Page 2 sur 2

Re: Les fondations de Francis

Message non luPosté: Lun 15 Avr 2019 21:04
par Francis
Ravis, la diapause s'est déroulée sans encombre pour moi.

Les fondations sont entrées en diapause le 15 novembre dans le bac à légumes du frigo avec une température de 8 / 10°C.
Elles sont toutes sorties le 20 février dû à mon impatience.

Pour la fondation des Messor barbarus, seules deux ouvrières ont péri. Elles sont désormais cinq.
La seconde génération se fait longuement attendre, de plus elle ne sera pas bien nombreuse, seulement trois larves répondent présentes. J'ai hâte d'observer la nymphose. Étrange car ces larves sont le résultat de l'évolution du couvain reçu à réception de cette fondation en septembre 2018. C'est très très lent.
Quant à la gyne, elle a pondu quelques jours après la sortie de diapause seulement.
Je n'ai pas encore fait de macro pour vérifier l'évolution des œufs mais les ouvrières s'activent fortement.
Par ailleurs, j'ai disposé le tube de fondation sur une semelle de plâtre que j'ai coulée dans un récipient en verre. La distribution de graines et le peu de protéine se fait plus aisément ainsi.
Je leur avais mis à disposition des graines de quinoa qu'elles ont récoltées sans rechigner. Cependant la consommation ne semblait pas aisée. Je me suis rappelé que l'année dernière j'avais gardé un pied de salade qui était monté en fleurs. Ni une ni deux, je l'ai ressortie et j'ai disposé quelques graines dans l'ADF et 20 minutes plus tard la récolte commençait en plein jour ! Désormais, seules ces graines sont manipulées par les ouvrières.

Les Messor capitatus n'ont pas été nourries. Deux d'entre elles ont pondu trois jours après la sortie de la diapause, et concernant la troisième, il a fallu attendre une semaine et demi.
Le couvain est plus ou moins abondant et j'y observe à ce jour des petites larves.

Elles sont maintenues à plus ou moins 19 / 20°C et les températures descendent à +/- 18°C la nuit.

Une dernière gyne a fait son apparition courant mars. Il s'agit d'une Camponotus turkestanus. Elle a malheureusement boulotté son couvain lors du transport. Elle possédait ~6 œufs. Une semaine plus tard elle a pondu 4 œufs. À ce jour, il lui en reste seulement deux.
Je la maintiens depuis 3 jours à ~23°C la journée et ~18°C la nuit. Espérant que le couvain se développe afin de faire apparaître les premières ouvrières et sécuriser le stade de fondation.