Microcontroleur et fourmis... pas qu'une gestion automatisée

Microcontroleur et fourmis... pas qu'une gestion automatisée

Message non lupar Frk54 » Mar 23 Oct 2018 16:38

Bonjour à tous,
J'ai vu que plusieurs d'entre vous s'étaient penchés sur le sujet, j'ai d'ailleurs répondu à certains, et j'aurais souhaité savoir où est-ce que vous en étiez sur la question ? Les possibilités offertes par ce genre de matériel (arduino, raspberry...) vont bien au-delà de la simple gestion automatisée et peuvent permettre d'apporter une aide certaine sur cette dernière, bien sûr, mais aussi sur l'observation de vos protégées.
Avant de déménager, ma pièce était entièrement gérée de la sorte sur le modèle d'une année climatique complète, donc plus besoin de déplacer les terras pour la phase hivernale... ça aide !
Là, je suis en train de réfléchir pour mettre ça en place avec la conception d'une fourmilière (heu, deux ou trois pour être exact, avec des configurations climatiques différentes) et j'aurais donc souhaité savoir où en était la réflexion sur le sujet au niveau des membres qui se sont penchés dessus ?
Merci et bonne fin de journée.
Avatar de l’utilisateur
Frk54

Re: Microcontroleur et fourmis... pas qu'une gestion automatisée

Message non lupar nevaram » Mar 23 Oct 2018 22:00

Salut.

Pour ma part j'utilise le système domotique de ma maison (jeedom) pour gérer les consignes, l'historique et les alertes ainsi qu'un thermostat connecté fait maison (mySensors basé sur un arduino). Afin de limiter les dégâts en cas de bug, le thermostat est autonome une fois la consigne réglée. Donc au pire si ma domotique plante, je perds le cycle jour/nuit, ce n'est pas catastrophique.

Et concernant l'observation, j'utilise Raspberry avec un endoscope USB et le logiciel motion.
Avatar de l’utilisateur
nevaram

Re: Microcontroleur et fourmis... pas qu'une gestion automatisée

Message non lupar Frk54 » Mer 24 Oct 2018 10:36

Salut et merci de ta réponse... A priori il y en a pas beaucoup d'autres, le sujet semble donc limité ou ceux qui s'étaient penchés dessus ont peut-être laissé tomber, dommage. Si je comprends bien, tu ne fais qu'une régulation jour/nuit sur la température ? La sonde utilisée avec ton thermostat, une 18b20 j'imagine, mais tu l'as placée comment ? "Si ma domotique plante" -> Tu n'as pas de batterie de secours ou tu veux dire bug système ?
Dans mon idée, la sonde température pas de souci pour la placer ou voire même plusieurs (mieux), la chauffe pas de souci, pour le froid du peltier (à voir comment gérer en fonction de la configuration du nid), cycle lumineux pas de souci non plus, enfin hygrométrie là je suis en train de réfléchir comment installer/gérer la chose.
Pour l'observation, je verrai après.
En tout cas merci, je vais retourner à ma petite réflexion sur le sujet pour des tests sur maquette pour contrôler tout ça.
Bonne journée. ;)
Avatar de l’utilisateur
Frk54

Re: Microcontroleur et fourmis... pas qu'une gestion automatisée

Message non lupar nevaram » Sam 27 Oct 2018 09:15

Salut,

Oui en automatique je ne fais que de la régulation jour/nuit. Ça ne fait pas encore un an que je ne les ai donc pas encore de diapause, mais je pense seulement changer les consignes à la main. Mais avec le système domotique Jeedom, ça serait facile de planifier cela.

Pour la sonde, c'est bien 18b20 que j'ai coulée dans le plâtre. Quand je dis "Si ma domotique plante", en réalité ce n'est jamais arrivé en 4 ans. Mais il suffit que le relai reste en position "chauffe" ne serait-ce que 5min et c'est le drame, je ne veux donc pas prendre le risque.

J'ai aussi pensé à mettre plusieurs sondes, mais ça ne m'a pas parut pertinent, à moins d'avoir plusieurs zones de chauffe. Ou alors il faut en choisir une pour le thermostat et les autres en suivi et alertes.

Pour le Peltier, ça peut aussi faire du chaud si tu inverses le courant, ça me parait plus simple d'avoir qu'un seul système. Par contre, il faut dissiper la chaleur sur l'autre face, ça implique un ventilateur, est-ce que les vibrations ne vont pas déranger les fourmis ? Fais bien des tests avant, je crains que ça soit compliqué de lisser la température à cause de l'inertie, tu risques d'avoir des écarts trop importants quand le Pelter est en route ou non.

Une autre solution serait d'avoir un système de watercooling comme pour les ordinateurs, tu coules un serpentin de tuyau dans le nid et tu fais circuler l'eau à bonne température. Eau qui peut être chauffée avec un système d'aquarium et refroidie soit avec un groupe de frigo soit un Peltier. Mais tu déportes les vibrations à l'écart du nid.

Pour l'humidité, tu peux contrôler avec des DHT22 coulée également dans le nid. Mais je ne vois pas comment tu peux mettre en place hygrostat.

En espérant pouvoir t'aider. Tiens-nous au courant de tes avancées sur le sujet.
Avatar de l’utilisateur
nevaram

Re: Microcontroleur et fourmis... pas qu'une gestion automatisée

Message non lupar Frk54 » Sam 27 Oct 2018 12:32

Salut,
Pour ta peur de plantage tu pourrais mettre un second relai avec une consigne légèrement plus haute et une alerte si celui-ci venait à se déclencher.
Pour le peltier, oui je sais, mais comment installer ça ? Je vais voir la question mais le cooling j'y avais pensé. Ce qui complique la chose c'est certes l'inertie, mais aussi le choix du matériau pour le nid et son architecture. J'ai plusieurs solutions en tête et je vais voir en fonction des tests d'inertie et de diffusion en fonction des matériaux.
Pour l"hygrométrie même question que tu soulèves mais je voudrais aussi tester une sonde de sol en faisant un étalonnage toujours en fonction des matériaux.
Et puis j'ai aussi l'aide sur la réflexion et informations de thermorégulation/hygrométrie des nids d'un collègue chercheur d'Europe de l'est qui a bossé sur Formica principalement, donc ça peut aider.
Voilà, une bonne journée et un bon week end.
Avatar de l’utilisateur
Frk54



Retourner vers Expériences / Projets avec les Fourmis (TIPE, TPE, Pédagogie…)


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum