Nid en plâtre creusé

Nid en plâtre creusé

Message non lupar vynsfr » Lun 15 Oct 2018 21:20

Salut à tous et à toutes !

Je viens ici présenter mon projet car énormément de questions me trottent dans la tête donc un esprit critique est de mise, je suis à l'écoute.

Voici donc quelques photos pendant la réalisation.
Nid en plâtre creusé, Sculptage
Sculptage


Moulé en plâtre 100% puis creusé au Dremel :
Nid en plâtre creusé, Suite
Suite
Nid en plâtre creusé, Suite
Suite


Finalement un premier résultat :
Nid en plâtre creusé, Fin du dégrossissage
Fin du dégrossissage


Puis j'ai ensuite recreusé certaines salles.
Nid en plâtre creusé, Retouche
Retouche


Voila ensuite le matériel dont je dispose pour la finalisation et le blindage interne.
Nid en plâtre creusé, Matériel
Matériel


Je pense cependant avoir acheté le mauvais mortier qui est déjà du mortier-colle pour plâtre et non BC, de plus je doute avec le recul qu'il résiste à l'humidité... Vous en pensez quoi ???

Sinon j'ai de la colle à bois, pour hydrofuger le dessous et les côtés du nid à l'extérieur, mais je doute qu'elle soit efficace en terme de blindage.

Voilà une photo de ma colonie de Messor barbarus enfin plutôt du montage car c'est pris de loin.
Un tapis chauffant régule la température à 26 degrés le jour, 22°C la nuit. Le cycle de lumière est en 18/6 car elles sont avec mes orchidées. Elles sont dans un porte tube de fondation (***) et la colonie comporte entre 20 et 30 ouvrières (plus près de 30 maintenant je pense). Il y a un beau couvain, j'ai déjà effectué quelques observations sympathiques.

Nid en plâtre creusé, Les Messor barbarus
Les Messor barbarus


Voilà désolé pour le côté un peu brouillon et les fautes, je suis impatient de poster !

Sur ce bonne soirée ! *salut*
Avatar de l’utilisateur
vynsfr

Re: Nid en plâtre creusé

Message non lupar Gandalf » Mar 16 Oct 2018 10:00

Question : où as-tu mis ta réserve d'eau ?
Avatar de l’utilisateur
Gandalf

Re: Nid en plâtre creusé

Message non lupar vynsfr » Mar 16 Oct 2018 16:17

Bonjour, la reserve d'eau se situe ici :

Nid en plâtre creusé, Nid + adc
Nid + adc


Voici au passage l'aire de chasse coulée récemment.
J'ai décidé comme dit dans certains posts de blinder et hydrofuger l'intérieur à la colle à bois.

Je cite :
de la colle à bois (colle blanche) suffit largement ! Je l'utilise depuis le début, non toxique et en plus répulsif à fourmis lors du séchage. En gros, tu peux faire des opérations à cœur ouvert (directement dans le nid ou l'ADC) avec les fourmis, elles vont fuir la colle fraîche. Dur, aucune chance de détérioration par les fourmis. En plus, 10 € max pour un grand pot.


Attention : je parle de colle à bois intérieure (blanche), pas de la colle à bois extérieure (incolore/jaune)."

Sur ce, Peace ! *salut*
Avatar de l’utilisateur
vynsfr

Re: Nid en plâtre creusé

Message non lupar Varghar » Mar 16 Oct 2018 19:58

Bonjour,
tu as trouvé où cette information sur la colle à bois qui fait office de répulsif ?
C'est permanent ou une fois sec ça disparaît ?
Merci.
En tout cas, ton nid est très propre.
Avatar de l’utilisateur
Varghar

Re: Nid en plâtre creusé

Message non lupar bdreal » Mar 16 Oct 2018 20:49

Le mortier-colle pour plâtre n'est pas étanche et craint l'humidité. De plus, il est facilement creusable après séchage.

La colle à bois d'intérieur c'est de la colle acrylique, et je doute de son côté hydrofuge "à long terme".
La colle à bois extérieure est un composé avec polyuréthane donc étanche, mais toxique avant séchage.
Avatar de l’utilisateur
bdreal

Re: Nid en plâtre creusé

Message non lupar vynsfr » Mar 16 Oct 2018 22:31

Bonjour,

Voila le lien de la page où j'ai trouvé cette information :

http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=415&hilit=blindage+ncnv&start=20

Ensuite, je suis conscient que mon mortier colle pour plâtre ne va pas et je me demandais celui ci-dessous irait pour du plâtre car certain fabricant de mortier colle pour béton cellulaire le déconseille mais la je ne peux voir aucune mention.

https://www.amazon.fr/gp/product/B07HH9XZQT/ref=oh_aui_detailpage_o00_s00?ie=UTF8&psc=1

Il me semble aussi que la colle à bois même bien imprégnée (en la diluant au début) ne tienne très longtemps.

Alors que faire ?! Repartir de zéro et fabriquer un nid en BC que je blinderais en mortier colle pour BC ?
Car pour moi les nids du commerce tout prêt sont hors de prix !!

Peace.
Avatar de l’utilisateur
vynsfr

Re: Nid en plâtre creusé

Message non lupar KookaDimi » Mar 16 Oct 2018 22:34

La colle à bois d'intérieur c'est de la colle acrylique, et je doute de son côté hydrofuge "à long terme".


Hum... Non, c'est de la colle vinylique, pas acrylique : https://fr.wikipedia.org/wiki/Colle_vinylique

Les colles vinyliques sont des colles blanches destinées à coller le bois et tous ses dérivés ; elles peuvent servir aussi à réunir des matériaux tels que le papier, le carton, le tissu et le verre, et aussi à la fabrication de porcelaine froide. Pour des questions de séchage, une des deux surfaces doit être absorbante, par exemple bois sur verre mais pas verre sur verre. Par ailleurs ces colles ne conviennent qu'aux matériaux hydrophiles (donc pas aux plastiques) et sont incompatibles avec les métaux, surtout le fer avec lequel une réaction chimique a lieu (oxydation du fer à cause de la présence d'eau). Elles sont constituées de polyacétate de vinyle (ou PVAc) en solution aqueuse.

Elles conviennent aux travaux de menuiserie intérieure et à la réparation d'objets non soumis à l'humidité (pour l'extérieur, on utilisera des colles polyuréthanes).

Après séchage, le film de colle devient transparent et pratiquement invisible. Attention toutefois, la colle imperméabilise le bois. Si on avait à le teindre (brou de noix, lasure, vernis teintant), les bavures de colle apparaîtraient ; en revanche la peinture ne pose pas de problème.


La colle acrylique est une colle « duale », comme la colle époxy : elle fonctionne grâce au mélange d’une résine (résine acrylique) et d’un durcisseur, tu confonds les deux, je pense. ;-)
Avatar de l’utilisateur
KookaDimi

Re: Nid en plâtre creusé

Message non lupar bdreal » Mer 17 Oct 2018 07:36

Exact, ma langue a "chourfé". :roll:
Je pensais vinylique, mais ma petite dyslexie... :tututu:
D'autant, que 44 ans d'utilisation de colle à bois (qui étaient autrefois à base de poissons).

@Vynsfr, le blindage au mortier cellulaire, ou mortier de chaux, voire en mélange avec du ciment blanc ou noir pour une dureté plus grande est plus judicieux.
Avatar de l’utilisateur
bdreal

Re: Nid en plâtre creusé

Message non lupar KookaDimi » Mer 17 Oct 2018 10:26

Ça arrive. :grin:

D'autant, que 44 ans d'utilisation de colle à bois (qui étaient autrefois à base de poissons).


Je m'étais déjà demandé comment étaient faites les colles d'avant l’ère "chimique", tu m'as donné un début de réponse du coup. Puis Google - mon ami - a fait le reste :

Une colle est un produit de nature liquide ou gélatineuse qui permet d’assembler des pièces entre elles. Il existe deux types de colle :

Colles d’origine animale : obtenue par cuisson de matières riches en collagène : colle de peau de lapin, colle d’os, colle de nerf, colle de tendon, colle de poisson. Elles ont la particularité d’être réversibles (en humidifiant avec un mélange composé d’un tiers d’alcool à 95° et de deux tiers d’eau).
Le placage, lui, peut se décoller avec un chiffon humide et un fer à repasser.

Colles de synthèse : ce sont des colles modernes : vinylique (colle blanche), néoprène, cyanoacrylate…
Ces colles sont pour la plupart irréversibles, donc il faut les utiliser avec la plus grande circonspection.


Collagène, logique. Merci pour l'information !
Avatar de l’utilisateur
KookaDimi

Re: Nid en plâtre creusé

Message non lupar vynsfr » Mer 17 Oct 2018 17:07

Bien le bonjour !

Tout cela est fort intéressant, l'odeur des colles d'antan devait être très spéciale. J'ai entendu dire que certaines colles étaient aussi à partir d'ail ! Les meubles du château de Versailles sont apparemment collés avec une colle à base de poisson.

Pour ce qui est de mon blindage, ne voulant pas me servir de mortier car la granulométrie est grosse et le rendu moche en blindage seul, j'ai trouvé ceci :

Nid en plâtre creusé, Platre Gedeo
Platre Gedeo


Les retours sont mitigés, mais ce produit laisse passer l'humidité et est très solide, assez pour les mandibules de nos amies fourmis ?

Certains coulent des nids en plâtre résiné directement.

--> http://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=14290&start=10

Pour plus d'information sur les plâtres voici un lien fort intéressant :

--->http://moulage-et-prehistoire.over-blog.fr/pages/Le_platre-6628006.html

Sinon, j'utiliserais cette technique.

"@Vynsfr, le blindage au mortier cellulaire, ou mortier de chaux, voire en mélange avec du ciment blanc ou noir pour une dureté plus grande est plus judicieux."

Cordialement.
Avatar de l’utilisateur
vynsfr

Suivante


Retourner vers Fourmilières Moulées (plâtre, ciment / plâtre, mortier etc ...)


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum