[Q/R] Les endémiques de Deucalion

Re: [Q/R] Les endémiques de Deucalion

Message non lupar Rekyem » Jeu 14 Nov 2019 13:58

Ça promet tout ce beau monde, bonne chance pour la diapause ! :)
Avatar de l’utilisateur
Rekyem

Re: [Q/R] Les endémiques de Deucalion

Message non lupar Antonymous » Jeu 14 Nov 2019 16:09

On peut avoir des détails concernant la technique de fondation pour les Colobopsis ?
(J'en ai trouvé 2 cet été mais le forum étant KO elles ont fini en tube de fondation classique et ce fut un échec... donc je voudrais en savoir plus sur les techniques qui marchent. Je n'ai pu voir que des tentatives infructueuses sur le forum).

C'est étonnant pour la Camponotus barbaricus. J'en ai une qui est estropiée (dès le départ), mais cela n’empêche pas de donner de belles ouvrières. Elle n'est pas chauffée.
Avatar de l’utilisateur
Antonymous

Re: [Q/R] Les endémiques de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Jeu 14 Nov 2019 23:28

Je viens d'ajouter quelques photos.
Blog : https://www.myrmecofourmis.com/forum/viewtopic.php?t=29395&p=15648153#p15648153

Merci Rekyem.

Antonymous je pense que la photo du tube parle d'elle-même. Maintenant à savoir si cela marche, seul l'avenir le dira. Pour la Camponotus barbaricus non ce n'est pas étonnant car cette gyne avait déjà fondé et avait perdu toutes ses ouvrières quand je l'ai récupérée. Et refaire fonder une Camponotus, c'est toujours très difficile.
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Q/R] Les endémiques de Deucalion

Message non lupar Antonymous » Sam 16 Nov 2019 09:46

C'est un morceau d'écorce de bois collé dans une base plâtre ? C'est quelle écorce ? Tu vas humidifier le plâtre ?

Pour la Camponotus, en effet la refondation n'est jamais simple, je n'avais pas compris qu'elle avait perdu toutes ses ouvrières.
Avatar de l’utilisateur
Antonymous

Re: [Q/R] Les endémiques de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Sam 16 Nov 2019 10:53

C'est ça, du liège dans du plâtre. C'est Olivier qui fait ça pour des Crematogaster, espèce également lignicole.
Et non je ne vais pas humidifier le plâtre, surtout pas. Nid entièrement sec. J'ai connecté le tube classique. Elles feront ce qu'elles veulent.
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Q/R] Les endémiques de Deucalion

Message non lupar Roasty » Sam 16 Nov 2019 14:56

Bonne chance pour tout ce petit monde !

La polygynie chez Manica rubida ... est compliquée, surtout si tu les mets ensemble dès le départ.

Il y a des chances que la reine la plus agressive finisse par tuer l'autre à la venue des premières ouvrières.
Avatar de l’utilisateur
Roasty

Re: [Q/R] Les endémiques de Deucalion

Message non lupar Rekyem » Dim 26 Avr 2020 19:01

Belle réussite pour les Manica rubida ! :)
Avatar de l’utilisateur
Rekyem

Re: [Q/R] Les endémiques de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Mar 28 Avr 2020 12:45

Merci mais ce n’est pas encore gagné ! Il faut attendre plusieurs générations d’ouvrières pour se permettre de dire que la polygynie est une réussite. Pour l’instant c’est une parthénogenèse.
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Re: [Q/R] Les endémiques de Deucalion

Message non lupar Rekyem » Dim 3 Mai 2020 16:37

Content et désolé de voir que je ne suis pas le seul à galérer avec ma Camponotus cruentatus... Je suis de mon côté repassé à une gyne seule (gyne de 2018...) et un peu de couvain ; les ouvrières meurent inlassablement et boudent également bon nombre de source de nourriture. Je suppose que ton miel est 'maison' ? Bref, en tout cas, bonne chance avec !
J'ai également une déception vis à vis de ma Manica rubida qui a mangé ses larves post-diapause. Je la nourris régulièrement pourtant.

Pour ta Messor capitatus, qu'est-ce que tu entends par des ouvrières non-viables ? Elles sont mort-nées ?

Et question (encore !) ; tu sais pourquoi tes Cataglyphis piliscapus mettent de la matière dans la 'gamelle' ? Certaines de mes fondations font pareil...

En tout cas, cool pour le reste ! :hihi:
Avatar de l’utilisateur
Rekyem

Re: [Q/R] Les endémiques de Deucalion

Message non lupar Deucalion » Dim 3 Mai 2020 17:01

Pour la Messor capitatus, les ouvrières étaient incapables de tenir debout et de se déplacer. J'ai pu voir que certaines avaient des malformations à des pattes. Est-ce que la gyne a fait de la m... en enlevant l'enveloppe de la nymphe, je n'en sais fichtrement rien.
C'est courant chez les Manica de manger le couvain durant la fondation. Il y avait une jolie grappe de pondue puis seulement 3 larves en début de diapause, les 3 ont commencé la nymphose mais l'une a été boulottée.
Pour les Camponots cruentatus, c'est du miel de Tilleul. Je n'en sais pas plus. Elles acceptent aussi les petites mouches et les tous petits grillons (T2) fraîchement tués de temps en temps. La plus grosse des larves est en train de tisser son cocon en ce moment. J'ai hâte que cette ouvrière naisse !
Les fourmis ont tendance à enterrer les problèmes, une goutte de miellat si elle n'est plus intéressante, c'est un risque de noyade, donc un problème donc enterré ! :)
Avatar de l’utilisateur
Deucalion

Page PrécédenteSuivante


Retourner vers Questions / Réponses


  • Sujets en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message





Forum