Les colocataires de Morgoth

Les colocataires de Morgoth

Message non lupar Morgoth » Mer 15 Aoû 2018 21:53

Bonjour à tous.

Après plusieurs années à suivre assidument les divers blogs et suivis des colonies des collègues, je me décide enfin à vous présenter mes colocataires.

Avant de commencer, toutes mes excuses pour la qualité des photos, je n'ai qu'un téléphone pour l'instant. Et le temps que j’apprenne à me servir de mon Reflex... De même pour la prose qui ne sera pas franchement hyper développée (en espérant faire le moins de fautes possible).

Inventaire à ce jour (par ordre alphabétique) :
:arrow: Camponotus barbaricus : gyne de 2016, fondation très lente pour atteindre une quarantaine d'ouvrières.
:arrow: Camponotus cruentatus : gyne de 2017, 15 ouvrières.
:arrow: Camponotus dolendus : colonie de plusieurs milliers d'ouvrières.
:arrow: Camponotus habereri : gyne de 2014, colonie de plusieurs milliers d'ouvrières.
:arrow: Camponotus nicobarensis : gyne de 2015, colonie de plusieurs milliers d'ouvrières.
:arrow: Camponotus vagus : gyne de 2013, la colonie était montée à plus de 2.000 ouvrières puis une diapause plus loin, elle comporte actuellement environ 800 ouvrières.
:arrow: Crematogaster scutellaris : gyne de 2015, en provenance de chez ganzo_mizuki, chez moi depuis février 2017 (lien du blog de ganzo : http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=22441)
:arrow: Formica rufibarbis : gyne de 2016, environ 60 ouvrières.
:arrow: Lasius emarginatus : 2 gynes de 2017, environ 30 ouvrières chacune (les Lasius ne me réussissent pas du tout).
:arrow: Lasius flavus : colonie polygyne de 2017 (3 gynes), avec une trentaine d'ouvrières.
:arrow: Messor barbarus : gyne de 2016, environ 200 ouvrières.
:arrow: Messor capitatus : gyne de 2016, environ 300 ouvrières.
:arrow: Messor minor : gyne de 2017, environ 100 ouvrières.
:arrow: Pheidole pallidula : gyne de 2016, plusieurs milliers d'ouvrières folles furieuses.

Commençons pas les Camponotus habereri :

La fondation fut récupérée sur le forum en 2015, elle comprenait à l'époque une petite vingtaine d'ouvrières :

Image


Il y a un mois, en voyant le nombre d'ouvrières (et la quantité de couvain) qui squattent l'adc et les galeries pleines à craquer, je me suis dit que ce serait pas mal de leur proposer un nid plus grand.

Image


Aussitôt, petit tour dans un magasin de bricolage pour récupérer un bloc de béton cellulaire et un morceau de verre et une plaque de plexiglas pour faire un plafond périphérique sur l'adc. Quelques coups de tournevis et de rappe plus tard, le nid est prêt, la vitre est collée et il n'y a plus qu'à attendre quelques jours que le tout sèche. Le nid prêt est relié à un aquarium et quelques ouvrières sont désignées pour faire le crash test. Au bout d'une semaine, les courageuses exploratrices ont pris leurs aises dans leurs nouveaux quartiers et comme tout se passe bien, le déménagement du reste de la colonie peut commencer.

Work in progress :

Image


Image


Quelques heures plus tard, le gros de la colonie est transféré, la gyne ayant déménagée sans même que je ne la vois (elle se cache dans le tas de fourmis au bout du couloir central) :

Image


Il reste encore un peu de couvain dans l'ancien nid (photo bien dégeu) :

Image


Cette espèce est vraiment magnifique (ce n'est que mon avis).
Les effectifs sont évalués à au minimum 2.000 ouvrières.

Conditions de maintien :
L'ancien nid est en mortier avec une réserve d'eau en dessous. La particularité est qu'il n'y a pas de mèche pour faire remonter l'eau. L'humidité de l'air ainsi générée semble leur convenir puisque le développement a été fulgurant dans cette configuration.
Le nouveau nid est en bc légèrement blindé au mortier colle. Les salles font entre 1.5 et 2.5 cm de profondeur pour leur permettre de se suspendre tête en bas sans se cogner les antennes (ce qu'elles adorent faire apparemment, se mettre le cul en l'air hein, pas se cogner les antennes XD ). L'humidification est assurée par une mèche située sous la petite salle au milieu en bas sur la photo (on voit d'ailleurs bien l'humidification). Elles ont ainsi le choix entre des salles allant de très humides à complètement sèches.
Le chauffage est assuré à un bout du nid par une lampe chauffante avec thermostat réglé à 26°C en journée et 20°C la nuit (en ce moment la température ambiante ne descend pas en dessous de 23°C). Le temps du déménagement, la lampe est remplacée par un tapis chauffant.

Comportement :

Les débuts sont assez timides, elles sont plutôt difficiles (tout est relatif par rapport à d'autres espèces bien sûr) à nourrir et boudent régulièrement le pseudo miellat s'il n'est pas à leur goût ou s'il n'est pas changé régulièrement. Comportement plutôt nocturne au début, les ouvrières fourragent rarement en journée. En somme le comportement classique d'une jeune fondation.
Elles sont par contre plutôt cool niveau évasion. L'anti-évasion (huile de paraffine) utilisé sur le plafond périphérique du nid dans lequel elles sont depuis 2 ans n'a jamais été renouvelé et pourtant elles restent bien sagement dans l'adc.
Plutôt propre, elles réunissent leurs déchets dans un coin de l'adc que leur corvéable en chef (ce terme est-il soumis à copyright ?) puisse facilement faire place propre.

Nourriture :
Dès lors que les effectifs grossissent, la machine se met en route et elles dévorent tout ce qui traîne : mélanges eau + sucre, eau + miel, eau + sirop d'érable etc. Niveau protéines les mouches, blattes, grillons, steack haché, poulet, oeufs, poissons disparaissent en moins de 2.

Voilà ce que je peux vous dire sur cette colonie.
Félicitation si vous avez réussi à tout lire jusqu'ici, je n'ai pas réussi à vous faire fuir. :slap:

La suite au prochain épisode avec une autre espèce.

Merci de m'avoir lu.
N'hésitez pas à me faire part de vos remarques.
Avatar de l’utilisateur
Morgoth

Re: Les colocataires de Morgoth

Message non lupar Geoff95 » Mer 15 Aoû 2018 22:21

Depuis le temps que j'attendais ce suivi Morgoth ! \o/

Sacré collection également et impressionnante colonie de C. habereri ! *good*
Elle vient de chez Raphaël non ? Je crois reconnaître le nid/ADC de son cru.
Elle, ainsi que quelques autres de tes colonies, méritent bien d'avoir leur place dans la liste des vieilles colonies :
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=27973 ;-)

J'imagine que les Messor bouvieri n'ont pas survécu ?

Tu utilises quoi comme reflex (mais peut-être me l'as-tu déjà dit :-? ) ? N'hésite pas à en discuter avec nous dans les topics liés au matériel pour la macrophotographie.
Exemples de topics intéressants (mais que tu connais sûrement déjà) :
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=23559
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=22908
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=23925
http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=23508

Et en lisant ta référence au forum en 2015 (et il me semble bien en effet que tu étais déjà là), alors que ta date d'inscription officielle n'indique "que" août 2016, je crois me rappeler que tu avais dû connaître également les joies du grand bug de l'époque... :-)
Avatar de l’utilisateur
Geoff95

Re: Les colocataires de Morgoth

Message non lupar Morgoth » Mer 15 Aoû 2018 22:46

Le nid vient bien de chez Raphaël, mais pas la colonie. J'ai essayé de retrouver le nom de la personne à qui je l'ai achetée, mais c'était au moment de la grande purge et tout a disparu.

Si si les Messor bouvieri vont bien, je n'ai pas tout mis, j'ai gardé quelques espèces rien que pour moi :mrgreen: .

J'ai un Canon EOS 700D avec un objectif Sigma 18-250 qui doit normalement pouvoir faire de la macro, mais pour le moment je ne sais m'en servir qu'en automatique ou avec les différents réglages proposés par le boitier et je n'arrive pas du tout à faire des belles photos de fourmis. Le tout ayant été acheté à la base pour faire des photos de chevaux, c'est la seule utilisation que je maitrise à peu près.

Merci pour les liens, le sujet de Rolling va bien m'aider je pense (si j'arrive à comprendre quelque chose XD ).

Et c'est bien ça, lors du grand crash, je fais partie des malheureux ayant été mis sur la touche.
Avatar de l’utilisateur
Morgoth

Re: Les colocataires de Morgoth

Message non lupar One_Xz » Jeu 16 Aoû 2018 11:20

Tiens Morgoth est revenue au Mordor !! XD :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
One_Xz

Re: Les colocataires de Morgoth

Message non lupar firewill » Jeu 16 Aoû 2018 12:46

Je vais suivre ce suivi avec attention ! ;-)
Avatar de l’utilisateur
firewill



Retourner vers Présentation de vos Colonies de Fourmis


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum