Page 1 sur 2

Diapause Pheidole pallidula

Message non luPosté: Dim 11 Nov 2018 23:06
par RadioHysteria
Bonjour tout le monde.

Ma petite fondation de Pheidole pallidula montre des signes de ralentissement de son activité.
Il n'y a quasiment plus de couvain, juste quelques nymphes qui ne vont pas tarder à passer à l'imago et l'activité semble vraiment au ralenti.

Je me demande s'il faut alors leur faire passer une période au froid. Et si oui, à quelle température ?

Je sais que en théorie, cette espèce peut se passer d'une diapause mais je demande tout de même.

Merci.

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non luPosté: Dim 11 Nov 2018 23:11
par Kiraxxxxx
Tu peux la laisser à température ambiante ÀMHA.

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non luPosté: Dim 11 Nov 2018 23:28
par umoteck
Selon les travaux de Kipyatkov (2001), Pheidole pallidula est une espèce quasi-hétérodynamique par conséquent la diapause lui est néfaste, mais au regard de la grande répartition géographique de Pheidole pallidula tout dépend du lieu de prélèvement de la reine.
Donc d'où vient ta belle ?

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non luPosté: Lun 12 Nov 2018 12:26
par juptofex
Bonjour,

je viens ici car j'ai moi aussi une colonie de Pheidole pallidula et en lisant ce post, je me demande donc aussi si je dois la mettre en diapause.
La gyne vient du sud de la France (proche de la méditerranée, au environs de Béziers).
La diapause lui sera-t-elle utile ou néfaste ??

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non luPosté: Lun 12 Nov 2018 14:14
par umoteck
@juptofex Je te conseille de ne pas faire de diapause (qui dans ce cas là serait néfaste) et un maintien à température ambiante tant que celle-ci n'est pas trop faible (supérieure ou égale à 20°C environ).

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non luPosté: Lun 12 Nov 2018 14:24
par Deucalion
Comme dit par Umoteck, Les Pheidole pallidula sont quasi-hétérodynamiques, ce qui en gros signifie qu'elles survivent au froid (dans une certaine mesure), contrairement aux hétérodynamiques qui s'adaptent au froid (diapause) et aux homodynamiques qui meurent à cause du froid.

À partir de là tout est claire, n'est-ce pas ! :-)

Non ? C'est pas clair, bah pourtant... :eh:
Bon, s'il vous faut tout de même un conseil clair net et précis : pas de diapause à proprement parler, juste laissez les à température ambiante comme l'a déjà dit Kiraxxxx (edit : et Umoteck !), un petit repos ovarien pour la gyne sera parfait.

Sinon l'information est juste ici sur le forum (chapitre : Durée et température d'hivernage des endémiques de France) :
:arrow: La diapause pour les nuls (et les pas nuls aussi !)

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non luPosté: Lun 12 Nov 2018 15:39
par RadioHysteria
Merci pour les informations.
Je me suis renseigné auprès du vendeur qui me dit que la gyne vient de Fumel dans le Lot et Garonne.

Lien vers les températures annuelles :
http://www.linternaute.com/voyage/climat/fumel/ville-47106/2017

A la lumière de ce que vous dîtes, je vais les laisser à température ambiante.
C'est un peu stressant de voir qu'il n'y a plus de couvain, enfin presque plus ... (quelques nymphes).

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non luPosté: Lun 12 Nov 2018 15:51
par umoteck
Je précise qu'il y a là une différence entre faire un élevage en respectant les conditions in natura et faire un élevage avec des conditions optimales pour le bien-être et le développement de l'espèce en question. In natura, Pheidole pallidula peut être soumise à des conditions hivernales très rudes (les hivers vifs d'Anatolie par exemple), une température de 18°C ou en dessous (pour les colonies d'Asie mineure) entraîne un arrêt du développement du couvain mais pas un arrêt de la ponte (donc pas de diapause), ainsi on observe une surmortalité du couvain. Il y a donc ici une différence entre conditions in natura et conditions optimales ( coucou @KookaDimi ) mais on s'éloigne un peu du sujet.
Selon moi, l'éleveur aura le soin d'éviter les conditions défavorables à ses colonies.
Pheidole pallidula ne fait pas de diapause, on ne fait donc pas d'hivernage pour éviter les désagréments évoqués ci-dessus (je me répète mais la répétition est à la base de l'apprentissage).

@RadioHysteria Par contre, attention un arrêt prolongé de la ponte chez Pheidole pallidula (peu importe la saison) n'est pas normal et témoigne de mauvaises conditions d'élevage.

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non luPosté: Lun 12 Nov 2018 16:15
par C-R
Je ne suis pas d'accord avec vous. Jusqu'à preuve du contraire il y a un hiver dans le Lot et Garonne.

Des études ont démontrées que par chez nous les Pheidole produisent leurs sexués en sortie d'hivernation, cela a donc une incidence importante sur leur mode de vie :

https://link.springer.com/article/10.1007/BF02232712


Après, chacun sa façon de faire, je pense aussi que ne pas leur faire de diapause ne posera pas trop de soucis, mais bon. Aussi, il y a température ambiante et température ambiante, certains chauffent leurs appartements à 23°C et d'autres à seulement 18°C...

Re: Diapause Pheidole pallidula

Message non luPosté: Lun 12 Nov 2018 16:58
par RadioHysteria
@umoteck Justement, je me disais que la pièce dans laquelle elles étaient n'est pas trop bruyante. Du coup maintenant elles sont dans ma chambre qui est beaucoup plus calme.

Sinon niveau nourriture, j'essaie de varier entre mouche, bébé criquet, grillon et du pseudo miellat de temps en temps.