Page 1 sur 1

Gyne Messor capitatus couchée

Message non luPosté: Mar 29 Jan 2019 17:15
par Anatole
Hello,
J'ai reçu en cadeau d'un site espagnol une gyne Messor capitatus que j'avais signalée avec une seule antenne sur un poste précédent. Mais apparemment cela ne posait pas de souci.

Je l'ai sortie de diapause, il y a environ trois semaines après plus de trois mois de diapause. Je l'ai laissée une semaine à température ambiante à 19-21°C (avec remontée graduée au préalable bien sûr) mais aucune ponte. J'ai essayé de la chauffer à quelques degrés de plus pendant une semaine, mais ne constate rien, j'ai arrêté mon tapis.

Mais depuis quelques jours, je la vois couchée sur le coté (pas sur le dos) mais elle est toujours vivante. Est-ce un comportement normal ? Sachant que quand j'essaye de la taquiner pour voir si tout va bien, elle n'a aucune réaction. Contrairement à mes Messor barbarus qui s'affolent au moindre courant d'air. XD J'ai essayé de la sortir sur mon bureau, mais elle ne bouge pas et reste couchée et bouge les pattes avec difficulté, voire pas du tout. *suspect*

Pensez-vous que je devrais essayer de la nourrir avec une graine ? Je ne pense pas qu'elle ait l'énergie suffisante et ce n'est pas forcément son rôle de faire du pain. Ou peut-être essayer un liquide sucré, malgré les débats sur le forum ? :think:

Re: Gyne Messor capitatus couchée

Message non luPosté: Mar 29 Jan 2019 18:20
par Cheevi
Je ne veux pas faire oiseau de mauvais augure, mais la dernière qui m'ait fait ça, n'a pas mis longtemps à ne plus bouger du tout...
Et ce malgré ses 3 ouvrières toujours en vie.

J'espère que cela se passera mieux pour toi.

Re: Gyne Messor capitatus couchée

Message non luPosté: Mar 29 Jan 2019 18:58
par Anatole
Dans le pire des cas elle finira sa vie dans son petit tube :'( . Il me reste deux autres gynes Messor capitatus encore au frais que je vais sortir dans un et deux mois.

Re: Gyne Messor capitatus couchée

Message non luPosté: Mar 29 Jan 2019 22:38
par firewill
C'est plutôt mauvais signe effectivement... Attends-toi au pire, après on ne sait jamais... :-(