(Debunk) Messor barbarus

Re: (Debunk) Messor barbarus

Message non lupar Hormigo » Jeu 15 Nov 2018 02:55

umoteck a écrit:Mais je n'ai pas encore de définition claire de ce qui est entendu comme étant une "colonie mature". La question reste donc ouverte. :think:

J’ai toujours compris ça comme « capable de se reproduire », en clair une colonie qui produit des sexués.
Avatar de l’utilisateur
Hormigo

Re: (Debunk) Messor barbarus

Message non lupar John Bob » Jeu 15 Nov 2018 10:06

Comme définit par Hölldobler et Wilson, la pseudopolygynie est un cas de polygynie apparente dans laquelle une seule gyne participe à la reproduction. Ce n'est pas du tout fermé au cas particulier de gynes non-fécondées mais s'étend plus largement aux cas où la ponte de toutes les gynes sauf une est inhibée ou lorsque le couvain de toutes les gynes sauf une se fait bouffer par la caste d'ouvrières. Ces deux cas sont beaucoup plus fréquents que les vraies polygynie.

Une colonie mature est une colonie ayant atteint au moins une fois la phase reproductive.

EDIT : au temps pour moi. Je viens de revérifier dans leur livre, et j'ai confondu pseudopolygynie et monogynie fonctionnelle. Les deux ressemblent à une polygynie et ils en parlent dans le même paragraphe donc je me suis planté. Donc il peut s'agir de monogynie fonctionnelle ici, où le couvain d'une des deux gynes se fait bouffer. En fait dans "The Ants" H&W soulignent bien que les cas de vraie polygynie sont très rares et que l'oligogynie, pseudopolygynie et monogynie fonctionnelle sont beaucoup plus fréquentes.
Avatar de l’utilisateur
John Bob

Re: (Debunk) Messor barbarus

Message non lupar Revak » Mar 11 Fév 2020 12:08

Les Messor barbarus ont essentiellement un régime granivore, elles acceptent néanmoins quelques insectes. Elles ne pratiquent pas la trophallaxie, elles n’utilisent pas les liquides sucrés, il est tout à fait inutile de leur en donner [4]. Le miellat n’est pas inclut dans le régime alimentaire in natura des Messor barbarus, en majorité celles-ci s’en désintéressent. Cependant, cela ne veut pas pour autant dire qu’elles sont incapables d’assimiler tout ou partie du pseudo-miellat préparé par l’éleveur. Il existe bien une étude qui conclut à l’existence de deux enzymes majoritaires (l’amylase et la maltase) mais elle ne porte que sur Messor capitatus et ne peut donc pas être extrapolée à Messor barbarus [8].

J'ai une question qui peut paraître stupide, mais j'ai donné régulièrement de l'eau sucrée à mes Messor quand ma colonie était un peu plus jeune (je ne le fais plus maintenant qu'elles sont en terrarium), et elles se ruaient dessus et avait l'air de fortement apprécier. Je me disais que c'était peut-être à cause d'un manque d'eau, mais elles n'allaient que très peu à l'abreuvoir. Pourquoi elles se gavaient de liquide sucrée à votre avis ? :think:
Avatar de l’utilisateur
Revak

Re: (Debunk) Messor barbarus

Message non lupar umoteck » Mar 11 Fév 2020 14:54

@Revak
L'ensemble du vivant (eucaryote et procaryote) connu à ce jour (ce qui est d'ailleurs aussi le cas des "organismes frontières" comme les virus) nécessite de l'énergie, cette énergie est libérée par hydrolyse (en gros on apporte de l'eau à la réaction pour casser la molécule) d'un nucléotide très connu l'ATP (adénosine triphosphate). Ici, cette énergie provient soit directement de l'alimentation soit de la dégradation des stocks constitués par l'organisme. Les glucides sont la principale source d'énergie du vivant (stockée facilement sous forme de glycogène dans le règne animal ou sous forme d'amidon/inuline dans le règne végétal), car ils sont faciles d'accès et ils libèrent de l'énergie plus rapidement que les autres sources d'énergie (lipides, protides). Tout ceci explique la forte appétence universelle du vivant pour le sucre en général (et Messor barbarus n'échappe pas à la règle).

Cependant comme tu l'as lu, Messor barbarus ne pratique ni la trophallaxie et ni le transport de liquide (comme Aphaenogaster subtarranea par exemple) par conséquent l'apport de liquide sucré est jugé "inutile" puisque ne bénéficiant qu'aux fourrageuses et non au cœur de la colonie (couvain et reine). Les espèces granivores "extraient" les glucides simples des graines via diverses enzymes dont l'amylase qui "casse" (catabolisme) les molécules d'amidon.
Avatar de l’utilisateur
umoteck

Re: (Debunk) Messor barbarus

Message non lupar Revak » Mar 11 Fév 2020 20:37

Merci beaucoup de ton explication, comme tu avais dit que l'apport était inutile, j'avais fait le raccourci dans mon esprit avec le fait qu'elles ne le consommaient pas. Je suis éclairé maintenant !
Avatar de l’utilisateur
Revak

Re: (Debunk) Messor barbarus

Message non lupar camponotus38 » Mer 20 Mai 2020 13:10

Bonjour,
Je remonte ce sujet parce que fréquemment, on voit qu'il faut, pour l'alimentation des moissonneuses "varier les types de graines", et notamment les tailles pour que tout le monde puisse faire du pain et puisque elles décortiquent les graines c'est aussi une question de rendement puisque enlever une enveloppe qui fait presque le volume de la graine elle même est moyennement utile, bien que les grosses graines nécessitent plus de boulot.

Je voulais juste avoir la confirmation que sur le plan nutritionnel cela n'a aucun intérêt, ou alors qu'il est limité.


Je m'explique :

Premièrement, dans la nature certaines colonies peuvent avoir accès à plusieurs espèces de graines, mais également à un nombre très limité, non ?

Deuxièmement : on sait maintenant que les Messor peuvent assimiler les sucres rapides, mais comme elles ont évolué vers le transport de nourriture liquide (pour limiter la concurrence si j'ai bien compris) elles ne peuvent pas en faire profiter la colonie.
Il existe bien une étude qui conclut à l’existence de deux enzymes majoritaires (l’amylase et la maltase) mais elle ne porte que sur Messor capitatus et ne peut donc pas être extrapolée à Messor barbarus [8].

Bon, on va dire qu'on parle de M.
capitatus alors.
Toujours est-il que donner des sucres rapides à des Messor c'est simplement raccourcir la chaine puisque les sucres lents des graines sont transformés en sucres rapides, ce qui est logique. Or, tout comme on peut ne donner que de l'eau et du sucre (j'ai bon ?) à des Lasius pour ce qui est des glucides (voir ce sujet), on peut ne donner qu'une seule sorte de graine à des Messor puisque ce qui les intéresse ce sont ces fameux sucres rapides.
Qu'en pensez-vous ? :-)
Avatar de l’utilisateur
camponotus38

Re: (Debunk) Messor barbarus

Message non lupar Nibor » Mer 20 Mai 2020 17:21

Je ne suis pas expert, mais je suis OK avec ton raisonnement, mais uniquement si l'on considère que tout ce qui les intéresse soit bien le sucre rapide. Or je dirais qu'elles ont également besoin d'autres nutriments (et je pense particulièrement aux lipides et protides), que l'on trouve aussi dans les graines à des valeurs variables selon l'espèce. Je me dis donc que varier les graines permet de varier les apports et proportions de plus de nutriments que simplement les glucides :think: (je m'auto-questionne aussi du coup).
Avatar de l’utilisateur
Nibor

Re: (Debunk) Messor barbarus

Message non lupar camponotus38 » Mer 20 Mai 2020 17:41

*salut*
Je ne sais pas ce qu'il en est des lipides dans les insectes sauvages mais certains insectes d'élevage en contiennent beaucoup dont je pense que les quelques insectes qu'elles ramènent au nid doivent suffire, pour les protides je pense que cela suffit. Et puis, j'ai parlé de varier, mais je pense que certains types de graines ont les proportions idéales pour être utilisées individuellement. je ne parle pas de mettre en pratique bien évidemment, ce que je dis est purement théorique.
Avatar de l’utilisateur
camponotus38

Re: (Debunk) Messor barbarus

Message non lupar Nibor » Mer 20 Mai 2020 18:44

;-) Du coup oui, en théorie je te rejoins, avec un seul type de graines qui serait idéalement proportionnée, je dirai que ça le fait ! Effectivement, les apports d'insectes doivent apporter ce qui manque (je les excluais de l'équation, fail).
Mais donc pour le sucre, oui, je dirai que c'est OK avec une seule espèce de graine. Toujours dans l'exercice de pensée, on pourrait envisager un morceau de sucre solide pour les apports en sucre ? C'est dans l'idée ? (C'est horrible, ça me donne envie de tester, je suis retenu juste par la non-envie de torturer la colonie... :lol2: mais je pense aux fruits dans la vraie vie).

Et pour nous aussi, une petite pilule idéalement constituée au petit déjeuner, une autre au déjeuner et une autre au souper. Un genre de Soleil Vert. Des fois je crains qu'on y vienne... Ça me rend triste pour la bière... XD


EDIT : du coup ça me pose aussi question pour le sel. Les cellules ont besoin de sodium pour communiquer. En théorie sans insecte, pas moyen de trouver du sel juste dans des graines si ? Ou alors c'est là qu'intervient l'eau avec ses minéraux (et on rejoint une question d'un autre topic sur l'eau déminéralisée) ?
Avatar de l’utilisateur
Nibor

Re: (Debunk) Messor barbarus

Message non lupar psyo » Mar 7 Juil 2020 17:01

Bonjour.

J'ai, en effet, du mal à gérer l'humidité de mes fourmilières.
J'ai souvent des graines qui germent et, pire, des moisissures.
Auriez-vous des conseils à me donner ?

Merci de votre intéressant résumé.
Avatar de l’utilisateur
psyo

Page PrécédenteSuivante


Retourner vers Partie Généraliste


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum