de la plante.
Je pense qu'elles peuvent favoriser la dissémination des graines en les transportant...
Je suis perplexe quant à la pollinisation des plantes, je pense que si c'est le cas, cela doit être marginal.
En ce qui concerne les arbres, les pièges à glu serait assez efficaces.
Je crois que ce n'est pas facile de lutter contre les fourmis de manière écologique tout en les préservant.
Même en arrivant à les faire déménager d'un endroit, il faut qu'elles s'en aillent très loin pour ne pas avoir d'impact sur le jardin, ce qui me parait impossible.
J'ai discuté avec un jardinier qui travaillait dans une serre où on effectuait de la lutte biologique, il les détruisait manuellement.
Il semblerait que l'acide borique soit efficace mais a l'inconvénient d' être radical (je ne connais pas son mode d'application).
J'aouterai que je suis d'accord avec etii sur le fait qu'il est préférable de trouver un équilibre. Toutefois en milieu clos (dans les serres par exemple, en hiver), cela peut être très difficile...
Avatar de l’utilisateur
angraecum

Re: Lutter écologiquement contre les fourmis ?

Message non lupar etii » Jeu 8 Oct 2009 09:14

angraecum a écrit:Je suis perplexe quant à la pollinisation des plantes, je pense que si c'est le cas, cela doit être marginal.

Oui tu as raison, c'est un point que j'ai oublié, les fourmis ne pollinisent pas les fleurs pour plusieurs raison:
  • leur petite taille
  • si elles arrivent au niveau des étamines, elles ne touchent pas au pistil alors que les abeilles, de part leur taille et leur mode de déplacement sont "obligées" d'être en contact avec le pistil pour atteindre la corole
  • les substances présentes sur leur cuticule corrompent les grains de pollen
Au final, la seule aide apportée au jardinier par les fourmis et la destruction d'autres insectes, sauf les limaces et les escargots, là c'est bien dommage.
Avatar de l’utilisateur
etii

Re: Lutter écologiquement contre les fourmis ?

Message non lupar Jarode » Jeu 8 Oct 2009 22:29

La question est de savoir qui de l'oeuf ou la poule est apparu en premier...
Sont-ce les fourmis qui transportent les pucerons sur les plantes ?
Sont-ce les pucerons qui attirent les fourmis ?
Peut-être les 2, ce qui est certains c'est que les pucerons tous seuls sont moins virulents que les pucerons accompagnés des fourmis, ces dernières les protégeant en attaquant leurs prédateurs comme les larves de coccinelles par exemple.

Les jardiniers voient leur plantes ravagés et voient des fourmis, le coupable est vite choisi mais la encore sont-ce les fourmis les ravageuse ou ne sont-elles que le reflet de leur présence ?
Il serait logique de voir des fourmis là où les proies sont nombreuse c'est à dire là où vos plants sont abimé puisque cela reflète la présence d'insectes phytophage, c'est à dire un bon diné pour les fourmis. In fine, nous condamnons peut être les héros et justiciers de notre jardin, ceux là qui nous aident et qui sont si utile.

Concernant les plantes répulsives, j'ai lu une personne disant que c'était inefficace chez elle.

Apparemment les rondelles de citron sont efficaces mais pour combien de temps ?

Certaines plantes font exprès d'attirer les fourmis grâce à leur glande à nectar pour que celles-ci tuent les insectes qui leur mangent les feuilles, comme les chenilles etc.

Parlons aussi de la myrmécochorie qui n'est d'autre que le phénomène de dispersions des graines par les fourmis.
Certaines graines sont en effet doté d'une excroissance appelé élaïosome. Cet élaïosome est chargé de lipide est très nutritif et est particulièrement apprécié de certaines espèces qui ramènent donc les graines au nid. Elles en perdent inévitablement en chemin ce qui participe à la dispersion des graines.
De plus il faut savoir que bien qu'elles consomment l'élaïosome, elles n'ont pas le même intérêt pour la graine. Elles rejettent alors la graine en dehors du nid ce qui participe à leur dispersion.

Les fourmis sont de très bonne excavatrice, elles aèrent les sols et les fertilisent en déchets organique grâce à leur déchets.
Les fourmis remontent à la surface près de 6 cm de matière du sol par hectare sur une durée d'un à trois siècles (Baxter et Hole 1967). L’espèce Camponotus punctulatus bouge 2100 kg de terre par hectare en construisant leurs monticules dans les pâturages. En comparaison avec les vers de terre qui délacent 15 000 g.m-2.an-1 les fourmis arrivent au second rang avec 5 000 g.m-2.an-1 des animaux responsables des mouvements de sol (Folgarait 1998).

Pour la pollinisation des plantes je l'ai lu je ne sais plus où.

Propositions de fichiers à trouver:
-élaïosome avec fourmis (illustre la myrmécochorie)
-glande à nectar d'un arbre avec fourmis
-puceron avec fourmis
-grand dôme (illustre l'excavation)
-attaque d'un insecte par une fourmi ( illustre leur utilité quand aux insectes nuisibles)
Avatar de l’utilisateur
Jarode

Re: Lutter écologiquement contre les fourmis ?

Message non lupar angraecum » Ven 9 Oct 2009 10:49

Bon puisque je suis dans une journée "théories " \o/
J'ai tendance à penser que les fourmis sont attirées par les pucerons et par la suite les déplace pour étendre la colonie de pucerons. Mais c'est un avis tout à fait personnel. :think:
Je ne pense pas que les jardiniers se méprennent sur le rôle des fourmis sur les plantes attaquées (je ne parle pas des pays où il y a des fourmis champignonnistes... XD ). Les cochenilles et les pucerons constituent des nuisibles très fréquents qui peuvent occasionner de gros dégâts, et surtout repérables facilement contrairement à d'autres beaucoup plus petits. Le fait que les fourmis constituent un facteur de dissémination et de protection de ces nuisibles suscite l'ire des jardiniers. Mais je ne pense pas qu'ils croient que les fourmis attaquent directement les plantes... ;-)
Concernant la myrmécochorie:
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=252
Avatar de l’utilisateur
angraecum

Re: Lutter écologiquement contre les fourmis ?

Message non lupar Jarode » Sam 10 Oct 2009 23:32

J'aimerais relancer le sujet sur un autre points non traité.

Est-ce que les fourmis sont de dangereux vecteurs de pathogènes comme le sont les mouches ? Y a-t-il une réelle utilité à vouloir se débarrasser des fourmis qui crapahutent en été dans notre maison ?

J'ai entendu dire que pour éviter que les fourmis ne viennent dans nos maisons, il fallait les nourrir ? Qu'en est-il ?
Est-ce que quelques carrés de sucres les rassasieront au point qu'elles ne cherchent plus à piquer quelques miettes dans la cuisine ? Je trouve ça très intéressant.

Quelques points confirmant certaines choses:
-les coquilles d'œufs utilisé pour les limaces sont complètement inefficace( ce n'est pas une surprise)
-la marc de café n'est pas toxique et de toute façon les fourmis n'en consomment pas, la aussi une fois que le café à séché et même avant inefficace.
-la lavande, la menthe et les œillets d'inde ne servent à rien, par contre le basilic est apparemment efficace.
Avatar de l’utilisateur
Jarode



Retourner vers Partie Généraliste


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum