Diapause Pheidole pallidula

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non lupar Deucalion » Lun 12 Nov 2018 17:23

umoteck a écrit:In natura, Pheidole pallidula peut être soumise à des conditions hivernales très rudes (les hivers vifs d'Anatolie par exemple), une température de 18°C ou en dessous (pour les colonies d'Asie mineure) entraîne un arrêt du développement du couvain mais pas un arrêt de la ponte (donc pas de diapause), ainsi on observe une surmortalité du couvain.

J'avoue que j'aimerai bien un article qui prouve que les gynes continuent à pondre à une température de 18°C ou en dessous car cela me surprend.

C-R a écrit:Des études ont démontrées que par chez nous les Pheidole produisent leurs sexués en sortie d'hivernation, cela a donc une incidence importante sur leur mode de vie

Ce qui parait logique vu que l’essaimage est majoritairement en début d'été. D'ailleurs beaucoup d’espèce commencent rapidement à produire des sexués, la belle saison amène la nourriture suffisante pour.

C-R a écrit:Après, chacun sa façon de faire, je pense aussi que ne pas leur faire de diapause ne posera pas trop de soucis, mais bon. Aussi, il y a température ambiante et température ambiante, certains chauffent leurs appartements à 23°C et d'autres à seulement 18°C...

J'avoue qu'à chaque fois que je dis à température ambiante, je pense à ce cas de figure. La température ambiante d'une pièce est la température conseillée à laquelle ont doit la chauffer, soit 19°C en gardant bien sur à l'esprit que cette température n'est valable que l'hiver car soumise à la température extérieure lors de la belle saison.

Pour en revenir aux Pheidole pallidula et la diapause, je pense qu'il ne faut pas se concentrer sur une région en particulier (qui peut être un extrême des conditions ou elles peuvent s’épanouir) mais sur la localisation globale ou l’espèce est le plus largement présente : le bassin méditerranéen qui possède un climat tempéré caractérisé par des étés chauds et secs et des hivers doux et humides.
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non lupar umoteck » Lun 12 Nov 2018 17:43

@C-R Relis mon message précédent, je ne dis pas le contraire.

@Deucalion

Diapause Pheidole pallidula, Extrait
Extrait


*good*
Référence: Seasonal life cycles and the forms of dormancy in ants (Kipyatkov 2001) p°6
http://www.myrmecofourmis.com/sites/default/files/public/uploads/document/1/seasonal-life-cycles-and-the-forms-of-dormancy-in-ants_kipyatkov_2001_18485.pdf

@RadioHysteria Il y a forcement un problème, reste plus qu'à le trouver. Globalement essaye de les stresser le moins possible et puis tu aviseras dans quelques temps si la situation a évoluée ou non.
Avatar de l’utilisateur
umoteck

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non lupar KookaDimi » Lun 12 Nov 2018 18:02

umoteck a écrit:Je précise qu'il y a là une différence entre faire un élevage en respectant les conditions in natura et faire un élevage avec des conditions optimales pour le bien-être et le développement de l'espèce en question. In natura, Pheidole pallidula peut être soumise à des conditions hivernales très rudes (les hivers vifs d'Anatolie par exemple), une température de 18°C ou en dessous (pour les colonies d'Asie mineure) entraîne un arrêt du développement du couvain mais pas un arrêt de la ponte (donc pas de diapause), ainsi on observe une surmortalité du couvain. Il y a donc ici une différence entre conditions in natura et conditions optimales ( coucou @KookaDimi ) mais on s'éloigne un peu du sujet.


Héhé... :tututu: Bien vu @umoteck, bien vu. ;-)
Avatar de l’utilisateur
KookaDimi

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non lupar bdreal » Lun 12 Nov 2018 20:40

Deucalion a écrit :
Pour en revenir aux Pheidole pallidula et la diapause, je pense qu'il ne faut pas se concentrer sur une région en particulier (qui peut être un extrême des conditions ou elles peuvent s’épanouir) mais sur la localisation globale ou l’espèce est le plus largement présente : le bassin méditerranéen qui possède un climat tempéré caractérisé par des étés chauds et secs et des hivers doux et humides.


Comme chez moi par exemple (20 km au-dessus de Nice-Menton).
Température la nuit au plus fort de l'hiver : de -4 à -8°C. :-p

Bon, mes Pheidole pallidula passeront quand même l’hiver dans la maison comme bibi, entre 18 et 21°C. :hihi:
Avatar de l’utilisateur
bdreal

Page Précédente


Retourner vers Hivernage & Diapause


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum